FR_Health_Security_Protocols

NEW YORK (8 avril 2021) – La MLS a fait le point aujourd’hui sur les protocoles sanitaires, médicaux et de sécurité pour la saison 2021 de MLS et en a publié un aperçu. Les protocoles accroissent les efforts de prévention, de dépistage et de surveillance mis en place l’an dernier lors de la reprise de la compétition au Tournoi MLS is Back à Orlando et poursuivis tout au long de la saison 2020, y compris lors de la phase finale Audi de la Coupe MLS et lors de la Coupe MLS.

L’ensemble des politiques et des protocoles ont été élaborés par le département médical de la MLS, en concertation avec des spécialistes en maladies infectieuses et sur base des conseils des autorités sanitaires gouvernementales, et en concertation avec l’association des joueurs de MLS.

En plus du manuel d’opérations locales et du manuel médical fournis à chaque club comprenant des normes sanitaires et de sécurité détaillées ainsi que des directives pour leurs joueurs, leur personnel et leurs installations, un document au sujet de la santé et de la sécurité en MLS en 2021 en anglais, en espagnol et en français a également été distribué aux 27 clubs à titre de support informatif pour les joueurs et l’encadrement des équipes. RENDEZ-VOUS ICI pour consulter le support informatif.

Retrouvez ci-dessous les principales mises à jour et une liste des mesures importantes reprises dans les protocoles pour 2021.

Déplacements et vols nolisés

Durant la pandémie, les délégations des équipes continueront de voyager à bord de vols affrétés spécialement. En outre, les clubs ne peuvent pas remplir les autocars à plus de 50% de leur capacité lors des voyages et des transferts, et les places assises doivent être organisées de façon à ce qu’il y ait le plus possible de sièges, de rangées et d’espace libres entre les passagers.

Couvre-visage et équipement de protection individuel

Toute personne qui entre dans les installations d’un club, y compris tous les joueurs et autres membres du personnel essentiel, doit en tout temps porter un couvre-visage et, le cas échéant, un équipement de protection individuel supplémentaire.

Les joueurs ne sont pas tenus de porter de masque lorsqu’ils sont dans les installations du club :

  • Quand ils s’entraînent ou jouent un match.
  • Pendant les repas ou lorsqu’ils s’hydratent, en maintenant la distanciation physique.
  • Lors d’activités cardio-vasculaires intérieures qui ne le permettent pas en raison de risques médicaux déterminés par le jugement clinique du personnel médical du club, auquel cas l’espace doit être aménagé pour permettre aux participants de se trouver à une distance élevée les uns des autres.

Comportements à haut risque

On considère entre autres comme comportement à haut risque la participation à des activités lors desquelles il n’y a pas de distanciation physique entre différents groupes et/ou lors desquelles tous les participants ne portent pas de masque. Une liste d’activités considérées comme étant à haut risque est incluse dans le support informatif à l’attention des joueurs et de l’encadrement et dans le manuel d’opérations locales fourni aux clubs.

Les joueurs ou membres du personnel ayant adopté un comportement à haut risque devront rester en quarantaine pendant cinq jours, avec l’impossibilité de participer aux entraînements collectifs et aux matchs, et devront subir un dépistage quotidien pendant quatorze jours.

Tant qu’un joueur est testé négatif et reste asymptomatique, il peut s’entraîner individuellement à l’extérieur au centre d’entraînement durant sa quarantaine obligatoire de cinq jours. Après la quarantaine, il doit éviter tant que possible les zones intérieures des installations du club pendant quatorze jours après le dernier jour de son exposition à haut risque. Les joueurs ayant besoin de traitements médicaux pourront avoir accès aux installations sous la conduite du personnel médical du club.

Contacts rapprochés à haut risque

Les joueurs ou membres du personnel qui ont été en contact étroit avec quelqu’un ayant reçu un test de Covid-19 positif et considérés comme contacts rapprochés à haut risque devront rester en quarantaine pendant cinq jours, avec l’impossibilité de participer aux entraînements collectifs et aux matchs, et devront subir un dépistage quotidien pendant quatorze jours.

Une liste de critères établissant si un individu est un contact rapproché à haut risque est incluse dans le support informatif à l’attention des joueurs et de l’encadrement et dans le manuel d’opérations locales fourni aux clubs.

Personnes vaccinées

Un individu correspondant à la définition de contact rapproché à haut risque est dispensé de sa quarantaine de cinq jours de contact rapproché à haut risque si :

  • Il était pleinement vacciné au moment de l’exposition, ce qui signifie que l’exposition a eu lieu au moins deux semaines après l’administration de la seconde dose pour les vaccins à deux doses, ou plus de quatre semaines après l’administration d’un vaccin à dose unique
  • Il est asymptomatique
  • Il continue d’être testé négatif

Les personnes vaccinées seront testées quotidiennement pendant les 14 jours suivant le dernier jour d’exposition à haut risque.

Tests cardiaques

Tout joueur dont le test Covid-19 est confirmé positif devra encore subir les tests cardiaques suivants avant de recevoir l’autorisation de son personnel médical lui permettant de recommencer à s’entraîner :

  • Test de troponine à haute sensibilité (ou troponine I ou T en cas de haute sensibilité à la troponine) ;
  • Électrocardiogramme standard à 12 dérivations (ECG) ; et
  • Échocardiogramme de repos bidimensionnel pour évaluer la fonction ventriculaire gauche.

Dans chaque cas, les résultats des tests cardiaques du joueur seront examinés par le responsable médical du club et le cardiologue traitant du club.

Advertising

Advertising

Advertising