blog

Sporting Kansas City

26 December 3:44 de la tarde

J’espère que vous avez passé un joyeux Noël, que le père Noël a été généreux avec vous (je suis sûr que vous avez été très sages) et que vous vous êtes régalés avec vos proches. Aujourd’hui, je boucle le résumé en français des bilans de saison club par club. N’oubliez pas que vous pouvez retrouver ici tous les textes qui ont été écrits en anglais.

À tout seigneur tout honneur : San José a dominé la saison régulière et n’a plus quitté la tête du classement à partir de la mi-juin. Malgré une élimination douloureuse par le LA Galaxy en phase finale, ce fut la saison de tous les records pour l’équipe. En conservant l’essence de son jeu de 2011 pour se renforcer de manière stratégique, San José a accompli des progrès immenses mais guère surprenants. Frank Yallop ne s’y trompe pas quand il parle de saison réussie, mais terminée prématurément à cause de circonstances défavorables.

Kansas City a également tutoyé les sommets, notamment grâce à un départ en trombe (7 victoires consécutives), une victoire en Coupe des États-Unis et une flopée de récompenses individuelles. Une défense de fer et un passage systématique par les flancs ont été les clefs de sa réussite. Kerry Zavagnin, entraîneur adjoint et serviteur de longue date du club, l’explique par une bonne gestion qui se préoccupe tant des problèmes du moment que du long terme. Pour faire mieux en 2013, il faudra être plus efficace devant le but adverse.

Par moments, New York a eu des allures de prétendant au titre. À d’autres, des errements majeurs l’ont rendu méconnaissable. Comme lors de l’élimination en phase finale contre DC United : l’actuel entraîneur par intérim Mike Petke s’est rarement senti aussi mal. Même si les joueurs ont souvent réservé de bonnes surprises dans des circonstances difficiles, l’équipe aurait été bien meilleure si elle n’avait pas été chamboulée aussi souvent. Elle le sera encore en vue de 2013, où commencera une nouvelle quête de stabilité.

20 December 4:53 de la tarde

Moins animée que les précédentes, cette semaine a vu la scène des transferts s'activer sur trois fronts : les arrivées d’Amérique du Sud, les loteries pondérées et les signatures de jeunes joueurs.

Beckham parti, la MLS pourrait avoir trouvé son nouveau roi des coups francs : l’ancien Lyonnais Juninho, qui a signé à New York. Âgé de 37 ans, il évoluait ces dernières saisons à Vasco De Gama, où se produisait aussi Pipico, nouvel avant du FC Dallas. Autre recrue dont on attend beaucoup : le nouveau joueur désigné du Sporting Kansas City, l’attaquant argentin Claudio Bieler, finaliste de la Coupe du monde des clubs 2009.

Deux jeunes espoirs américains qui ont tenté leur chance à l’étranger sont revenus au bercail. Ex-internationaux en équipes de jeunes, ils ont trouvé acquéreur via le système de loterie pondérée (voir point I ici pour le règlement). Ainsi, le défenseur Mobi Fehr a pris la direction de Portland alors que l’arrière central Gale Agbossoumonde défendra les couleurs du Toronto FC.

Par ailleurs, plusieurs clubs offrent une promotion à leurs propres jeunes. Cette semaine, Bradlee Baladez (Dallas) et Gyasi Zardes (LA Galaxy) ont ainsi obtenu une place dans l’effectif de MLS de leur club respectif.

12 December 9:19 de la tarde

There have been Claudio Bieler rumors for weeks now. There has also been very, very loud noise from Sporting KC already this offseason.

There's also the obvious fit: Sporting need someone who can and will put the ball in the net. For all of C.J. Sapong's improvement in his second year, he scored just nine times. Kei Kamara grabbed 11 goals, but could have had 25. And for the second year in a row, SKC went crashing out in the playoffs to a Houston team that was able to grab a couple of early goals, then batten down the hatches and count on the Sporting attack beating itself.

Bieler ain't that kind of cat. He's been good for about a goal every other game on every stop of his club career, which includes a 2008 Copa Libertadores crown with LDU Quito (Side note: They beat Jose Torres and Pachuca in the semifinals of the Club World Cup that year en route to a second-place finish. That was a good Quito team).

He's also been on the very fringes of the Argentine national team as recently as 2010, getting a camp under then-manager Diego Maradona (but no cap).

When you have a finisher with that kind of pedigree available, who's just 28 years old, you say "yes." According to Goal.com, that's exactly what's happening on Monday.

Now, it remains to be seen how it'll quite fit, since Bieler has usually played off a target striker instead of as a winger in a 4-3-3. A formational pivot could be in the works, or Peter Vermes could have some other trick up his sleeve.

Either way, though, it certainly looks like Sporting KC are very, very serious about getting better this offseason.

08 December 1:24 de la tarde

A step down in quality could be just what little-used Sporting KC rookie Dom Dwyner needs to get on the field, and it looks like St. Mirren of the Scottish Premier League are ready to offer it.

STV Sport out of Scotland say that Saints skipper Danny Lennon has the striker in Paisley for training right now, with an eye toward a wintertime loan. Dwyer, who was born and raised in England, would not require a work permit.

"I became aware of Dom through an agent," Lennon told STV. "Kansas City's season is over and there are one or two of the MLS players trying to get over [to Britain]. It has been on the back burner for a month to six weeks, but Dom is over now.

"It would only be a short-term one for us so we will have to wait and see but the reports we have had on him are positive."

Dwyer got on the field but once for Sporting in his rookie season, playing four minutes. St. Mirren currently sit 11th in the 12-team SPL.

06 December 3:35 de la tarde

Après les flops hier, place aujourd'hui à la suite du classement « Pleine lucarne » des tops de la saison 2012. Point commun entre les deux équipes à l’honneur : la deuxième place. En saison régulière pour l’une, en phase finale pour l’autre.

4. Métamorphoses à Houston
Il ne doit pas y avoir grand-monde à Houston qui se plaint de l’ouverture du BBVA Compass Stadium. L’équipe évolue depuis cette saison dans un stade flambant neuf, et les supporters en font un des plus remplis de MLS. Elle le leur rend bien, puisqu’elle y a été invaincue et y a même ouvert la marque dix fois de suite. Ce n’est pas le seul changement majeur pour une équipe texane qui offre un nouveau visage depuis l’arrivée d’Oscar Boniek Garcia et grâce à l'écolsion de Will Bruin : son jeu offensif est plus varié, plus percutant et plus créatif, alors que l’an dernier, elle dépendait trop du coup de patte de Davis et des buts de ses défenseurs.

3. Kansas City, dans les airs et dans les coins
D’un bout à l’autre de la saison, Kansas City a su se faire remarquer positivement pour diverses raisons. Bien sûr, il y a eu ses sept victoires consécutives à l’entame de la compétition. Graham Zusi est devenu un joueur établi de la MLS et a gagné ses galons d’international. Quand il s’apprête à donner un coup de pied arrêté, et principalement un corner, l’équipe adverse tremble. Et puis, Kansas City a été la meilleure défense de la compétition : impériale dans les airs, elle n’avait quasiment aucune faille, il n’y avait aucun côté où passer facilement et elle était aussi hermétique quand elle se regroupait pour attendre l’adversaire que quand elle se repliait en perte de balle.

Pleine lucarne : les tops de la saison 2012
5. Le retour réussi d’Eddie Johnson
6. Chris Tierney et Andy Najar, recul sans frein
7. Kenny Cooper a assuré sans Thierry Henry, puis confirmé avec lui
8. Direct dedans
9. Patrice Bernier - Felipe, axe des succès montréalais
10. Jaime Castrillon et Brian Mullan sauvent l’honneur de Colorado 

03 December 8:23 de la tarde

By now you've probably seen "the list," the group of guys available for the third-ever MLS Re-Entry process, which includes Stage One and Stage Two Re-Entry Drafts on Dec. 7 and 14.

Things could certainly change between now and then – guys could opt out of the process, come to new terms with their clubs, be traded to another MLS team or head overseas – but I thought it would be interesting to see what kind of lineup you could pluck from those made available by their clubs.

Without too much in-depth research, below is my Re-Entry XI. Feel free to discuss and share yours in the comment section below.

Goalkeeper: Kevin Hartman

Defense (left to right): Gonzalo Segares, Marvell Wynne, Ike Opara, Jeremy Hall 

Midfield (left to right): Justin Mapp, Julian de Guzman, Tony Tchani, Eric Avila

Forwards: Juan Pablo Ángel, Maicon Santos

25 November 8:35 de la tarde

From Will Bruin's opener in Chicago all the way to Robbie Keane's crafty penalty kick in Seattle, we've seen a juicy 30 goals since the MLS Cup playoffs began. And KICKTV's got all of 'em in this handy compilation for your viewing pleasure. 

Which was your favorite? Was it Darren Mattocks' poach job vs. LA? Nick DeLeon's back-breaker vs. New York? Eddie Johnson's careful finish past Josh Saunders? Watch them all right here.

20 November 2:55 de la tarde

Poor Kei Kamara. The Sporting Kansas City winger is more bummed out than any other player that David Beckham is leaving the LA Galaxy. Seems Kamara never got the chance to snag one of Beckham's jerseys. 

20 November 1:01 de la tarde

Finales et trophées sont au menu de notre émission hebdomadaire (à écouter ici) :
- Retour sur les matchs retour des finales de conférence. Deux matchs, deux approches et deux scénarios très différents… pour un même résultat : l’élimination de DC United et de Seattle qui n’ont pu résorber leur retard respectif sur Houston et le LA Galaxy.
- Débat : y avait-il une faute de main de Johansson dans le rectangle ? Forgez-vous votre opinion en revoyant l’action et en lisant les lois du jeu (rendez-vous page 116).
- Les animateurs de l’équipe de Coup Franc vous proposent leur Onze idéal de la MLS. Regardez-les à tête reposée sur le blog de Frédéric Lord, réagissez et proposez-nous les vôtres.
- Tour d’horizon des différents trophées de fin de saison remis par la MLS. Qui sont les favoris… et les oubliés ?
- On reçoit l’auteur d’un des dix plus beaux buts inscrits sur la planète en 2012 : Eric Hassli. Il nous parle évidemment de son but, de la manière surprenante dont il a appris la nouvelle, de son plaisir à réaliser de belles reprises de volée et du superbe but d’Ibrahimovic. Voyez les dix candidats au Prix Puskás et votez !

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

13 November 1:17 de la tarde

L’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) s’intéresse tant à ceux qui sont en lutte pour la Coupe MLS qu’à ceux qui ont déjà la tête à 2013. Parmi les sujets de discussion :
- La phase finale de la saison en questions. Se dirige-t-on vers une nouvelle finale LA Galaxy - Houston ? Qui de Seattle ou de DC United a le plus de chances de renverser la tendance au match retour en finale de conférence ? Les animateurs parlent aussi de leurs surprises et de leurs pronostics.
- Entretien avec le journaliste Nick Sabetti, actuellement en Italie avec Montréal. Il évoque l’état d’esprit des joueurs et du staff technique, ce qui a changé (ou non) aux entraînements, la possibilité que Mauro Biello succède à Jesse Marsch ou encore le genre d’entraîneur que les joueurs aimeraient.
- Débat : Mauro Biello peut-il devenir le T1 de Montréal en 2013 ?
- Nouvelle rubrique : club de lecture. Aujourd’hui, Olivier Tremblay vous conseille « Football and Chess ». Si vous aimez lire, allez voir la bibliographie du site zonalmarking.
- La vente aux enchères du brassard de capitaine de l’Impact de Montréal par les Ultras Montréal.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).