Lodeiro vs. Giovinco - TORvSEA - MLS Cup 2016
USA Today Sports/Rudy Calderon

22 clubs, 22 joueurs à surveiller

Miguel Almiron (Atlanta United FC) : Milieu offensif capable de jouer tant dans l’axe que sur l’aile, le jeune joueur désigné de 23 ans a pris de l’envergure depuis ses débuts en équipe nationale paraguayenne en septembre 2015. Pour sa première saison en MLS, Atlanta a attiré de nombreux renforts intéressants, parmi lesquels l’international chilien Carlos Carmona qui a joué plus de 120 matches de Serie A italienne depuis 2011.

Alejandro Bedoya (Philadelphia Union) : L’international américain peut jouer quasiment partout dans l’entrejeu. Sa polyvalence n’est pas son seul atout, puisqu’on vante régulièrement sa lecture du jeu, son ardeur au travail et la qualité de ses passes. Il est arrivé en milieu de saison passée du FC Nantes, où il fut titulaire pendant trois saisons.

Francisco Calvo (Minnesota United FC) : Titulaire en équipe nationale costaricienne, ce défenseur polyvalent évolue de préférence dans l’axe mais peut aussi dépanner à gauche. Âgé de 24 ans, il a passé les deux dernières saisons à Saprissa où il a appris à être redoutable sur les phases arrêtées offensives.

Sebastian Giovinco (Toronto FC) : Dès qu’il est sur le terrain, le format de poche italien affole les défenses adverses et enthousiasme les supporters. Auteur d’au moins 15 buts et 15 passes décisives lors de ses deux premières saisons en MLS, il compte remettre le couvert en 2017. De quoi faire de l’ombre aux internationaux américains Michael Bradley et Jozy Altidore, qui méritent pourtant beaucoup d’attention eux aussi.

Bill Hamid (D.C. United) : Gardien de l’année de la MLS en 2014, Hamid a des allures de vétéran du haut de ses sept saisons et 160 titularisations entre les perches de son club. Et pourtant, il n’a que 26 ans et confirme année après année les espoirs placés en lui. Parfois blessé, il manque alors beaucoup à son équipe et on comprend encore mieux son importance.

Matt Hedges (FC Dallas) : Dallas est réputé pour ses bons jeunes, et le Défenseur de l’année 2016 de la MLS en est un brillant exemple. Lors de la saison régulière 2016, son club a encaissé 40 buts : 23 lors des 26 rencontres où Hedges était sur le terrain, et 17 lors des 8 sans lui ! Dallas attend aussi le retour de son maître à jouer Mauro Diaz, blessé pour quelques mois.

Tim Howard (Colorado Rapids) : On ne présente plus l’ancien gardien d’Everton, pilier de l’équipe nationale américaine. Multipliant les exploits dans le but - on se souvient de sa Coupe du monde 2014 - et rapportant des points précieux à son équipe, il est aussi un gage d’expérience derrière une défense relativement jeune.

Jermaine Jones (LA Galaxy) : Fraîchement arrivé de Colorado, l’international américain apportera son expérience, son endurance et sa pugnacité au sein de l’entrejeu d’une équipe où les vedettes ne manquent pas. Citons entre autres l’ailier français Romain Alessandrini, le robuste défenseur belge Jelle Van Damme, l’international mexicain Giovani dos Santos ou le talentueux attaquant américain Gyasi Zardes.

Kaka (Orlando City SC) : Auteur de huit buts et de huit passes décisives, le Brésilien au palmarès exceptionnel s’est fixé pour objectif d’apporter la culture de la victoire à Orlando et de permettre à son club de se qualifier pour la phase finale pour la première fois de son histoire. Il a aussi une excellente complicité avec l’attaquant Cyle Larin, grand espoir de l’équipe nationale canadienne.

Ola Kamara (Columbus Crew SC) : Titularisé après le départ de son homonyme Kei Kamara en mai dernier, l’attaquant norvégien n’a pas tardé à conquérir les supporters, finissant l’année 2016 avec 16 buts en 25 rencontres. À l’aube de cette saison de la confirmation, il a déclaré ne pas faire une fixation du nombre de buts marqués, préférant se concentrer sur les enjeux collectifs.

Sacha Kljestan (New York Red Bulls) : Capitaine de son équipe depuis cette saison, l’ancien joueur d’Anderlecht est le maître à jouer de New York. Candidat au trophée de Joueur de l’année 2016, meilleur pourvoyeur de la dernière saison régulière avec 20 passes décisives, il est en charge d’alimenter le redoutable buteur Bradley Wright-Phillips.

Xavier Kouassi (New England Revolution) : Le milieu défensif ivoirien avait signé à New England il y a un an pour y arriver au cours du mercato hivernal. Entre temps, il s’est blessé et a raté toute la saison. Il pourrait être le meilleur renfort de l’équipe, où il aura la charge d’évoluer seul devant la défense pour alléger la tâche des jeunes joueurs offensifs dynamiques devant lui. On surveillera aussi la première saison complète de Kei Kamara dans le Massachusetts.

Nicolas Lodeiro (Seattle Sounders FC) : Dès son arrivée lors du dernier mercato estival, Lodeiro a complètement changé le visage de son équipe. Il a été l’étincelle d’une remontée fantastique permettant à Seattle, alors dans les bas-fonds du classement, de se qualifier pour la phase finale avant de continuer sur sa lancée et de remporter la Coupe MLS. International uruguayen, Lodeiro a remporté la Copa America 2011 et participé à la Coupe du monde en 2010 et en 2014.

Fredy Montero (Vancouver Whitecaps FC) : L’attaquant colombien est de retour en MLS, après des passages au Portugal et en Chine. De 2011 à 2014, il avait régulièrement fait trembler les filets pour Seattle. Désormais, il doit aider au redressement de Vancouver, qui avait fini la saison 2016 à la peine.

Nemanja Nikolic (Chicago Fire) : Pour quitter les tréfonds du classement, Chicago compte sur cet international hongrois de 29 ans aux statistiques spectaculaires. Depuis le début de la saison 2011/12, il a inscrit 111 buts en 166 rencontres de championnat, à Videoton (Hongrie) puis au Legia Varsovie (Pologne). L’entrejeu de Chicago sera solidifié par Dax McCarty, ancien capitaine de New York.

Ignacio Piatti (Impact de Montréal) : Le joueur désigné argentin a pris une nouvelle dimension en MLS l’an dernier, notamment grâce à un repositionnement sur le flanc gauche. Réputé pour ses passes décisives, il est devenu un buteur redoutable. À Montréal, on suivra aussi de près les prestations de l’international belge Laurent Ciman, du récent champion d’Afrique Ambroise Oyongo et de la vedette locale Patrice Bernier.

Romell Quioto (Houston Dynamo) : Cet ailier de 25 ans ayant percé en équipe nationale hondurienne depuis le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 est l’un des nombreux renforts qui doivent aider Houston à remonter la pente après une saison 2016 pénible. Rapide et athlétique, il a aussi quelques buts dans les pieds.

Albert Rusnak (Real Salt Lake) : S’appuyant sur ses vétérans depuis de nombreuses saisons, Salt Lake a effectué un pas important dans sa cure de rajeunissement en remplaçant son meneur de jeu Javier Morales par cet international slovaque qui, malgré ses 22 ans, a déjà fait ses preuves en Eredivisie néerlandaise après avoir achevé sa formation à Manchester City.

Diego Valeri (Portland Timbers) : Réputé comme un des joueurs les plus doués techniquement de MLS, ce milieu offensif argentin est doté d’une créativité supérieure à la moyenne. Il entame déjà sa cinquième saison à Portland. Au cours des quatre premières, il a marqué 37 buts et donné 42 passes décisives en saison régulière, mais a aussi marqué en 2015 le but le plus rapide de l’histoire la Coupe MLS, pavant la voie à la victoire de son équipe.

David Villa (New York City FC) : Joueur de l’année 2016 de la MLS, l’Espagnol a marqué 23 buts lors de la dernière saison régulière. Il est en outre le joueur de MLS à tirer le plus souvent et à cadrer le plus de frappes. On aura aussi à l’œil les deux autres joueurs désignés de l’équipe, les milieux de terrain Andrea Pirlo et Maximiliano Moralez, ainsi que l’arrière gauche Ronald Matarrita.

Chris Wondolowski (San Jose Earthquakes) : L’international américain pourrait réaliser l’exploit de boucler une huitième année consécutive en inscrivant au moins 10 buts en saison régulière. Quatrième meilleur buteur de l’histoire de la MLS, il pourrait encore remonter dans ce classement particulier en cas de bonne saison.

Series: 

Stay connected: The official MLS app keeps you connected with the latest news, highlights, scores, standings, and analysis all for FREE. Download for iOS (Apple) or Download for Android