Kevin Doyle - Jelle Van Damme - Colorado Rapids - LA Galaxy
USA Today Sports

Neutralisation en tête

Seuls deux des dix premiers du classement général ce lundi matin ont gagné - New York et Philadelphie, qui effectuent une bonne opération, cela va sans dire. Les équipes de tête, elles, se sont neutralisées lors d’une journée riche en partages.

Le LA Galaxy avait une excellente occasion de poursuivre son opération remontée en recevant un de ses concurrents directs, Colorado. Oui mais voilà, un certain Tim Howard a encore réalisé des miracles. Au milieu de la tempête californienne, un coup de tonnerre signé Gashi a permis aux visiteurs d’ouvrir la marque, mais Steres a égalisé dix minutes plus tard. Un partage 1-1 à l’issue duquel l’équipe locale s’en voulait d’avoir manqué trop d’occasions.

Dallas n’a pas profité de ce nul entre deux de ses plus proches poursuivants pour accroître son avance en tête. Il a été tenu en échec par Kansas City à l’issue d’un match fou lors duquel les quatre buts sont tombés en l’espace de seulement dix minutes. Malgré tout, les Texans étaient fiers de leur prestation et de conserver leur brevet d’invincibilité à domicile.

Spectacle et partage également lors de Columbus - New York City : 3-3 à l’issue d’une excellente propagande pour la MLS, se satisfaisait Patrick Vieira, qui préférait parler de la qualité du jeu plutôt que de se plaindre de la victoire échappée dans les derniers instants et a même défendu un arbitre qu’il aurait pu critiquer.

Une longue liste de partages pour les équipes de tête à laquelle il faut ajouter celui de Toronto à Houston, deux points perdus quand on sait que les visiteurs ont joué une mi-temps à onze contre dix.

Davantage encore de regrets du côté de Salt Lake, passé à côté de l’occasion de remonter au classement suite à une défaite sur le terrain de Seattle en net regain de forme depuis l’arrivée de Lodeiro, auteur de son premier but mais très performant depuis son premier match.

Parlant de nouveau, Bedoya a fait un tabac pour ses débuts, aidant Philadelphie à s’imposer 0-4 à New England. L’Union est une des deux seules équipes bien classées à avoir gagné, avec New York qui a battu Montréal grâce à Bradley Wright-Phillips, devenu meilleur buteur de l’histoire de son club. À cette occasion, Mauro Biello avait mis à l’essai un nouveau dispositif tactique : si le duo Drogba - Mancosu est à revoir, l’animation dans l’entrejeu ne fut pas convaincante.

Notons encore que San José a pris trois points précieux en remportant la première victoire à Vancouver don son histoire, que Portland, battu à DC United, se maintient de justesse au-dessus de la fameuse ligne rouge, et que Chicago et Orlando se sont quittés dos-à-dos.

LES RÉSULTATS
Vancouver - San José
DC United - Portland
New York - Montréal
Columbus - New York City
New England - Philadelphie
Dallas - Kansas City
Houston - Toronto
LA Galaxy - Colorado
Chicago - Orlando
Seattle - Salt Lake
 
1-2
2-0
3-1
3-3
0-4
2-2
1-1
1-1
2-2
2-1
Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo
Series: