blog

Trade

21 May 11:54 de la mañana

L’émission de cette semaine (à écouter ici) est très éclectique, puisqu’elle parle de l’équipe en forme du moment, New England, fait le tour de celles qui risquent de souffrir des absences durant la Coupe du monde, décortique l’échange de Warner contre Nakajima-Farran et évoque le nouveau contrat de droits TV signé par la MLS.

Les présélections pour la Coupe du monde ont été officialisées la semaine passée et les clubs de MLS ont commencé à être privés de leurs internationaux lors de la dernière journée (voyez la liste complète ici). On se demande quelle équipe souffrira le plus de ces absences. Celles que nous avons épinglées :

  • San José, dont deux défenseurs centraux - Goodson et Bernardez - et le buteur Wondolowski ont été convoqués
  • Houston, sans deux gros morceaux, Garcia et Davis… si celui-ci est dans les 23
  • Columbus, qui pourrait être le club de MLS le mieux représenté au Brésil
  • Le LA Galaxy, sans Gonzalez ni Donovan
  • Kansas City, qui vient déjà de passer une semaine très difficile
  • Toronto, qui perd Bradley et Julio Cesar, mais devrait conserver Defoe
  • Salt Lake, qui perd beaucoup de talent… ce qui n’inquiète pas grand-monde
  • New York, où les absences de Cahill et Miller ne paraissent pas insurmontables
  • Quant à Seattle, privé de plusieurs internationaux, il ne semble guère susciter de craintes

New England est l’équipe en forme du moment, ayant entre autres inscrit cinq buts pour le deuxième match consécutif. On parle de son effectif jeune (mais pas tant que ça) et bien bâti, de Lee Nguyen, un joueur qui plaît tant aux amateurs aguerris qu’aux profanes, des révélations de l'an dernier qui confirment, des nouveaux qui se sont bien intégrés et de la suite de la saison.

On évoque également l’échange de Collen Warner contre Issey Nakajima-Farran entre Montréal et Toronto : son côté surprenant (ou non), le désir de connaître la genèse de cette transaction, le côté éthique de ces échanges sans le consentement du joueur. Relisez aussi l’article sur les responsabilités des différents directeurs à Montréal.

Enfin, on parle du nouveau contrat de droits TV signé la semaine dernière, avec les matches à heure fixe, l’engagement à long terme de partenaires importants et ses implications au Canada. Sans oublier, évidemment, nos conseils pour le jeu MLS Fantasy.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

14 January 5:54 de la tarde

Si l’arrivée de Michael Bradley à Toronto fait énormément parler d’elle ces jours-ci, elle s’inscrit dans la lignée des mouvements de ce début d’année en MLS : le retour au bercail.

Ainsi, un autre international américain qui évoluait en Europe a traversé l’Atlantique : le défenseur Michael Parkhurst, qui a signé à Columbus. Les canaris de l’Ohio ont aussi été chercher Hector Jimenez au LA Galaxy. Les Californiens ont pour leur part attiré l’international canadien Rob Friend qui jouait en Allemagne depuis sept ans. Mais le gros renfort de ce début d’année pour l’équipe de Bruce Arena n’est autre que l’attaquant brésilien Samuel, prêté par Fluminense.

Même les transferts internes ont des saveurs de retour. En effet, si DC United est allé chercher Jeff Parke à Philadelphie, c’est aussi pour permettre à l’Union de se retrouver au premier rang du classement d’allocation, qui donne le premier choix en cas de retour d’un ancien joueur de MLS. Il se chuchote que ce serait pour attirer Maurice Edu. Philadelphie serait aussi en discussions avec le médian français de Sochaux Vincent Nogueira. Le classement d’allocation pourrait également servir à s’adjuger les services de Marco Pappa, dont le contrat a été rompu à Heerenveen : Seattle serait sur les rangs, et il a été cité à Montréal où il retrouverait son ancien entraîneur Frank Klopas.

De son côté, Chivas USA a embrigadé l'attaquant Adolfo Bautista, un ancien international mexicain, alors que Portland serait sur le point d'attirer deux Argentins, l’attaquant Gaston Fernandez et le défenseur central Norberto Paparatto. La liste des joueurs français en MLS s’est par ailleurs allongée, avec l’arrivée du milieu défensif d’Ajaccio Jean-Baptiste Pierrazzi à San José, qui a également recruté Atiba Harris alors que Marvin Chavez effectuait le chemin inverse et prenait la direction de Colorado.

Ce sont cependant des départs dont on parle le plus dans les montagnes en ce moment, puisque l’équipe surprise de la saison dernière a perdu à la fois son entraîneur principal Oscar Pareja, qui entraînera Dallas cette saison (un autre retour au bercail, puisque Pareja y a disputé les huit dernières saisons de sa carrière de joueur), que son adjoint Wilmer Cabrera, nommé à la barre de Chivas USA, et est désormais le seul club à encore se chercher un entraîneur pour 2014 : la direction a dit qu’elle ne se presserait pas et qu’un intérimaire pourrait assurer la reprise.

S’il y a eu beaucoup de retours de joueurs en MLS, il y a eu aussi quelques départs à l’étranger, bien moins nombreux cependant. Notons le passage du défenseur central international canadien Dejan Jakovic de DC United à Shimizo S-Pulse (Japon) et la fin du feuilleton Juan Agudelo, qui a annoncé lui-même avoir signé à Stoke City - transfert qui avait achoppé dans un premier temps - qui le prêtera pour les six prochains mois (en Espagne, aux Pays-Bas ou en Belgique, où Anderlecht et le Standard seraient intéressés).

18 December 5:11 de la tarde

Ce n’est pas encore l’hiver et de toute façon, en MLS, l’hibernation n’existe pas. Si certains clubs sont plus discrets que d’autres, la campagne des transferts est toujours animée, et la semaine écoulée n’a pas fait exception à la règle.

Le summum a été atteint ce mercredi avec la deuxième étape du Processus de repêchage, qui a vu entre autres les passages de Fabian Espindola et Brandon Barklage (New York) respectivement à DC United et San José, ainsi que le retour de Dwayne De Rosario à Toronto.

Plus tôt dans la journée, Montréal a annoncé que le couperet était tombé sur Marco Schällibaum et que Frank Klopas entraînerait désormais le club qui a du même coup procédé à une importante restructuration technique. Lundi dernier, à l’autre bout du pays, Vancouver a également désigné son entraîneur : Carl Robinson.

Le bal des gardiens a aussi été animé : Kansas City a été chercher Andy Gruenebaum, solide portier de Columbus, pour pallier la retraite de Jimmy Nielsen. Les jaune et noir ne sont pas restés longtemps sans dernier rempart, puisqu’ils ont recruté Steve Clark, actif à Honefoss, en D1 norvégienne. Ils ont aussi attiré Daniel Paladini (Chicago).

Le gros transfert de la semaine est néanmoins celui d’Eddie Johnson à DC United. Cela confirme l’importante activité de ce dernier sur le marché et le dégraissage qui se poursuit à Seattle. L’équipe de Sigi Schmid lui a quand même déjà trouvé un remplaçant : Kenny Cooper, qui arrive de Dallas pendant qu’Adam Moffat effectue le trajet dans le sens inverse.

Ça a aussi beaucoup bougé à Toronto, qui a engagé un joueur désigné : Gilberto, attaquant brésilien de 24 ans provenant de Portuguesa. Le club a également renforcé sa défense avec Justin Morrow (San José) et a laissé partir Bobby Convey à New York.

Voilà pour les principaux transferts de la semaine, mais il y a eu beaucoup d’activité ailleurs aussi : rendez-vous ici pour voir la liste complète des arrivées et départs depuis la fin de la saison.

12 December 5:39 de la tarde

Moins d’une semaine s’est écoulée depuis la finale de la Coupe MLS, mais le marché des transferts est déjà en pleine effervescence. Entraîneurs, gardiens, joueurs de renom, départs, retraites, échanges et j’en passe : voilà un point de la situation.

Deux postes sont susceptibles de provoquer une cascade de dominos au moindre changement important quelque part : ceux de gardien et d’entraîneur. Il y aura pas mal de nouveaux visages la saison prochaine à la tête des clubs, mais personne n’a été « voler » le coach d’un concurrent. Pour 2014 du moins, puisque Jason Kreis a quitté Salt Lake pour prendre la direction de New York City, qui fera son entrée dans la compétition en 2015. L’entraîneur des finalistes malheureux a expliqué que pour une fois dans sa carrière, il ne voulait pas faire le choix de la facilité.

Kansas City, le champion en titre, est touché par la valse des portiers puisque Jimmy Nielsen a annoncé sa retraite. Il y a donc une place à prendre. Ce n’est pas le cas à New England, où Matt Reis raccroche lui aussi les crampons (pour devenir entraîneur des gardiens du LA Galaxy), puisque le club a immédiatement embauché Brad Knighton (Vancouver) qui sera en concurrence avec Bobby Shuttlweorth, longtemps titulaire cette saison. Seattle n’a pour sa part pas levé l’option sur Michael Gspurning, très solide pendant un an avait de connaître une fin de saison 2013 particulièrement difficile. Là aussi, le poste a été rapidement comblé puisque Stefan Frei quitte Toronto pour rejoindre les bords du Pacifique. Parmi les joueurs de champ, Pablo Mastroeni (Colorado) s’est joint à la liste des retraités sur laquelle figuraient déjà Brian Ching (Houston) et Ramiro Corrales (San José).

La campagne des transferts a été lancée par Toronto, qui a été chercher Jackson à Dallas, club qui annonce un grand ménage. À Seattle aussi, il devrait y avoir beaucoup de changement. Le transfert le plus marquant pour le moment est celui de Mauro Rosales à Chivas USA. Tristan Bowen effectue le chemin inverse et Sigi Schmid a aussi attiré l’arrière central Chad Marshall (Columbus). Autre mouvement notable : le passage du capitaine de Montréal, Davy Arnaud, à DC United. Le club de la capitale américaine a continué de se renforcer ce jeudi, profitant de la première étape du Processus de repêchage pour aller chercher Sean Franklin (LA Galaxy) et Bobby Boswell (Houston) pendant que Portland mettait le grappin sur Steve Zakuani (Seattle). Quelques heures plus tôt, l’équipe de Caleb Porter avait effectué un échange Jorge Vallafaña - Andrew Jean-Baptiste avec Chivas USA et avait appris que le Bayern Munich affronterait les vedettes de la MLS lors du Match des étoiles 2014 à Jeld-Wen Field.

Rendez-vous ici pour avoir la liste complète des transferts déjà effectués en vue de la saison prochaine mais aussi des joueurs que les clubs ne souhaitent pas conserver.

12 September 11:56 de la mañana

Il y avait un match de championnat au programme hier soir : Toronto et Chicago ont partagé l’enjeu 1-1 (résumé vidéo), un verdict qui ne convient à aucune des deux équipes. Les visiteurs reconnaissent avoir effectué une mauvaise opération dans la course à une place en phase finale. Quant aux Ontariens, ils auraient pu prendre les trois points s’ils avaient mieux négocié leurs face à face avec Johnson.

Les Torontois ont quand même découvert leur nouveau renfort, Bright Dike, échangé à Portland contre Maximiliano Urruti. Certains d’entre vous m’ont demandé si le passage d’un club canadien à un club américain (et vice-versa) était bien réglementaire alors que la période des transferts internationaux était terminée… Excellente question ! Je me suis donc renseigné en haut lieu.

Voilà la réponse venue en ligne droite des bureaux de la MLS à New York : « Il n’a pas besoin de Certificat International de Transfert (CIT) car le Canada n’a pas de championnat de Division 1 – raison pour laquelle des clubs canadiens sont autorisés à jouer en MLS. Cependant, s’il y avait une D1 canadienne, il aurait eu besoin de son CIT pour aller de celle-ci en MLS (dans laquelle il n’y aurait alors pas de club canadien). » J’espère que c’est désormais plus clair pour vous.

Ce matin, la Fifa a également publié son classement mondial mis à jour. Les États-Unis grimpent à la treizième place et espèrent continuer leur ascension pour avoir la chance d’être tête de série lors du tirage au sort de la Coupe du monde début décembre : certains se demandent même s’il s’agit de la meilleure équipe nationale américaine de l’histoire. Quant au Canada, il poursuit sa chute et pointe désormais au 106e rang (13e de la Concacaf).

11 June 12:34 de la tarde

Gloire et décadence sont au menu de l’émission de cette semaine (à écouter ici) que l’on pourrait résumer de façon simpliste en disant que le zénith n’est jamais loin d’un trou noir, mais que l’inverse est tout aussi vrai.

Le divorce entre San José et Frank Yallop est la nouvelle la plus retentissante de ces derniers jours. Les astres n’étaient, semble-t-il, plus alignés… À quel point est-ce surprenant ? On se penche sur l’apport de Yallop au jeu et à l’état d’esprit de son équipe et on aborde l’avenir de celui qui a remporté le titre d’Entraîneur de l’année 2012 avant de débattre sur le style d’entraîneurs qui perceront en MLS dans le futur.

Depuis cette semaine, vous pouvez voter ici pour les joueurs qui participeront au Match des étoiles (All-Star Game), ce qui nous amène à parler de ce duel à venir entre les meilleurs joueurs de la compétition et l’AS Rome, de son utilité pour la MLS, de son intérêt pour les supporters, du retour de Michael Bradley, ou encore des problèmes qu’il peut poser aux joueurs et aux entraîneurs.

Lamar Neagle est un des hommes en forme du moment. Puisque les animateurs de l’émission l’ont souvent vu l’an dernier, et pas sous son meilleur jour, ils tentent de comprendre sa métamorphose à Seattle cette saison. On parle également du passage d’Alain Rochat de Vancouver à DC United, via un processus d’échange qui ne semble pas plaire au joueur.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

26 March 12:10 de la tarde

Ce mardi, les éliminatoires de la Coupe du monde se poursuivent partout sur la planète. Dans la zone Concacaf, un match attire l’attention plus que les autres : Mexique - États-Unis.

S’il oppose les deux ténors de la moitié nord du continent américain, le duel qui se jouera ce soir au stade Azteca est a priori déséquilibré tant les Mexicains sont forts chez eux en match officiel et les États-Unis peinent chez leur voisin du sud. Toutefois, ils s’y sont imposés l’an dernier et ne considèrent plus la tâche impossible. Les Mexicains prendront garde de ne pas les sous-estimer. Si ce match vous passionne, lisez les nombreux articles de MLSsoccer.com qui vous en offre une couverture exhaustive.

Les deux autres rencontres de la zone Concacaf, où le classement est très serré, promettent d’être captivantes. Leader, le Honduras, emmené par Roger Espinoza et Jerry Bengtson, disputera son premier match en déplacement au Panama, toujours invaincu. Le Costa Rica tentera de se remettre de son cauchemar enneigé (dont le résultat a été validé par la Fifa) face à la Jamaïque, qui reste sur deux nuls en autant de duels.

On suivra aussi les nombreux autres joueurs de MLS en action à travers le monde. Roy Keane, blessé au mollet, sera au repos et on ne connaît pas la durée de son indisponibilité. Mauvaise nouvelle pour le LA Galaxy. Ailleurs en MLS, notons la finalisation de l’échange Adu - Kleberson et le fait que Martin Rennie préfère que la critique ne sorte pas du vestiaire, même si elle est constructive. Enfin, le Canada a été battu 2-0 par le Belarus hier en match amical.

28 February 4:09 de la tarde

À 48 heures à peine du coup d’envoi de la saison, le moment est bien choisi pour faire le point sur les transferts hivernaux. Cela n’empêche pas que le marché soit encore très actif, comme en témoignent les signatures de dernière minute de Chivas USA ou le passage de l’ailier gallois Hogan Ephraim de QPR à Toronto. Et il le sera encore, notamment avec l’arrivée attendue d’Obafemi Martins à Seattle.

Il n’empêche, les clubs ont fait l’essentiel de leurs emplettes et de leur ménage. L’activité a beaucoup varié de l’un à l’autre, entre Montréal ou Houston qui ont été relativement sages, et New York, Colorado ou encore Portland qui ont renouvelé une grande partie de leur effectif. Si vous voulez voir toutes les transactions en un coup d’œil, c’est très simple : MLSsoccer.com a pensé à vous et les a rassemblées sur cette page.

Comme de coutume, les débats sur les bons et mauvais coups sont nombreux. Je suis curieux de connaître vos opinions sur les questions suivantes :

  • Quel club a réalisé LE transfert de l’hiver (et, évidemment, qui est le joueur en question) ?
  • Quelle équipe s’est renforcée là où elle en avait vraiment besoin ?
  • Qui a raté son hiver et vivra une saison difficile à cause de ça ?
  • Quelle est la meilleure acquisition et la plus grande perte de votre club favori ?
  • Quel joueur venu de l’étranger est le renfort le plus important pour la MLS ?
  • Quel départ vers l’étranger ou joueur parti à la retraite va le plus vous manquer ?

04 February 2:34 de la tarde

While we were busy debating whether the Fire or Crew got the better end of a deal that sent Dilly Duka and the right of first refusal to Robbie Rogers to Chicago and Dominic Oduro, Rogers was finding out the news on his own.

No phone call. No nothing.

The former Leeds United winger took to Twitter Monday morning to express surprise that his MLS rights had changed hands.

Bizarre? Sure, but perhaps par for the course in the often wacky world of MLS swaps.

18 January 5:11 de la tarde

Si le SuperDraft a focalisé l’attention toute la semaine, les clubs de MLS n’ont pas pour autant arrêté de recruter ailleurs, loin de là ! Alors, si vous aviez les deux yeux rivés à Indianapolis, voilà ce que vous avez manqué.

Colorado s’est renforcé avec l’ailier chilien de 22 ans Kevin Harbottle, qui évoluait à l’Universidad Católica. Dans le même temps, le club des Rocheuses a laissé partir Jeff Larentowicz à Chicago. Autre milieu central important de la MLS à s’être trouvé un nouvel employeur : Julio César rejoint Toronto, lui que Kansas City avait décidé de ne pas conserver.

Comme depuis le début de la période des transferts, ça a beaucoup bougé à Portland. Le club a coupé les ponts avec le joueur désigné Chris Boyd, décevant depuis son arrivée. Il a aussi laissé partir Mike Fucito à San José. Enfin, il a trouvé un accord pour permettre à Robbie Findley de jouer à Salt Lake. Le joueur avait quitté la MLS en 2010 pour rallier Nottingham Forest et, en cas de retour, devait évoluer à Portland suite au repêchage d’expansion 2010.

Autre nouvelle réjouissante pour les supporters de Salt Lake : la prolongation de contrat de Javier Morales. Même nouvelle au LA Galaxy, pour Robbie Keane qui a signé un bail de plusieurs saisons. Le club californien a aussi transféré Juninho à titre définitif, lui qui louait le Brésilien depuis trois saisons.

Pendant que les rumeurs du passage de Brek Shea à Stoke se faisaient insistantes, Philadelphie, où l’avenir de Freddy Adu est de plus en plus incertain, a officialisé le prêt de son capitaine Carlos Valdés à l’Independiente Santa Fe en Colombie. Enfin, Andy Najar est convoité par Anderlecht dont la première offre a été refusée par DC United.

N'oubliez pas que la liste de toutes les arrivées et de tous les départs actés se retrouve ici.