Montreal celebrate first win at BMO-MTL-TOR-8.27.16
Kevin Sousa-USA TODAY Sports

Rivalités, joies prématurées et feux d’artifice

Cette nouvelle « semaine des rivalités » a été pour le moins animée : vainqueur à Houston, Dallas a pris le large en tête du classement, pendant que Colorado trébuchait à Salt Lake et que Toronto, pourtant en supériorité numérique, se faisait surprendre par Montréal. Le spectacle a également été assuré à Portland et à DC United, qui se sont respectivement imposés 4-2 contre Seattle et 6-2 contre Chicago.

Les deux animateurs du haut du classement, Dallas et Colorado, avaient un programme à la fois similaire et différent : un déplacement chez le voisin. Si celle du début de saison avait très mal tourné (une défaite 5-0), la virée à Houston a cette fois été fructueuse pour Dallas. C’est pourtant l’équipe locale qui avait ouvert la marque, avant que les visiteurs, emmenés par un Barrios des grands soirs, n’inscrivent trois buts et ne remportent une victoire leur permettant d'accroître leur avance au sommet.

Leur dauphin faisait face à un adversaire nettement plus redoutable. Tout était pourtant bien parti pour Colorado, qui avait ouvert la marque après cinq minutes, mais ensuite, trop peu de monde a joué au niveau requis pour conserver ce viatique. Un doublé de Movsisyan a permis à Salt Lake de s’imposer. Il revient non seulement sur son adversaire du jour, mais croit plus que jamais en ses chances après avoir battu les deux premiers du classement en une semaine.

Autres supporters amèrement déçus après une réjouissance précoce, les Torontois n’ont pas célébré un but mais bien l’exclusion de Mallace juste avant la mi-temps. À onze contre dix durant plus de la moitié du match, l’équipe en forme de ces dernières semaines aurait dû battre Montréal mais s’est inclinée de façon plutôt gênante. La faute, aussi, à un adversaire qui, tant à égalité qu’en infériorité numérique, a défendu où et comme il le fallait. Un geste de finisseur a suffi à Piatti pour couronner cette organisation efficace de la première victoire de l’histoire de Montréal au Toronto FC.

Les poursuivants de Dallas ont décidément conjugué le verbe trébucher à tous les temps. Faisant preuve de fragilité, New York City n’est pas arrivé à développer son jeu habituel et s’est incliné à Orlando, dirigé par son ancien entraîneur, Jason Kreis, qui voulait qu’on ne parle pas de lui mais bien de la prestation collective de ses joueurs. Après avoir laissé de nombreux titulaires au repos lors du partage de mercredi à Chicago, le LA Galaxy aurait dû en montrer l’utilité contre une équipe de Vancouver en méforme, mais a été contraint au nul blanc après avoir fait preuve d’imprécision tant à la dernière passe qu’à la finition. Le groupe des poursuivants a donc perdu du terrain, mais aussi gagné des membres : Philadelphie, vainqueur de Kansas City, ainsi que New York, auteur d’un match très inégal face à New England dont il a émergé grâce à Muyl.

Une semaine seulement (!) après leur confrontation dans l’État de Washington, Portland et Seattle se retrouvaient dans l’Oregon. Entre temps, les visiteurs avaient appris la mauvaise nouvelle des problèmes cardiaques de Dempsey. Mais c’est leur défense qui n'était pas dans le rythme en première mi-temps, encaissant quatre buts après avoir incessamment offert des ballons dans la zone de confort de leur adversaire. Un semblant de suspense est né en début de deuxième période, mais le marquoir a finalement affiché un résultat de 4-2, une victoire éclatante dont on se souviendra longtemps à Portland.

Autre feu d’artifice, et autres souvenirs qui resteront en mémoire, le 6-2 entre DC United et Chicago, marqué par le triplé de Mullins. Invaincus en six rencontres, les joueurs de la capitale américaine semblent enfin avoir un autre atout que le seul Hamid. Il faut reconnaître qu’ils ont bien été aidés par l’exclusion de Thiam à la demi-heure, avant laquelle Chicago offrait lui aussi du beau jeu. C’est d’ailleurs ce que retient l’entraîneur Paunovic, qui a pris des risques offensifs malgré l’infériorité numérique. Cela n’empêche pas Chicago de récupérer la lanterne rouge, délaissée par Columbus suite à sa victoire contre San José.

LES RÉSULTATS
Salt Lake - Colorado
DC United - Chicago
Philadelphie - Kansas City
Columbus - San José
Toronto - Montréal
Houston - Dallas
LA Galaxy - Vancouver
New York - New England
Portland - Seattle
Orlando - New York City
 
2-1
6-2
2-0
2-0
0-1
1-3
0-0
1-0
4-2
2-1
Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo
Series: