blog

Coupe MLS 2013 : le jeu des comparaisons

04 December 5:29 de la tarde

Coupe MLS 2013 : le jeu des comparaisons

By Matthias Van Halst

À trois jours de la finale de la Coupe MLS opposant Kansas City à Salt Lake, le match est sur de plus en plus de lèvres (d’ailleurs on vous en parlera abondamment dans l’émission Coup Franc en ligne ce jeudi) et les comparaisons entre les deux équipes pleuvent.

La meilleure défense recevra la meilleure attaque, mais on aura aussi sur le terrain deux équipes qui aiment avoir une importante possession de balle. Pensez-vous qu’on aura droit à une opposition de styles ? La question n’est pas simple, et même à Salt Lake, il y a désaccord sur la réponse. Pendant que Borchers insiste sur les points communs entre les deux équipes, Morales parle d’un adversaire physique qui pratique un jeu totalement différent. Il faut dire que, même s’il ne s’en formalise guère, le meneur de jeu s’attend à recevoir un traitement particulier.

S’ils souhaitent évidemment la victoire de leur équipe, les supporters de Kansas City ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été gâtés cette année : ils verront la finale chez eux, où il y a également eu ces derniers mois le Match des étoiles et une rencontre des éliminatoires de la Coupe du monde. L’avantage du terrain vient aussi avec une certaine pression, que les visiteurs ne se privent pas d’accentuer en insistant sur leur aisance devant des foules hostiles.

Ces derniers jours, MLSsoccer.com a également comparé les deux équipes ligne par ligne. Chez les gardiens, tous deux d’un âge avancé, les réflexes de Rimando auront-ils le dessus sur la concentration de Nielsen ? Le Danois a des regrets à effacer, lui qui n’avait pas savouré à sa juste valeur le titre de champion de son pays remporté il y a 14 ans. Moins perméable de la compétition, la défense de Kansas City semble avoir le dessus sur celle de son adversaire, dont on sous-estime néanmoins peut-être certaines qualités.

Comparer l’entrejeu est difficile tant chaque équipe a un style qui lui est propre, avec des animations différentes. Face au milieu en losange de Salt Lake qui peut se transformer en rouleau compresseur, le trio de Kansas City se concentre sur ses tâches défensives pour priver l’adversaire du ballon avant de tenter d’écarteler sa défense. Devant, avantage à l’attaque la plus prolifique du championnat face à un adversaire à qui il manque un vrai buteur.

Quant aux entraîneurs, ils ont la particularité de tous deux avoir évolué à un poste offensif lorsqu’ils étaient joueurs (même si Vermes a reculé dans le jeu au fil de sa carrière). De là à dire que ça laisse présager une finale qui fera la part belle à l’attaque, il y a un pas de géant que je me garde de franchir !