Playoffs Scoreboard

Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1LA
0SEA
RECAP
Recap
Leg 2
11/30 9:00pm
SEA
LA
ESPN
Western Conference Championship
Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1NY
2NE
RECAP
Recap
Leg 2
11/29 3:00pm
NE
NY
NBCSN
Eastern Conference Championship

blog

Philadelphia Union

15 August 2:27 de la tarde

Le LA Galaxy a donc offert un nouveau contrat à son défenseur central Omar Gonzalez, revu à la hausse et donnant à l’international américain de 24 ans le statut de joueur désigné. Seuls deux autres défenseurs (que l'on a aussi vus dans l'entrejeu) l’avaient obtenu avant lui : Torsten Frings et Rafael Marquez. Contrairement à eux, il ne découvre pas la MLS mais reçoit une promotion qui n’a plus rien d’exceptionnel.

Il y a six ans, quand David Beckham est arrivé, beaucoup pensaient que ce nouveau statut servirait à attirer des grands noms. Force est de constater qu’il a bien évolué. Signe que le niveau de la compétition monte (et que le budget salarial n’est pas assez élevé, rajouteront certains), il y a de plus en plus de joueurs désignés parmi les éléments avec qui le public de MLS est familier.

Tout d’abord, en permettant de faire revenir au bercail des internationaux aux émoluments élevés. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que ça se produise, puisque l’international américain Claudio Reyna (New York) a été attiré dès la première année du nouveau règlement. Idem pour Julian de Guzman deux ans plus tard à Toronto, puis Freddy Adu en 2011 à Philadelphie. Des retours guère impérissables… Revenu cet été, Clint Dempsey (Seattle) espère marquer davantage les mémoires grâce à de bonnes prestations.

Mais la tendance marquée par Gonzalez, c’est d’offrir une promotion à un joueur déjà là afin de pouvoir le conserver. Le meilleur exemple est son coéquipier Landon Donovan, arrivé au LA Galaxy en 2005 et qui a un contrat de joueur désigné depuis 2010 : il a aussi pu arrondir ses fins de mois avec des prêts hivernaux en Allemagne et en Angleterre. Tous les sympathisants de MLS connaissaient aussi Dwayne De Rosario et Shalrie Joseph depuis longtemps quand leur statut a été revu à la hausse. Dernier exemple en date : l’attaquant de San José Chris Wondolowski, multiple meilleur buteur du championnat, joueur désigné depuis cette saison.

Enfin, il y a ceux dont on n’en attendait pas tant et qui ont agréablement surpris. Salt Lake et Seattle sont spécialistes en la matière. Arrivé dans l’Utah en 2010, Alvaro Saborio y a réussi une tellement bonne saison qu’un an plus tard, il était promu joueur désigné ; Javier Morales a dû patienter plus longtemps, lui qui défend les couleurs de l’actuel leader depuis 2007. Douze mois après Saborio, Mauro Rosales a vécu exactement la même expérience à Seattle, qui a par ailleurs loué Freddy Montero deux saisons au Deportivo Cali avant de l’acquérir et de lui offrir un tel contrat.

06 June 2:23 de la tarde

Même par temps calme, il se passe toujours quelque chose en MLS. Sur le terrain, d’abord, puisque hier, Philadelphie a sèchement battu Columbus 3-0 (résumé vidéo). L’Union savourait l’ampleur des chiffres mais surtout le fait que McInerney est loin d’être son seul atout. Du côté des visiteurs, personne n’a pris la barre du navire après le but d’ouverture et l’entraîneur Robert Warzycha exige un changement drastique d’attitude d’ici le prochain match, contre Montréal.

On s’active aussi beaucoup dans les coulisses avec, en première ligne, le passage d’Alain Rochat de Vancouver à DC United. Les rumeurs vont également bon train. Le LA Galaxy aurait ainsi fait une offre mirobolante à Giovani Dos Santos, ex-enfant prodige du football mexicain qui a aujourd’hui 24 ans et évolue à Majorque. Si Galatasary veut garder son médian défensif Felipe Melo, l’ancien international brésilien serait aussi convoité par Seattle, Sao Paulo et Cruzeiro. Avec les blessures d’Alonso et Zakuani, du renfort serait le bienvenu à Seattle.

Le classement Fifa publié aujourd’hui est toujours emmené par l’Espagne. 17e, le Mexique est le meilleur représentant de la Concacaf, devant les États-Unis, 28es. Le Canada glisse au 83e rang. Mais ces chiffres n’auront que valeur de statistique demain, lors des matches des éliminatoires de la Coupe du monde disputés un peu partout sur la planète. En Jamaïque (49e), les Américains peuvent par exemple s’attendre à une chaude réception, digne de leur dernier déplacement chez les Reggae Boyz, qui avait mal tourné.

16 May 9:54 de la mañana

Le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, s’est terminé sur le score de 0-0 (résumé vidéo), logique au vu du piètre spectacle offert par les acteurs sur le terrain. Les Québécois n’ont pas sorti l’excuse de la fatigue, même s’ils disputaient leur 7e match en 22 jours. Ils ne se sont toutefois créé quasiment aucune occasion mais sont heureux de ne pas avoir encaissé.

L’objectif des hommes de Martin Rennie était le même : tenir le zéro au marquoir. Avec un tel état d’esprit, le scénario de la soirée est facile à comprendre. L’entraîneur visiteur avait complètement remanié son équipe, ce qui a même surpris ses joueurs, mais son mur a tenu bon et son gardien Knighton a été impérial dans les airs. Tout se décidera donc lors du match retour, le 29 mai en Colombie-Britannique.

Le duel entre Philadelphie et le LA Galaxy a été plus animé, avec une victoire 1-4 (résumé vidéo) du champion en titre emmené par un Landon Donovan des grands soirs, bien épaulé par Robbie Keane, sans oublier l’aide de MacMath qui a inscrit un incroyable but contre son camp. Malgré les chiffres, l’équipe locale estime avoir poussé son adversaire dans les cordes. Mais celui-ci l’a quand même mise KO au cours des 20 dernières minutes.

15 May 11:54 de la mañana

The Philadelphia Union are one of the Eastern Conference's early season surprise contenders, and a lot of that comes down to the goal scoring exploits of Jack McInerney. The 20-year old forward leads Major League Soccer with seven goals from just 10 games played, winning the league's Player of the Month award for April in the process. McInerney has played to such a level in 2013 that he is beginning to draw early comparisons to Javier "Chicharito" Hernandez.

MLSsoccer.com's Samantha Yarock caught up with McInerney and teammate Amobi Okugo at a recent post-training visit, and picked up some pointers on how to replicate McInerney's recent scoring ventures inside the penalty area.

And don't worry about Jack; he recovered from Samantha's rocket shot to the chest just fine, by scoring the only goal of the game in the Union's 1-0 victory at Chicago this weekend.

15 May 11:08 de la mañana

Deux rencontres occuperont la scène ce soir : le match aller de la finale du Championnat canadien Amway, entre Montréal et Vancouver, et la rencontre de championnat opposant Philadelphie au LA Galaxy. Toutes deux commenceront à 19h30 HE.

Après quatre ans d’hégémonie torontoise, la Coupe des Voyageurs changera de propriétaire. Montréal l’a déjà soulevée de 2002 (année de sa création) à 2008, alors que Vancouver attend toujours de la remporter. À deux semaines du match retour, le duel de ce soir (longuement évoqué dans l’émission Coup Franc de la semaine) donnera déjà quelques indications intéressantes.

« On peut compter sur les doigts d’une main le nombre de finales qu’on joue dans une carrière », a déclaré Patrice Bernier. Les Québécois voudront faire preuve du même état d’esprit que lors de la demi-finale retour, remportée 6-0 contre Toronto. Celui de Vancouver est plus incertain : timorée à l’extérieur, l’équipe de Martin Rennie va-t-elle vouloir se regrouper en défense afin de préserver le résultat en pensant faire la différence chez elle le 29 mai ?

À moins que sa récente victoire contre le LA Galaxy ne lui donne des ailes… À Philadelphie, le champion en titre aura à cœur d’effacer cette contre-performance, tout en vivant avec ses « problèmes de riche » : à quelle position faire jouer Landon Donovan ? L’équipe de Pennsylvanie, qui vient de laisser partir Gabriel Farfan à Chivas USA, sera pour sa part en quête de respect car elle estime que ses bons résultats ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

15 May 10:18 de la mañana

Welcome to a new series on MLSsoccer.com, where each week we'll take a look at some of the best images from the week that was in Major League Soccer. Here's a look back at the best shots from May 11-12, and check back every Monday as the series continues.

Philadelphia Union goalkeeper Zac MacMath (center) skies to take the ball off the head of Chicago's Gonzalo Segares during the Union's 1-0 win at Toyota Park.

Felipe's 39th minute goal wasn't the game-winner for Montreal against Real Salt Lake last weekend - far from it, in fact, in what turned out to be a 3-2 thriller - but the Brazilian celebrated in style, playing up to Impact fans behind the corner flag.

The backflip goal celebration is nothing new to the world of soccer, but it's always spectacular when it gets thrown out on the field. Seattle Sounders forward Obafemi Martins broke out the celebration during Seattle's 4-0 romp over San Jose.

We already knew Vancouver Whitecaps forward Darren Mattocks (right) could jump over the top of MLS defenders, but we had yet to see him jump chest high on Omar Gonzalez and throw a freeze frame pose at us. Now we have.

Don't lose focus of that ball, Bobby Shuttlesworth. Stare right on down that tunnel and don't break eye contact.

I'm just praying that Columbus Crew midfielder Matias Sanchez stuck the landing on this splitting dismount, and didn't rip the seat of his pants.

Well, see what had happened was.... FC Dallas midfielder Je-Vaughn Watson (left) really wanted to win the ball, but then Dwayne De Rosario told him, "Shoulder ride's over, pal," and dropped him like a sack of potatoes.

Portland Timbers midfielder Rodney Wallace (right) is in the form of his life of late. So much so, that he's carrying the entire Timbers team on his back right now. Literally, and figuratively.

This is Houston Dynamo vs. Sporting Kansas City in a nutshell, right here. Mechack Jerome (left) wins the ball in the air, gets upended and slams heavily to the ground. Sporting got slammed to the ground a few times, but won, 1-0.

13 May 6:04 de la tarde

Statistics are often overlooked in soccer, and we here at MLSsoccer.com think that's too bad.

So each Monday, we'll be bringing you five of the most telling stats following the previous weekend's round of games. They might be about the individual game itself, a team's recent run of results or an individual player lighting it up. This week, we've got all three.

Here's five key stats from Week 11:

  • 25 players have scored 3 or more goals in MLS 2013 so far. Five of the 25 – exactly one-fifth – are Portland Timbers players. [Mike Donovan, @TheMikeDonovan]

The five players are Ryan Johnson, Will Johnson, Diego Valeri, Rodney Wallace and Darlington Nagbe. The New York Red Bulls come in a close second with four players (Thierry Henry, Tim Cahill, Fabián Espíndola and Jámison Olave). To make up for those two hogging all the three-goal scorers, Chivas USA, Seattle, Vancouver, Colorado, D.C. United, Chicago and New England have a combined zero. Ouch.

  • With Sunday night's victory against the Houston Dynamo, Sporting Kansas City have now handed MLS opponents their first loss at a new stadium at six different stadiums: BBVA Compass Stadium, BMO Field, Qwest Field, Rio Tinto Stadium, Robertson Stadium (Houston Dynamo) and Spartan Stadium (San Jose Earthquakes). [Sporting Kansas City]

Quite rude of them to crash house parties in such a manner, really.

Jack Mac has done everything in his power to earn a US national team call-up for this summer's Gold Cup. It would be more than a mild shock if his early season form doesn't translate to his first senior team cap. Are you paying attention, Jurgen?

The math is in their favor, though; only one Canadian team resides in the Western Conference, so they'll avoid Toronto FC and Montreal for a second (and/or third) time in the regular season as well as the playoffs, barring an MLS Cup meeting.

  • The San Jose Earthquakes have won just one of their past eight games, a stretch that includes three losses. During their Supporters' Shield-winning 2012 campaign, the fewest games they won during an eight-game stretch was four, and that run was without a loss.

For context's sake, the 2012 stretch came during the final eight games of the season with the Supporters' Shield already won and San Jose resting starters for the playoffs. Granted, it's still early in the season, but the Earthquakes are well behind their 2012 pace of 1.94 ppg (1.17 so far in 2013), which is a difference of 26 points over a 34-game season.

Did we miss something? Let us know in the comments below.

29 April 1:43 de la tarde

Philadelphia Union forward Jack McInerney can score goals. He can also do the weather.

McInerney was a guest forecaster alongside meteorologist Katie Fehlinger on CBS3 in Philadelphia on Monday and, although he wasn't as good as D.C. United's Chris Pontius, the Union youngster still delivered on the day's weather forecast as well as next Saturday's, when Philadelphia host the Seattle Sounders.

26 April 9:45 de la mañana

Une chose est déjà certaine : à l’issue des rencontres disputées en cette fin de semaine, Dallas sera toujours en tête du classement. Fort de leur avance et de leur confiance, les Texans se déplacent à Vancouver (direct Univision) pour des retrouvailles qui feront certainement chaud au cœur d’Eric Hassli. L’attaquant français est pourtant confiné au banc au Texas, mais il s’y dit heureux et Schellas Hyndman pense qu’il inscrira son premier but de l'année sur le terrain de ses anciens exploits.

Actuel dauphin, Kansas City recevra Portland, seul club encore invaincu en déplacement cette saison et qui respire la joie de vivre, à l’image de son gardien Donovan Ricketts, que Caleb Porter n’échangerait pour rien au monde. De son côté, Peter Vermes relativise le peu de buts marqués par son équipe, d’autant qu’ils rapportent de nombreux points.

Après un ralentissement en championnat et un match « de série B » en coupe, Montréal doit se faire pardonner devant son public, et les caméras de NBCSN, RDS et TSN, face à Chicago, dont le propriétaire a publiquement affiché sa déception suite au mauvais début de saison. Vainqueur des Québécois mercredi, le Toronto FC a poursuivi sa belle semaine en annonçant l’embauche de Matias Laba à titre de jeune joueur désigné et voudra la ponctuer en direct sur RDS et TSN par une victoire contre New York, privé de Dax McCarty.

Notons encore le déplacement de Philadelphie et de son jeune buteur Jack McInerney (que certains comparent à Chicharito) à New England, un match théoriquement facile contre Colorado pour Houston qui déplore cependant de nombreux blessés, et les cas incertains que constituent Donovan et Keane avant la visite du LA Galaxy à Salt Lake.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 27 avril
14h00 : Toronto - New York
16h00 : Montréal - Chicago
18h00 : Vancouver - Dallas
19h30 : New England - Philadelphie
19h30 : Columbus - DC United
20h30 : Kansas City - Portland
21h00 : Salt Lake - LA Galaxy
22h30 : Chivas USA - San José
Dimanche 28 avril
17h00 : Houston - Colorado

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

26 March 11:10 de la mañana

Ce mardi, les éliminatoires de la Coupe du monde se poursuivent partout sur la planète. Dans la zone Concacaf, un match attire l’attention plus que les autres : Mexique - États-Unis.

S’il oppose les deux ténors de la moitié nord du continent américain, le duel qui se jouera ce soir au stade Azteca est a priori déséquilibré tant les Mexicains sont forts chez eux en match officiel et les États-Unis peinent chez leur voisin du sud. Toutefois, ils s’y sont imposés l’an dernier et ne considèrent plus la tâche impossible. Les Mexicains prendront garde de ne pas les sous-estimer. Si ce match vous passionne, lisez les nombreux articles de MLSsoccer.com qui vous en offre une couverture exhaustive.

Les deux autres rencontres de la zone Concacaf, où le classement est très serré, promettent d’être captivantes. Leader, le Honduras, emmené par Roger Espinoza et Jerry Bengtson, disputera son premier match en déplacement au Panama, toujours invaincu. Le Costa Rica tentera de se remettre de son cauchemar enneigé (dont le résultat a été validé par la Fifa) face à la Jamaïque, qui reste sur deux nuls en autant de duels.

On suivra aussi les nombreux autres joueurs de MLS en action à travers le monde. Roy Keane, blessé au mollet, sera au repos et on ne connaît pas la durée de son indisponibilité. Mauvaise nouvelle pour le LA Galaxy. Ailleurs en MLS, notons la finalisation de l’échange Adu - Kleberson et le fait que Martin Rennie préfère que la critique ne sorte pas du vestiaire, même si elle est constructive. Enfin, le Canada a été battu 2-0 par le Belarus hier en match amical.