Honduras - Canada : 35 ans d'émotions fortes

Le duel qui opposera ce soir le Honduras et le Canada (coup d’envoi à 17h06 HE, direct RDS2, TSN) sera le seizième match officiel entre les deux équipes. Le bilan est beaucoup plus équilibré qu’on pourrait le croire, avec cinq victoires canadiennes contre six défaites et quatre nuls. Les Canadiens ont inscrit 20 buts et en ont encaissé 26.

Deux points aident à mettre ce bilan en perspective. Tout d’abord, le fameux 8-1 concédé il y a quatre ans, sans lequel la différence de buts serait donc à l’avantage du Canada. Ensuite, le niveau historique des deux équipes : leur première confrontation en match officiel remonte à 1981. Quelques mois plus tard, le Honduras participait à la Coupe du monde en Espagne. En 1986, c’est le Canada qui était au Mundial mexicain. On ne peut donc pas mettre une partie du bilan sur le compte de la grande faiblesse d’une des deux équipes il y a plusieurs décennies.

Au cours de ces 35 ans, plusieurs rencontres ont évidemment marqué l’histoire ou à tout le moins été riche en péripéties, pour toutes sortes de raisons. Les deux adversaires se connaissent bien : sur les dix dernières possibilités, ils ont été sur la route l’un de l’autre à sept reprises lors des éliminatoires de la Coupe du monde. Voici un florilège de ces duels.

Honduras - Canada 2-1, Espagne 1982, dernier tour

Tout se joue en un mois, sous forme d’un championnat à six au Honduras - formule qui vit sa dernière édition. Vainqueur 1-0 du Salvador en ouverture, le Canada n’arrive ensuite plus à gagner mais ne concède qu’une défaite, contre le Honduras qui profite de l’avantage du terrain pour se qualifier haut la main. À la veille du dernier match, tout est encore possible pour la deuxième place. Troisième, le Canada doit faire aussi bien que le Salvador et mieux que le Mexique. Le Salvador bat Haïti 1-0, le Mexique partage 0-0 avec le Honduras mais le Canada passe à côté de la montre en or suite à un nul 2-2 face à Cuba. Le Salvador, qui n’a marqué que deux buts en cinq rencontres et n’a encaissé que contre le Canada, valide son billet pour l’Espagne.

Canada - Honduras 2-1, Mexique 1986, dernier tour

À la veille de son dernier match, le Canada occupe la tête du groupe, composé de trois équipes, et un nul lui suffit pour se qualifier. Il n’y a qu’une seule place pour la Concacaf aux côtés de son seul ogre de l'époque, le Mexique, pays organisateur qualifié d’office. Pour mettre toutes les chances de son côté, le Canada joue à Terre-Neuve : on est en septembre, mais la pluie froide sévit déjà. Le thermomètre affiche 11 degrés, les Honduriens semblent frigorifiés. George Pakos, auteur du but de la victoire au Honduras le mois précédent, ouvre la marque sur un corner de Carl Valentine. Porfirio Betancourt égalise en début de deuxième mi-temps. Toujours virtuellement qualifié, le Canada continue d’attaquer et Valentine, encore sur corner, sert Igor Vrablic qui scelle le résultat. Ce succès est historique, puisqu’il qualifie le Canada pour la Coupe du monde 1986, la seule à laquelle il a participé à ce jour.

Honduras - Canada 2-2 et Canada - Honduras 3-1, États-Unis 1994, dernier tour

Sans dire que les dés étaient pipés, la tâche était presque insurmontable pour le Canada, sans que ce ne soit la faute du Honduras. En effet, avec la qualification d’office des États-Unis, pays organisateur, la Concacaf n’avait droit qu’à une seule autre place garantie. Le Mexique s’est qualifié haut la main. Le Canada a terminé deuxième, grâce notamment à sa victoire à domicile contre le Honduras et à un partage là-bas deux semaines plus tôt, ce qui lui donnait droit à un repêchage très difficile. Il a été éliminé aux tirs au but par l’Australie, dont la belle génération a ensuite été privée de Coupe du monde lors d’un dernier barrage face à l’Argentine de Maradona.

– ÉCOUTEZ COUP FRANC : LE CANADA AU PIED DU MUR –

Canada - Honduras 1-1, Allemagne 2006, avant-dernier tour

Battu chez lui par le Guatemala lors du premier match, le Canada n’a déjà plus le droit à l’erreur. Si la première mi-temps est molle, durant la seconde, il joue à son meilleur niveau depuis des années. On pense que le but de Jason DeVos à dix minutes du terme constitue la libération méritée. Mais M. Prendregast accorde un penalty généreux aux visiteurs, qui égalisent. Le Canada continue de pousser et Olivier Occean marque dans les arrêts de jeu : un but annulé pour jeu dangereux. Plus tard, Dino Soupliotis, instructeur d’arbitres Fifa, m’avait montré avec la technologie de pointe de l'époque qu’Occean avait joué le ballon sans danger… contrairement à son adversaire : un penalty aurait été plus légitime que l’annulation du but !

Canada - Honduras 1-2, Afrique du Sud 2010, avant-dernier tour

6 septembre 2008, jour d’un véritable fiasco au stade Saputo. Sur le terrain, tout commence bien, Adrian Serioux ouvrant la marque après moins de cinq minutes. Ça se gâte un quart d’heure plus tard quand Tomasz Radzinski doit être remplacé après s’être blessé sur un support publicitaire. Mené à la mi-temps, le Honduras revoit ses plans et inscrit deux buts en dix minutes au retour des vestiaires. L’entraîneur canadien Dale Mitchell ne trouve pas la réplique. L’exclusion de Patrice Bernier, suite à deux cartons jaunes sévères, enfonce le clou. Dans les tribunes, malgré un bon contingent de supporters venus du reste du Canada, on se croit véritablement au Honduras, dont les supporters sont bien plus en voix.

Honduras - Canada 8-1, Brésil 2014, avant-dernier tour

Pour la première fois depuis 16 ans (eh oui !), le Canada n’a pas galvaudé ses chances de qualification pour le dernier tour des éliminatoires (le fameux « Hex ») dès l’entame du tour précédent. Lors de la dernière rencontre de son groupe, un partage au Honduras suffirait à son bonheur. Théoriquement, un tel résultat n’est pas hors de portée. Plusieurs joueurs clament haut et fort que c’est le match le plus important de leur vie. Ils croulent sous la pression et cela vire rapidement au cauchemar : un but après 7 minutes, un tir de Tosaint Ricketts sur le cadre immédiatement suivi du 2-0, un troisième but de retard avant la demi-heure, et un quatrième avant la pause. Ça se termine sur un 8-1 on ne peut plus humiliant.

Canada - Honduras 1-0, Russie 2018, avant-dernier tour

Dernière confrontation directe en date et premier match de cette phase de la compétition. Les Canadiens ont toutes les raisons de ressentir une forte pression : ils affrontent l’adversaire qui les a rossés 8-1 pour mettre fin à leur route vers le Brésil et, dans un groupe difficile, ne peuvent pas se permettre de rater leurs débuts chez eux. Dictant le rythme des échanges en première mi-temps, Junior Hoilett offre le seul but du match à Cyle Larin. Le Canada souffre après la pause, mais tient le coup grâce à son gardien Milan Borjan. Excellent tant à la récupération qu’à la conservation du ballon, Atiba Hutchinson joue un rôle primordial dans cette victoire ô combien importante.

Series: 
Topics: