blog

MLS Regular Season

23 July 11:27 de la mañana

En danger à Vancouver, San José y a concédé sa cinquième défaite de la saison. Le leader a chuté suite à un penalty très controversé, converti par Robson qui a brûlé la politesse à Camilo.

Ses poursuivants n’en ont pas tous profité. Le résultat le plus décevant est celui de Kansas City, qui n’a plus marqué à domicile depuis le 16 juin, et a été tenu en échec par New England. Battu à Columbus, DC United a commencé à jouer trop tard et s’en mord encore les doigts.

New York est le grand bénéficiaire de la journée : non seulement il a battu Philadelphie (en bas de classement mais en grande forme), mais il se réjouit en outre de voir Kenny Cooper retrouver le chemin des filets. Malgré son petit nombre d’occasions, Salt Lake a retrouvé le moyen de presser son adversaire, ce qui lui a permis de battre Colorado.

Notons encore la forme étincelante de Keane, qui a permis au LA Galaxy de battre Chivas USA dans le derby angelino, et de Houston, facile vainqueur de Montréal, ainsi que le seul mot trouvé par Gavin Wilkinson pour qualifier la prestation de Portland à Dallas : humilié.

LES RÉSULTATS
New York - Philadelphie
Columbus - DC United
Kansas City - New England
Houston - Montréal
Dallas - Portland

Salt Lake - Colorado
LA Galaxy - Chivas USA
Vancouver - San José

2-0
1-0
0-0
3-0
5-0
2-0
3-1
2-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

20 July 1:00 de la tarde

Le leader San José sera en danger à Vancouver dimanche, alors que ses poursuivants, qui ont pour la plupart une défaite à se faire pardonner, ont une tâche a priori moins compliquée.

Barry Robson compte confirmer ses débuts réussis en Colombie-Britannique contre la meilleure attaque du championnat où Alan Gordon relaie avec succès Steven Lenhart actuellement sur la touche. Plus tôt cette saison, Vancouver avait déjà gagné chez lui contre San José (2-1).

Contre New England, Kansas City voudra se relever de sa défaite à Houston. DC United aura le même objectif lors de son déplacement à Columbus où il n’a plus gagné depuis l’été 2007. Et que dire de Salt Lake, qui voudra effacer contre Colorado l’humiliation subie à San José la semaine dernière.

Le moral est meilleur à New York, où Sébastien Le Toux recevra ses anciens coéquipiers de Philadelphie (direct RDS2, ESPN, ESPN2 et TSN2). De leur côté, les téléspectateurs de Galavision assisteront au derby LA Galaxy - Chivas USA qui, pour une rare fois, revêtira un important intérêt sportif.

Deux matchs amicaux seront également à l’affiche du week-end : Toronto - Liverpool et Chelsea - PSG. 

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 21 juillet
14h30 : New York - Philadelphie
19h30 : Columbus - DC United
20h30 : Kansas City - New England
20h30 : Houston - Montréal
21h00 : Dallas - Portland

22h00 : Salt Lake - Colorado
22h00 : LA Galaxy - Chivas USA
Dimanche 22 juillet
19h00 : Vancouver - San José

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

19 July 3:47 de la tarde

Wednesday's matchup between Vancouver and LA witnessed David Beckham’s sixth goal of the season, a personal MLS best for the Galaxy superstar.

Back with Manchester United in the 2001–2002 season the Englishman scored 11 goals in 28 games, his personal best. With 13 games remaining for the Galaxy, he’s on pace to pass his career single-season scoring record.  For his career, Beckham scores an average of every 440 minutes, or every 5 games. This season he has scored an average of every 234 minutes, or every 3 games.  He has a very real chance of surpassing his career mark. 

Rank your top Beckham goals here.

19 July 12:31 de la tarde

L’avantage du terrain a payé puisque six des sept rencontres de ce mercredi se sont terminées par la victoire de l’équipe jouant à domicile.

Largement favori contre Dallas, San José a quand même dû compter sur sa défense, où Morrow s’est illustré, pour venir à bout de Texans qui se mordent encore les doigts du penalty raté en fin de match.

Cette victoire permet aux Californiens de creuser le trou en tête, puisque Kansas City, à court d’un homme pendant une mi-temps, a été battu à Houston où Carr a joué les héros. Tout profit pour New York, vainqueur de Chicago grâce à un superbe but d’Henry amené par son compatriote Le Toux.

En bas de classement, Montréal, vainqueur contre New England, réalise une bonne opération et comble Jesse Marsch qui a vu ses 11 joueurs défendre. En battant Colorado grâce au nouveau Wiedeman, Toronto quitte la dernière place pour la première fois de la saison.

Même Chivas USA, pourtant faible sur son terrain, a pris les trois points contre Portland, qui est toutefois la seule équipe à ne pas avoir gagné en dehors de ses bases. L’exception de la soirée est venue de Vancouver, qui a concédé le nul forgé dans les derniers instants par le jeune Villarreal (17 ans) pour le LA Galaxy.

LES RÉSULTATS
New York - Chicago
Chivas USA - Portland
Toronto - Colorado
Montréal - New England
Houston - Kansas City
Vancouver - LA Galaxy
San José - Dallas

1-0
1-0
2-1
2-1
2-1
2-2
2-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

18 July 12:37 de la tarde

Pendant que Seattle n’aura d’yeux que pour son match amical contre Chelsea, l’action se poursuit en championnat avec un mercredi bien chargé.

Les trois clubs canadiens, dont nous avons longuement parlé dans notre podcast d’hier, partiront avec l’avantage du terrain. À Montréal - New England (direct RDS et TSN2), où les supporters locaux attendent le premier but de Di Vaio, et à Toronto - Colorado, la victoire sera obligatoire pour garder le peloton de tête en (lointain) point de mire. De son côté, aussi sur RDS et TSN2, Vancouver entamera son virage écossais contre un LA Galaxy toujours friable derrière.

Après avoir atomisé Salt Lake, San José a une tâche a priori plus facile contre Dallas, où l’arrivée de De Guzman engendre une redistribution des cartes (direct NBC Sports Network). Le déplacement à Houston, emmené par un Bruin qui respire la forme, ne s’annonce pas aussi facile pour Kansas City mais son gardien Nielsen pourrait encore de faire des miracles.

La journée commencera très tôt, avec un New York - Chicago où la chaleur jouera les trouble-fête. Enfin, Chivas USA - Portland risque d’être particulier, opposant une équipe très faible chez elle à celle qui se déplace le moins bien.

LE PROGRAMME COMPLET
Mercredi 18 juillet
13h00 : New York - Chicago
16h00 : Chivas USA - Portland
19h00 : Toronto - Colorado
20h00 : Montréal - New England
20h30 : Houston - Kansas City
22h00 : Vancouver - LA Galaxy
23h00 : San José - Dallas

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

17 July 11:58 de la mañana

Cette semaine, les trois mousquetaires de l’émission (à écouter ici) sont quatre, puisque Patrick Leduc, consultant sur la chaîne de télévision RDS, les accompagne pour un Coup Franc presque totalement consacré aux trois clubs canadiens :

- Tous ont fait le grand ménage : Montréal s’est départi de Braun, Wahl et Montaño, Toronto a envoyé De Guzman, Plata et Soolsma sous d’autres cieux, alors que Chiumiento et Le Toux ont quitté Vancouver. Lequel a réalisé les meilleures opérations ?
- Lequel des trois clubs est en meilleure posture, cette saison et à plus long terme ?
- Pourquoi le changement soudain de philosophie à Vancouver, qui prend un virage écossais ? Les amateurs de beau jeu doivent-ils s’inquiéter ?
- Martin Rennie est-il toujours maître à bord ?
- Toronto se portera-t-il mieux sans De Guzman ? Y attendait-on trop de lui ?
- La blessure de Koevermans n'est-elle finalement pas la plus grande perte pour le TFC ?
- Di Vaio n’a pas encore marqué pour Montréal (revoir sa grosse occasion à Philadelphie) : le doute s’installe-t-il ?
- Dans quelle logique s’inscrivent les récents départs à l’Impact ?
- Lequel des entraîneurs restera en poste le plus longtemps ?
- San José - Salt Lake : un sommet à sens unique.

De nombreuses questions auxquelles nous tentons de répondre, mais nous aimerions aussi recevoir votre opinion. N’hésitez pas à nous l’envoyer par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS). N’oubliez pas non plus de nous envoyer vos compositions pour le générique de l’émission.

L'émission Coup Franc est disponible sur iTunes.

16 July 11:22 de la mañana

San José, qui a humilié Salt Lake, et Kansas City sont (encore) les bénéficiaires d’une journée riche en buts et en spectacle.

Le duel entre les deux premiers à tourné court : le leader s’est imposé sur un score de forfait (5-0). Déjà mené, Salt Lake s’est effondré après l’exclusion de Beckerman. Auteur d’un triplé, Wondolowski enfonce le clou : « J’aurais pu en mettre plus au fond » !

Le sort de l’équipe des Rocheuses a été partagé par DC United, qui a pris quatre buts à Houston après l’exclusion de son gardien Hamid. Ben Olsen remet en cause l’engagement de ses joueurs, alors que les Texans se félicitent du jeu de leurs ailiers dans leur nouveau 4-3-3.

Autant de spectacle mais plus de suspense à New York, où les nouveaux Le Toux et Gaudette se sont illustrés, mais n’ont pu offrir la victoire à leurs couleurs contre Seattle qui a sauvé un point grâce à Montero, étonnamment remplaçant.

Les supporters visiteurs et les spectateurs neutres se sont beaucoup amusés lors de Portland - LA Galaxy (3-5), avec des vedettes californiennes à leur meilleur. Pas de choc psychologique dans l’Oregon, où l’entraîneur par intérim Gavin Wilkinson assume ses erreurs.

Kansas City a profité des faux pas de ses concurrents grâce à une victoire convaincante à Columbus partiellement occultée par la blessure de Peterson. Victoire à la Pyrrhus également pour Toronto, qui a perdu Koevermans blessé au genou.

LES RÉSULTATS
Philadelphie - Montréal
New England - Toronto
Columbus - Kansas City
Chicago - Vancouver
Colorado - Dallas
San José - Salt Lake
Portland - LA Galaxy
New York - Seattle
Houston - DC United

2-1
0-1
0-2
1-0
1-2
5-0
3-5
2-2
4-0
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

13 July 12:55 de la tarde

La tête de la Major League Soccer est occupée par un sans domicile fixe. Eh oui, après avoir joué ses rencontres à la maison dans divers stades cette année, San José est tout heureux de retrouver son Buck Shaw Stadium où il ne s’est plus produit depuis huit semaines. Ce sera pour un sommet qui s’annonce passionnant, contre son poursuivant immédiat, Salt Lake, où on attend que le nouveau venu Justin Braun augmente la concurrence devant.

New York, qui se cherche un troisième joueur désigné, sera le centre d’intérêt de la journée puisque son match contre Seattle, qui gagne enfin grâce à son duo Johnson - Montero, sera retransmis sur ESPN, ESPN Deportes, GolTV et RDS2 ! Les téléspectateurs de Galavision seront aussi gâtés avec le déplacement de DC United, où les liens entre les joueurs n’ont jamais été aussi serrés, à Houston, invaincu à domicile.

Samedi, on surveillera sur NBC Sports Network et TSN2 le difficile déplacement à Portland du LA Galaxy, qui espère relancer sa saison avec des victoires à l’extérieur, et la visite à Columbus de Kansas City, qui pense avoir évacué les doutes sur sa condition physique. Le match à New England sera pour Toronto son premier de l’ère post-De Guzman.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 14 juillet
19h00 : Philadelphie - Montréal
19h30 : New England - Toronto
19h30 : Columbus - Kansas City
20h30 : Chicago - Vancouver
21h00 : Colorado - Dallas
22h30 : San José - Salt Lake
23h00 : Portland - LA Galaxy
Dimanche 15 juillet
16h00 : New York - Seattle
21h00 : Houston - DC United

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

12 July 4:15 de la tarde

Los catrachos se están tomando la MLS.

El ‘Muma’ Bernárdez llegó a San Jose a principios de esta temporada y se convirtió en titular indiscutible del equipo líder de la MLS, mientras que Boniek García ha agradado en sus primeras presentaciones con Houston Dynamo.

Ahora es el turno de Jerry Bengtson, quien es el único delantero nato del país centroamericano en la MLS (recordemos que Carlo Costly llegó y se fue rápidamente del Dynamo).

El nuevo Jugador Franquicia de New England Revolution debutó a lo grande con un gol en el triunfo por 2-0 ante los New York Red Bulls el fin de semana pasado.

La pregunta queda: ¿Cuántos goles anotará el tres veces goleador de Honduras este año?

Le preguntamos en nuestra última edición del podcast Tiro Libre (ESCÚCHALO AQUÍ) y el jugador fue sincero:

“Creo que faltan como 17 partidos, esperamos hacer la mayoría de goles… pueden ser que se pasen de 10 o no, pero voy a estar mas contento de poder anotar y de que el equipo sume de a tres [puntos]”.

¿Qué piensan ustedes? ¿Tiene Bengtson la capacidad de anotar más de 10 goles a partir de ahora? Recuerden, el irá a los Olímpicos de Londres con Honduras y se perderá algunos juegos.

12 July 12:56 de la tarde

La finale de la Coupe des États-Unis, programmée de longue date à Kansas City, opposera le Sporting local à Seattle, triple tenant du titre. L’affiche rêvée !

Lors des demi-finales programmées ce mercredi, Kansas City s’est imposé 0-2 à Philadelphie, vengeant le cinglant 4-0 concédé en championnat il y a quelques semaines, alors que Seattle a confirmé son retour en forme en battant Chivas USA 4-1. Mais Sigi Schmid ne sera heureux qu’en cas de victoire lors de la finale, le 8 août. Rappelons que le vainqueur décrochera aussi un ticket pour la Ligue des champions 2013-2014.

La journée a également été très animée du côté nord de la frontière. On a commencé par des transferts : Davide Chiumiento quitte Vancouver pour le FC Zurich, Justin Braun rejoint Salt Lake et quitte Montréal qui s’est renforcé avec l’arrière gauche suisse Dennis Iapichino, alors que Toronto se sépare de Nick Soolsma et prête Joao Plata.

En soirée, le duel entre les Ontariens et leurs compatriotes du Pacifique a eu des allures de feu d’artifice (résumé vidéo complet). Le marquoir indiquait 2-1 à la fin du temps réglementaire, avant que Mattocks n’égalise de la tête suite à une détente digne de la NBA. Mais tard dans les arrêts de jeu, Dunfield a offert les trois points au TFC.