blog

Seattle et Colorado ouvrent le bal

30 October 12:47 de la tarde

Seattle et Colorado ouvrent le bal

La phase finale de la Coupe MLS commence ce soir à 22h30 (HE) avec la rencontre du premier tour entre Seattle et Colorado (direct NBCSN). Demain, Houston accueillera Montréal. Contrairement aux demi-finales et finales de conférence, disputées en matchs aller-retour, ce premier tour se joue sur un seul match. La MLS a aussi officialisé le calendrier complet du reste de la saison (jours, heures et télédiffuseurs).

Ce duel initial aura des allures de revanche après la claque 5-1 infligée plus tôt ce mois-ci par Colorado à Seattle. Cette fois, ce dernier aura cependant l’avantage du terrain, dans un stade où il accumule les records et où son adversaire du soir ne l’a jamais battu. Défendant particulièrement bien en dehors de ses bases, Colorado a toutefois montré des signes de faiblesse en déplacement au cours des dernières semaines.

Mais que dire de la manière catastrophique dont Seattle a bouclé sa saison régulière ? Ce n’est pas pour rien que tant les joueurs que le staff technique et les dirigeants parlent de « nouveau départ ». Et de fait : une fois la qualification en poche, les compteurs sont remis à zéro. Il faut cependant corriger les problèmes constatés durant la saison régulière. Chez lui, Seattle voudra attaquer mais a souvent fait preuve d’un cruel manque de réalisme. Il pourrait en outre devoir se passer d’Obafemi Martins.

Peu attendu à la fête de l’automne, Colorado est l’invité surprise que personne n’a envie de rencontrer. Sa tâche ne s’annonce cependant pas simple, surtout s’il doit se priver de Dillon Powers, obligeant Oscar Pareja à réorganiser son entrejeu. Malgré tout, le match pourrait être à la fois beaucoup plus serré et beaucoup plus fermé que la dernière confrontation entre les deux équipes.

Pendant que les dix qualifiés se concentrent sur la suite des évènements, les neuf éliminés pansent leurs plaies, tirent des bilans et prennent parfois d’importantes décisions. Ainsi, Vancouver s’est séparé de Martin Rennie, à qui on reproche l’inconstance des résultats. Alors qu’il avait résisté au départ catastrophique de son équipe, Frank Klopas (Chicago) peut lui aussi se mettre à la recherche d’un nouvel employeur.