Franco juin 2016 - finalistes

Élisez le joueur francophone du mois de juin

Entre la Copa America, l’Euro et les coupes nationales, on a quand même joué quelques journées de championnat au mois de juin. Suffisamment pour élire un Franco du mois. Voilà donc le moment de vous annoncer les noms des trois finalistes pour lesquels vous pouvez voter. Alors qu’on avait vu et revu certains visages pendant plusieurs mois, d’autres joueurs francophones se sont illustrés en juin.

Si comme chaque mois depuis le début de saison, il y a un Montréalais dans la liste, celle-ci est pour le moins inédite, étant composée de trois joueurs qui briguent cet honneur pour la première fois. Tous trois se sont également illustrés au sein de la défense de leur équipe. Ainsi, aux côtés d’Hassoun Camara, qui a brillé sous le maillot des bleu, blanc, noir, on retrouve Jelle Van Damme, l’arrière central du LA Galaxy, et Andrew Jacobson, qui au cours des dernières semaines a délaissé l’entrejeu pour la défense de Vancouver.

Vous pouvez voter dans le sondage ci-dessus, sur Twitter ou sur Facebook. Seules les prestations en championnat en juin sont à prendre en compte au moment de voter (donc pas celles en coupe des États-Unis ou du Canada). Vos choix s’ajouteront à ceux des animateurs de l’émission Coup Franc (Frédéric Lord, Nicolas Babayou et moi-même), durant laquelle nous vous annoncerons le nom du vainqueur.

Hassoun Camara
Montréal n’a disputé que deux rencontres de championnat en juin, et le défenseur français a été un des meilleurs, si pas le meilleur des siens lors de chacune d’entre elles. À Columbus (0-0), son duel avec Meram a égayé un match terne, et Camara l’a remporté puisque le seul joueur adverse menaçant n’a pas réussi à participer à la conception d’un but. Contre Kansas City (2-2), il a arpenté le flanc droit avec beaucoup de dynamisme, a récupéré de nombreux ballons, mais aussi joué très haut ce qui lui a permis d’offrir à Ontivero la passe décisive sur le but d’ouverture.

Andrew Jacobson
Vancouver n’a également joué que deux fois en championnat au cours du mois écoulé. Jacobson, passé par Lorient et arrivé en Colombie-Britannique en début de saison, y a été aligné en défense centrale même s’il est médian de formation. Il s’est multiplié pour intercepter et récupérer des ballons mais, lors du premier match, n’a pas pu empêcher une défaite 1-2 contre New England. Une semaine plus tard, il a marqué le but de l’égalisation 1-1, lançant les siens vers une victoire 2-3 à Philadelphie, tout en dégageant plusieurs ballons chauds.

Jelle Van Damme
Annoncé comme un des gros transferts de l’hiver, l’arrière central belge tente en ce moment de tenir le fort d’une équipe californienne en nette baisse de régime. Elle a ainsi été tenue en échec chez elle par Colorado mais, au moins, elle n’a pas encaissé. Elle s’est aussi inclinée 1-0 à Toronto avant de prendre un point à San José (1-1). Avec une attaque en panne, la défense en a davantage sur les épaules, mais elle reste parmi les moins perméables de la compétition. Van Damme se démène pour y contribuer : il met le pied, coupe les trajectoires et n’hésite pas à donner de l’air à son équipe dans les situations difficiles.

Series: