blog

Quel avenir pour le soccer de club au Canada ?

04 February 4:53 de la tarde

Quel avenir pour le soccer de club au Canada ?

By Matthias Van Halst

L’Association canadienne de soccer a publié aujourd’hui un rapport indépendant sur le développement du soccer de club « hors-MLS ». L’objectif de l’étude était de voir quelle structure de compétition conviendrait le mieux au pays.

La solution recommandée est le développement de championnats régionaux semi-professionnels axés sur le développement des talents locaux âgés de 18 à 23 ans, avec une phase finale nationale pour boucler la saison. Malgré le peu d’intérêt suscité chez les supporters, c’est, selon le rapport, l’option qui cadre le mieux avec les structures actuelles et évite les risques financiers et ceux liés aux ambitions démesurées.

L’étude parle de trois ou quatre compétitions à travers le pays, regroupant des clubs actuellement amateurs qui changeraient de statut, ayant une structure et une philosophie communes mais organisées en fonction des réalités régionales et chapeautées par une entité unique qui garantirait une importante standardisation.

Le rôle de l’ACS là-dedans ? Plutôt limité. Le rapport explique qu’elle ne doit pas gérer cette nouvelle organisation, mais veiller à ce que ses gestionnaires ne fassent pas n’importe quoi. Elle ne doit pas trouver elle-même des investisseurs mais rédiger un document qui les encourage à investir dans le soccer. L’étude préconise aussi la participation de l’une ou l’autre équipe semi-professionnelle au Championnat canadien Amway.

Les trois autres options étudiées, et non retenues, étaient de créer une D2 nationale, d’inscrire les équipes nationales -19 et -23 ans en USL et NASL, ou de multiplier les franchises canadiennes en PDL.

Le rapport complet est disponible, en anglais, ici.