Jeff Larentowicz and Michael Parkhurst - Atlanta United FC - preseason training
Courtesy of Atlanta United FC

Cap sur la reprise (3/4) : objectifs particuliers

Nous approchons du milieu de la préparation de la saison 2017, et si les entraîneurs ne savent pas encore quel sera leur onze pour le premier match de championnat, ils commencent tous à avoir un effectif quasiment au complet sous la main (ce qui n’empêche pas qu’il y aura encore quelques changements importants au cours des prochaines semaines). L’occasion de faire une revue des troupes à moins d’un mois du début de la compétition. On ne parle que des joueurs qui seront là en début de saison, pas des transferts déjà actés pour l’été prochain.

Après les clubs ayant misé sur la stabilité et ceux qui ont davantage opté pour un ravalement de façade, le troisième volet de cette série change la façon de catégoriser les clubs et est consacré à ceux qui ont des objectifs différents : les deux nouveaux, Atlanta et Minnesota, qui en seront à leur première saison en MLS, ainsi que les trois qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions, Dallas, New York et Vancouver, qui doivent être plus avancés dans leur préparation puisqu’ils joueront leur premier match officiel de 2017 dix jours avant les autres.

Après avoir remporté le doublé Supporters Shield - Coupe des États-Unis, avoir rêvé de triplé et avoir passé l’hiver au chaud sur la scène internationale, Dallas avait de solides arguments pour ne pas opérer trop de changements. Et pourtant, les Texans ont été plutôt actifs cet hiver. Il faut dire qu’ils souhaitaient compenser la perte de Fabian Castillo, parti à Trabzonspor l’été dernier, et devaient trouver une solution de rechange à Mauro Diaz, blessé pour plusieurs mois. Et ils ont fait de la place en laissant partir le tiers de leur effectif, tout en gardant leurs titulaires. En attendant le retour de leur pièce maîtresse, la créativité doit être assurée par Javier Morales (Salt Lake). Le club cherchait aussi ouvertement un attaquant, et l’a trouvé en la personne de Cristian Colman (Nacional Asuncion). Le flanc gauche pourrait aussi être tout neuf, avec les arrivées d’Anibal Chala (CD El Nacional) en défense et de Roland Lamah (Ferencvaros) au milieu. Et plus tôt cette semaine, Dallas a annoncé les signatures d’un vénézuélien polyvalent, Carlos Cermeño (Deportivo Tachira), et d’Hernan Grana (All Boys), un arrière droit brièvement passé par Columbus avant de retourner en Argentine car il avait le mal du pays. Sans oublier que comme chaque année, de nouveaux jeunes du cru ont intégré le noyau A.

Si l’activité de Dallas peut en étonner certains, le grand calme de Vancouver cet hiver est ô combien plus surprenant, surtout après l’effondrement de l’équipe fin 2016. En plus de Matsado Kudo (Sanfrecce Hiroshima), qui n’a pas répondu aux attentes, le club a laissé filer son meneur de jeu Pedro Morales, ainsi que trois jeunes remplaçants, Fraiser Aird, Kianz Froese et Jordan Smith. Rayon arrivées, les noms les plus intéressants sont ceux du jeune péruvien Yordy Reyna (RB Salzbourg), censé apporter de l’animation à l’attaque, et du défenseur Sheanon Williams (Houston). Oui, il y a plus enthousiasmant pour les supporters…

Toujours ambitieux et restant sur une bonne fin de saison 2016, New York semble penser qu’il a déjà en sa possession les éléments nécessaires à sa réussite. Et ce, malgré les départs de son capitaine Dax McCarty à Chicago, de l’arrière droit Chris Duvall à Montréal et du retour en France de Ronald Zubar (Red Star). Pour le moment, hormis le mystérieux arrière central camerounais Hassan Ndam, venu du tout aussi nébuleux Rainbow FC, tous les nouveaux visages viennent des équipes de jeunes, des divisions inférieures ou du SuperDraft.

Forcément, les deux nouveaux clubs en MLS ont été très actifs. Même si Minnesota n’en avait pas l’obligation, puisqu’il évoluait déjà en NASL, mais il n’a conservé que cinq joueurs, dont le buteur Christian Ramirez, les arrière latéraux Justin Davis et Kevin Venegas, ainsi que le médian Bernardo Añor. L’ancien joueur de Columbus illustre le manque de valeurs sûres de MLS dans un noyau où l’on retrouve aussi Collen Warner (Houston) et Jermaine Taylor (Portland), qui ont du bagage mais ne seraient pas titulaires dans plusieurs clubs, ou Mohammed Saeid (Columbus) et Johan Venegas (Montréal), qui sont dans le championnat depuis peu. Tout comme Kevin Molino (Orlando), envers qui les attentes sont élevées. Autre joueur à surveiller, le premier choix du SuperDraft, l'attaquant Abu Danladi. Il découvrira la MLS comme l’ancien grand espoir du club Miguel Ibarra, de retour après une saison à Leon. Les noms des principaux renforts venus de l’étranger ne sont pas non plus des plus célèbres : le gardien John Alvbage (IFK Göteborg), l’ailier Bashkim Kadrii (FC Copenhague), le milieu de terrain finlandais Rasmus Schüller (Häcken) et son compatriote Vadim Demidov (Brann Bergen) qui a néanmoins porté 16 fois le maillot de son équipe nationale. Il jouera en défense centrale aux côtés de Francisco Calvo (Saprissa), qui est plus connu sous nos latitudes. Pour le moment, personne n’a le statut de joueur désigné.

Atlanta a résolument joué la carte du recrutement à l’étranger pour composer un effectif complet. Le club n’a pas tardé à trouver ses trois joueurs désignés, qui ont tous 22 ou 23 ans : l’attaquant international vénézuélien Josef Martinez (Torino), le milieu offensif international paraguayen Miguel Almiron (Lanus) et l’ailier argentin Hector Villalba (San Lorenzo, prêté à Tijuana l’an dernier). Fort d’une cinquantaine de sélections en équipe nationale chilienne et de plus de 150 rencontres sous le maillot de l’Atalanta Bergame depuis 2010, Carlos Carmona est peut-être la recrue au profil le plus relevé. Parmi les autres renforts venus de l’étranger, notons l’attaquant international trinidadien Kenwyne Jones (Cardiff), le milieu offensif Yamil Asad (Velez Sarsfield), l’expérimenté milieu de terrain irlandais Chris McCann (Wigan) ou l’arrière central Leandro Gonzalez Pirez (Estudiantes). Mais cette équipe aura aussi une saveur locale, et le lien entre les deux est peut-être l’arrière gauche international américain Greg Garza, venu de Tijuana. Pour sa découverte de notre compétition, l’entraîneur Tata Martino pourra compter sur des joueurs ayant de l’expérience en MLS : Michael Parkhurst (Columbus), Tyrone Mears (Seattle), Jeff Larentowicz (LA Galaxy) ou encore Alec Kann et Jacob Peterson (Kansas City). Reste à trouver le bon équilibre.

Series: