Tim Howard - with Tim Howard scarf on Rapids introduction
Courtesy of Colorado Rapids

20 clubs, 20 sujets chauds… et même plus

Compétitions internationales et coupes nationales ont été au centre de l’attention au cours des dernières semaines. Cela a bien entendu orienté le quotidien des clubs de MLS. En ce premier jour de juillet, ils entament un mois qui sera très occupé et où ils comptent prendre l’élan nécessaire pour une deuxième moitié de saison d’enfer. Quelles sont leurs préoccupations présentes ? Voilà un tour d’horizon complet, qui hume l’ouverture prochaine de la période des transferts estivale.

Chicago : Une demi-saison après son arrivée, l’entraîneur Paunovic a pu jauger ses troupes. Le mercato devrait servir à quelques grandes manœuvres, notamment au sein d’une attaque inefficace. Première d’entre elles : le départ de Gilberto, qui libère aussi une place de joueur désigné.

Colorado : Déjà en tête, l’équipe pourra compter dès le premier jour de la période des transferts sur le premier gros renfort de l’été : Tim Howard. Le gardien de 37 ans a été présenté en grandes pompes et propulse Colorado parmi les favoris, mais il ne lui fera pas remporter de trophée à lui seul.

Columbus : Si certains titulaires de l’an dernier semblent avoir leur place garantie, la concurrence est féroce entre Francis et Ashe pour le poste de back gauche. Mais après les résultats décevants du début de saison, c’est une péripétie à Columbus où il y a bien plus de questions que de réponses.

Dallas : Partira, partira pas ? Fabian Castillo est annoncé dans plusieurs clubs étrangers, notamment à Trabzonspor en Turquie. Des rumeurs démenties par le directeur technique Fernando Clavijo, qui les traite de « crime impuni »… tout en confirmant que le joueur intéresse de nombreux clubs.

DC United : À peine de retour de l’équipe nationale, Steve Birnbaum va-t-il repartir, cette fois pour signer dans un nouveau club ? Après Feyenoord il y a quelques semaines, Israël est cette fois la destination évoquée. Ben Olsen a réagi sèchement, en disant que ce n’était ni sa préoccupation ni celle de son défenseur.

Houston : Un entraîneur intérimaire et un mauvais classement sont plusieurs des ingrédients d’une vie actuellement au jour le jour à Houston. L’expression « y aller match par match » y a tout son sens, et malgré les défaites, on tente de déceler des progrès.

– ÉCOUTEZ COUP FRANC : ENTRE RETRAITE ET MERCATO –

Kansas City : Le poste d’arrière gauche est à l’honneur au Sporting, et pas seulement parce que Matt Besler y a joué en équipe nationale. Malgré les présences de Sinovic, Dia et Medranda, le club a été chercher l’international hondurien Ever Alvarado car « le moment était opportun » (et le joueur gratuit). Il a aussi prolongé le prêt de Diego Rubio.

LA Galaxy : A-t-on découvert une nouvelle pépite en Californie ? Artisan de la qualification pour les quarts de finale de la Coupe des États-Unis, Raul Mendiola a été qualifié de « meilleur joueur formé au club » par Bruce Arena. Un beau compliment… que les autres jeunes apprécieront peut-être plus modérément.

Montréal : Pendant que l’équipe accumule les partages et que certains se demandent si elle est meilleure avec ou sans Didier Drogba, la Belgique s’apprête à affronter le Pays de Galles à l’Euro et Laurent Ciman pourrait être titulaire. Mouvements aussi dans l’effectif, avec le départ de Tissot et l’arrivée de Choinière.

New England : Contribuant à qualifier son équipe pour les quarts de finale de la Coupe des États-Unis, Kei Kamara a enfin marqué son premier but depuis son arrivée de Columbus. Ce fut long, mais ses qualités sont-elles bien utilisées et sont-elles compatibles avec celles du reste de l’équipe ?

New York City : À quelques jours du premier derby après le fameux 0-7, les questions affluent encore au sujet de la vente de Kwadwo Poku au Miami FC. Patrick Vieira parle d’un choix sportif, dont nous parlions déjà en mai dans notre focus sur New York City.

New York RB : Sur les murs du stade, quelque part, il y a probablement le verbe presser conjugué à tous les temps. Selon de nombreux observateurs, le pressing intense est la raison du succès de l’équipe. Mais la pression est parfois tellement forte que la cocotte explose, comme pour Jesse Marsch, exclu à Philadelphie.

Orlando : Il y a du spectacle en Floride avec une des meilleures attaques du championnat mais aussi une des défenses les plus perméables. La question se pose : faut-il renforcer celle-ci au mercato ou l’équipe est-elle capable de gagner avec les défenseurs actuels ?

– ÉLISEZ LE JOUEUR FRANCOPHONE DU MOIS DE JUIN –

Philadelphie : Un homme a éclaboussé la MLS de ses prouesses la semaine dernière : Roland Alberg. MLSsoccer.com vous permet d’en savoir plus sur ce Néerlandais dont on avait peu parlé depuis son arrivée à Philadelphie cet hiver. Pendant ce temps, le club écrit à ses supporters pour leur dire que l’opération jeunesse porte déjà ses fruits.

Portland : Ce n’est pas vraiment de l’actu chaude, mais ce papier sur le soccer à Providence Park en 1926 (année de sa construction) est extrêmement intéressant ! On parle aussi d’avenir, et de celui de Dairon Asprilla, prêté à Millonarios avec option d’achat et dont le retour dans l’Oregon semble improbable.

Salt Lake : De la violence dans le Caucase aux montagnes de l’Utah : le contraste est gigantesque, et la route est longue. C’est celle de l’histoire de Yura Movsisyan qui raconte en détails sa fuite de Bakou en pleine nuit, sa vie de réfugié et son parcours dans le soccer.

San José : L’actualité est calme dans le nord de la Californie. Alors, on parle du déplacement à Chicago, le premier du club depuis 2014, qui aura une saveur particulière pour Quincy Amarikwa, et du record d’audience sur Univision battu par le match de samedi dernier contre le LA Galaxy.

Seattle : Coincée en bas de classement, l’équipe espère que le retour de Clint Dempsey va lui permettre d’enfin lancer sa saison et de résoudre ses problèmes offensifs. Mais cela semble insuffisant pour insuffler la créativité nécessaire, et l’apport d’un meneur de jeu serait plus que le bienvenu.

Toronto : En ce jour de la fête nationale du Canada, le club célèbre évidemment sa victoire en Coupe du Canada, qui lui ouvre les portes de la Ligue des champions 17/18. Mais il panse aussi ses plaies dans l’entrejeu, puisque Will Johnson et Michael Bradley seront indisponibles pendant six semaines.

Vancouver : « Un sentiment que l’on ne veut plus jamais ressentir » : la défaite dans les arrêts de jeu en Coupe du Canada a fait mal. Le mois de juillet on ne peut plus chargé, avec huit rencontres, montrera à quel point l’équipe est capable de se relever rapidement.

Series: