Mix Diskerud, New York City FC
USA TODAY Sports Images

Mercato : cinq joueurs qui veulent retrouver du temps de jeu

Le mercato estival bat son plein et la saison des déménagements est plutôt active chez les joueurs de MLS. En voilà cinq qui pourraient être tentés d’aller voir ailleurs. Titulaires réguliers, voire indiscutables, la saison dernière, ils doivent désormais prendre leur mal en patience sur le banc. Ils n’ont pas forcément exprimé leur désir de partir, mais ce serait peut-être une solution pour retrouver du temps de jeu.

Mix Diskerud (New York City) : Patrick Vieira a trouvé son système et l’international américain ne s’inscrit pas dans ce schéma. Il a perdu sa place, ce qui lui a aussi coûté sa sélection pour la Copa America. La semaine dernière, il s’est fait remarquer en demandant sur Twitter si Montréal, où son équipe jouait, était une bonne ville pour s’installer. Ce ne sera pas sa future destination, mais il intéressera certainement un club qui cherche à renforcer l’axe de son entrejeu avec un joueur de 25 ans déjà très expérimenté qui compte près de quarante sélections en équipe nationale.

Shea Salinas (San José) : Avec les arrivées de Dawkins et de Quintero, San José a redessiné ses flancs offensifs. Parmi les victimes de cette concurrence accrue, Salinas n’est plus certain de son poste de titulaire – il ne l’a été que six fois cette saison – et a été transformé en joker, puisqu’il est monté en cours de match à treize reprises. À 30 ans, il a pourtant encore beaucoup de bon soccer dans les pieds. Parmi les excellents centreurs de MLS, il peut faire des dégâts sur le flanc gauche d’une équipe qui aime poser son jeu et a des cibles efficaces tant au sol que dans les airs.

– ÉCOUTEZ COUP FRANC : SPÉCIALE BILAN DE MI-SAISON –

Raymon Gaddis (Philadelphie) : Fabinho à gauche, Rosenberry à droite, l’horizon est bouché sur les flancs défensifs de l’Union. Au grand dam de Gaddis, qui était incontournable au cours des trois dernières saisons. Du haut de ses 26 printemps, il entre dans les meilleures années de sa carrière et a déjà une expérience d’environ 120 rencontres en MLS, presque toutes comme titulaire. Défenseur fiable et propre, il pense avant tout à fermer son flanc – il peut jouer sur les deux, avec une préférence pour le côté droit – et est moins porté à monter à tout va pour alimenter l’attaque.

Devon Sandoval (Salt Lake) : Un attaquant rêve de marquer des buts, pas de passer sa carrière sur le banc. Sandoval pensait avoir franchi un cap important la saison dernière, lui qui a été le septième joueur le plus utilisé de son équipe. Cette année, il a toutefois reculé dans la hiérarchie. Deux titularisations pour 223 malheureuses minutes de jeu sans le moindre but : pas le cadeau dont il rêvait pour ses 25 ans, qu’il a fêtés en juin dernier. Très attiré vers le but, il s’est bien exprimé lorsque son équipe dominait et jouait haut, surgissant souvent sur les ballons qui arrivaient au petit rectangle.

Ahstone Morgan (Toronto) : Lancé par Aron Winter alors qu’il avait vingt ans à peine, cet arrière gauche a déjà une centaine de rencontres de MLS au compteur. Depuis 2014, l’expérimenté Justin Morrow (28 ans seulement, donc loin de la retraite) lui a ravi sa place. Si l’an dernier, Morgan avait eu de nombreuses occasions de s’exprimer (dans le top 10 du temps de jeu de son équipe), cette année, il est à nouveau confiné au banc. L’équipe nationale s’éloigne pour le joueur de 25 ans qui, s’il a l’ambition d’être titulaire en MLS, aurait peut-être intérêt à relever un nouveau défi.

Series: