blog

New York City FC

06 May 1:37 de la tarde

L’équipe de Coup Franc a fait le plein de MLS ce week-end : la dixième émission de la saison (à écouter ici) revient donc sur plusieurs rencontres de championnat très intéressantes, met également la table pour les demi-finales de la coupe du Canada et poursuit le débat autour de la Copa America du centenaire.

Ce qui a retenu notre attention ce week-end :

  • La défaite contre New England nous dit-elle que Toronto n’est pas si bon que ça ? Et que les jeunes du Massachusetts vont confirmer leur bonne saison 2013 ?
  • La première victoire de la saison de Portland, son manque de diversité et de solutions offensives malgré les trois buts marqués.
  • La victoire propre mais sans éclat de New York à Dallas qui, rapidement réduit à dix, s’est néanmoins bien défendu.
  • Déjà de la chaleur accablante au Texas : l’influence de la canicule sur la santé des joueurs et la qualité du spectacle.

Les clubs de MLS entrent en lice cette semaine en coupe du Canada (Championnat canadien Amway, de son nom officiel). Toronto et Vancouver vont-ils jouer avec leurs titulaires, leurs remplaçants ou une équipe mixte ? A priori, la tâche la plus facile est pour Montréal, qui affrontera Edmonton tombeur d’Ottawa au premier tour. Frank Klopas a déclaré qu’il alignerait l’équipe la plus forte possible. Il y a cependant un « mais… » qu’Olivier Tremblay nous explique en détails. Contradictoire ou cohérent ? Ce n’est en tout cas pas clair et ça provoque le débat. On éclaircit aussi celui qui entoure les nombreux entraînements montréalais à huis clos programmés au cours des prochaines semaines.

On a officiellement annoncé les détails de la Copa America du centenaire, qui regroupera des équipes des deux confédérations du continent américain. On évoque la participation éventuelle du Canada et le handicap dont il pâtit pour se qualifier, l’impact que pourrait avoir la compétition en Amérique du Nord et l’idée d’une fusion entre la Concacaf et la Conmebol.

Comme de coutume, l’émission se termine par nos conseils pour le jeu MLS Fantasy, avec une attention particulière à porter aux équipes qui joueront deux fois en une semaine.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

22 April 12:37 de la tarde

La situation à Montréal va de mal en pis, et la claque reçue à Kansas City (4-0) n’arrange rien. À quelques jours du premier match au stade Saputo, on peut difficilement éviter le sujet dans notre émission de la semaine (à écouter ici). Plus que la débâcle de samedi dernier, dont nous parlons à peine, on tente de traiter en profondeur les points suivants :

  • Doit-on attendre une réaction / une décision radicale au cours des prochains jours ?
  • La tension grandissante entre Frank Klopas et les médias
  • La gestion de l’effectif par l’entraîneur et ses choix
  • La répartition des responsabilités entre le staff technique et la direction sportive du club
  • L’état d’esprit des joueurs, qui semblent avoir le moral à zéro
  • Le découragement des supporters, qui hésitent à aller au stade
  • Lisez aussi la chronique de Patrick Leduc, dont nous parlons à plusieurs reprises

Parmi les autres sujets du jour :

  • New York City fera son entrée en MLS au Yankee Stadium
  • Un bon départ est-il une garantie de bonne saison ? Quelques contre-exemples
  • Nos conseils MLS Fantasy

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

17 January 5:39 de la tarde

Si toute votre attention était focalisée sur les choix des clubs lors du SuperDraft d’hier ou que vous vous êtes éloignés de la planète MLS pendant quelques jours, voici un condensé des rumeurs et nouvelles qui vous ont peut-être échappé.

La saga Camilo a pris fin. Le meilleur buteur du défunt championnat a été transféré de Vancouver à Queratero (Mexique) avec qui il s’entraînait déjà depuis quelque temps au grand dam de son ancien employeur. Un nouveau joueur désigné est arrivé : le médian argentin Cristian Maidana (26 ans) a signé à Philadelphie. Il vient d’Argentinos Juniors mais a aussi joué, entre autres, au Spartak Moscou. Les Argentins sont à la mode cette semaine, puisque Portland en a embrigadé deux : l’arrière central Norberto Paparatto et l’attaquant Gastón Fernández, tous deux âgés de 30 ans. Le premier doit être une solution de plus en défense centrale, le second doit remplacer Ryan Johnson que l’on annonce partant. Jose Valencia a déjà effectué le chemin inverse, puisque l’attaquant a été prêté par Portland aux Argentins d’Olimpo.

En interne, on notera l’échange Seattle - Chicago impliquant trois joueurs : Anibaba s’en va sur les bords du Pacifique alors qu’Hurtado et Ianni troquent le vert pour le rouge. Seattle pourrait voir un autre joueur s’en aller, et pas des moindres : Obafemi Martins semble se chercher un nouveau club, mais Sigi Schmid l’attend pour la reprise des entraînements. Autre rumeur, qui tend à se confirmer : l’arrivée de Maurice Edu à Philadelphie. « On le veut et il veut être ici », insiste-t-on du côté de l’Union.

Don Garber a également évoqué des sujets qui intéressent tous ceux qui suivent la MLS de près ou de loin. Ainsi, le commissaire a déclaré qu’une annonce à propos de David Beckham et de sa potentielle équipe à Miami serait effectuée d’ici 30 jours. Par ailleurs, il a précisé que New York City était sur le point d’officialiser le stade dans lequel il jouera en attendant que le sien ne soit construit. Autre rumeur intéressante, rapportée par notre collègue Grant Wahl : la finale de la Coupe MLS pourrait se jouer le troisième week-end de décembre.

Enfin, plus tôt cette semaine, la Fifa a annoncé la liste des arbitres qui officieront lors de la prochaine Coupe du monde. L’arbitre central Mark Geiger, que l’on voit régulièrement sur nos terrains, a été retenu, de même que les assistants Sean Hurd et Joe Fletcher. Tous trois siffleront ensemble. Le dernier nommé est canadien, les deux autres sont américains, tout comme Eric Boria qui sera sur place dans les 8 « duos de soutien ».

12 December 5:39 de la tarde

Moins d’une semaine s’est écoulée depuis la finale de la Coupe MLS, mais le marché des transferts est déjà en pleine effervescence. Entraîneurs, gardiens, joueurs de renom, départs, retraites, échanges et j’en passe : voilà un point de la situation.

Deux postes sont susceptibles de provoquer une cascade de dominos au moindre changement important quelque part : ceux de gardien et d’entraîneur. Il y aura pas mal de nouveaux visages la saison prochaine à la tête des clubs, mais personne n’a été « voler » le coach d’un concurrent. Pour 2014 du moins, puisque Jason Kreis a quitté Salt Lake pour prendre la direction de New York City, qui fera son entrée dans la compétition en 2015. L’entraîneur des finalistes malheureux a expliqué que pour une fois dans sa carrière, il ne voulait pas faire le choix de la facilité.

Kansas City, le champion en titre, est touché par la valse des portiers puisque Jimmy Nielsen a annoncé sa retraite. Il y a donc une place à prendre. Ce n’est pas le cas à New England, où Matt Reis raccroche lui aussi les crampons (pour devenir entraîneur des gardiens du LA Galaxy), puisque le club a immédiatement embauché Brad Knighton (Vancouver) qui sera en concurrence avec Bobby Shuttlweorth, longtemps titulaire cette saison. Seattle n’a pour sa part pas levé l’option sur Michael Gspurning, très solide pendant un an avait de connaître une fin de saison 2013 particulièrement difficile. Là aussi, le poste a été rapidement comblé puisque Stefan Frei quitte Toronto pour rejoindre les bords du Pacifique. Parmi les joueurs de champ, Pablo Mastroeni (Colorado) s’est joint à la liste des retraités sur laquelle figuraient déjà Brian Ching (Houston) et Ramiro Corrales (San José).

La campagne des transferts a été lancée par Toronto, qui a été chercher Jackson à Dallas, club qui annonce un grand ménage. À Seattle aussi, il devrait y avoir beaucoup de changement. Le transfert le plus marquant pour le moment est celui de Mauro Rosales à Chivas USA. Tristan Bowen effectue le chemin inverse et Sigi Schmid a aussi attiré l’arrière central Chad Marshall (Columbus). Autre mouvement notable : le passage du capitaine de Montréal, Davy Arnaud, à DC United. Le club de la capitale américaine a continué de se renforcer ce jeudi, profitant de la première étape du Processus de repêchage pour aller chercher Sean Franklin (LA Galaxy) et Bobby Boswell (Houston) pendant que Portland mettait le grappin sur Steve Zakuani (Seattle). Quelques heures plus tôt, l’équipe de Caleb Porter avait effectué un échange Jorge Vallafaña - Andrew Jean-Baptiste avec Chivas USA et avait appris que le Bayern Munich affronterait les vedettes de la MLS lors du Match des étoiles 2014 à Jeld-Wen Field.

Rendez-vous ici pour avoir la liste complète des transferts déjà effectués en vue de la saison prochaine mais aussi des joueurs que les clubs ne souhaitent pas conserver.

04 November 12:43 de la tarde

Les demi-finales de conférence retour promettent d’être hautes en couleur. À l’image de ceux joués samedi, les matchs aller de dimanche ont été serrés et si le LA Galaxy et New York sont en bonne position, ils devront encore cravacher pour arracher leur qualification.

Le vainqueur du Supporters Shield pensait avoir fait le plus difficile à la mi-temps de son duel à Houston, alors qu’il menait 0-2. Mais un dégagement raté et un tackle trop appuyé plus tard, les Texans avaient réduit l’écart et jouaient avec un homme de plus. « Nous avons contribué à les relancer avec nos propres erreurs », se désolait Mike Petke. Une chance que l’armada orange a saisie à pleine mains, puisque Cummings, dont l’année s’était résumée à une accumulation de blessures, a égalisé dans les dernières minutes pour porter le score final à 2-2 (résumé vidéo).

Le match aurait pu tourner complètement quand le même Cummings (déjà à l’origine de l’exclusion d’Olave) se fit apparemment mettre à terre dans le rectangle par Sekagya sans que l’arbitre ne bronche. « Omar ne plonge pas », affirmait-on du côté local, pour qui il y avait clairement penalty. Les sourires étaient un peu coincés dans le vestiaire des visiteurs suite à cette fin de match difficile, reste qu’un nul en déplacement est un bon résultat, à confirmer à domicile… ce que New York n’avait pas su faire l’an dernier au même stade de la compétition.

Des huit équipes encore en lice, le LA Galaxy est la seule à avoir réussi à garder ses filets inviolés, lors de sa victoire 1-0 contre Salt Lake (résumé vidéo). Jason Kreis avait préparé une surprise en alignant un 4-5-1 inhabituel dans son chef, avec deux médians défensifs. Le score serré ne l’a pas empêché d’être déçu de voir son adversaire se créer un bon nombre d’occasions. Quant aux Californiens, s’ils auraient aimé en mettre plus qu’une au fond, ils sont persuadés qu’ils auront… encore plus de possibilités de but au match retour.

Ce but, parlons-en justement : une tentative de centre près de la ligne de fond contrée est arrivée à 25 mètres du but où Franklin, fin seul, a envoyé un boulet de canon imparable pour Rimando. Une superbe frappe que son propre auteur n’a pu admirer : il a fermé les yeux et une fois qu'il les a rouverts, le ballon était au fond des filets. Le score en est resté là, et ce n’est pas faute de tentatives des joueurs locaux. D’ailleurs, à l’issue du match, Rimando parlait d’un résultat fantastique pour son équipe, qui a encore toutes ses chances au match retour... comme les sept autres participants encore en lice. Ça promet !

02 November 12:31 de la tarde

Ce dimanche, le LA Galaxy, tenant du titre, et New York, vainqueur du Supporters Shield 2013, disputeront le match aller de leur demi-finale de conférence, respectivement à domicile contre Salt Lake et en déplacement à Houston.

Sur le coup de 15h30 (HE) en direct sur NBC, on attend une nouvelle poussée de fièvre orange après celle qui a fait chuter Montréal jeudi. Non sans conséquences, puisque la fin de match houleuse vaut de lourdes sanctions, surtout aux Québécois mais aussi à Dominic Kinnear, suspendu ce dimanche. Houston aura à cœur de prouver sa renaissance à ce stade de la compétition en écartant un autre club qui l’a fait souffrir en saison régulière. New York ne table pas sur cela ni sur sa place en tête du classement général, mais bien sur les places de finaliste de son adversaire ces deux dernières années pour lui octroyer l’étiquette de favori ! Intox ou réelle incertitude ? La même question est de mise quand on évoque la possible absence du gardien Luis Robles.

Le lauréat de la Coupe MLS 2012, le LA Galaxy, entrera en piste sous le coup de 21h00 (HE) face à Salt Lake, dans un duel diffusé sur RDS2, TSN2, ESPN et ESPN Deportes. Tous les yeux seront braqués sur eux ! Et on peut s’attendre à du spectacle de deux formations riches en qualités offensives. Sur leur terrain, les Californiens souhaiteront prendre les choses en mains, mais ils font preuve de prudence en vue du match retour : ils veulent mettre à profit la leçon reçue de Monterrey en Ligue des champions plus tôt cette année. Et si ça se passe mal, ils pourront toujours se mordre les doigts d’avoir laissé filer Mike Magee, l’homme de novembre, à moins que Robbie Rogers ne reprenne son rôle. Mieux classé que son adversaire, Salt Lake jouera le match retour à domicile, ce qui lui a rarement réussi par le passé et ne constitue donc pas un avantage à ses yeux. Il veut donc mettre immédiatement son plan à exécution : garder la possession de balle, car c’est comme ça que l’équipe développe son meilleur jeu, tout en se méfiant comme la peste des contres de Keane et Donovan. Tout un jeu d’équilibristes !

28 May 11:30 de la mañana

L’émission de cette semaine (à écouter ici) ne pouvait pas passer à côté des deux sujets ultra brûlants du moment : l’arrivée de New York City en MLS et la finale retour du Championnat canadien Amway. Pour en parler, retrouvez Frédéric Lord, Matthias Van Halst, Olivier Tremblay, Olivier Brett et Patrick Leduc.

New York City se joindra donc à la MLS en 2015. Si on est loin d’avoir une équipe sur le terrain, les questions se bousculent déjà. Parmi les principaux thèmes de notre débat :

  • L’effet de cette arrivée pour la MLS
  • Les risques du mariage à trois Manchester City - New York Yankees - MLS
  • Le stade de New York City, clef de son succès ?
  • Marketing, un mot qui revient souvent dans les discussions
  • Les conséquences pour les New York Red Bulls
  • Et le Cosmos là-dedans ?

Ce mercredi, Vancouver reçoit Montréal pour le match qui décidera du représentant canadien en Ligue des champions. Qu’en attendre après le 0-0 à l’aller ?

  • Qui est favori ?
  • Avec quel état d’esprit Vancouver se présentera-t-il sur le terrain ?
  • L’effet du décalage horaire pour les joueurs montréalais
  • Di Vaio pourra-t-il autant peser sur la rencontre que face à Philadelphie ?
  • Le gazon artificiel et les vétérans italiens

On se penche aussi sur le match amical Canada - Costa Rica, sur son importance et son influence, ainsi que sur le feuilleton du sélectionneur national canadien (voir l’article de la CBC à ce sujet) et – n’y voyez aucun lien – sur le retour de Marc Dos Santos au Canada.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

23 May 2:33 de la tarde

Bien aidé par ce milieu de semaine sans match, New York City continue d’alimenter l’actualité. À plus d’un an et demi de son premier match, l’équipe a le temps de se construire. D’ailleurs, Claudio Reyna a confirmé que son entraîneur n’entrerait pas en fonction cette année. Si vous voulez mon avis, ce sera pour l’été 2014, histoire de pouvoir choisir parmi ceux qui auront des obligations jusqu’en juin de l’année prochaine.

En attendant, les supputations vont déjà bon train sur les joueurs désignés qui pourraient rejoindre la nouvelle entité… Mais ses dirigeants insistent sur le travail qui sera effectué auprès des jeunes : le club les accueillera dès l’âge de 5 ans et veut former l’essentiel des joueurs qui feront partie de son effectif dans 10 ans.

Pendant qu’un club prépare son futur, Montréal célèbre son passé. L’équipe chère à Joey Saputo a disputé son 1er match officiel le 14 mai 1993 au Los Angeles Salsa, et a effectué ses débuts à domicile contre Tampa Bay le 21 mai. Ce vingtième anniversaire est fêté à plusieurs occasions cette saison : ce samedi contre Philadelphie, en plus de manger le gâteau de circonstance, le club soulignera le titre remporté en 2004 en D1 des United Soccer Leagues.

L’Impact de Montréal est aussi très actif sur la toile, puisqu’il vient d’ouvrir une nouvelle section sur son site Internet pour relater son histoire en détails, et va régulièrement publier des vidéos et des photos de ses 20 ans d’existence.

22 May 12:21 de la tarde

Comme vous le savez, la Major League Soccer a officialisé hier la naissance du New York City FC, copropriété de Manchester City et des New York Yankees, qui commencera à jouer en 2015. Une annonce qui a suscité beaucoup de réactions et de questions.

Le commissaire de la MLS, Don Garber, compare cette arrivée à celle de David Beckham. Le directeur exécutif de Manchester City, Ferran Soriano, a précisé que New York City bénéficierait de l’expertise, des joueurs et du réseau de prospection du club anglais. Il se félicite de s’être allié à de « vrais new yorkais » pour bâtir un club qui aura « sa propre identité ».

Les New York Red Bulls voisins ont réagi à cette annonce comme on pouvait s’y attendre : des félicitations aux parties impliquées, et la promesse de continuer à travailler dur pour réussir. La nouvelle semble moins bonne pour les dirigeants du Cosmos, qui envisagent néanmoins toujours l’avenir avec optimisme.

Cette arrivée portera à 20 le nombre de clubs en MLS. Ensuite ? Certaines villes travaillent à l’acquisition d’une équipe, mais pour le moment « nous prenons une grande respiration », a précisé Garber qui ajoute que le dernier né est la priorité actuelle. On sait aussi que le contrat de David Beckham en MLS prévoyait l’option qu’il devienne (co)propriétaire d’un club : ce ne sera pas à New York City.

Un nouveau stade sera bâti pour l’équipe, mais il ne sera probablement pas prêt pour 2015. Les Citizens new yorkais auront donc un domicile temporaire… peut-être même pendant deux ou trois ans. Le Yankee Stadium n’est qu’une possibilité parmi d’autres. La synergie la plus évoquée actuellement est la diffusion des matchs du club sur YES, chaîne de télévision du club de base-ball.

Enfin, une première décision sportive a déjà été prise : Claudio Reyna occupera le poste de « directeur du football » de New York City. Un choix logique pour les propriétaires, qui cherchaient un ancien international américain familier avec le soccer new yorkais mais ayant aussi évolué à un bon niveau en Europe. Le fait que Reyna ait porté le maillot de Manchester City pendant quatre saisons n’a certainement pas nui à sa candidature…

Pour suivre l’actualité de New York City, c’est très simple : le club a un site Internet, une page Facebook et un compte Twitter.