blog

Sortez les calculettes

18 October 12:03 de la tarde

Sortez les calculettes

By Matthias Van Halst

Il reste deux matches à toutes les équipes de MLS, et les deux derniers week-ends de compétition seront complètement fous ! Ils l’auraient été encore davantage si tout le monde avait joué à la même heure (sans parler de l’équité sportive d’une telle mesure), et je vais tenter de résumer les enjeux de la façon la plus simple possible. Ils concernent le Supporters Shield et les places en phase finale.

Déjà qualifié pour la parade de la fin de l’automne, New York occupe la tête du classement général avec 53 points et a son sort en mains pour la conserver. « Nous sommes les seuls à pouvoir nous faire tomber de notre piédestal », a déclaré l’entraîneur Mike Petke, qui ne veut toutefois pas mettre une pression excessive sur les épaules de ses joueurs. La tâche ne sera pas simple à Houston (direct RDS2), dont le réveil de fin de saison a sonné lors d’une lourde défaite… à New York. Troisièmes de leur conférence, les Texans (48 pts) sont à la merci d’un peloton d’affamés (voir plus bas). Seul autre qualifié mathématique, Kansas City (52 pts) a une tâche a priori facile chez lui contre DC United devant les caméras de TSN2 et NBCSN, d’autant qu’il retrouve Graham Zusi, toujours fringant après un passage en équipe nationale.

Dans l’Ouest, Portland, Salt Lake, Seattle et le LA Galaxy ont un pied et demi en phase finale, même si les chiffres ne le confirment pas encore. Le perdant du match qui opposera les deux premiers en Oregon sera écarté de la course au Supporters Shield. À égalité de points avec New York (mais devancé au nombre de victoires), Portland veut montrer qu’un style inhabituel en MLS peut y avoir du succès et doit se défaire d’un adversaire qui compte une unité de retard et s’attend à un match très ouvert et riche en buts, à voir gratuitement sur MLSsoccer.com.

À deux points de la première place, et avec quatre équipes devant eux, Seattle et le LA Galaxy doivent gagner et espérer beaucoup de faux pas. Pour les adieux de Schellas Hyndman à Dallas (et sur NBC et TSN2), Seattle a une tâche à sa portée, mais fait du surplace depuis plusieurs semaines. Pour se motiver, ils peuvent regarder ce reportage de Bloomberg TV sur les raisons des succès du club. TSN2, ESPN et ESPN Deportes diffuseront le CaliCalsico entre Californiens du Sud, toujours subjugués par ce que Keane a fait mercredi, et les nordistes de San José, qui comptent sur Wondolowski pour marquer un nouveau but important. Le vainqueur du Supporters Shield 2012 est pour le moment du mauvais côté de la ligne rouge, devant Vancouver et derrière Colorado… qui s’affronteront deux fois en deux semaines, pour ce qui pourrait être la fin de carrière de Lee-Young Pyo.

Celle d’Alessandro Nesta sera honorée à Montréal – qui n’a plus goûté à la victoire en championnat depuis début septembre et qui emmène le peloton d’affamés – face à Philadelphie, a égalité de points mais qui compte moins de victoires et pense adopter une « approche conservatrice » au stade Saputo. Comme eux, Chicago, emmené par son homme de fer Anibaba, compte 46 unités et pourrait tirer les marrons du feu en s’imposant à domicile contre Toronto (direct RDS, TSN2). Avec 45 points, New England est aussi dans la course avant une double confrontation contre Columbus mais pourrait être perturbé par l’annonce du départ de Bengtson.

Retrouvez ici les classements des deux conférences, qui vous aideront à lire les différents scénarios menant à la qualification ou à l’élimination des équipes encore en course. Sortez les calculettes !

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 18 octobre
20h00 : Kansas City - DC United
Samedi 19 octobre
14h00 : Montréal - Philadelphie
14h30 : Dallas - Seattle
18h00 : Colorado - Vancouver
19h30 : New England - Columbus
20h30 : Chicago - Toronto
22h30 : Portland - Salt Lake
Dimanche 20 octobre
16h00 : Houston - New York
21h00 : LA Galaxy - San José

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs