Nicolas Lodeiro - Jonathan Osorio - MLS Cup - Seattle Sounders - Toronto FC

Seattle gagne la Coupe MLS, Frei et Torres héroïques

Le Seattle Sounders FC a remporté la Coupe MLS 2016 en s’imposant sur le terrain du Toronto FC aux tirs au but. Les 120 minutes de temps réglementaire ont été marquées par la domination de l’équipe locale sans que le moindre but ne soit marqué, en raison notamment des exploits de Stefan Frei et de l’excellente prestation défensive de Roman Torres, dont le tir au but a scellé le sort du match.

Le ton était donné dès la deuxième minute, Toronto se créant une première occasion sur un tir dévié de Jozy Altidore qui passait peu à côté. La défense visiteuse, emmenée par un Torres impérial et bien protégée par Osvaldo Alonso, repoussait les assauts et fermait les portes. Au quart d’heure, une rare combinaison de courtes passes dans l’axe entre Sebastian Giovinco, Altidore et Jonathan Osorio s’est terminée en tir dont Frei a pu s’emparer sans trop de problèmes.

La dernière occasion sérieuse des 45 premières minutes est tombée à la demi-heure après un débordement sur la gauche de Justin Morrow dont le centre au deuxième poteau était repris d’une tête piquée par Altidore qui avait sauté plus haut que Joevin Jones, obligeant Frei à intervenir.

Peu après le retour des vestiaires, le pressing d’Altidore a permis à Toronto de récupérer le ballon à 20 mètres du but où Osorio l’a directement prolongé vers Giovinco dont le tir a échoué dans le filet latéral. Devant 36 045 spectateurs qui avaient bravé le froid sans hésiter, Seattle continuait de résister en écartant le danger avant qu’il ne se transforme en possibilité de but.

Les Torontois sont passés près de la délivrance dans les arrêts de jeu du temps réglementaire quand un corner prolongé par Nick Hagglund au deuxième poteau a failli être repris par une tête plongeante d’Altidore, devancé de justesse par la sortie de Frei.

La domination locale s’est poursuivie durant la prolongation, marquée par deux énormes occasions torontoises. Tout d’abord quand un échange de ballons aériens à l’entrée du rectangle s’est terminé par une reprise en un temps de Tosaint Ricketts juste à côté. Ensuite à l’issue d’une action rapide sur la droite d’où Ricketts a envoyé un centre vers Altidore dont la reprise de la tête a obligé Frei à réaliser l’arrêt du match. Les exploits du gardien de Seattle sur le terrain de son ancien club lui ont également valu de recevoir le trophée de Joueur du match.

En raison entre autres du bon travail défensif de Toronto et de quelques interventions judicieuses de Michael Bradley, Seattle n’a eu qu’une seule occasion, à la 112e minute : Steven Beitashour a mal dégagé un centre, mais Torres n’a pas pu en profiter pour battre Clint Irwin. Le marquoir affichant toujours 0-0 après 120 minutes, il a fallu recourir à une séance de tirs au but.

Là encore, il fut difficile de départager les deux équipes. Frei a continué de jouer les héros en repoussant un envoi mollement frappé par Bradley. Cependant, Irwin a répliqué en choisissant le bon côté sur le tir d’Alvaro Fernandez. Après les 5 tireurs, les deux équipes étaient à égalité 4-4. Premier à s’élancer ensuite, Justin Morrow a tiré sur la transversale. Excellent défensivement pendant 120 minutes, Torres n’a pas tremblé pour offrir le titre à Seattle.

Le Seattle Sounders FC, qui a participé à la phase finale chaque année depuis son arrivée dans la compétition en 2009, remporte la Coupe MLS pour la première fois de son histoire.

Series: