MLS All-Star 2016 - Gameday Roster Announcement

Montréal, équipe de MLS la plus représentée au Match des étoiles

La crème de la Major League Soccer est prête à affronter le club anglais de l’Arsenal FC lors du Match des étoiles AT&T de la MLS 2016 après le dévoilement aujourd’hui de l’effectif pour le match, incluant les deux choix du commissaire. Ce rassemblement remarquable de talents renommés mondialement, de vedettes locales et de jeunes prometteurs représentera la MLS lors de l’évènement de l’été à l’Avaya Stadium de San José en Californie, le 28 juillet à 16h30 (HP), en direct sur ESPN, UniMás, UDN, TSN, et RDS.

La sélection de 26 joueurs, emmenée par le meilleur buteur du championnat, David Villa, le dernier Joueur de l’année, Sebastian Giovinco, et l’attaquant international américain Clint Dempsey, compte 24 hommes choisis par l’entraîneur de l’équipe représentative de la MLS au Match des étoiles, Dominic Kinnear, qui a pris en compte le Onze Populaire et les votes des joueurs, ainsi que les deux joueurs choisis par le commissaire. 19 clubs de MLS sont représentés dans l’effectif pour le match, où l’on retrouve 16 joueurs qui en seront à leur premier Match des étoiles et 10 joueurs ayant déjà obtenu cet honneur.

Les onze joueurs du Onze Populaire, choisis par les supporters après une pré-sélection des médias, ont été sélectionnés pour le match. Il s’agit d’Andre Blake (Philadelphia Union), Matt Besler (Sporting Kansas City), Laurent Ciman (Impact de Montréal), Keegan Rosenberry (Philadelphia Union), Kaká (Orlando City SC), Darlington Nagbe (Portland Timbers), Andrea Pirlo (New York City FC), Giovani dos Santos (LA Galaxy), Didier Drogba (Impact de Montréal), Sebastian Giovinco (Toronto FC), David Villa (New York City FC – Défi AT&T/EA SPORTS™ « More Than a Vote »).

Aux côtés des membres du Onze Populaire, on retrouve 13 joueurs qui brillent dans le championnat : le gardien de but David Bingham (San Jose Earthquakes), les défenseurs Brandon Vincent (Chicago Fire), Liam Ridgewell (Portland Timbers), Steve Birnbaum (D.C. United), Kendall Waston (Vancouver Whitecaps FC) et Andrew Farrell (New England Revolution), les milieux de terrain Jermaine Jones (Colorado Rapids), Wil Trapp (Columbus Crew SC) et Sacha Kljestan (New York Red Bulls), ainsi que les attaquants Ignacio Piatti (Impact de Montréal), Cyle Larin (Orlando City SC), Chris Wondolowski (San Jose Earthquakes) et Clint Dempsey (Seattle Sounders FC).

La sélection est complétée par les deux choix du commissaire, Mauro Diaz (FC Dallas) et Kyle Beckerman (Real Salt Lake). 

Effectif de la MLS pour le Match des étoiles 2016, par position

Gardiens de but : David Bingham (San Jose Earthquakes), Andre Blake (Philadelphia Union)

Défenseurs : Matt Besler (Sporting Kansas City), Laurent Ciman (Impact de Montréal), Keegan Rosenberry (Philadelphia Union), Brandon Vincent (Chicago Fire), Liam Ridgewell (Portland Timbers), Steve Birnbaum (D.C. United), Kendall Waston (Vancouver Whitecaps FC), Andrew Farrell (New England Revolution)

Milieux de terrain : Kaká (Orlando City SC), Darlington Nagbe (Portland Timbers), Andrea Pirlo (New York City FC), Giovani dos Santos (LA Galaxy), Jermaine Jones (Colorado Rapids), Wil Trapp (Columbus Crew SC), Sacha Kljestan (New York Red Bulls), Mauro Diaz (FC Dallas), Kyle Beckerman (Real Salt Lake)

Attaquants : Didier Drogba (Impact de Montréal), Sebastian Giovinco (Toronto FC), David Villa (New York City FC), Ignacio Piatti (Impact de Montréal), Cyle Larin (Orlando City SC), Chris Wondolowski (San Jose Earthquakes), Clint Dempsey (Seattle Sounders FC)

David Bingham (États-Unis / Né le 19 octobre 1989)
Bingham a été titulaire lors des 34 rencontres de saison régulière disputées par les Quakes en 2015, sa première en tant que gardien numéro un. Quatrième de la compétition avec 105 arrêts, il en a été récompensé par sa première sélection en équipe nationale A américaine, une victoire en match amical contre le Canada lors de laquelle il n’a pas encaissé. Cette saison, Bingham a réalisé l’Arrêt de la semaine lors des sixième et huitième semaines de compétition.

Andre Blake (Jamaïque / Né le 21 novembre 1990)
Joueur ayant un contrat Génération adidas, premier gardien à être le premier choix dans l’histoire du SuperDraft de la MLS, Blake obtient sa première sélection pour le Match des étoiles. Cette année, Blake s’est illustré tant pour son club que pour son pays, étant titulaire à la Copa America Centenario lors des trois rencontres de sa Jamaïque natale pour laquelle il compte 18 sélections. Avec Blake titulaire entre les perches lors de 18 rencontres cette saison, Philadelphie est actuellement la deuxième équipe la mieux classée de la Conférence Est.

Matt Besler (États-Unis / Né le 11 février 1987)
Le Défenseur de l’année 2012 de la MLS, également deux fois membre du Onze Idéal, obtient sa cinquième sélection pour le Match des étoiles (2011, 2013, 2014, 2015, 2016). Besler était le cœur de la défense du Sporting Kansas City qui a permis à l’équipe de remporter la Coupe MLS 2013. Il a été le premier joueur de l’État du Kansas à jouer lors d’une Coupe du Monde de la FIFA, étant titulaire lors des quatre rencontres de l’équipe nationale américaine qui a atteint les huitièmes de finale. Besler a participé à 12 rencontres cette saison, dont 11 comme titulaire, marqué un but et donné une passe décisive.

Steve Birnbaum (États-Unis / Né le 23 janvier 1991)
Deuxième choix du SuperDraft 2014 de la MLS, Birnbaum obtient cette saison sa première sélection pour le Match des étoiles de la MLS. International américain, Birnbaum a donné la passe décisive lors de l’égalisation et marqué le but de la victoire lors d’un match amical contre l’Islande en janvier 2016 et a, plus récemment, disputé la Copa America Centenario. En 2016, Birnbaum a disputé les 90 minutes des 13 rencontres auxquelles il a pris part.

Laurent Ciman (Belgique / Né le 5 août 1985)
Défenseur de l’année 2015 de la MLS, Ciman a été sélectionné pour le Match des étoiles lors de ses deux saisons à Montréal (2015, 2016). L’an dernier, titulaire lors de 27 rencontres, auteur de deux buts et de deux passes décisives, Ciman a aidé l’Impact à se rendre en demi-finale de la Conférence Est. Ciman a participé à plusieurs grands tournois pour sa Belgique natale, notamment les jeux Olympiques 2008, la Coupe du monde 2014 et le Championnat d’Europe des nations 2016. En 2016, Ciman a été titulaire lors des 14 rencontres auxquelles il a pris part, aidant Montréal à être la quatrième équipe la mieux classée de la Conférence Est.

Andrew Farrell (États-Unis / Né le 2 avril 1992)
Farrell est sélectionné pour la première fois pour le Match des étoiles AT&T de la MLS après avoir été titulaire lors de 19 des 20 rencontres qu’il a jouées cette saison pour New England, sixième de la Conférence Est. Premier choix du SuperDraft 2013 de la MLS, Farrell a fait preuve de fiabilité pour le Revolution, étant titulaire à 32 reprises lors de chacune de ses trois premières saisons et n’ayant manqué aucune des 34 dernières rencontres de son équipe. Titulaire pendant trois ans à l’université Louisville, Farrell a, lors de sa première saison, permis aux Cardinals de disputer la finale du championnat 2010, et a fait partie de la sélection des meilleurs joueurs All-American.

Liam Ridgewell (Angleterre / Né le 21 juillet 1984)
Participant pour la deuxième fois au Match des étoiles AT&T de la MLS, le capitaine des Timbers a été titulaire 60 fois lors des 60 rencontres auxquelles il a pris part pour le club dont il défend les couleurs depuis trois ans. En 5388 minutes sur le terrain, il a marqué trois buts et donné deux passes décisives. Durant cette série de 60 rencontres, les Timbers ont préservé leurs filets à 20 reprises, encaissant en moyenne 1,24 but par match. Ridgewell a été le capitaine de l’équipe de Portland qui a remporté la Coupe MLS 2015, premier titre de l’histoire du club, et a marqué un but en demi-finale pour mener son équipe en finale.

Keegan Rosenberry (États-Unis / Né le 11 décembre 1993)
Troisième choix du SuperDraft 2016 de la MLS, Rosenberry s’est rapidement imposé comme un solide défenseur, candidat sérieux au trophée de Recrue de l’année. Il a disputé les 90 minutes des 19 rencontres jouées par Philadelphie cette saison, permettant à l’Union d’être la deuxième équipe la mieux classée de la Conférence Est, ce qui fait de Rosenberry un des dix joueurs ayant passé le plus de minutes sur le terrain à ce stade de la compétition.

Brandon Vincent (États-Unis / Né le 1er mai 1994)
Quatrième choix du SuperDraft 2016 de la MLS, le joueur passé par Stanford, membre de la sélection des meilleurs joueurs All-American de la NSCAA, est devenu incontournable au sein de la défense du Fire. Ce néo-professionnel a disputé 12 rencontres pour Chicago, dont 11 comme titulaire, et donné une passe décisive. Plus tôt cette saison, le jeune défenseur a attiré l’attention de Jürgen Klinsmann, sélectionneur de l’équipe nationale américaine avec laquelle il a participé à un stage en janvier avant d’obtenir sa première sélection le 5 février en montant à la mi-temps du match remporté 1-0 contre le Canada.

Kendall Waston (Costa Rica / Né le 1er janvier 1988)
Arrivé au Whitecaps FC en 2014, l’international costaricien y est une forteresse fiable en défense centrale. Le défenseur de 196 cm a été titulaire lors de 15 rencontres et a marqué deux buts pour Vancouver cette année, tout en répondant à ses obligations internationales durant la Copa America Centenario lors de laquelle il a participé à deux rencontres pour le Costa Rica. En 2015, le joueur de 28 ans a eu un rôle important dans la conquête du premier Championnat Canadien Amway remporté par le Whitecaps FC.

Kyle Beckerman (États-Unis / Né le 23 avril 1982)
Il s’agit de la neuvième sélection de Beckerman pour le match des étoiles (2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016). Lors de ses 13 titularisations cette saison, Salt Lake, actuellement quatrième de la Conférence Ouest, compte 5 victoires, 4 défaites et 4 nuls. Beckerman a disputé 392 rencontres, troisième plus haut total en MLS, et était un fer de lance de Salt Lake quand il a remporté la Coupe MLS en 2009. Sur la scène internationale, Beckerman ne manque pas de planches avec l’équipe nationale américaine, ayant entre autres participé à deux reprises à la Gold Cup (2009, 2013), à la Copa America (2007, 2016) et à une Coupe du monde (2014).

Mauro Diaz (Argentine / Né le 10 mars 1991)
Meneur de jeu parmi les plus créatifs de la compétition, Diaz a éclos à Dallas, avec 17 buts et 24 passes décisives en quatre saisons sous le maillot du club texan. Le maestro de l’entrejeu a aidé Dallas à être le club le mieux classé de la Conférence Ouest en 2015 et à occuper la tête du classement général à ce stade de la saison 2016, lors de laquelle Diaz a marqué trois buts et donné neuf passes décisives en seize rencontres.

Giovani dos Santos (Mexique / Né le 11 mai 1989)
Vainqueur de la médaille d’or avec le Mexique aux jeux Olympiques 2012, dos Santos a obtenu de nombreux honneurs internationaux, dont deux participations à la Coupe du monde (2010, 2014), trois titres à la Gold Cup (2009, 2011, 2015) en plus d’avoir été élu meilleur joueur de la Gold Cup 2009. Disputant actuellement sa deuxième saison au Galaxy, dos Santos est actuellement ex aequo à la quatrième place du classement du nombre de buts et de passes décisives combinés. Avec sept buts et cinq passes décisives cette saison, il dépasse son total de 2015 et obtient sa première sélection pour le Match des étoiles.

Jermaine Jones (États-Unis / Allemagne / Né le 3 novembre 1981)
Le vétéran de l’équipe nationale américaine masculine s’est distingué durant l’intersaison en passant du New England Revolution à Colorado. Excellant dans son nouveau rôle offensif dans l’entrejeu, Jones a eu un impact immédiat pour les Rapids, inscrivant trois buts et donnant deux passes décisives en huit titularisations. Le joueur né en Allemagne a été indispensable aux États-Unis durant la Copa America Centenario en juin dernier, participant à cinq rencontres et menant les États-Unis en demi-finale et à la quatrième place de ce tournoi historique.

Kaká (Brésil / Né le 22 avril 1982)
Joueur mondial de la FIFA et Ballon d’or en 2007, Kaká obtient sa deuxième sélection pour le Match des étoiles à l’occasion de sa deuxième saison à l’Orlando City SC. Parmi les joueurs de la planète au palmarès le plus riche, il a remporté la Coupe du Monde 2002 de la FIFA avec le Brésil et la Ligue des champions européenne 2006-07 avec l’AC Milan, deux de ses très nombreux trophées. Le capitaine d’Orlando a été précieux cette année, faisant partie des douze meilleurs pourvoyeurs du championnat avec cinq passes décisives, et étant le troisième meilleur réalisateur d’Orlando avec trois buts.

Sacha Kljestan (États-Unis / Né le 9 septembre 1985)
Obtenant sa deuxième sélection pour le Match des étoiles (2008, 2016), il a commencé la saison en force avec deux buts et dix passes décisives qui en font actuellement le meilleur pourvoyeur du championnat. La saison dernière, sa première avec les Red Bulls, Kljestan a battu des records personnels en marquant huit buts et en donnant quatorze passes décisives, permettant à New York de remporter le Supporters Shield 2015. Sur la scène internationale, Kljestan compte 46 sélections pour l’équipe nationale américaine et a marqué deux buts lors des jeux Olympiques 2008. Kljestan s’est illustré sous le maillot du puissant club belge d’Anderlecht, avec qui il a été trois fois champion et a remporté quatre fois la Coupe de Belgique en cinq saisons avec le club.

Darlington Nagbe (États-Unis / Liberia / Né le 19 juillet 1990)
Deuxième choix du SuperDraft 2011 de la MLS, Nagbe a joué un rôle clef dans la première conquête de la Coupe MLS par Portland la saison dernière. La créativité de Nagbe sur le terrain lui a permis de percer en équipe nationale, avec 10 sélections depuis septembre 2015, date à laquelle il a obtenu la nationalité américaine. Il s’agit de la première sélection de Nagbe pour le Match des étoiles, lui qui a marqué un but et donné trois passes décisives en championnat cette saison, manquant quelques rencontres de MLS pour participer à la Copa America Centenario.

Andrea Pirlo (Italie / Né le 19 mai 1979)
« Il Maestro » obtient sa première sélection pour le Match des étoiles de la MLS, honneur supplémentaire dans une carrière qui n’en manque pas, avec trois participations à la Coupe du monde (2006, 2010, 2014) pour le quatrième joueur italien le plus capé de l’histoire. Reconnu comme un des meilleurs passeurs au monde, Pirlo a remporté l’UEFA Champions League avec l’AC Milan en 2003 et en 2007, et la Coupe du monde en 2006. Disputant sa deuxième saison au NYCFC, Pirlo a marqué un but et est troisième pourvoyeur ex aequo de la compétition avec sept passes décisives cette année.

Wil Trapp (États-Unis / Né le 15 janvier 1993)
Trapp possède un contrat de Joueur formé au club, signé en 2012, et est devenu l’un des plus brillants joueurs de la compétition ayant ce statut. Ce milieu central a été titulaire lors des 19 rencontres jouées par Columbus cette année, passant 1693 minutes sur le terrain. Le joueur né en Ohio était dans l’équipe au coup d’envoi des cinq rencontres de phase finale du Crew SC la saison dernière, dont la finale de la Coupe MLS 2015. Trapp s’est également illustré avec l’équipe nationale américaine des -23 ans, dont il a été capitaine lors de deux rencontres des éliminatoires des jeux Olympiques. Trapp obtient sa première sélection pour le Match des étoiles.

Clint Dempsey (États-Unis / Né le 9 mars 1983)
Dempsey obtient sa sixième sélection pour le Match des étoiles de la MLS (2004, 2005, 2006, 2014, 2015, 2016), lui qui a marqué trois buts et donné une passe décisive cette saison pour le Seattle Sounders FC. Sur la scène internationale, Dempsey est le deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale américaine avec 52 buts, alors que ses 130 sélections en font le quatrième joueur le plus capé. Dempsey a participé trois fois à la Coupe du monde (2006, 2010, 2014), quatre fois à la Gold Cup (2005, 2007, 2011, 2015), une fois à la Coupe des Confédérations (2009) et à la Copa America Centenario (2016). Sa carrière a également été couronnée de succès lors de ses passages avec les clubs anglais de Fulham (50 buts en 184 matchs de championnat) et Tottenham Hotspur (7 buts en 29 matchs de championnat).

Didier Drogba (Côte d’Ivoire / Né le 11 mars 1978)
Joueur parmi les plus doués à avoir foulé les terrains de MLS, Drogba a participé à la Coupe du monde à trois reprises (2006, 2010, 2014) pour sa Côte d’Ivoire natale. Avant d’arriver à Montréal, Drogba a vu son illustre carrière passer par Chelsea, dont il est le quatrième meilleur buteur de tous les temps, permettant aux Blues de remporter quatre fois le titre en Premier League et de gagner la première UEFA Champions League de leur histoire en 2012. Pour sa première saison à Montréal, Drogba a fait preuve d’efficacité, inscrivant 11 buts en 11 rencontres, et il a déjà marqué cinq buts et donné cinq passes décisives cette saison en huit titularisations le menant à sa première sélection pour le Match des étoiles de la MLS.

Sebastian Giovinco (Italie / Né le 26 janvier 1987)
Lauréat 2015 du trophée Landon Donovan de Joueur de l’année de la MLS, Giovinco a vécu une merveilleuse première campagne en MLS, en battant le record du nombre de buts et de passes décisives combinés et en permettant à Toronto d’atteindre la phase finale de la saison pour la première fois de son histoire. Jouant aujourd’hui sa deuxième saison à Toronto, le talentueux Italien a inscrit huit buts et donné sept passes décisives, ce qui lui permet d’être dans le top 10 de ces deux classements particuliers. Déjà meilleur buteur de l’histoire de Toronto, Giovinco obtient sa deuxième sélection pour le Match des étoiles de la MLS, lui qui y a déjà participé en 2015.

Cyle Larin (Canada / Né le 17 avril 1995)
Premier choix du SuperDraft 2015 de la MLS, Larin a connu une première saison historique en MLS, inscrivant 17 buts, un record pour un néo-professionnel, ce qui lui a valu de remporter le trophée de Recrue de l’année. Larin a bien commencé sa deuxième saison, avec trois passes décisives, son record personnel, et neuf buts, ce qui le place à égalité à la troisième place du classement des buteurs. Sur la scène internationale, Larin brille pour son Canada natal, avec lequel il a marqué 4 buts en 17 sélections, jouant entre autres lors de la Gold Cup 2015 et des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Ignacio Piatti (Argentine / Né le 4 février 1985)
Élu meilleur joueur de l’Impact de Montréal en 2015 après avoir marqué 12 buts et donné 12 passes décisives, toutes compétitions confondues, Piatti est bien parti pour rééditer une telle performance en 2016. Le meneur de jeu est deuxième du classement des buteurs avec 11 buts, et a donné trois passes décisives en 17 titularisations cette saison, sa troisième à Montréal. Troisième Joueur désigné de l’histoire du club, Piatti est devenu un élément clef à Montréal après avoir mené l’équipe en finale de la Ligue des champions de la CONCACAF en 2015, stade qu’un seul club de MLS avait atteint auparavant. Piatti participe au Match des étoiles pour la première fois.

David Villa (Espagne / Né le 12 mars 1981)
Villa, auteur de 18 buts la saison dernière, sa première avec le New York City FC, obtient sa deuxième sélection pour le Match des étoiles de la MLS. Meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale espagnole, Villa a participé trois fois à la Coupe du monde (2006, 2010, 2014), aidant l’Espagne à devenir championne du monde 2010 en étant le deuxième meilleur buteur de la compétition, ce qui lui a valu le Soulier d’argent. Cette saison, Villa mène la course au Soulier d’or de la MLS puisque le meilleur buteur actuel du championnat a déjà marqué 12 buts.

Chris Wondolowski (États-Unis / Né le 28 janvier 1983)
Le quatrième meilleur buteur de l’histoire de la MLS avec 116 réalisations obtient sa quatrième sélection pour le Match des étoiles de la MLS (2011, 2012, 2013, 2016). Régulièrement appelé en équipe nationale américaine, Wondolowski y compte 34 sélections et a participé trois fois à la Gold Cup (2011, 2013, 2015), une fois à la Coupe du monde (2014) et à la Copa America Centenario (2016). Il a probablement disputé sa meilleure saison en 2012, quand il a marqué 27 buts, égalant le record en MLS, a été élu Joueur de l’année et remporté le Supporters Shield avec San José. Cette saison, avec sept buts, Wondolowski est dans le top 10 du classement des buteurs.

Series: