Duels autour de la ligne rouge

Vainqueur mercredi contre Colorado, Vancouver avait pris la tête du classement général avant de bénéficier d’un week-end de repos lors duquel il a conservé sa première place sans jouer. Certains de ses adversaires directs ont perdu des plumes, d’autres se sont toutefois rapprochés. Ça s’est également décanté « autour de la ligne rouge ».

Le duel LA Galaxy - Montréal concernait ces deux secteurs du classement. Les Californiens étaient les seuls qui pouvaient ravir la première place du général, mais leur puissante attaque semble en panne, puisqu’elle n’a pas trouvé le fond des filets et reste sur 189 minutes de disette. Tout profit pour les Québécois, qui ont arraché un nul 0-0 qui n’était pas sans rappeler leurs bons résultats en Ligue des champions au début de l’année.

Ce point permet à Montréal de rester au-dessus de la ligne rouge, même si Orlando compte désormais le même nombre de points – mais les Floridiens ont quatre rencontres de moins à jouer d’ici la fin de la saison. Le retour de Break Shea sur le terrain leur a permis de retrouver de bonnes sensations et de s’imposer contre Kansas City, qui depuis plusieurs semaines ne cesse d’encaisser des buts on ne peut plus évitables, au grand dam de son entraîneur.

L’écart semble se creuser irrémédiablement avec les trois derniers de la Conférence Est, dont les espoirs de phase finale s’envolent comme les premières feuilles d’un automne prématuré. Vendredi, pour la deuxième fois en deux semaines, Chicago a laissé filer une avance, cette fois à New York qui a toujours cru en la victoire. New York City n’a pas résisté au coup de patte de Michel Garbini qui a, entre autres, marqué un corner direct pour offrir les trois points à Dallas. Deux victoires qui sont très importantes dans la course au Supporters Shield.

De son côté, Philadelphie n’a pas résisté au meilleur buteur de la compétition, Kei Kamara, devenu le 16e joueur de l’histoire de la MLS à atteindre le cap des 20 buts en saison régulière. Et ce, quelques jours après ce magnifique reportage sur l’histoire de ce joueur qui a fui la guerre au Sierra Leone à l’âge de 16 ans.

Même s’il n’en a pas touché une, New England s’est imposé 1-3 à Toronto, confirmant sa belle forme de ces dernières semaines, et se rapprochant de la tête de la Conférence Est, que DC United n’occupe plus alors qu’il avait pourtant une confortable avance. Après trois défaites de suite, l’équipe de la capitale américaine se contente même d’un partage in extremis à Colorado.

La bataille autour de la ligne rouge faisait également rage dans l’Ouest, avec un duel on ne peut plus important entre San José et Seattle, qui jouent à saute-mouton depuis quelques semaines. Les Californiens ont pris l’avance mais finalement laissé passer la chance d’effectuer une excellente opération : ils insistent sur le fait qu’ils sont encore bien dans la course, mais pourraient regretter ces deux points perdus suite à un but de Martins aussi magnifique que salvateur pour ses couleurs. Ce nul n’empêche pas les deux formations de creuser l’écart sur leur plus proche poursuivant, Houston, battu chez lui par Salt Lake.

LES RÉSULTATS
New York RB - Chicago
Philadelphie - Columbus
Dallas - New York City
Houston - Salt Lake
Colorado - DC United
LA Galaxy - Montréal
San José - Seattle
Toronto - New England
Orlando - Kansas City

 
3-2
1-2
2-1
1-3
1-1
0-0
1-1
1-3
3-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

Series: 

Stay connected: Get access to breaking news, videos, and analysis from North America's best soccer reporters via "The Kick Off" newsletter or using our FREE mobile app.