Robbie Keane - Jorge Villafana - LA Galaxy vs. Santos Laguna - Feb. 24, 2016
MEXSPORT/Victor Posadas

Ligue des champions : deux soirées presque identiques

Les jours se suivent et se ressemblent pour les clubs de MLS en Ligue des champions : une défaite 2-0 au Mexique, cette fois pour Salt Lake à Tigres, et un nul concédé à domicile, pour le LA Galaxy contre Santos Laguna. Les Californiens n’ont toutefois pas encaissé chez eux et semblent être l’équipe de MLS dans la meilleure position pour atteindre les demi-finales.

La situation aurait même encore pu être meilleure pour les hommes de Bruce Arena qui ont eu plusieurs occasions en première mi-temps. Malgré un sursaut en fin de match, ils ont en revanche longtemps eu du mal à retrouver le rythme au retour des vestiaires. Le partage n’est pas illogique, mais une courte victoire n’aurait pas été volée. Si le LA Galaxy n’a pas marqué, il a également préservé ses filets, chose ô combien importante à domicile, et sa défense remodelée a particulièrement impressionné. Si le score est resté vierge, c’est aussi parce que les deux gardiens se sont illustrés à de nombreuses reprises. Keane, Gerrard et consorts vont désormais découvrir et affronter l’enfer de Torréon, qui a déjà valu de sérieuses déconvenues à des clubs au nord du Rio Grande, mais l’ambiance hostile ne leur fait pas peur et ils estiment que les chances de qualification sont de 50-50.

Si les portiers se sont illustrés sur les bords du Pacifique, les gardiens ont longtemps été les véritables héros à Monterrey, où Rimando a, entre autres parades, arrêté un penalty de Gignac, alors que son vis-à-vis Guzman a empêché à plusieurs reprises les visiteurs de prendre l’avance. Habitué des fins de match difficiles en championnat la saison dernière, Salt Lake a courbé l’échine en encaissant deux buts sur phase arrêtée dans les 20 dernières minutes. La déception régnait dans le vestiaire d’une équipe regrettant non seulement la défaite mais aussi de ne pas avoir concrétisé ses occasions de marquer un important but à l’extérieur. Il n’y avait toutefois aucune résignation : tout le monde est conscient que le match retour sera difficile, mais personne n’y voit une mission impossible.

Series: