Ambroise Oyongo - Montreal Impact - Confused as - Michael Bradley - Toronto FC - Celebrates
USA Today Sports Images

Suspense garanti pour le match retour

Quand Montréal et Colorado menaient respectivement 3-0 contre Toronto et 0-1 à Seattle, leurs supporters étaient en liesse, espérant que leurs favoris avaient fait le plus difficile. C’était sans compter sur deux buts de l’adversaire qui devaient encore tomber. Du coup, Montréal s’est imposé 3-2 et Seattle 2-1 : de courtes victoires à domicile qui laissent place à beaucoup de suspense pour le match retour des finales de conférence.

Tout devait commencer à 20h00 au Stade olympique de Montréal, le coup d’envoi fut finalement donné à 20h41… en raison des mauvaises dimensions des deux grands rectangles, qu’il a fallu retracer ! Comme les supporters des deux camps, les joueurs locaux étaient bien à l’heure, et il ne leur fallut que douze minutes pour prendre deux buts d’avance. Sur le premier, on notera la sublime ouverture de Bernier ; sur le deuxième, la fluidité de Mancosu pour déjouer trois adversaires avant de marquer. Mais l’homme de ce début de rencontre fut Oduro, probablement le meilleur des siens sur l’ensemble de la soirée, auteur de l’ouverture du score et de l’avant-dernière passe menant au 2-0.

Sans égard aux péripéties préalables au coup d’envoi, les joueurs de Toronto étaient en retard dans le jeu : « Nous allions encore dans un sens quand le match avait déjà changé de direction », résumait parfaitement Greg Vanney, qui a apporté les ajustements tactiques nécessaires en début de deuxième période. Mais le temps que ceux-ci soient en place, Oyongo avait porté l’avance de Montréal à 3-0 suite à un sublime effort individuel. Toronto n’a toutefois pas abandonné et sa nouvelle dynamique a porté fruit : ses internationaux américains l’ont concrétisée au marquoir pour fixer les chiffres à 3-2 (résumé vidéo).

Ces deux buts à l’extérieur sont évidemment de la plus haute importance avant le match retour. Montréal l’entamera néanmoins dans la position de qualifié virtuel, mais dans le vestiaire local, cette victoire était considérée comme un succès par les uns, comme une contre-performance par les autres. C’en était, quoi qu’il en soit, une dernière à Montréal pour Drogba, dont le départ en fin de saison a été officiellement annoncé.

Il ne fallait pas tarder pour ne pas manquer le début de Seattle - Colorado, d’autant que ce match aussi est parti sur les chapeaux de roues. Loin de bétonner en début de match, ce que bien du monde prévoyait, les visiteurs ont même ouvert la marque d’un mouvement très bien construit et ponctué par Kevin Doyle. Il ne fallut toutefois pas attendre longtemps pour assister au réveil de Seattle, et à l’égalisation de Morris, parfaitement remis de la blessure qui en avait pourtant fait un cas incertain jusqu’au dernier jour.

Dès lors, l’équipe locale a contrôlé les opérations, cherchant résolument à prendre l’avance. MacMath a dû sortir quelques réflexes pour retarder l’échéance, mais Lodeiro a une nouvelle fois montré toute son importance en provoquant puis en convertissant un penalty. Toujours dominateur par la suite, Seattle a néanmoins ralenti le rythme pour finalement s’imposer 2-1 (résumé vidéo).

De ce match, on retiendra aussi un duel de haut vol dans l’entrejeu, où Alonso et Jermaine Jones furent probablement les deux joueurs les plus actifs sur le terrain tout au long de la soirée. De quoi s’attendre à un match retour très animé dans les Rocheuses : Colorado l’entamera avec optimisme, se disant en meilleure position qu’au tour précédent, lors duquel il avait perdu 1-0 au LA Galaxy lors du match aller.

Colorado accueillera Seattle ce dimanche 27 novembre sous les coups de 16h00 (heure de Montréal / New York), alors que Toronto recevra Montréal le mercredi 30 novembre à 19h00. L’avance des visiteurs suffira-t-elle ? Suspense garanti !

Series: