blog

On vient, on joue, on gagne et on s’en va

09 November 12:06 de la tarde

On vient, on joue, on gagne et on s’en va

By Matthias Van Halst

En s’imposant par le plus petit écart respectivement à New York et à Salt Lake, DC United et Seattle ont livré les derniers verdicts des demi-finales de conférence, dont les quatre vainqueurs ont joué le match retour à l’extérieur.

Sur un terrain aussi vert qu’enneigé la veille, New York a pourtant eu toutes les cartes en mains quand, à 20 minutes de la fin, une sortie kamikaze d’Hamid envoyait Kenny Cooper au sol. « Il a sauté au-dessus de moi ! », se défendait le gardien visiteur, ce qui n’a pas empêché son exclusion. Alors que Cooper saccadait sa course sur le penalty, ses équipiers sont entrés dans le rectangle. Il a dû recommencer et malgré son énorme élan, a vu son envoi arrêté par Joe Willis. Après le match, Cooper n’a pu retenir ses larmes.

La supériorité numérique de New York fut brève, puisque Marquez a rapidement écopé d’un second carton jaune. Repentant, le Mexicain ne pense cependant pas avoir disputé son dernier match pour le club. Il restait deux minutes au temps réglementaire quand De Leon s’est retrouvé seul face à Robles et n’a pas laissé passer sa chance d’offrir la qualification à DC United. Après le match, lui aussi cachait difficilement son émotion. Score final 0-1 (résumé vidéo) : DC United se mesurera à Houston pour une place en finale de la Coupe MLS.

Il y eut moins de spectacle à Salt Lake, où on a surtout vu les gardiens s’illustrer. L’équipe locale n’a pu mettre fin à sa disette offensive (son dernier but remonte à début octobre), la faute notamment aux arrêts de Gspurning, et est éliminée de la phase finale que Will Johnson a comparée à un jeu de hasard. Un jeu qui n’avait jamais réussi à Seattle avant cette année. Mais une superbe demi-volée de Mario Martinez a changé la donne, conférant au buteur un statut de héros… qu’il obtient dans toutes les équipes pour lesquelles il joue. Avec cette victoire 0-1 (résumé vidéo), Seattle a remporté le droit d’affronter le LA Galaxy en finale de conférence.