David Guzman - Portland Timbers - chased by RSL's Albert Rusnak - preseason
USA Today Sports

Les tournois de préparation battent déjà leur plein

Il reste un peu plus de deux semaines avant le premier match de championnat. Les équipes ont peaufiné leur condition physique depuis le début de la reprise, ont déjà disputé quelques duels amicaux et sont presque toutes entrées dans une nouvelle phase importante leur permettant de mieux se situer : les tournois de préparation.

D’habitude, ceux-ci durent de huit à douze jours et se terminent une semaine avant le début du championnat. Sauf que cette année, la donne a changé. En effet, le tournoi de Portland a déjà pris fin hier, alors que les autres ont à peine, voire pas du tout, commencé.

Principal heureux de ce changement de calendrier, Vancouver a pu prendre part à un tournoi tout en se préparant pour la Ligue des champions en attendant sa nouvelle vedette, Fredy Montero. Une préparation qui s’est terminée sur une mauvaise note, une défaite 2-1 contre Portland. Grâce à cette victoire, le club organisateur a remporté le tournoi, et se félicite de voir son attaque tourner à plein régime. Les cinq autres rencontres se sont toutes soldées… sur un match nul ! Y compris donc celle entre les deux autres participants, Salt Lake, qui travaille sur une harmonieuse transition Morales - Rusnak, et Minnesota, qui vient d’acquérir le gardien Bobby Shuttleworth (New England) et l’ailier américain Josh Gatt (Molde).

Adversaire de Vancouver en Ligue des champions, New York a bouclé sa préparation par une victoire 2-0 sur son voisin de New York City, préparant bien ce qu’il considère comme un des rendez-vous les plus importants de la saison. Également encore en lice sur la scène continentale, Dallas est revenu invaincu de son stage en Argentine (5 partages et 1 victoire), et porte désormais son attention sur Arabe Unido.

Le duel de voisins new-yorkais était un match de la journée inaugurale de la Desert Diamond Cup, dont la finale se jouera le 25 février. Et, aussi étonnant que ça puisse paraître, les Red Bulls semblent s’être dédoublés puisqu’ils ont confirmé leur participation au tournoi organisé à Tucson (avec probablement leurs réservistes et des joueurs du noyau B). Pour sa sixième édition, l'épreuve continue de gagner en popularité puisque cette année, six clubs de MLS y participent, ce qui n’était encore jamais arrivé.

On y retrouve donc aussi New York City, très actif sur le marché des transferts ce mercredi, puisqu’il a engagé un troisième joueur désigné, le milieu offensif Maxi Moralez (prêté par Leon) et ramené en MLS Rodney Wallace, auteur du but qui a offert la Coupe MLS 2015 à Portland. Samedi, les joueurs de Patrick Vieira affronteront Houston, vainqueur de son premier match amical de l’année contre un adversaire de MLS, un succès 2-0 face à New England où l’on pense s’être renforcé suffisamment pour briller davantage que la saison dernière. Les deux derniers participants au tournoi, Kansas City et Colorado, se sont quittés dos-à-dos 1-1 pour leur entrée en lice.

Sans être un tournoi à proprement parler même s’il s’en donne le nom, le Rowdies Suncoast réunit sous une même bannière une série de duels amicaux entre les équipes qui s’entraînent dans ce coin de Floride en ce moment. Toutes n’y jouent pas le même nombre de rencontres… et toutes les rencontres ne sont pas considérées comme faisant partie du tournoi. Il en va ainsi de la sèche défaite 4-1 de Montréal encaissée hier face à Chicago qui compte sur ce rendez-vous pour bâtir les fondations de sa saison.

Trois autres équipes croiseront également le fer au stade de Tampa Bay : Toronto, qui voit en Mavinga une amélioration pour sa défense, DC United, dont les plans de nouveau stade pour 2018 avancent, et Philadelphie, très actif sur le terrain mais qui a surtout fait parler de lui ces derniers jours en annonçant la recherche d’un responsable des tatouages.

Dernier tournoi de la liste, la Carolina Challenge Cup reprend du service après une année de pause. Organisée à Charleston depuis 2004, elle verra les quatre participants (le club hôte et trois clubs de MLS) s’y affronter sous forme d’un mini-championnat du 18 au 28 février. Si c’est là qu’il y a le moins de clubs de MLS, cela n’empêchera pas les regards de s’y tourner avec intérêt. En effet, on y retrouve le détenteur de la Coupe MLS, Seattle où Clint Dempsey sera bientôt apte au service, mais aussi les nouveaux venus d’Atlanta, vainqueurs du premier match amical de leur histoire, ainsi que Columbus, où Ola Kamara ne vise pas ouvertement le titre de meilleur buteur.

Si vous avez fait le compte, trois clubs qui ne joueront pas en Ligue des champions ne participent pas aux tournois de préparation. Fidèle à ses habitudes, le LA Galaxy, où Romain Alessandrini est attendu cette semaine, s’entraîne de son côté et a un programme léger. Sans s'y mêler complètement, Orlando va profiter du fait que d’autres clubs sont en Floride pour se mesurer à eux. Quant à San José, dont l’effectif a bien changé, il n’a plus aucun match amical contre un adversaire de MLS au programme d’ici son duel contre Montréal lors de la première journée de championnat, le 4 mars.

Series: