blog

Blog

19 November 5:08 de la tarde

There are always offseason rumors flying around the Red Bulls, but with this one there seems to be no ambiguity:

"There is no shadow of a doubt, I am eager to come back," Cahill reportedly told the Liverpool Echo about his desire to return to Everton on a short-term winter loan. "Hopefully something can be done. It would be nice but it is not down to me. I have to respect that sometimes the ship has sailed."

Cahill, one of three Designated Players on the New York roster, scored one goal in 12 regular-season and two postseason games after arriving from the Toffees, and was hobbled by a calf injury throughout. In his last 55 club games across all competitions, the 32-year-old attacker has four goals and six assists.

19 November 1:08 de la tarde

 

L’affiche de la finale de la Coupe MLS sera la même que celle de l’an dernier : LA Galaxy - Houston. En match retour des finales de conférence, les deux équipes ont su conserver l’avance qu’elles avaient forgée à l’aller.

Chez lui, DC United n’a jamais été capable de mettre les Texans en danger. Déplorant trop de blessés, la formation de la capitale américaine a monopolisé le ballon sans être capable d’en faire bon usage. Hall n’a dû effectuer que deux arrêts en 90 minutes… Et après une demi-heure, Davis s’infiltrait dans l’axe de la défense locale comme dans du beurre avant de servir Garcia qui a une fois de plus justifié son statut de joueur désigné en faisant 0-1.

L’égalisation de Boskovic suite à un bel effort individuel à relancé le suspense en fin de rencontre mais rien n’y fit, le marquoir est resté bloqué à 1-1 (résumé vidéo). Fort de sa victoire 3-1 au match aller, Houston a composté son billet pour la finale, sa quatrième en sept ans. Pas mal pour une formation qui n’est pas considérée comme un ténor de la compétition… Malgré la déception, DC United est conscient de rester sur une belle saison et d’avoir construit de bonnes bases pour l’avenir.

Le suspense a été bien plus haletant à Seattle où dès le coup d’envoi, Zakuani et ses équipiers ont étouffé le LA Galaxy. Johnson a marqué un premier but injustement annulé pour hors-jeu avant de faire 1-0. Peu avant l’heure de jeu, Scott doublait l’avance des siens qui, battus 3-0 à l’aller, n’avaient plus qu’un but à rattraper. Mais à la 67e, Keane centrait sur le bras tendu de Johansson. M. Geiger accorda un penalty très contesté. L’Irlandais, qui a déclaré ne pas avoir visé le bras de son adversaire, a converti le coup de réparation (2-1). L’élan de Seattle était brisé, le score n’a plus bougé (résumé vidéo).

Il y avait des larmes dans le vestiaire local, où on avait pourtant le sentiment d’avoir tout donné. C’est au match aller que les champions en titre ont fait la différence. En conférence de presse d’après-match, Bruce Arena ne s’est pas gêné pour remettre à leur place ceux qui avaient enterré son équipe à la mi-saison. On verra s’il jubilera autant à l’issue de la finale, qui se jouera à 16h30 (HE) le samedi 1er décembre sur le terrain du LA Galaxy.

17 November 12:58 de la tarde

Houston et le LA Galaxy sont bien partis pour se disputer la Coupe MLS le 1er décembre mais avant cela, ils devront résister aux assauts de DC United et de Seattle lors des matchs retour des finales de conférence qui se joueront dimanche.

Le premier verdict tombera à l’issue de DC United - Houston (aller 1-3 – coup d’envoi 16h00 HE – NBCSN, Univision). Chez eux, les joueurs de la capitale américaine sont persuadés de marquer plusieurs buts, notamment grâce à la largeur du terrain. Les Texans savent exactement à quoi s’attendre : un adversaire qui se rue à l’attaque, un peu comme l’avait fait Kansas City au tour précédent avec cependant quelques différence dans l'exécution.

L’inconnue est en réalité constituée par les nombreux joueurs incertains et aux dernières nouvelles, la tendance sera favorable aux visiteurs. De Rosario, Pontius, McDonald et Saragosa constituent autant de points d’interrogation pour DC United et Ben Olsen pourrait prendre le risque d’en faire jouer l’un ou l’autre, même blessé. Privé de Najar, suspendu, il récupérera son gardien Hamid. À Houston, Clark et Moffat ont repris l’entraînement et pourraient être disponibles dimanche.

L’état des troupes sera aussi une des questions centrales lors de Seattle - LA Galaxy (aller 0-3 – 21h00 HE – RDS2, TSN2, ESPN). Ainsi, malgré les trois buts d’avance, l’optimisme de Landon Donovan est tempéré par quelques (petites) douleurs. C’est cependant surtout à Seattle qu’on a besoin de toutes ses forces vives pour renverser la situation. Rosales et Gonzalez sont aptes à jouer, mais sont-ils suffisamment en forme pour un match de cette importance ? Quant à Martinez, il est éprouvé après de nombreux voyages.

Le douzième homme aura aussi son influence sur l’équipe de Sigi Schmid. Moins sur les Californiens, à en croire Robbie Keane selon qui on n'entend plus une foule hostile une fois le match commencé. Si l’ambiance jouera peut-être un rôle, la vérité viendra du terrain : Seattle poussera mais devra se méfier des contres sur lesquels il est difficile de défendre tant le LA Galaxy a d’options dès la récupération de balle.

16 November 6:49 de la tarde

As we prepare for the holiday season, the clubs continue the spirit of giving back. Don't miss these amazing stories from around the League.

 The LA Galaxy Foundation and The Home Depot Center Charitable Foundation will host the 10th Annual Foundations' Feast at The Home Depot Center on Monday, November 19, serving a complete Thanksgiving meal to 250 local children and families in need. Read more.

 Last week the Red Bulls announced they would be donating a minimum of $250,000, plus half of the gate revenue from the final leg of the Eastern Conference Semifinals, to the American Red Cross, The Hurricane Sandy New Jersey Relief Fund, and The Mayor's Fund for NYC Hurricane Relief in an effort to assist the community in the aftermath of Hurricane Sandy. On Monday, November 12, the organization took it a step further and assisted the American Red Cross' relief efforts by lending a hand at a supplies warehouse in Jersey City. Read more.

Whitecaps FC business leaders raise over $100,000 to support homeless youth

Houston Dynamo and Greenstar Recycling host America Recycles Day recycling drive

Stand Together: Profile of AC Portland

Busch raises funds to support the Navy Seal Foundation

LA Galaxy Foundation host Thanksgiving dinner to 250 local children

FC Dallas goalkeeper Seitz a finalist for MLS W.O.R.K.S. Humanitarian of the Year

Off the Pitch: Camilo Sanvezzo learns capoeira and zumba

Whitecaps' Bob and Ryan Lenarduzzi attend sleep-out to support homeless youth

New York Red Bulls lend a hand to support Hurricane Sandy relief efforts

A Christmas event with the Earthquakes

A Journey Across Worlds: Issa Hassan's Road to the Timbers Academy

The Crew Soccer Foundation Sponsors Linden Student-Athlete Award

United Soccer Club Event

Whitecaps Lest We Forget

For more community news from around the League, visit the MLS W.O.R.K.S. news section.

16 November 4:39 de la tarde

New York's Rafa Márquez has already made it clear that he wants to go out on loan this offseason.

And he's made it pretty clear that Atlas — his original club, which is struggling mightily in the Liga MX these days — is his preferred destination.

And now Atlas are flirting back:

This, of course, doesn't mean that anything is, as yet, official. But there's certainly a lot more to this one than one stray press release.

16 November 4:33 de la tarde

No.

Does it make sense? Also no.

Is there any discernable reason that the Football Federation of Australia put out a press release saying talks were happening?

I'll let you know if I come up with one. For now, don't hold your breath.

16 November 11:57 de la mañana

Such a sucker for stuff like this.

No team gave the neutral more memorable moments this year than the San Jose Earthquakes. 

Thankfully, they've packaged the highlights together with a sickeningly-catchy pop hit to give us one of the better season review compilations we can remember. 

The 'Quakes won't be playing in MLS Cup, but without a doubt 2012 will be remembered as the Year of the Goonies.

Now if you'll excuse me, I have something in my eye. 

16 November 11:51 de la mañana

Après les flops hier, j'inaugure aujourd'hui le classement « Pleine lucarne », mon top 10 de la saison, avec des satisfactions qui nous viennent de clubs qui ne se sont pas qualifiés pour la phase finale. Mais ce n’est pas parce qu’on n’a pas terminé en haut de classement qu’on n’a aucune raison de se réjouir.

10. Jaime Castrillon et Brian Mullan sauvent l’honneur de Colorado
Si la saison de Colorado est bien moins réussie que la précédente, c’est surtout la faute à sa défense. L’équipe a marqué autant en 2012 qu’en 2011 et deux joueurs m’ont particulièrement plu. Brian Mullan ne s’est pas fait remarquer uniquement pour sa poignée de main avec Steve Zakuani, qu’il avait gravement blessé l’an dernier. Malgré ses 34 ans, il a été cette saison un des meilleurs centreurs de MLS. Quant au Colombien Jaime Castrillon, il peut être qualifié de transfert réussi : ce milieu de terrain s’infiltre très bien, possède le sens du but et a fait preuve de beaucoup de présence dans le petit rectangle adverse.

9. Patrice Bernier - Felipe, axe des succès montréalais
Avec un bilan de 42 points, Montréal a disputé une première saison plus qu’honorable. Il le doit en grande partie aux buts qu’il a construits dans l’axe, pour lesquels il n’avait pas d’égal en MLS, et compte en Felipe Martins le meilleur passeur de la saison régulière depuis cette partie de terrain où Patrice Bernier a aussi brillé. Un duo en or, qui a notamment aidé les Québécois à remporter cinq victoires de suite durant l’été. Les nouveaux venus en MLS ont aussi réussi l’exploit d’ouvrir la marque 9 fois de suite en début de saison… mais ont rarement su conserver cette avance.

15 November 12:07 de la tarde

On approche de l’apothéose de la saison et on peut déjà en tirer quelques bilans. Je vous ai donc préparé mon « top 10 » et mon « flop 10 » de l’année 2012 en MLS, et comme cette rubrique s’appelle Coup Franc, je les ai respectivement rebaptisés « Pleine lucarne » et « Droit dans le mur ». Je vous les dévoilerai deux par deux, en alternance, les jours où l’actualité est plus calme. On commence aujourd’hui avec les n°9 et 10 de « Droit dans le mur ».

10. Au LA Galaxy, défendre sur le flanc gauche est optionnel
Si la plus mauvaise défense des 10 participants à la phase finale est celle du LA Galaxy, la faute en revient principalement aux buts qu’elle a encaissés qui se sont construits depuis son flanc gauche. Dunnivant, Gaul et consorts ont été trop complaisants et ont beaucoup trop laissé centrer. Heureusement pour les Californiens, depuis le début des duels à élimination directe, ce problème ne s’est pas (encore ?) posé. Et s’il s’agissait de la faille à exploiter par Seattle pour renverser la vapeur ? Mais pour cela, il faudra compter sur un Rosales en pleine possession de ses moyens.

9. Columbus peut se réjouir de ne pas jouer au basket
Heureusement que Columbus est allé chercher Federico Higuaín pour amener un peu d’animation à sa saison, parce que jusque-là, on ne peut pas dire que la formation de l’Ohio nous offrait beaucoup de spectacle. Cela dit, derrière, ce fut souvent le même scénario d’un bout à l’autre de l’année avec une défense laissait l’adversaire manœuvrer à sa guise loin du but et a concédé de nombreux buts marqués à distance. Une tactique qui leur aurait été encore plus préjudiciable en basket avec les paniers à trois points…

14 November 2:08 de la tarde

What do Messi, Falcao, Neymar and Eric Hassli have in common? They've all scored mindblowing goals over the last year, or so. 

Yep, today FIFA announced the list of nominees for the 2012 FIFA Puskás award, given annually for the best goal in world football.

Your boy Eric is in.

The guy didn't win Goal of the Year in MLS for 2011, but Hassli's wonderstrike against Toronto FC this season might end up grabbing some hardware, and rightly so.

Voting ends November 29, get in there