blog

US National Team

30 July 11:50 de la mañana

L’émission Coup Franc de la semaine (à écouter ici) a un menu très éclectique : parité, joueurs désignés, semelles, recrutement, Gold Cup ou encore Match des étoiles sont au programme.

  • Cinq points d’écart entre le premier et le dixième, dix entre le premier et le quatorzième : le classement est on ne peut plus serré. La chute de Dallas, la remontée de Colorado ou l’étonnante régularité de Philadelphie en sont de bons exemples. Pour jouer les premiers rôles, faut-il être « tiré » par des joueurs désignés, ou le niveau d’une équipe est-il déterminé par celui de ses éléments les plus faibles ?
  • Il y a eu quelques duels très rudes ces dernières semaines en MLS, par exemple Wingert (Salt Lake) contre Kansas City la semaine dernière ou Thomas (Colorado) contre le LA Galaxy cette semaine. Que faire pour calmer les esprits ? Devra-t-on attendre des incidents tels Mullan - Zakuani ou Witsel - Wasilewski pour sévir ?
  • On commente l’embauche d’Hernan Bernardello et Adrian Lopez à Montréal : leur apport potentiel dans l’équipe cette saison, les plans à long terme qu’ils constituent, leur intérêt à venir en MLS.
  • Retour sur la Gold Cup remportée par les États-Unis, les espoirs que cela donne aux Américains en vue de la Coupe du monde et le bon niveau de la compétition malgré les nombreuses vedettes absentes et ce, entre autres grâce aux joueurs de MLS.
  • Sans oublier un petit détour par le Match des étoiles et les ajouts de Donovan et McInerney à la sélection, ou encore la devinette de Frédéric Lord sur les champions du monde en MLS.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

26 July 12:17 de la tarde

Entre la finale de la Gold Cup et une grosse journée de championnat, dont six rencontres seront retransmises à l’antenne des diffuseurs nationaux officiels de la MLS, vous aurez encore du soccer plein les yeux ce week-end !

Salt Lake peut s’attendre à une chaude réception à New York. Non seulement parce qu’il est leader, mais aussi parce que ses anciens joueurs Olave, Espindola et Steele l’attendront de pied ferme et connaissent ses moindres secrets. Un handicap de plus pour des visiteurs toujours privés de leurs internationaux américains mais qui retrouvent Saborio qui n’a joué que deux fois pour eux depuis le 20 avril !

Autre duel alléchant : la visite de Kansas City, qui évoluera sans Aurélien Collin ni Matt Belser pour la première fois depuis 94 rencontres, à Montréal où on sait que Marco Di Vaio retrouvera le terrain mais pas s’il sera seul devant ou non. Un match à suivre sur RDS et TSN2.

Comme à New York, les retrouvailles seront de mises ce week-end. Ainsi, Pablo Mastroeni retrouvera son ancien club mais aussi sa famille lors du déplacement du LA Galaxy à Colorado (direct ESPN2). Brad Knighton retournera en tant que gardien titulaire de Vancouver à Philadelphie où il n’a pas vraiment reçu sa chance mais a laissé de bons souvenirs. La rencontre sera retransmise sur Univision Deportes, tout comme celle entre Seattle, en quête de stabilité dans l’axe de l’entrejeu, et Chivas USA, où un psy pourrait rejoindre l'encadrement.

Notons encore au programme le duel Toronto - Columbus retransmis à la fois sur TSN et gratuitement sur MLSsoccer.com, le match entre Houston et Chicago où Chris Rolfe doit se préparer à un nouveau rôle suite à l’arrive du joueur désigné Juan Luis Anangonó (direct NBCSN) ainsi que la visite de Portland, abonné aux partages à l’extérieur, à San José.

En plus de tout cela, la finale de la Gold Cup se jouera dimanche entre les États-Unis et le Panama à partir de 16h00 (HE). N’en manquez rien grâce à la couverture exhaustive offerte par MLSsoccer.com.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 27 juillet
14h00 : Toronto - Columbus
19h00 : Colorado - LA Galaxy
19h00 : Montréal - Kansas City
19h00 : Vancouver - Philadelphie
19h00 : New England - DC United
19h00 : New York - Salt Lake
21h00 : Houston - Chicago
22h30 : San José - Portland
Dimanche 28 juillet
23h00 : Seattle - Chivas USA

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

25 July 11:58 de la mañana

La finale de la Gold Cup 2013 opposera les États-Unis au Panama, affiche identique à celle de 2005. À l’époque, il avait fallu recourir aux tirs au but pour départager les deux équipes (les Américains s’étaient imposés).

Invité surprise de cette apothéose, le Panama a battu le Mexique pour la deuxième fois du tournoi sur le même score, 2-1. Devant la plus grande foule de l’histoire pour un match de Gold Cup joué aux États-Unis, le joueur de Dallas Blas Perez a ouvert la marque, mais l’égalisation mexicaine est tombée rapidement grâce à Montes. À l’heure de jeu, Roman Torres a offert le but de la victoire à ses couleurs. Brillant depuis le début de la compétition, l’attaquant Gabriel Torres pourrait devenir le premier joueur désigné des Colorado Rapids.

Les États-Unis ont disposé du Honduras plus facilement que prévu, et ce grâce à un Landon Donovan en toute grande forme. Auteur de deux buts et d’une passe décisive, il a permis aux siens d’avoir deux buts d’avance avant la demi-heure et a marqué 60 secondes à peine après la réduction du score hondurienne en début de deuxième mi-temps. La fin de rencontre a cependant été houleuse, avec l’exclusion de Jürgen Klinsmann qui pourrait ne pas être sur le banc pour la finale.

Grande nouvelle à Washington ce jeudi matin : DC United aura enfin son propre stade ! Situé dans le quartier baptisé Buzzard Point, près de là où se rejoignent les deux rivières qui bordent la ville, il doit être prêt pour le début de la saison 2016 et coûter 300 millions de dollars américains.

24 July 11:55 de la mañana

Si vous avez suivi la Gold Cup 2013 d’un œil distrait, c’est le moment de vous y intéresser de plus près ce soir, à l’occasion des demi-finales de la compétition.

Impressionnants depuis le début du tournoi, notamment grâce aux 16 buts qu’ils ont inscrits en 4 sorties, les États-Unis partent favoris face au Honduras (19h00 HE). À l’image d’Eddie Johnson, ils ont toujours faim, mais savent que cette fois, l’adversaire sera coriace et prêt à leur faire payer la moindre erreur. Pour arriver à ses fins, l’entraîneur du Honduras Luis Fernando Suárez a un modèle qui peut en surprendre plus d’un : Raymond Domenech !

L’autre demi-finale opposera le Mexique au Panama (22h00 HE). Le double tenant du titre aurait clairement les faveurs des pronostics… s’il n’avait pas été battu par son adversaire du jour en tout début de compétition. Depuis lors, Jose de la Torre a effectué quelques aménagements au sein de son équipe, mais les Panaméens croient dur comme fer qu’ils peuvent atteindre la finale du tournoi pour la deuxième fois de leur histoire.

En MLS, la journée de mardi a été riche en signatures. Deux joueurs désignés sont arrivés : l’attaquant équatorien Juan Luis Anangono à Chicago et le médian défensif argentin Hernán Bernardello à Montréal. Pendant ce temps, le contrat de Peter Vermes à Kansas City était prolongé jusqu’au terme de la saison 2017.

18 July 10:22 de la mañana

En battant Toronto, Chivas USA a enfin gagné, après 14 rencontres sans victoire. Ce succès était marqué du sceau de ses nouveaux venus : Carlos Bocanegro a pu célébrer avec succès son retour en MLS mais c’est surtout le jeune prodige Erick Torres qui a marqué les esprits, tant en disputant un match de qualité qu’en inscrivant le but de la victoire. Et pourtant, Toronto a joué à onze contre dix pendant plus d’une heure mais a été incapable de saisir sa chance et déplore que l’arbitre n’ait pas osé siffler un penalty contre l’équipe locale après en avoir exclu un joueur.

À Colorado, l’arrivée gagnante fut celle de la mi-temps : la montée au jeu d’Atiba Harris a métamorphosé l’équipe. Menée à la marque à la pause, elle a retourné la situation pour s’imposer contre New England, qui est passé à côté de son sujet. Et l’entraîneur Jay Heaps a eu l’honnêteté de reconnaître que ce fut aussi son cas.

Alors qu’on arrive aux quarts de finale de la Gold Cup, quatre nouveaux joueurs se joignent à l’équipe nationale américaine, comme le permet le nouveau règlement de la compétition. Quatre autres prennent la direction opposée et quittent le groupe dans lequel figure évidemment toujours Chris Wondolowski, à qui fifa.com a consacré un article. Autre arrivée à noter : celle du milieu offensif argentin de 22 ans Mauro Diaz à Dallas. Son style explosif doit amener davantage de punch offensif aux Texans.

LES RÉSULTATS
Colorado - New England
Chivas USA - Toronto

 
2-1
1-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

10 July 4:28 de la tarde

Une fois n’est pas coutume, la ville hôte du All-Star Game (Match des étoiles) a été annoncée un an à l’avance. En 2014, il sera joué à Portland, entre une équipe composée des vedettes de la MLS et un club étranger renommé dont le nom sera dévoilé ultérieurement.

Cette année, l’adversaire sera l’AS Rome et le match aura lieu le 31 juillet à Kansas City. Peter Vermes n’a pas encore dévoilé sa sélection mais pourra piocher parmi les membres du Onze Populaire, joueurs pour lesquels vous avez voté. Particularité : ils ne sont pour le moment que dix dans le Onze Populaire… Le onzième homme, un attaquant, dépendra de l’adresse des joueurs de FIFA 13. Voilà qui a le mérite d’être un mode de sélection original !

Parlant de vote populaire, un autre scrutin bat son plein en ce moment : celui du concours de l’engagement communautaire MLS WORKS qui permet à son vainqueur de remporter une coquette somme pour l’œuvre caritative de son choix. Les projets de Montréal et Vancouver sont au coude à coude, celui de Colorado en embuscade. Le scrutin est ouvert jusque vendredi soir.

Pour finir, revenons à Portland, qui ne sort pas du centre de l’attention puisque ce mardi, les États-Unis y ont remporté une plantureuse victoire 6-1 contre le Belize en Gold Cup.

19 June 12:35 de la tarde

Portland et Montréal peuvent prendre la tête du classement général ce mercredi soir, mais devront pour cela respectivement gagner au LA Galaxy et contre Houston.

L’équipe au brevet d’invincibilité qui s’élève présentement à 13 rencontres jouera sur le terrain du tenant du titre pour le choc incontestable de la soirée. Non seulement c’est un déplacement difficile, mais il est en plein milieu d’un calendrier chargé qui oblige Caleb Porter à se montrer imaginatif pour faire tourner son effectif. Et si le LA Galaxy semble dans une mauvaise passe, il récupère Robbie Keane, ô combien essentiel.

Si les Québécois s’imposent, ils pourront être considérés comme les vrais leaders, eu égard à leur plus petit nombre de matchs joués. Pour y parvenir, ils veulent commencer le match tambour battant contre Houston qui sort d’une pause de 18 jours bienfaitrice pour ses nombreux blessés. La rencontre sera diffusée en direct sur RDS et TSN et suivie du duel Vancouver - Chivas USA. En forme, l’équipe locale découvrira la nouvelle approche défensive des Californiens. Enfin, Chicago accueillera Colorado privé d’importants éléments suspendus et dont le voyage a été perturbé par une tornade.

La première place est aussi à l’horizon pour les États-Unis dans le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 après leur victoire d’hier soir 1-0 contre le Honduras grâce à un nouveau but d’Altidore, qui a marqué lors des quatre dernières sorties de son équipe nationale ! Les Américains sont très bien partis pour décrocher un des trois tickets pour le Brésil, tout comme le Costa Rica, vainqueur 2-0 du Panama.

LE PROGRAMME COMPLET
Mercredi 19 juin
20h00 : Montréal - Houston
20h30 : Chicago - Colorado
22h00 : Vancouver - Chivas USA
22h30 : LA Galaxy - Portland

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

12 June 12:14 de la tarde

Après avoir battu le Panama 2-0 (résumé vidéo), l’équipe nationale américaine vire en tête à mi-parcours du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 dans la zone Concacaf.

L’équipe à la bannière étoilée se réjouit bien au-delà des chiffres. Dès le début de la soirée, l’ambiance à Seattle a donné à ses joueurs l’envie d’y revenir vite. Sur le terrain, elle a disputé son meilleur match de l’ère Klinsmann. Une manière convaincante qui fait dire à certains qu’ils goûtent déjà le Brésil… Prochaine échéance le 18 juillet, à Salt Lake City contre le Honduras.

Dans le même temps, le Mexique et le Costa Rica se sont neutralisés 0-0 (résumé vidéo) au stade Azteca où le gardien local a encore dû faire des miracles. Un partage qui permet au Honduras de reprendre espoir après sa victoire 2-0 contre la Jamaïque (résumé vidéo). Ailleurs sur la planète, quelques internationaux évoluant en MLS étaient aussi à l’œuvre.

Pendant ce temps, San José va de l’avant dans sa recherche « internationale » d’un nouvel entraîneur. Il n’entrera pas en poste avant la saison prochaine et l’intérimaire Mark Watson pourrait entrer en ligne de compte. Le club veut cependant frapper fort pour entamer une nouvelle ère, qui s’ouvrira la saison prochaine avec l’inauguration de son nouveau stade. Le président Kaval parle d’un niveau sans cesse croissant aux États-Unis et souhaite que dorénavant, son club soit capable de mieux former, acquérir et conserver les joueurs.

10 June 11:25 de la mañana

Encore un week-end de folie : alors que les États-Unis faisaient, avec le Costa Rica, une bonne affaire dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde et que le duo Seattle - Salt Lake continuait sa remontée au classement en championnat, le divorce entre San José et Frank Yallop a surpris tout le monde.

L’équipe nationale américaine s’est imposée in extremis en Jamaïque 1-2 et jouera d’ici le 18 juin chez elle contre le Panama puis le Honduras. Malgré les nombreuses absences, elle ne vise rien de moins qu’un neuf sur neuf. Tout commencera à Seattle face à des Panaméens toujours invaincus, mais qui ont eu un calendrier facile jusqu’à présent et seront privés de Blas Perez.

Vainqueur 1-0 du Honduras, le Costa Rica a fait mal à un de ses concurrents directs et pris la tête du groupe, en attendant son difficile déplacement au Mexique, choc de la prochaine journée ce mardi. À l’image du Panama, les Mexicains ne perdent pas et ont du mal à gagner : pas étonnant que les deux équipes se soient quittées sur un partage 0-0.

Plusieurs joueurs de MLS étaient en action avec leur équipe nationale aux quatre coins de la planète, notamment Robbie Keane, buteur contre les Îles Féroé, et Raul Fernandez, qui n’a pas encaissé lors de la victoire péruvienne contre l’Équateur.

On a aussi joué en championnat. Seattle s’est encore rapproché du haut du classement grâce à un Lamar Neagle en toute grande forme à l’issue d’un match spectaculaire contre Vancouver, qui a déploré la qualité du terrain synthétique local. Salt Lake aussi est dans une chevauchée fantastique : cette fois, Olmes Garcia lui a permis de s’imposer face à un LA Galaxy qui a pris la mauvaise habitude de rater les moments cruciaux de son match. Après avoir mené 0-2 à Chicago, Portland y a concédé le nul mais est heureux de tirer des leçons en continuant de ne pas perdre. Enfin, DC United pense avoir offert sa meilleure prestation de l’année lors d’un 0-0 à New England.

RÉSULTATS EN CHAMPIONNAT
New England - DC United
Chicago - Portland
Salt Lake - LA Galaxy
Seattle - Vancouver

 
0-0
2-2
3-1
3-2

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

07 June 11:11 de la mañana

Entre les éliminatoires de la Coupe de monde aujourd’hui et la (mini-)journée de championnat demain, il n’y aura pas de raison de s’ennuyer en cette fin de semaine.

Sur le terrain d’une équipe jamaïcaine dos au mur, les États-Unis ne pourront pas se permettre de faux pas ce soir (21h30 HE). Pour éviter de commettre les mêmes erreurs que lors de leur dernier déplacement à Kingston, ils pourront compter sur un Jozy Altidore qui retrouve ses sensations au meilleur moment. Le choc de la journée dans la Concacaf opposera le Panama au Mexique, les deux seules équipes encore invaincues durant cette phase de la compétition. Aussi chaud en perspective, Costa Rica - Honduras mettra aux prises les deux nations que tout le monde voit rivaliser pour la troisième place qualificative.

Samedi, on disputera quatre rencontres de championnat, ce qui permettra à certains clubs qui ont moins joué de rattraper leur retard. Ce sera le cas notamment pour Seattle, qui tente de prolonger le prêt de Mario Martinez, et Vancouver, où le départ de Rochat ouvre la porte à d’autres transferts, lors d’un duel que vous pourrez suivre sur RDS2, TSN et NBCSN. MLSsoccer.com vous offrira gratuitement l’affrontement entre Chicago et Portland, où on ne se formalise pas de la série de onze matchs sans défaite.

En forme ces dernières semaines, Salt Lake veut toutefois confirmer contre une équipe du top. Il en aura l’occasion face au LA Galaxy, où les rumeurs d’arrivée de Giovani Dos Santos suscitent des réactions plutôt diversifiées. Enfin, Univision vous proposera le match entre New England et DC United.

LE PROGRAMME EN CHAMPIONNAT
Samedi 8 juin
19h30 : New England - DC United
20h30 : Chicago - Portland
21h30 : Salt Lake - LA Galaxy
22h30 : Seattle - Vancouver

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs