Matteo Mancosu - Montreal Impact - celebrating playoff goal
USA Today Sports

Montréal inspiré, Seattle soulagé

Montréal et Seattle ont complété le tableau des demi-finales de conférence en s’imposant ce jeudi soir de manières diamétralement opposées : menant rapidement à DC United, les Québécois n’en ont fait qu’une bouchée, alors qu’il a fallu un but dans les derniers instants pour permettre à Seattle de battre Kansas City.

Trois des quatre favoris sont passés au tour suivant. La surprise a été créée par Montréal, qui a gagné 2-4 à DC United (résumé vidéo) où il n’a jamais été inquiété. Au coup d’envoi, les deux équipes étaient nerveuses. Après trois minutes, Ciman avait ouvert la marque sur corner, les visiteurs avaient transformé leur stress en confiance et étouffaient un adversaire qui multipliait les maladresses. Juste avant la mi-temps, Mancosu a doublé l’écart, assenant le coup fatal au moral des joueurs locaux. L’attaquant a encore inscrit un but après la pause avant d’en offrir un à Piatti, pour lui permettre de couronner sa soirée riche en inspiration.

Dans les derniers instants, deux buts ont permis d’atténuer la facture pour DC United qui, il faut le dire, n’a joué à un bon niveau que dans le dernier quart d’heure. On avait beaucoup parlé de leurs 34 buts en 14 rencontres, mais les joueurs offensifs sont complètement passés à côté de leur sujet. Le tout sous les yeux de Didier Drogba, qui avait effectué le voyage en parallèle pour assister à la rencontre en tribune. « Il est avec nous », se félicitent ses coéquipiers. Mauro Biello a même déclaré qu’il pourrait être prêt à jouer dimanche. Ce sera contre New York, au stade Saputo à partir de 15h00.

S’il y eut moins de buts dans la rencontre suivante, le duel entre Seattle et Kansas City fut néanmoins le plus indécis et le plus spectaculaire du premier tour (1-0, résumé vidéo). Peu académique, il est souvent parti dans tous les sens, le ballon passant rapidement d’un bout à l’autre du terrain où les deux gardiens durent être attentifs en permanence. Ça s’est joué à l’arraché, et la différence est tombée à deux minutes de la fin : après plus de 900 minutes de disette, « l’attaquant qui ne marque jamais » Valdez a enfin connu son moment de gloire.

Un but entaché d’une position de hors-jeu très limite. Il n’y aurait pas eu matière à polémique (en cas de doute, on laisse l’avantage à l’équipe qui attaque) si un but de Besler n’avait pas été annulé pour une hors-jeu… quasiment identique. Ce n’était pas le principal reproche adressé par les visiteurs à l’arbitre, qui selon eux aurait dû donner une deuxième carte jaune à Alonso après une faute sur Feilhaber (aussi virevoltant pendant toute la rencontre que furieux après celle-ci). Les regrets étaient d’autant plus grands au Sporting que son entrejeu avait parfaitement muselé Lodeiro et que l’audace de l’équipe avait obligé Frei à sortir plusieurs arrêts spectaculaires. Seattle restera chez lui pour son prochain rendez-vous, dimanche à 21h30 contre Dallas.

Le match aller des deux autres demi-finales de conférence aura aussi lieu dimanche, avec des rencontres opposant le LA Galaxy à Colorado (17h00) et Toronto à New York City (19h00). Le match retour des quatre duels aura lieu le dimanche 6 novembre.

Series: