blog

Soccer Culture

02 April 1:38 de la tarde

Herculez Gomez has Twitter figured out. So much so that he's raking in swag one tweet at a time.

Rather than providing the play-by-play rundown behind the process that landed the Santos Laguna forward a free pillow from Seattle Sounders GM Adrian Hanauer ahead of Tuesday night's CONCACAF Champions League semifinal, here's Gomez explaining the situation followed by the tweets that made it happen:

“I thought it would funny to go on [Twitter] and say, ‘I’ll stop with the banter if you can deliver this pillow.’ I even gave him the product number. A few days ago, before our game against Querétaro, I literally get a box and it’s a pillow from Adrian Hanauer. It was like, ‘Touche. Well played.”

01 April 11:28 de la mañana

Aunque la Jornada de Clásicos ya pasó, recordamos hoy el Barra-Clásico disputado cada vez que LA Galaxy y Chivas USA se enfrentan en la temporada regular.

En esta edición, nuestros colegas de Time Warner Cable Deportes, quienes tienen cobertura exclusiva de los galácticos en la costa oeste, estuvieron junto con la Angel City Brigade y los Union Ultras, las barras bravas de ambos clubes. Y aunque el odio deportivo es recíproco y se demuestra en la cancha, el mensaje que quieren dejar ambos grupos de aficionados es que el respeto mutuo y la condición humana está por encima que una camiseta.

Sin embargo, tal y como lo hacen sus equipos, los Barra-Clásicos se juegan con la misma intensidad. Al final, queda una buena experiencia para todos y una muestra que el fútbol, así como separa también puede ser la catarsis que une una misma pasión.

Para ver quién ganó en el Barra-Clásico, haga clic aquí… podrán ver además a varios jugadores de uno  de los dos equipos apoyando a sus hinchas.

28 March 11:06 de la mañana

Les 530 joueurs actifs actuellement en Major League Soccer sont nés dans 61 pays différents, ce qui fait de la MLS la compétition la plus internationale des cinq « grands » championnats de sports collectifs aux États-Unis et au Canada. Les 6 différentes confédérations continentales y sont représentées.

Sans surprise, les États-Unis arrivent en tête de liste, avec un total de 293 joueurs. Suit le Canada, avec 24, talonné de près par le Brésil (23). Viennent ensuite la Colombie (19), l’Angleterre (15) et la France, en cinquième position, avec 14 joueurs. Le Mexique, la Jamaïque et l’Argentine ont aussi chacun vu naître au moins 10 joueurs actuels de MLS.

Environ 40% des joueurs sont nés à l’extérieur des États-Unis ou du Canada, mais plusieurs parmi eux ont acquis la nationalité d’un de ces deux pays, pour qui ils peuvent donc se produire en équipe nationale. En outre, le nombre de 317 « locaux » constitue un sommet dans l’histoire de la MLS.

Ceux qui croient que la MLS est faite pour les « vieux étrangers » doivent revoir leurs préjugés : leur moyenne d’âge est de 26 ans et demi. Et elle n’est que de 25 ans et 3 mois pour ceux arrivés depuis la fin de la saison dernière. La tendance semble donc davantage à la recherche de jeunes talents prometteurs hors-frontières.

Les données fournies par l’Elias Sports Bureau permettent de constater que la NBA est la deuxième compétition la plus diversifiée, avec des joueurs provenant de 44 nations différentes. 19 pays sont représentés en LNH, pour un total de 24,3% de joueurs ni américains ni canadiens.

Pour voir une carte du monde des joueurs de MLS par lieu de naissance et une liste de ceux nés à l’étranger, rendez-vous ici.

21 March 3:55 de la tarde

Last week, FC Dallas revealed a new product, the Orange Obliteration System (OOS). They hoped it would help them beat their orange-clad rivals from Houston.  

Well, it worked. FCD got a dramatic 3-2 win over the Dynamo

And now, other people want in on the action, namely, the Vancouver Whitecaps, who will face the Dynamo on Saturday at BBVA Compass Stadium, where the Dynamo have a 12-0-6 record since the stadium's opening last year.

Here's the tweet the 'Caps sent on Wednesday, requesting their own OOS.

Dallas, never shy about tweaking their in-state rivals, obliged.

And the Whitecaps were thankful.

A little later, the Dynamo jumped into the fray, referencing Kenny Cooper's controversial match-winning goal against Houston last week.

21 March 11:49 de la mañana

Ce vendredi, presque toute la planète aura les yeux rivés sur la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Dans la Concacaf, on disputera la deuxième journée du dernier tour, sur fond de polémique aux États-Unis qui s’apprêtent à affronter le Costa Rica d’Alvaro Saborio puis le Mexique.

Après une défaite initiale au Honduras, Jürgen Klinsmann a convoqué un groupe loin de faire l’unanimité et se fait tirer dessus à boulets rouges par un article de Sporting News qui, en gros, le dépeint comme un incompétent habile à créer des tensions dans le vestiaire, le tout grâce à des témoignages anonymes d’internationaux américains.

Il va sans dire que l’ambiance n’est pas au beau fixe et que les réactions fusent de toutes parts. Les analystes se demandent si les joueurs sont des enfants gâtés ou remettent en question la communication de Klinsmann. Honte, gêne, déception : certains internationaux, à l’image de Michael Bradley, ne sont pas heureux de voir les sentiments sortir du vestiaire.

Autre son de cloche du côté d’Herculez Gomez, pour qui il était à peu près temps que les médias commencent à poser des questions difficiles. « On serait au Mexique, ESPN en parlerait toute la journée », ajoute le joueur de Santos Laguna qui pense que l'équipe en ressortira plus forte. Voilà qui remet les choses en perspective.

Ah, oui, le Canada aussi joue ce vendredi, il affronte le Japon au Qatar. Seul pays du G8 à être déjà éliminé, il a un entraîneur par intérim qui est aussi directeur technique de la fédération. Cette dernière programme des matches (c’est un progrès par rapport à il y a 10 ans), prétend qu’elle cherche un sélectionneur et prépare la prochaine Gold Cup mais n’expose aucun plan à long terme pour aller en Russie en 2018. Pas de polémique cependant : les médias s’en désintéressent complètement, en dehors de quelques-uns très complaisants. Vu sous cet angle, ils sont chanceux, les Américains…

20 March 9:41 de la tarde

Last Saturday was a big one in Seattle. 

Portland Timbers in town, the whole city was buzzing about the arrival of Obafemi Martins and the hometown Sounders were putting on for a national television audience

So what better night to shoot some all-access footage from CenturyLink Field? That's exactly what happened, and you can see the finished product in the video above. You get tactical talk from Sigi Schmid, a charged-up prematch speech from Steve Zakuani, DeAndre Yedlin's hair in glorious slow-mo and a whole lot more.

If all this looks familiar, it should. Definitely worth a watch, Sounders fan or not. 

19 March 11:48 de la mañana

La semaine des rivalités nous a offert un programme intense le week-end dernier, et c’est le sujet principal de notre émission hebdomadaire (à écouter ici) :
- On revient sur le match Montréal - Toronto, la manière dont l’Impact a gagné, l’importance de Bernier dans le jeu montréalais, l’apport des ailiers, le travail effectué à l’entraînement, l’ambiance au Stade olympique.
- Retour sur d’autres rencontres, principalement Dallas - Houston et Seattle - Portland.
- Après trois semaines de compétition, quel est le joueur désigné qui se distingue le plus et quel est le meilleur nouveau venu ?
- Les polémiques arbitrales de la semaine :

- La sélection américaine en vue de ses deux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du monde
- Club de lecture : « La Balle au centre », les mémoires de Thierry Roland, commentateur mythique à la télévision française. Les animateurs de l’émission discutent de son style, de sa personnalité, de son franc-parler, de son image, de la Coupe du monde 1998, etc.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

17 March 4:41 de la tarde

 

Kei Kamara scored against for Norwich City on Sunday. Well, almost.

Kamara would have scored against Sunderland, powering a soaring header into an open net, if it weren't for Wes Hoolahan's predatory instincts on the goal line. As it stands, it's a spectacular assist that gives the Sierre Leone international another special moment on loan from Sporting KC.

Will he be going back to Sporting Park? That remains to be seen, but it's clear Kamara hasn't forgotten what he perfected in front of the Kansas City faithful. That jig remind you of anything?

15 March 10:26 de la mañana

Une fois n’est pas coutume, je ne vous ferai pas la présentation de cette journée de championnat sous l’angle sportif, mais bien sous celui des tensions qui animeront les protagonistes, semaine des rivalités oblige.

La plus connue est sans nul doute celle qui oppose Seattle à Portland. Il faut dire que sur la scène du soccer, elle existe depuis une quarantaine d’années puisque les deux villes avaient déjà une équipe (portant le même nom ou presque) à l’époque dans la NASL. Malgré une piètre saison 2012, Portland a remporté la coupe Cascadia l’an dernier mais Seattle partira quand même favori.

Toujours chaude, et pas seulement dans le sport, celle entre la plus grande ville et la capitale oppose, aux États-Unis, New York à Washington. Cependant, en MLS, les tensions entre New York et DC United sont loin d'être exacerbées. Certes, on a des exemples d'épisodes intenses (et bizarres) entre les deux clubs, mais pour samedi, on parle surtout de la solidité de l'amitié entre les deux entraîneurs, Mike Petke et Ben Olsen.

Ce match ouvrira la journée sur NBC, avant de passer le relais à une longue journée de soccer sur NBCSN qui commencera par Kansas City - Chicago, duel sans animosité particulière. On ne peut pas en dire autant de Montréal - Toronto (direct RDS et TSN), deux villes rivales dans le sport mais aussi l’histoire, la culture ou encore la politique. Et deux équipes aux styles différents : ne vous attendez cependant pas à un duel Italie - Angleterre tel que le rapportent les clichés.

Toujours samedi, le duel des Rocheuses entre Salt Lake et Colorado aura certes une saveur régionale, mais il est difficile de parler de rivalité tant la correction a souvent dominé les rencontres entre les deux équipes.

Celle entre Houston et Dallas (diffusée sur ESPN2 et ESPN Deportes) a un enjeu extra-sportif clair : El Capitan, canon datant de la guerre de sécession. Sur le terrain, il y eut des duels pour le moins âpres mais les changements dans les deux équipes au cours des dernières années ont calmé les ardeurs, ce qui déçoit passablement Brian Ching.

Pour clore le tout, Univision diffusera le duel LA Galaxy - Chivas USA. À part leur stade commun, tout oppose les deux clubs. Certains n’hésitent pas à comparer le duel de cette saison à un microcosme des différences entre les États-Unis et le Mexique. Le choc des cultures est évident entre deux clubs habitués aux extrémités opposées du classement, mais les deux camps font preuve d’un grand respect pour l’adversaire quand ils évoquent ce match.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 16 mars
12h30 : New York - DC United
15h00 : Kansas City - Chicago
16h00 : Montréal - Toronto
17h00 : Philadelphie - New England
17h30 : Columbus - San José
18h00 : Salt Lake - Colorado
20h00 : Seattle - Portland
Dimanche 17 mars
13h00 : Dallas - Houston
17h00 : LA Galaxy - Chivas USA

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs