blog

Blog

11 December 6:49 de la tarde

Je poursuis la remontée des classements de mes top et flop 10 de l’année en prenant désormais les éléments un par un. Aujourd’hui, le n°2 du classement de « Droit dans le mur ».

2. C’est l’Union qui ne sourit pas

Philadelphie fait partie des effondrements notables de l’année quand on compare ses résultats à ceux de la saison dernière. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour sentir des tensions. L’entraîneur Peter Nowak était dans l’œil du cyclone et a été démis de ses fonctions début juin. Entre temps, il avait laissé partir le capitaine Danny Califf, le gardien Faryd Mondragón ainsi que Sébastien Le Toux et Danny Mwanga. La percussion dans l’axe des deux derniers nommés a particulièrement manqué.

La défense de l'Union, parmi les moins perméables en 2011, n’était plus aussi solide mais se trouvait quand même dans la moyenne de la MLS. C’est offensivement que Philadelphie a surtout péché, avec un manque de cohésion guère surprenant pour une équipe aussi chamboulée : la bonne volonté de certains jeunes donne des raisons d’espérer pour le futur, mais cette saison était davantage à l’image d’un Freddy Adu au rendement insuffisant.

Droit dans le mur : les flops de la saison 2012
3. Montréal, sans ailes ni tête
4. L’effondrement de Portland
5. Les lenteurs défensives de New York dans l'axe du jeu
6. Des chèvres sans étable ni percussion
7. Les errances de l’axe défensif de DC United
8. Les abonnements de la défense de Dallas
9. Columbus peut se réjouir de ne pas jouer au basket
10. Au LA Galaxy, défendre sur le flanc gauche est optionnel

10 December 4:40 de la tarde

Depuis la semaine dernière, les journalistes de MLSsoccer.com dressent le bilan de la saison écoulée club par club : entrevues, analyses, perspectives pour 2013 etc. Voici un bref résumé de ce qui a déjà été écrit.

Dernier de classe, Toronto n’a guère souri longtemps après sa demi-finale de Ligue des champions. Ryan Johnson fait partie des rares satisfactions d’un club qui a un gros besoin de renforts. L’équipe dépend beaucoup du rendement de Frings, ce qui n’a rien de rassurant. Paul Mariner souligne aussi la blessure de Koevermans comme tournant de la saison mais a déjà en tête le jeu qu’il veut montrer l’an prochain.

Chivas USA a rêvé jusqu’en août avant de s’effondrer. Une victoire face au LA Galaxy et la solidité de Kennedy ont mis du baume au cœur d’une formation qui a besoin de stabilité. On s’attend cependant à une reconstruction en profondeur cet hiver : pour le meilleur ou pour le pire ?

Portland est passé à côté de la saison de la confirmation, ce qui a entre autres valu le congédiement de l’entraîneur John Spencer. Temporairement à la barre, le directeur général Gavin Wilkinson n’a pu ramener la barque à bon port mais espère au moins avoir préparé le terrain pour 2013. Notamment en posant déjà les balises du 4-3-3 que son successeur, Calen Porter, utilisera l’an prochain.

New England a vécu une saison de transition pour les débuts de Jay Heaps à sa tête. Nguyen, Sene, Bengtson : il y a d’excellents joueurs autour de qui construire, mais l’effectif est encore léger pour jouer dans le haut du tableau. Heaps reconnaît avoir beaucoup appris cette année mais saura-t-il mettre en place un système plus efficace que le jeu direct prôné au cours des derniers mois ?

En début de saison, Philadelphie avait perdu plusieurs de ses valeurs sûres et, sans surprise, n’a pu reproduire ses prestations de 2011. Peter Nowak en a payé les conséquences mais même après son départ, le club a connu de gros passages à vide. Le nouvel entraîneur, John Hackworth, en a toutefois profité pour donner leur chance aux jeunes. C’est un des aspects rassurants pour l’avenir, comme le retour de Le Toux, mais il ne sera pas simple de reconstruire aussi vite qu’on a détruit.

Je recommencerai cet exercice à quelques reprises dans les prochains jours jusqu’à ce que le tour d’horizon de tous les clubs soit terminé. Rendez-vous ici pour retrouver sur la même page un lien vers tous les textes et les dates de parution des prochains bilans.

10 December 11:46 de la mañana

Rough one for Leonardo Bonucci this weekend.

A defender, clearly excited at the rare prospect of scoring a goal from the run of play, was also clearly caught in two minds about the best way to accomplish the task at hand. 

Then things got really ugly for the Juventus centerback. You almost have to applaud him for an effort gone so terribly wrong: 

After the match Bonucci did the sensible thing, taking to Twitter to make amends:

"Dovevo tirare invece le idee mi hanno inceppato. Giusta l'ammonizione, brutto esempio. Mi serva da lezione. Per il resto gran vittoria."

If you're Italian is lacking polish these days (like ours), Google Translate has you covered:

"I had to pull instead of the ideas I was stuck. Just a caution, bad example. I serve as a lesson. For the rest, great victory."

Not nearly as entertaining as Dax McCarty's reaction to a similar situation this August, but apology accepted nonetheless. 

10 December 12:35 de la mañana

At worst, he's the third-greatest player ever. Even if he never wins a World Cup, he has a legit shot at No. 1.

Here you go, all 86 (and counting) of Lionel Messi's goals in the 2012 calendar year:

(In case you were wondering:

  1. Pelé
  2. Maradona
  3. Messi
  4. Di Stéfano
  5. Beckenbauer

Let the whinging begin)

08 December 2:46 de la tarde

The Canadian press is all abuzz over this one. As first reported on the Twitter feed of RDS' Patrick Friolet, apparently former Impact head coach Jesse Marsch has an offer to become the boss at Toronto FC:

In case you don't speak French, here's the translation via Nick Sabetti, who covers the Impact and the Canadian national team for Goal.com:

And if that's not enough, CBC.ca contributor Ben Raycroft says that Marsch has also had talks with his old club, Chivas USA:

Our take? Well, it's worth noting that Marsch and new TFC president Kevin Payne go back all the way to 1996, when Payne helped launch D.C. United and Marsch was one of the top midfield subs. They've reportedly been tight ever since.

Payne, however, said in his introductory press conference that current TFC head coach Paul Mariner would stay on for the 2013 season.

“He is a person I have a lot of respect for, competed against for a number of years in the East when he was a key member of the success in New England,” Payne said.

You can watch the entire press conference below:

08 December 1:24 de la tarde

A step down in quality could be just what little-used Sporting KC rookie Dom Dwyner needs to get on the field, and it looks like St. Mirren of the Scottish Premier League are ready to offer it.

STV Sport out of Scotland say that Saints skipper Danny Lennon has the striker in Paisley for training right now, with an eye toward a wintertime loan. Dwyer, who was born and raised in England, would not require a work permit.

"I became aware of Dom through an agent," Lennon told STV. "Kansas City's season is over and there are one or two of the MLS players trying to get over [to Britain]. It has been on the back burner for a month to six weeks, but Dom is over now.

"It would only be a short-term one for us so we will have to wait and see but the reports we have had on him are positive."

Dwyer got on the field but once for Sporting in his rookie season, playing four minutes. St. Mirren currently sit 11th in the 12-team SPL.

07 December 9:40 de la tarde

There's usually ample reason to mistrust the Brazilian media when it comes to soccer  the bigger the lie, the bigger the page views. So they tend to tell some whoppers.

But this one seems to have some truth to it. According to globoesporte, and initially picked up Stateside by the New York Post's Brian Lewis, Juninho Pernambucano  the original Juninho, and no, we shouldn't have to use his last name  is set to sign with the Red Bulls. And in fact, it would take a "miracle" for the transaction to get derailed.

Like I said, this one seems to make some sense, and it's mostly because Juninho goes way back with new global Red Bull soccer honcho Gerard Houllier. Houllier was head coach at Lyon for a spell when Juninho was the man there, and the two reportedly have a tight relationship.

Juninho is out of contract with current club Vasco da Gama on Dec. 31, which means he could come on a free when the MLS window opens on Jan. 1.

On Jan. 30, for what it's worth, he turns 38 years old.

07 December 7:19 de la tarde

Hamoudi, es un niño obsesionado por el fútbol, cuyo principal ídolo es el astro del Barcelona, Lionel Messi. Lo más importante para él es jugar al deporte más popular del mundo, a pesar de no contar con una de sus piernas, por lo cual actúa como portero y utiliza sus muletas como postes.

Es la trama de un cortometraje de Sahim Omar Kalifa, que se ha llevado todos los elogios en diferentes festivales de cine del mundo, entre ellos el Festival Internacional de Dubai y el de Leuven, en Bélgica. La historia se desarrolla en las zonas rurales iraquíes en 2009, año en la que Barcelona venció a Manchester United en la final de la UEFA Champions League.

Debido a su pasión por el fútbol, el deseo de Hamoudi es poder presenciar la final de Roma, en el día mismo que su televisor deja de funcionar.

Observen el tráiler y cuéntennos qué les parece:

07 December 6:24 de la tarde

Deux attaquants renommés de MLS ont changé d’employeur au cours des dernières heures : Sébastien Le Toux et Maicon Santos.

Le Toux retourne à Philadelphie, le club dont il défendait les couleurs en 2011, pendant que Josué Martinez effectue le chemin inverse, prenant la direction de New York. « J’espère y rester pour toujours », a déclaré le Français, qui n’aurait jamais quitté la Pennsylvanie si Peter Nowak ne l’avait pas poussé vers la porte de sortie.

Philadelphie s’est aussi renforcé en défense, en allant chercher l’expérimenté arrière central de Seattle Jeff Parke. Un renfort qui aime le club, un autre né dans la ville : voilà qui fait dire à Simon Borg que l’Union va bientôt sourire à nouveau.

Il y a par ailleurs beaucoup d’animation autour des joueurs en fin de contrat ou dont l’option n’a pas (encore) été levée. Il y avait quelques surprises dans la liste publiée par la MLS en début de semaine. Entre autres Gonzalo Segares, qui a depuis lors réussi à trouver un accord avec son club, Chicago. Il en est d’autant plus heureux qu’il croit que son équipe a besoin de deux ou trois renforts pour viser la Coupe MLS.

Le premier d’entre eux est l’attaquant Maicon Santos, seul joueur sélectionné lors de la première étape du Processus de repêchage, organisée aujourd’hui par la MLS. L’option sur Santos n’avait pas été levée par son club précédent, DC United, et le joueur rejoint donc l’effectif de Chicago selon les termes de cette option.

Les joueurs qui n’ont pas été repêchés aujourd’hui sont admissibles pour la deuxième étape du Repêchage, qui aura lieu le vendredi 14 décembre.

07 December 5:18 de la tarde

December is upon us and the clubs are already getting into the holiday spirit. Check out this week's highlights from the community.

New England's Simms, Barnes build gingerbread houses for charity

BBVA Compass Stadium earns LEED Silver Certification

D.C. United supports Capital Area Food Bank

Colorado Rapids continue final Movember push for donations

Toronto FC supports You Can Play

Toronto FC helps Camp Trillium

For more community news from around the League, visit the MLS W.O.R.K.S. news section.