blog

Philadelphia Union

11 December 6:49 de la tarde

Je poursuis la remontée des classements de mes top et flop 10 de l’année en prenant désormais les éléments un par un. Aujourd’hui, le n°2 du classement de « Droit dans le mur ».

2. C’est l’Union qui ne sourit pas

Philadelphie fait partie des effondrements notables de l’année quand on compare ses résultats à ceux de la saison dernière. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour sentir des tensions. L’entraîneur Peter Nowak était dans l’œil du cyclone et a été démis de ses fonctions début juin. Entre temps, il avait laissé partir le capitaine Danny Califf, le gardien Faryd Mondragón ainsi que Sébastien Le Toux et Danny Mwanga. La percussion dans l’axe des deux derniers nommés a particulièrement manqué.

La défense de l'Union, parmi les moins perméables en 2011, n’était plus aussi solide mais se trouvait quand même dans la moyenne de la MLS. C’est offensivement que Philadelphie a surtout péché, avec un manque de cohésion guère surprenant pour une équipe aussi chamboulée : la bonne volonté de certains jeunes donne des raisons d’espérer pour le futur, mais cette saison était davantage à l’image d’un Freddy Adu au rendement insuffisant.

Droit dans le mur : les flops de la saison 2012
3. Montréal, sans ailes ni tête
4. L’effondrement de Portland
5. Les lenteurs défensives de New York dans l'axe du jeu
6. Des chèvres sans étable ni percussion
7. Les errances de l’axe défensif de DC United
8. Les abonnements de la défense de Dallas
9. Columbus peut se réjouir de ne pas jouer au basket
10. Au LA Galaxy, défendre sur le flanc gauche est optionnel

10 December 4:40 de la tarde

Depuis la semaine dernière, les journalistes de MLSsoccer.com dressent le bilan de la saison écoulée club par club : entrevues, analyses, perspectives pour 2013 etc. Voici un bref résumé de ce qui a déjà été écrit.

Dernier de classe, Toronto n’a guère souri longtemps après sa demi-finale de Ligue des champions. Ryan Johnson fait partie des rares satisfactions d’un club qui a un gros besoin de renforts. L’équipe dépend beaucoup du rendement de Frings, ce qui n’a rien de rassurant. Paul Mariner souligne aussi la blessure de Koevermans comme tournant de la saison mais a déjà en tête le jeu qu’il veut montrer l’an prochain.

Chivas USA a rêvé jusqu’en août avant de s’effondrer. Une victoire face au LA Galaxy et la solidité de Kennedy ont mis du baume au cœur d’une formation qui a besoin de stabilité. On s’attend cependant à une reconstruction en profondeur cet hiver : pour le meilleur ou pour le pire ?

Portland est passé à côté de la saison de la confirmation, ce qui a entre autres valu le congédiement de l’entraîneur John Spencer. Temporairement à la barre, le directeur général Gavin Wilkinson n’a pu ramener la barque à bon port mais espère au moins avoir préparé le terrain pour 2013. Notamment en posant déjà les balises du 4-3-3 que son successeur, Calen Porter, utilisera l’an prochain.

New England a vécu une saison de transition pour les débuts de Jay Heaps à sa tête. Nguyen, Sene, Bengtson : il y a d’excellents joueurs autour de qui construire, mais l’effectif est encore léger pour jouer dans le haut du tableau. Heaps reconnaît avoir beaucoup appris cette année mais saura-t-il mettre en place un système plus efficace que le jeu direct prôné au cours des derniers mois ?

En début de saison, Philadelphie avait perdu plusieurs de ses valeurs sûres et, sans surprise, n’a pu reproduire ses prestations de 2011. Peter Nowak en a payé les conséquences mais même après son départ, le club a connu de gros passages à vide. Le nouvel entraîneur, John Hackworth, en a toutefois profité pour donner leur chance aux jeunes. C’est un des aspects rassurants pour l’avenir, comme le retour de Le Toux, mais il ne sera pas simple de reconstruire aussi vite qu’on a détruit.

Je recommencerai cet exercice à quelques reprises dans les prochains jours jusqu’à ce que le tour d’horizon de tous les clubs soit terminé. Rendez-vous ici pour retrouver sur la même page un lien vers tous les textes et les dates de parution des prochains bilans.

07 December 6:24 de la tarde

Deux attaquants renommés de MLS ont changé d’employeur au cours des dernières heures : Sébastien Le Toux et Maicon Santos.

Le Toux retourne à Philadelphie, le club dont il défendait les couleurs en 2011, pendant que Josué Martinez effectue le chemin inverse, prenant la direction de New York. « J’espère y rester pour toujours », a déclaré le Français, qui n’aurait jamais quitté la Pennsylvanie si Peter Nowak ne l’avait pas poussé vers la porte de sortie.

Philadelphie s’est aussi renforcé en défense, en allant chercher l’expérimenté arrière central de Seattle Jeff Parke. Un renfort qui aime le club, un autre né dans la ville : voilà qui fait dire à Simon Borg que l’Union va bientôt sourire à nouveau.

Il y a par ailleurs beaucoup d’animation autour des joueurs en fin de contrat ou dont l’option n’a pas (encore) été levée. Il y avait quelques surprises dans la liste publiée par la MLS en début de semaine. Entre autres Gonzalo Segares, qui a depuis lors réussi à trouver un accord avec son club, Chicago. Il en est d’autant plus heureux qu’il croit que son équipe a besoin de deux ou trois renforts pour viser la Coupe MLS.

Le premier d’entre eux est l’attaquant Maicon Santos, seul joueur sélectionné lors de la première étape du Processus de repêchage, organisée aujourd’hui par la MLS. L’option sur Santos n’avait pas été levée par son club précédent, DC United, et le joueur rejoint donc l’effectif de Chicago selon les termes de cette option.

Les joueurs qui n’ont pas été repêchés aujourd’hui sont admissibles pour la deuxième étape du Repêchage, qui aura lieu le vendredi 14 décembre.

03 December 8:23 de la tarde

By now you've probably seen "the list," the group of guys available for the third-ever MLS Re-Entry process, which includes Stage One and Stage Two Re-Entry Drafts on Dec. 7 and 14.

Things could certainly change between now and then – guys could opt out of the process, come to new terms with their clubs, be traded to another MLS team or head overseas – but I thought it would be interesting to see what kind of lineup you could pluck from those made available by their clubs.

Without too much in-depth research, below is my Re-Entry XI. Feel free to discuss and share yours in the comment section below.

Goalkeeper: Kevin Hartman

Defense (left to right): Gonzalo Segares, Marvell Wynne, Ike Opara, Jeremy Hall 

Midfield (left to right): Justin Mapp, Julian de Guzman, Tony Tchani, Eric Avila

Forwards: Juan Pablo Ángel, Maicon Santos

30 October 8:47 de la tarde

The playoffs are upon us, but if that isn't enough to satiate your thirst for soccer, we've got another contest to keep you busy throughout November.

Yes, it's time to select another AT&T Goal of the Year. Just like 2011, 64 of the year's best strikes – including all 31 AT&T Goal of the Week winners – are up for nomination, and a fan vote will whittle the field down all the way down to the year's best strike.

Whose goal are you looking forward to seeing in contention? One of David Beckham's many wonderstrikes? Or perhaps your tastes run more on the Fredy Montero side?

Tune in to MLSsoccer.com tomorrow, Oct. 31 at 1 pm ET, to find out the first 16 goals up for election and cast your vote!

In the meantime, tide yourself over with last year's winner, an absolute stunner from the Portland Timbers' then-rookie, Darlington Nagbe:

30 October 12:16 de la tarde

The San Jose Earthquakes topped the final regular season installment of the MLS Power Rankings on Tuesday, and it was a fitting end to an impressive season for the Quakes. Although they were one the season’s biggest surprises (MLSsoccer.com had them ranked No. 9 at First Kick), the Quakes ascended to the top spot in Week 16 and never really let up.

In fact, the Quakes held the top spot in the Power Rankings for 17 weeks this season (tops among all teams), and led the way for 14 consecutive weeks after reaching the top midway through the season. They relinquished their spot just once - to Sporting Kansas City in Week 30 – but claimed it again the next week and carried the torch each of the final three weeks of the season.

Some other notes on Power Rankings this season:

  • The biggest surprise of the year was easily D.C. United, who came in at No. 16 at the First Kick poll in early March and finished the regular season at No. 3. They also proved to be one of the most volatile teams on the poll this year, rising to No. 2 in Week 15 before plummeting back to No. 12 as late as Week 28 before they surged down the stretch to finish in the top 3.
  • The biggest disappointment was easily the Portland Timbers, who carried the No. 8 ranking into First Kick and effectively slipped into a free fall from there. They bottomed out at No. 19 in Week 19 and ended up holding that spot for a total of seven weeks this season.
  • Toronto FC led the league with most weeks spent at the No. 19 spot – 14.
  • Six teams held the bottom spot at least once this season – Toronto, Portland, Chivas USA, Philadelphia, FC Dallas and Montreal. The Impact held that spot at First Kick but never graced it again after Week 4.
  • Five teams held the No. 1 ranking at some point this season – San Jose, Sporting Kansas City, Real Salt Lake, Seattle and the LA Galaxy. The Galaxy held it at First Kick and never got it back, slipping all the way down to No. 17 in Weeks 11 and 12. The swing of 16 spots is the largest of any team in the rankings this season.
  • The most stable team this season was Sporting Kansas City, who never fell lower than No. 7 and spent a total of seven weeks at No. 1. The Seattle Sounders and Real Salt Lake both bottomed at No. 8 and reached No. 1 at various points in the season.
  • The Houston Dynamo also never fell outside of the top 10 at any point this season, falling as low as No. 9 and rising as high as No. 2 in Week 22.
  • The biggest one-week jump of any team this season belonged to San Jose, who leaped from No. 9 to No. 3 in Week 4 after a 1-0 win in Seattle. The Quakes never fell lower than No. 4 the rest of the way.
  • The biggest one-week drop also came in Week 4. FC Dallas plummeted from No. 6 to No. 15 after a 4-1 loss at D.C. United.
  • The Vancouver Whitecaps are the only playoff team not ranked in the top 10 at the end of the season. They fell to No. 12 in Week 25 and have languished outside the top 10 ever since.
  • Chivas USA was only team to go out the way they came in. They were ranked No. 18 at First Kick and finished No. 18 in the final rankings on Tuesday, having never climbed any higher than No. 12.

Note: There were no rankings for Weeks 13-14 due to international dates.

 

31 July 2:25 de la tarde

Ever wonder what the days are like in the life of MLSers leading up to matches?

Well, now you can find out. Major League Soccer and NBC have announced a new, day-in-the-life series, MLS 36. The program – which follows in the footsteps of fellow NBC Sports Network series Fight Night 36, IndyCar 36 and NHL 36 – takes viewers behind the scenes for a player's 36 hours prior to kickoff.

San Jose Earthquakes star and golden-boot leading Chris Wondolowski wil be the first league player highlighted, when his preparation for the 2012 MLS All-Star Game will air on Sunday, August 5 at 9:30 pm ET on the NBC Sports Network. The second installment is set to air the following Friday, August 10 when Seattle's Fredy Montero's preparations are recorded ahead of the Sounders' World Football Challenge match vs. Chelsea on July 18.

Additional episodes and players of MLS 36 will be announced at a later date. Which player to the right would you want to see featured? Or, let us know who else you would want in the comments below.

25 July 7:28 de la tarde

 

MLS W.O.R.K.S. joined the Philadelphia Union, Philadelphia Union Foundation, AT&T, Chester Upland School District and organizers from KaBOOM! to construct a new playground and small-sided field on Tuesday at Science and Discovery High School as part of the 2012 AT&T MLS All-Star Game festivities.

MLS All-Stars Kyle Beckerman (Real Salt Lake), Carlos Valdes (Philadelphia Union), Jay DeMerit (Vancouver Whitecaps FC), Dan Kennedy (Chivas USA), Jimmy Nielsen and Graham Zusi (Sporting Kansas City), Osvaldo Alonso and Eddie Johnson (Seattle Sounders FC) and Philadelphia Union players Chase Harrison and Krystian Witkowski and MLS and Philadelphia Union executives were on hand to take part in youth activities, to aid in the construction of the playground and to officially unveil the AT&T Community Field. The players were joined by local volunteers in constructing the playground, while Philadelphia Union Academy coaches led drills and small-sided games for children as part of the AT&T Youth Clinic. Former MLS All-Star Alexi Lalas was on hand to participate. The new facilities were officially opened with a net-cutting ceremony by MLS Commissioner Don Garber, Philadelphia Union CEO and Operating Partner Nick Sakiewicz and members of Chester Upland School District.

Tuesday's community service project was part of Major League Soccer's effort to create sustainable projects that leave a lasting legacy.

To view video from the event, click here.

Check out some photos on Flickr.

In addition to the event on Tuesday, MLS W.O.R.K.S. and the Philadelphia Union sponsored a Starlight Fun Center at Crozer-Chester Medical Center. Children undergoing treatment at Crozer-Chester Medical Center will be smiling brighter thanks to the multi-media Fun Center. Designed to combat anxiety and loneliness faced by hospitalized children, The Fun Center was unveiled today along with Philadelphia Union players Michael Lahoud and Amobi Okugo. Lahoud and Okugo visited with patients, participated in arts and crafts and cut the ribbon during the official dedication ceremony.

Check out some photos on Flickr.

MLS W.O.R.K.S. Community MVP Grand Prize winner was announced at last night’s 2012 AT&T MLS All-Star Game. Congratulations to Andrew Pocklington representing the Philadelphia Union! Andrew won $10,000 for the Animal Care and Control Center of Philadelphia.

Congratulations to Jeffrey Briley, winner of the MLS W.O.R.K.S. Continental Tire Greener Goals contest. Jeffrey and his daughter, Maya, took to the field at the 2012 AT&T MLS All-Star Game where they were recognized for their efforts to live a more sustainable lifestyle.

To view more photos from the 2012 AT&T MLS All-Star Game, click here.

 

 

25 July 1:09 de la tarde

On vient de dépasser la mi-saison et j’avais envie de voir à quel point les équipes en étaient par rapport au même stade l’an dernier. Le calendrier de la MLS étant ce qu’il est, j’ai d’abord réalisé un classement des 18 premières rencontres de chaque club (qui permet au passage de relativiser le classement actuel). Ensuite, je l’ai comparé avec le classement de leurs 18 premiers duels l’an dernier pour voir leurs progressions / régressions respectives. Même s’il faut prendre ces tableaux avec des pincettes, notamment en raison du déséquilibre entre les matchs joués à domicile et à l’extérieur, ils n’en demeurent pas moins des indicateurs très intéressants. À vous d’en tirer vos propres conclusions… N’hésitez pas à les partager !

CLASSEMENT 2012 APRÈS 18 MATCHS
    J Pts
1. San José 18 36
2. DC United 18 33
. Kansas City 18 33
4. Salt Lake 18 32
5. New York 18 31
6. Vancouver 18 30
7. Chicago 18 28
8. Seattle 18 27
9. Columbus 18 25
. Houston 18 25
11. Chivas USA 18 23
12. Colorado 18 22
. New England 18 22
14. LA Galaxy 18 20
. Philadelphie 18 20
16. Portland 18 19
17. Montréal 18 18
18. Dallas 18 15
19. Toronto 18 13
COMPARAISON 2012 / 2011 APRÈS 18 MATCHS
    J 2012 2011 Diff.
1. Vancouver 18 30 14 +16
2. San José 18 36 22 +14
3. Kansas City 18 33 22 +11
4. DC United 18 33 23 +10
5. Chicago 18 28 18 +10
6. New England 18 22 16 +6
7. New York 18 31 25 +6
8. Houston 18 25 20 +5
9. Chivas USA 18 23 21 +2
10. Salt Lake 18 32 31 +1
11. Seattle 18 27 28 -1
12. Colorado 18 22 23 -1
13. Columbus 18 25 27 -2
14. Portland 18 19 21 -2
15. Toronto 18 13 15 -2
16. Philadelphie 18 20 28 -8
17. LA Galaxy 18 20 34 -14
18. Dallas 18 15 34 -19
 
24 July 3:35 de la tarde

 Cette semaine, votre Coup Franc hebdomadaire (à écouter ici) est, à votre demande, plus long de quelques minutes afin d’approfondir certains sujets. Au menu :
- Notre invité Sébastien Le Toux parle de son transfert inattendu à New York, de son rôle dans sa nouvelle équipe et de la liberté qu’il y reçoit, de la situation de ses deux anciens clubs (Vancouver et Philadelphie, où il est parti en mauvais termes avec Peter Nowak), ainsi que de la possible suite de sa carrière en Europe.
- Débat sur l’évolution de la MLS au cours des dernières années. Quels sont les principaux progrès qu’elle a effectués ? Quels sont les avantages et les inconvénients du plafond salarial ? À quel championnat étranger peut-on la comparer (voir le classement de l’IFFHS) ? Quel est l’apport des anciens joueurs aujourd’hui entraîneurs ? Comment la MLS peut-elle conserver ses vedettes, de plus en plus convoitées à l’étranger ? Grâce à quoi fera-t-elle son prochain grand pas en avant ?
- Vancouver se sépare d’Eric Hassli (voir le geste des supporters en son honneur) mais Martin Rennie gagne pour le moment son pari suite à la victoire contre San José (revoir le penalty aussi controversé que décisif).
- Revoyez aussi le troisième but de Houston contre Montréal, image de la semaine d’Antonio Ribeiro.

Des discussions hautes en couleurs auxquelles nous vous invitons à participer en ligne, que ce soit par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur iTunes.