blog

Retours sur la saison 2012, club par club (1)

10 December 4:40 de la tarde

Retours sur la saison 2012, club par club (1)

By Matthias Van Halst

Depuis la semaine dernière, les journalistes de MLSsoccer.com dressent le bilan de la saison écoulée club par club : entrevues, analyses, perspectives pour 2013 etc. Voici un bref résumé de ce qui a déjà été écrit.

Dernier de classe, Toronto n’a guère souri longtemps après sa demi-finale de Ligue des champions. Ryan Johnson fait partie des rares satisfactions d’un club qui a un gros besoin de renforts. L’équipe dépend beaucoup du rendement de Frings, ce qui n’a rien de rassurant. Paul Mariner souligne aussi la blessure de Koevermans comme tournant de la saison mais a déjà en tête le jeu qu’il veut montrer l’an prochain.

Chivas USA a rêvé jusqu’en août avant de s’effondrer. Une victoire face au LA Galaxy et la solidité de Kennedy ont mis du baume au cœur d’une formation qui a besoin de stabilité. On s’attend cependant à une reconstruction en profondeur cet hiver : pour le meilleur ou pour le pire ?

Portland est passé à côté de la saison de la confirmation, ce qui a entre autres valu le congédiement de l’entraîneur John Spencer. Temporairement à la barre, le directeur général Gavin Wilkinson n’a pu ramener la barque à bon port mais espère au moins avoir préparé le terrain pour 2013. Notamment en posant déjà les balises du 4-3-3 que son successeur, Calen Porter, utilisera l’an prochain.

New England a vécu une saison de transition pour les débuts de Jay Heaps à sa tête. Nguyen, Sene, Bengtson : il y a d’excellents joueurs autour de qui construire, mais l’effectif est encore léger pour jouer dans le haut du tableau. Heaps reconnaît avoir beaucoup appris cette année mais saura-t-il mettre en place un système plus efficace que le jeu direct prôné au cours des derniers mois ?

En début de saison, Philadelphie avait perdu plusieurs de ses valeurs sûres et, sans surprise, n’a pu reproduire ses prestations de 2011. Peter Nowak en a payé les conséquences mais même après son départ, le club a connu de gros passages à vide. Le nouvel entraîneur, John Hackworth, en a toutefois profité pour donner leur chance aux jeunes. C’est un des aspects rassurants pour l’avenir, comme le retour de Le Toux, mais il ne sera pas simple de reconstruire aussi vite qu’on a détruit.

Je recommencerai cet exercice à quelques reprises dans les prochains jours jusqu’à ce que le tour d’horizon de tous les clubs soit terminé. Rendez-vous ici pour retrouver sur la même page un lien vers tous les textes et les dates de parution des prochains bilans.