Jason Hernandez - Didier Drogba - NYCFC - Montreal Impact - action
USA Today Sports

Les fins de match, ça peut rapporter gros… ou coûter cher

On a pris l’habitude de dire qu’en MLS, les dernières minutes sont spectaculaires. Avec plus du quart des buts (97/387, très exactement) inscrits dans les 15 minutes finales d’un match, notre compétition est en effet plus prolifique que les grands championnats européens traditionnels à mesure que le coup de sifflet final approche. Certaines équipes en ont d’ailleurs fait une spécialité, alors que pour d’autres, tout est joué bien avant cela.

Si Toronto n’a toujours pas encaissé dans le dernier quart d’heure en championnat (contrairement à sa demi-finale aller en Coupe, ce qui fut finalement sans conséquence), et que Chicago n’y a toujours pas marqué, c’est aux toutes dernières minutes que je me suis particulièrement intéressé, et à leur incidence sur le classement. Qui sont les bénéficiaires et les perdants des buts marqués à la 90e ou après ? Quels bouleversements seraient apportés si on éliminait tous les buts inscrits dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire ?

Pour trois clubs, Dallas, New York et Toronto, cela ne changerait absolument rien, car même s’ils ont parfois marqué ou encaissé en fin de rencontre, ces buts n’ont pas modifié le verdict final le moins du monde. S’il y a eu pas mal de buts dans les dernières minutes des duels disputés par Portland et Vancouver, ils ont rapporté ou coûté peu de points – dans chaque cas, un seul but sur cinq a eu une incidence.

À l’autre extrémité du spectre, nous avons Montréal. Cinq résultats ont été influencés par des buts inscrits à la 86e ou après, dont quatre qui ont changé dans l’ultime minute ou pendant les arrêts de jeu ! Ces derniers ont tous été au bénéfice des Québécois, leur rapportant pas moins de 6 de leurs 19 points actuels. L’autre est l’exception, scellant la défaite à Orlando à la 87e minute.

Avec quatre points gagnés dans les cinq dernières minutes (en fait, cinq gagnés et un perdu) en cinq rencontres, Orlando est un autre spécialiste du genre. On se souvient notamment de ses deux buts contre Salt Lake, qui lui avaient permis de remonter de 0-2 à 2-2 dans les arrêts de jeu. Philadelphie marque moins en fin de match mais est efficace : quatre points pris dans les cinq minutes finales, et même cinq à la dernière, avec toujours un dernier but en sa faveur.

Ça, c’est pour les gagnants. Il y a aussi ceux pour qui ça tourne mal, principalement New York City et Houston, qui ont tous deux laissé filer deux avances dans les arrêts de jeu, ce qui leur coûte quatre précieuses unités. Les fins de rencontre de Columbus ne sont pas simples non plus.

Oh, ce sont juste que quelques buts et quelques points, direz-vous. Alors, je me suis amusé à refaire le classement en arrêtant chaque match après la 85e minute ou avant la 90e. Pour certains clubs, les incidences sont énormes ! Il faut évidemment prendre les précautions d’usage, puisque les chiffres sont un peu faussés par le fait que tout le monde n’a pas disputé le même nombre de rencontres.

Principal bénéficiaire des buts en fin de match ? Montréal, évidemment ! Sans les points pris dans les arrêts de jeu, il compterait 13 malheureuses unités, occupant alors le 19e et avant-dernier rang du classement général, un recul de onze places ! Philadelphie serait un peu moins à la fête également, puisqu’au lieu de jouer les premiers rôles, il figurerait dans le ventre mou du classement. Sans les buts inscrits dans les cinq dernières minutes, Orlando, lui, serait tout bonnement dernier. Et Seattle, dernier de la Conférence Ouest.

New York City peut, pour sa part, se mordre les doigts de ses fins de match difficiles. S’il avait évité ces deux buts encaissés, il gagnerait pas moins de six places pour se retrouver au cinquième rang du classement général, et mieux classé de la Conférence Est ! Houston, au lieu de traîner en bas de tableau, serait au cœur du peloton, mais quand même avant-dernier de sa conférence. Quant à Columbus, sans ses points perdus en fin de match, il serait au-dessus de la ligne rouge.

Classement en arrêtant le match avant la 90e minute
  J Pts
Dallas  16 28
Colorado  14 28
Salt Lake  13 25
LA Galaxy  13 22
New York City  15 22
Vancouver  15 21
San José  14 20
New York 14 19
Portland  15 19
Philadelphie  14 18
Kansas City  16 18
Houston  14 17
DC United  14 17
New England  14 17
Toronto  13 16
Columbus  13 16
Seattle  13 15
Orlando  13 15
Montréal  13 13
Chicago  12 12
Classement en arrêtant le match après la 85e minute
  J Pts
Dallas  16 28
Colorado  14 26
LA Galaxy  13 24
Salt Lake  13 22
New York City  15 22
Portland  15 21
New York 14 19
Philadelphie  14 19
Vancouver  15 19
Kansas City  16 19
San José  14 18
Columbus  13 17
Houston  14 17
DC United  14 17
Toronto  13 16
New England  14 16
Seattle  13 14
Montréal  13 14
Chicago  12 13
Orlando  13 12
Points gagnés / perdus en fin de match
  86+ 90+
Montréal  +5 +6
Philadelphie  +4 +5
Orlando  +4 +1
Seattle  +2 +1
Colorado  +2 =
Vancouver  +2 =
San José  +2 =
Dallas  = =
New York = =
Toronto  = =
Kansas City  -1 =
Salt Lake  +1 -2
New England  = -1
Portland  -2 =
DC United  -1 -1
Chicago  -2 -1
LA Galaxy  -3 -1
Columbus  -3 -2
Houston  -4 -4
New York City  -4 -4
Series: 
Topics: