Frank Lampard - NYCFC - Scores on Tim Howard
USA Today Sports

20 clubs, 20 sujets chauds… et même beaucoup plus

Comme ceux de toute la planète soccer, les yeux des supporters des clubs de MLS sont rivés vers les éliminatoires de la Coupe du monde. Et alors que les quatre formations qui visent encore la Coupe MLS s’apprêtent à vivre des moments intenses, les autres ne sont qu’au début de (trop) longues vacances. Pour autant, on n’est pas en hibernation, loin de là ! La passion du ballon rond et de son club favori se vit douze mois par an. Voilà donc de quoi parlent les supporters de nos vingt clubs en ce moment. Les sujets de conversation ne manquent vraiment pas !

Chicago : 2016 était clairement une saison de transition. En 2017, le club sera toutefois obligé de revoir ses ambitions à la hausse. Pour cela, il pourrait attirer Bastian Schweinsteiger. Il compte aussi sur De Leeuw, satisfait de son adaptation en MLS, et Kappelhof, qui souhaite faire preuve de plus de Leadership.

Colorado : Panique, panique, panique. Aaaaaaaaaaaaaaaah ! Voilà à peu près ce que ce sont dit les supporters des hommes des montagnes quand leur gardien-héros Tim Howard est sorti sur blessure d’États-Unis - Mexique. Heureusement, avec Sjöberg, la défense est au sommet de son art. Et Gashi a le but de l’année dans les pieds.

Columbus : Hiver animé en perspective à Columbus, où l’on envisage sérieusement la construction d’un nouveau stade, et où Gregg Berhalter a reçu la pleine confiance du président Precourt. L’effectif sera remodelé et les hommes forts du club ont même annoncé une politique « agressive ». Des vedettes comme Higuain et Parkhurst peuvent se faire du souci.

Dallas : Les rêves de triplé envolés, il va falloir un peu de temps pour digérer l’élimination par Seattle la semaine dernière après une énorme saison. Le trophée de Défenseur de l’année remporté par Hedges vient mettre du baume au cœur. On commence doucement à penser aux chantiers hivernaux.

DC United : Depuis le début du mois, le soccer ne fut pas le centre d’attention dans la capitale américaine. Les esprits sont déjà tournés vers 2017, et Ben Olsen promet de la stabilité avec un effectif qui ne devrait pas trop bouger même si Saborio a annoncé son départ. D’ici-là, les joueurs comptent bien récupérer mais aussi travailler leur musculature.

Houston : Après une saison à oublier, le club a confié les rênes de son équipe première à Wilmer Cabrera, loué pour ses qualités de pédagogue. Le nouvel entraîneur s’est choisi des adjoints - parmi lesquels Davy Arnaud - et va désormais s’atteler à la construction de son effectif. Le club parle très officiellement et ouvertement de reconstruction.

– L’AVANTAGE DU TERRAIN EST-IL SUFFISANT ? –

Kansas City : Calme plat chez les Ciel et Marine où l’on suit ses internationaux (Zusi, Besler, Espinoza) d’un œil pendant que de l’autre, on observe la santé de Dwyer et Rubio, passés sur le billard pour une légère opération. Ce qui laisse beaucoup de temps pour les supputations : qui va rester, qui va partir, qui est sous contrat, qui doit arriver ?

LA Galaxy : Sans dire que les plus courtes sont les meilleures, Landon Donovan a apprécié sa brève sortie de retraite… et se tâte encore sur sa situation en 2017. Il n’est pas le seul dont le sort est incertain en Californie. Arrivé en fin de contrat, Bruce Arena compte conserver son poste. Dans une situation identique, Robbie Keane a confirmé qu’il resterait en MLS… sans dire où. Ce qui ouvre la porte aux rumeurs. Et Gerrard, partira, partira pas ?

Montréal : Pendant que Ciman, Oyongo et Venegas étaient actifs sur la scène internationale, les billets pour le match contre Toronto ont continué de se vendre comme des petits pains (d’ici la fin de la semaine, il ne devrait plus en rester). Les supporters, eux, apprennent le « zoom zoom », célébration qui a fait le tour des réseaux sociaux.

New England : Même si l’équipe n’a pas terminé au-dessus de la ligne rouge, l’entraîneur Jay Heaps a été confirmé dans ses fonctions. Il évalue son effectif, déjà renforcé par Kouassi, rétabli d’une blessure subie avant même son arrivée au club l’hiver dernier. Le capitaine Nguyen veut prêcher par l’exemple alors que, fidèle à lui-même, Kei Kamara garde le sourire.

New York City : Arrivé en fin de contrat, Lampard quitte le club. Maigre consolation pour les supporters, les buts marqués par Matarrita avec le Costa Rica et Chanot avec le Luxembourg. De son côté, Patrick Vieira va passer la semaine aux côtés de Pep Guardiola à Manchester City, où l’entraîneur catalan a succédé à Manuel Pellegrini l’été dernier.

New York : Toujours dégoûtés de leur élimination par Montréal, les Taureaux ailés ont rapidement mis le cap sur la saison prochaine. Ils ont déjà annoncé le départ de Damari et leur intention de conserver Veron. Arrivé en fin de contrat, Collin a envie de rester. On parle aussi renforts, avec des vues sur des joueurs évoluant à l’étranger.

Orlando : Après une saison décevante, le club de Floride enchaîne les petites annonces encourageantes. Les supporters apprécient la pose du premier siège dans le nouveau stade, les financiers sont heureux de voir le club bien classé par Forbes, Jason Kreis voyage à l’Atlético Paranaense, nouveau partenaire d’Orlando, et Bendik est l’auteur de l’arrêt de l’année.

– ÉCOUTEZ COUP FRANC : DES « SURPRISES »… ATTENDUES –

Philadelphie : La préparation de la saison 2017 va bon train : le club a levé de nombreuses options et compte déjà 20 joueurs sous contrat pour la saison prochaine. Cela permet aussi de savoir qui ne reviendra pas et qui négocie encore. De son côté, Edu se remet de son opération et compte suivre l’exemple de Pontius, revenu au premier plan.

Portland : Détenteur de la Coupe MLS éliminé avant même la phase finale de la saison, Portland a promis 3 ou 4 transferts à des positions clefs. L’effectif sera en chantier cet hiver… et le stade pourrait suivre à moyen terme, puisque le club compte y ajouter 4000 places.

Salt Lake : Après avoir évalué son entraîneur, le club a maintenu sa confiance en Jeff Cassar, qui sera toutefois surveillé de près. Le « grand rajeunissement » attendu chaque année pourrait se produire en 2017 : l’option sur le contrat de Morales n’a pas été levée, alors que même Beckerman et Rimando pourraient ne pas être dans les plans.

San José : Pendant que Godoy, Quintero, Cato, Francis et Colvey se produisent en équipe nationale, Dominic Kinnear tente de répondre aux incertitudes « plus nombreuses que l’an dernier ». Il aura bientôt l’aide d’un nouveau directeur général, pour qui le club compte ouvrir grand son portefeuille.

Seattle : Alors que les internationaux connaissent des fortunes diverses avec leur pays, la trêve internationale permet aux nombreux blessés de se retaper. Parmi eux, Morris, fraîchement couronné Recrue de l’année.

Toronto : Il y a un an, Montréal barrait la route de la Coupe MLS à Toronto par une cinglante victoire 3-0. Un souvenir qui sert de motivation aux Torontois, heureux de leur rôle de favoris avant la confrontation de cette année face aux Québécois. Peu importe qui sortira vainqueur de ce duel, « le Canada sera gagnant », se félicite-t-on en Ontario.

Vancouver : Le spectre des joueurs convoqués en équipe nationale est large, allant du jeune Canadien Bustos à Bolaños, décisif pour le Costa Rica. Pendant ce temps, l’opération recrutement a commencé et Carl Robinson raconte en détails le processus, du visionnement du joueur à la signature du contrat.

Series: