Playoffs Scoreboard

Recap
Leg 1
11/23 5:00pm
LA
SEA
ESPN
Recap
Leg 2
11/30 9:00pm
SEA
LA
ESPN
Western Conference Championship
Recap
Leg 1
11/23 1:30pm
NY
NE
NBC
Recap
Leg 2
11/29 3:00pm
NE
NY
NBCSN
Eastern Conference Championship

blog

Match Reaction

27 May 1:32 de la tarde

Dans notre émission de la semaine (à écouter ici), nous parlons abondamment de Landon Donvan, qui a été au centre des débats, avec entre autres les sujets suivants :

  • Ce que représente son record
  • L’estime que ça lui vaut aux États-Unis et à l’étranger
  • Sa non-sélection pour la Coupe du monde et le choc que ça a suscité
  • Ce que ça change dans l’ambiance autour de l’équipe nationale américaine
  • La polémique autour de la pause qu’il a prise en début de saison dernière
  • Le changement de garde que voudrait imposer Jürgen Klinsmann
  • L’utilité d’amener des joueurs inexpérimentés à la Coupe du monde

Tout ça nous pousse à parler de l’avenir, et des joueurs qui évoluent actuellement en MLS et pourraient entrer en ligne de compte pour la Coupe du monde 2018, en nous basant également sur les changements des quatre dernières années qui devraient se confirmer à l’avenir. Venez voir nos choix et faites-nous part des vôtres. Incertitudes, choix de carrière et naturalisations entrent également dans le débat.

L’autre dossier qui a fait couler beaucoup d’encre en championnat cette semaine, ce sont les points perdus par les trois équipes canadiennes qui avaient toutes des reproches à formuler aux arbitres. À tort ou à raison ? Y a-t-il plus de penalties en MLS qu’ailleurs ? Quelle influence ces décisions ont-elles eu sur les résultats ? On se demande si, après sa défaite à Colorado, Montréal peut encore terminer en ordre utile au classement, s’il doit jouer le tout pour le tout en Coupe du Canada ou doit remettre de l’ordre au plus vite pour préparer la saison prochaine.

Et comme d’habitude, on boucle avec nos conseils pour le jeu MLS Fantasy.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

26 May 11:06 de la mañana

Landon qui pleure, Landon qui rit : la semaine qui vient de s’écouler a ressemblé à un tour en montagnes russes pour Landon Donovan. Après avoir été écarté de la liste des 23 Américains qui iront au Brésil par Jürgen Klinsmann, il est devenu le meilleur buteur de l’histoire de la saison régulière grâce à un doublé contre Philadelphie. Si vous voulez voir ces 136 buts, ils sont tous ici (en réalité, il en totalise 158 puisqu’il en a aussi marqué 22 en phase finale). Après la rencontre, le héros de la soirée n’a pas manqué de remercier ses coéquipiers et a paru soulagé, parlant du plaisir qu’il comptait encore prendre cette saison.

Si une des plus grandes vedettes du championnat s’est mise en valeur lors de la dernière journée, les clubs qui occupent la tête du classement ont souffert. Il a fallu un penalty à Seattle pour sauver un point à Vancouver, avec le culot de Pineda qui a une fois de plus réussi une Panenka, suite à une faute inexistante selon les joueurs locaux et leur entraîneur, qui ont réussi à afficher leur mécontentement sans s’en prendre directement à l’arbitre.

Salt Lake n’a pas pu profiter de ce faux pas du leader pour lui ravir la première place : malgré un douzième match de suite sans défaite (seul le LA Galaxy a fait aussi bien en début de saison, en 1996 et 2010), les pensionnaires de l’Utah ont été tenus en échec par Dallas et disent que le record ne leur importe pas tant que ça. Il sera mis en péril la semaine prochaine, avec un duel au sommet à Seattle.

En embuscade, New England confirme sa forme match après match. Contre DC United, Diego Fagundez a en plus retrouvé le chemin des filets, lui qui regardait ses coéquipiers empiler les buts depuis plusieurs semaines. Maigre consolation pour les visiteurs : ils ont marqué le premier but adverse à Foxborough cette saison.

Derrière ce trio, l’écart se creuse puisque le troisième compte cinq points d’avance sur le quatuor à sa poursuite, au sein duquel figurent sa victime du jour, Dallas - qui avance au ralenti depuis quelques semaines -, Colorado et Kansas City. Le Sporting fait également du surplace et, surtout, accumule les mauvaises nouvelles : tenu en échec par Toronto, il devra se passer de Chance Myers pour le reste de la saison. Dans le camp d’en face, on était très remonté contre l’arbitrage.

Ce match avancé joué vendredi était un prélude à certaines tendances du week-end. Battu à San José qui retrouve des couleurs offensives, Houston a ainsi appris que Mark Sherrod ne jouerait plus cette saison suite à une blessure subie en milieu de semaine. Et Montréal a complété la série des clubs canadiens fâchés sur les arbitres, mais a surtout continué de s’enfoncer un peu plus à la dernière place suite à une sévère défaite 4-1 à Colorado. Un écart qui se creuse puisque beaucoup de mal lotis ont gagné : outre ceux évoqués plus haut, notons le succès de Portland, qui espère avoir enfin lancé sa saison à New York. Après quelques semaines difficiles, Columbus s’est pour sa part imposé face à Chicago.

LES RÉSULTATS
Kansas City - Toronto
New York - Portland
Vancouver - Seattle
New England - DC United
Columbus - Chicago
Colorado - Montréal
Salt Lake - Dallas
Los Angeles - Philadelphie
San José - Houston

 
2-2
1-2
2-2
2-1
2-0
4-1
0-0
4-1
3-0
 

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

19 May 11:08 de la mañana

Quelle influence aura la Coupe du monde sur le championnat ? La dernière journée a encore davantage brouillé les cartes, entre les vedettes non sélectionnées qui ont brillé sur nos terrains et les équipes privées de plusieurs joueurs qui ont bien réussi à combler ces absences.

Après la claque subie la semaine dernière, Seattle s’est relevé en battant San José par le plus petit écart grâce à un splendide but d’Obafemi Martins qui doit s’habituer à être orphelin de Clint Dempsey, sélectionné pour le Mondial comme plusieurs de ses coéquipiers, pendant que le Nigérian encouragera ses compatriotes de la maison.

Salt Lake doit également se passer de nombreux internationaux qui ont obtenu leur billet pour le Brésil. L’an dernier, les résidents de l’Utah nous avaient montré qu’ils pouvaient rester performants malgré l’absence de titulaires. Ils l’ont confirmé ce samedi contre Colorado, prolongeant à 11 rencontres leur série d’invincibilité et tenant le coup en fin de match, ce qu’ils n’avaient pas toujours réussi plus tôt dans la saison.

Sans son métronome Michael Bradley et après avoir fourni 120 minutes d’efforts mercredi à Vancouver, Toronto a très bien négocié la venue de New York, s’imposant grâce à deux buts de son duo d’attaque anglais, dont un de Jermain Defoe qui veut prouver à Roy Hodgson qu’il a eu tort de ne pas en faire un premier choix pour le Brésil. Sans Miller ni Cahill, les visiteurs sont retombés dans un de leurs travers de ce début de saison : encaisser tôt dans le match. Lui aussi négligé par son sélectionneur, Eddie Johnson a marqué le but permettant à DC United d’arracher un point in extremis contre Montréal.

Autre match entre équipes privées de quelques éléments importants pour les prochaines semaines, Houston - LA Galaxy a tourné en la faveur des Texans. C’est le moment pour les autres joueurs, qu'ils soient habituellement titulaires ou non, de se mettre en valeur. Le jeune Sherrod a délivré une passe décisive et l’arrière central Horst a fait le plein d’éloges. Si Bruce Arena pointe l’erreur défensive qui a coûté le seul but du match à son équipe, celle-ci a également été incapable de trouver le fond des filets.

Club de MLS qui pourrait être le mieux représenté à la Coupe du monde, Columbus a obtenu un point suite à un 3-3 spectaculaire à Portland, qui a joué une heure à dix. Mais tous les clubs qui seront déforcés parce qu’ils joueront pendant que leurs vedettes seront au Brésil n’ont pas passé une belle semaine. Celle-ci a même été exécrable pour Kansas City, battu mercredi par Philadelphie, perdant par la même occasion Collin sur blessure. Son remplaçant, Palmer-Brown, a été exclu à Chicago alors que l’équipe avait déjà encaissé deux buts sur penalty. Le Sporting s’est ensuite bien battu jusqu’au bout mais n’a pas pu éviter la défaite. Cela permet aux hommes de Frank Yallop d’obtenir un second succès d’affilée contre un ténor de la compétition. Si certains les croient lancés, leur entraîneur avertit qu’il faudra mieux défendre pour confirmer ces résultats.

Toujours est-il que Chicago fait partie des équipes qui ne pâtiront pas des sélections internationales. Être en forme à ce moment de l’année pourrait leur permettre de réaliser une bonne opération au classement. Avec le seul Bengtson - peu utilisé par Jay Heaps - sur le chemin du Brésil, New England est aussi sur cette liste. Et pour une deuxième semaine de suite, l’équipe a inscrit 5 buts, alors qu’après cinq journées, elle n’avait trouvé le fond des filets qu’à deux reprises. Il s’agit réellement de l’équipe en forme du moment, contrairement à Dallas, toujours en haut de classement mais qui perd des points semaine après semaine : cette fois, il a concédé un nul face à Chivas USA.

LES RÉSULTATS
Philadelphie - New England
Toronto - New York
DC United - Montréal
Dallas - Chivas USA
Houston - LA Galaxy
Salt Lake - Colorado
Seattle - San José
Portland - Columbus
Chicago - Kansas City

 
3-5
2-0
1-1
1-1
1-0
2-1
1-0
3-3
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

12 May 9:57 de la mañana

Le leader qui se prend une claque magistrale, quelques autres humiliations, un match avec neuf buts, un joueur qui réussit à lui seul autant de passes que l’équipe adverse, des exclusions en début de match, des buts de dernière minute, des triplés, etc. Ce week-end a été complètement fou !

Seattle occupe la tête du classement général et compte une confortable avance sur ses poursuivants. Cela ne s’est pas vu ce dimanche, avec une défaite sur un score de forfait (5-0) à New England. Fagundez a été un des héros de la journée et ses coéquipiers ont trouvé la faille pour mettre à mal Yedlin. Mais il serait injuste de blâmer le seul arrière droit tant toute son équipe a raté la plupart de ses gestes et s’est naïvement exposée au contre, une des forces des pensionnaires de Foxborough.

Deuxième, Salt Lake est toujours invaincu et s’est imposé largement à Houston. Il doit une grande partie de cette victoire à Morales, qui a ouvert la marque dans les premières secondes et a réussi un triplé. Mais les Texans ont joué à dix, avec une exclusion rapide qui illustrait bien leur début de match raté. Malgré la défaite, ils ont tout donné et longtemps fait douter leur adversaire avant de s’effondrer physiquement dans les dernières minutes.

Cela contrastait nettement avec le triste spectacle offert par Montréal contre Kansas City la veille dans des conditions identiques, à savoir avec un homme de moins rapidement dans la partie. Les Québécois n’ont ensuite pas eu voix au chapitre, leurs supporters chantaient le nom de l’ancien entraîneur (Schällibaum) et le président Joey Saputo a promis du changement. Les Ciel et Marine ont eu des statistiques de possession de balle digne de Barcelone ou du grand Ajax (plus de 78%) et Uri Rosell a réussi 160 bonnes passes à lui tout seul, soit plus… que ses 14 adversaires réunis !

Jouer à 11 contre 10 tôt dans le match ne garantit pas le succès. Dallas n’a pas pu profiter de cet avantage à San José et s’y est incliné 2-1. Les Texans sont sur une pente descendante. Le mentor montréalais Frank Klopas n’est pas le seul dont la tête est réclamée par les supporters : les huées ont fusé lors de la défaite de Philadelphie contre DC United et ont été accompagnées de chants « Virez Hackworth ».

Une des surprises du jour est venue de Colorado où, sous la neige, l’équipe locale est passée à côté de son sujet et s’est inclinée contre Chivas USA où Marvin Chavez a réussi ses débuts. À Columbus, Vancouver a remporté sa première victoire en déplacement de la saison et, emmené par le duo d’attaque Hurtado - Manneh, a confirmé son visage plus offensif par rapport aux années précédentes.

Parlant d’offensive, New York - Chicago a été un véritable feu d’artifice : neuf buts ! Les visiteurs ont remporté leur première victoire de la saison sur le score de 4-5 grâce entre autres au jeune Shipp, auteur de trois buts, une menace que Mike Petke n’avait pas vu venir. On notera aussi le très intéressant 1-1 entre Portland, qui semble retrouver ses assises défensives malgré le but ridicule encaissé en fin de match, et le LA Galaxy, qui a privé Portland de ballon, ce qui n’est pas toujours simple, et où le nom de Frank Lampard circule à nouveau.

LES RÉSULTATS
Philadelphie - DC United
Montréal - Kansas City
New York - Chicago
Columbus - Vancouver
San José - Dallas
Portland - LA Galaxy
Colorado - Chivas USA
New England - Seattle
Houston - Salt Lake

 
0-1
0-3
4-5
0-1
2-1
1-1
1-3
5-0
2-5

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

06 May 12:37 de la tarde

L’équipe de Coup Franc a fait le plein de MLS ce week-end : la dixième émission de la saison (à écouter ici) revient donc sur plusieurs rencontres de championnat très intéressantes, met également la table pour les demi-finales de la coupe du Canada et poursuit le débat autour de la Copa America du centenaire.

Ce qui a retenu notre attention ce week-end :

  • La défaite contre New England nous dit-elle que Toronto n’est pas si bon que ça ? Et que les jeunes du Massachusetts vont confirmer leur bonne saison 2013 ?
  • La première victoire de la saison de Portland, son manque de diversité et de solutions offensives malgré les trois buts marqués.
  • La victoire propre mais sans éclat de New York à Dallas qui, rapidement réduit à dix, s’est néanmoins bien défendu.
  • Déjà de la chaleur accablante au Texas : l’influence de la canicule sur la santé des joueurs et la qualité du spectacle.

Les clubs de MLS entrent en lice cette semaine en coupe du Canada (Championnat canadien Amway, de son nom officiel). Toronto et Vancouver vont-ils jouer avec leurs titulaires, leurs remplaçants ou une équipe mixte ? A priori, la tâche la plus facile est pour Montréal, qui affrontera Edmonton tombeur d’Ottawa au premier tour. Frank Klopas a déclaré qu’il alignerait l’équipe la plus forte possible. Il y a cependant un « mais… » qu’Olivier Tremblay nous explique en détails. Contradictoire ou cohérent ? Ce n’est en tout cas pas clair et ça provoque le débat. On éclaircit aussi celui qui entoure les nombreux entraînements montréalais à huis clos programmés au cours des prochaines semaines.

On a officiellement annoncé les détails de la Copa America du centenaire, qui regroupera des équipes des deux confédérations du continent américain. On évoque la participation éventuelle du Canada et le handicap dont il pâtit pour se qualifier, l’impact que pourrait avoir la compétition en Amérique du Nord et l’idée d’une fusion entre la Concacaf et la Conmebol.

Comme de coutume, l’émission se termine par nos conseils pour le jeu MLS Fantasy, avec une attention particulière à porter aux équipes qui joueront deux fois en une semaine.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

05 May 11:13 de la mañana

Ça y est, Seattle est seul en tête du championnat. Sa série victorieuse se poursuit, mais contrairement aux succès précédents, lors desquels les attaquants ont reçu tous les compliments, celui contre Philadelphie a permis au défenseur Chad Marshall de se distinguer en marquant et en sauvant deux buts à même la ligne. Co-leader la semaine dernière, Dallas a confirmé son ralentissement - peut-être prélude à une passe difficile - lors d’une défaite contre New York où Thierry Henry a fait parler sa vista même s’il souffrait de la chaleur.

Salt Lake est désormais deuxième mais est passé bien près de sa première défaite de la saison à Chicago, qui croyait bien remporter sa première victoire depuis le début de la compétition. Menés 2-0, les visiteurs ont gardé leur calme et pris les risques nécessaires pour finalement s’imposer 2-3, au grand dam de Frank Yallop qui ne mâchait pas ses mots au sujet de la défense et de la volonté de son équipe. Seul club à ne pas avoir gagné, Chicago est désormais dernier du classement général… alors que seul son adversaire du jour a perdu moins que lui cette saison !

Autre équipe qui courait encore derrière sa première victoire, Portland l’a enfin attrapée en battant DC United dans les tout derniers instants, peut-être inspiré par l’équipe de NBA de la ville qui avait gagné dans des circonstances similaires la veille au soir. « Nous avons géré le match comme des amateurs », se lamentait Ben Olsen avant de déclarer « en deuxième mi-temps, nous nous sommes rendu compte que nous étions de bons joueurs ». Reste à savoir s’il s’inclut parmi les joueurs et/ou les mauvais gestionnaires…

Dans un match a priori difficile et précédé d’une cérémonie pour honorer son succès en Coupe MLS l’an dernier, Kansas City est resté concentré sur son sujet pour venir à bout de Columbus, qui a sportivement reconnu que son adversaire lui était supérieur.

Les deux équipes portées par leurs jeunes l’an dernier réussissent un bon début de saison. Avec 14 points en 8 rencontres, Colorado compte le troisième meilleur bilan depuis l’entame du championnat, confirmé par une victoire contre le LA Galaxy acquise grâce à un de ses vétérans. New England, de son côté, a remporté trois points précieux à Toronto et un nouveau jeune s’est imposé dans l’arène. Notons également le plantureux succès remporté par Houston à Chivas USA et la victoire de Vancouver contre San José après un départ tonitruant.

LES RÉSULTATS
Toronto - New England
Vancouver - San José
Chicago - Salt Lake
Colorado - Los Angeles
Seattle - Philadelphie
Chivas USA - Houston
Portland - DC United
Dallas - New York
Kansas City - Columbus

 
1-2
3-2
2-3
1-0
2-1
1-4
3-2
0-1
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

28 April 10:45 de la mañana

Deux des quatre équipes qui n’avaient pas encore gagné cette saison ont enfin mis fin à leur disette : Montréal, contre Philadelphie, et San José, face à Chivas USA. En haut de tableau, seul Seattle s’est imposé et des cartons rouges ont changé la tournure de certaines rencontres.

Plus rien ne semble pouvoir arrêter la machine verte de Sigi, à la pointe de laquelle Dempsey et Martins sont plus connectés que jamais. 4-1 contre Colorado avec deux buts du premier nommé et un du second, eux qui ont déjà trouvé le fond des filets à onze reprises (sans oublier une myriade de passes décisives) en huit rencontres cette saison.

Cette fois, c’est fait : Seattle s’est emparé de la tête du classement. Une place partagée avec Dallas qui a, comme toujours depuis le début de la saison, marqué et encaissé lors du même match. Sauf que les buts ne sont pas tombés dans le sens souhaité : un 4-1 bien tassé qui n’avait rien de poétique à DC United, le bateau texan coulant à pic après l’exclusion de Loyd en fin de première mi-temps. Autre ténor qui a mordu la poussière après un carton rouge : Kansas City a rompu à New England après l’expulsion d’Aurélien Collin, jugée sévère par Peter Vermes qui a quelques soucis avec son effectif en ce moment.

Le duo de tête aurait, à vrai dire, dû être un trio. Tout le monde en était d’ailleurs persuadé à cinq minutes de la fin du match Salt Lake - Vancouver, alors que l’équipe locale avait deux buts d’avance mais, pour la troisième fois cette saison, elle a bêtement perdu deux points en fin de rencontre. L’entraîneur Jeff Cassar se demande ce qu’il pourrait faire de mieux pour éviter qu’une telle situation se reproduise. Son homologue Carl Robinson se réjouit de constater qu’il a à sa disposition un groupe qui croit en ses moyens.

Dans le match du week-end qui s’apparentait le plus à un sommet, les joueurs de Columbus avaient aussi le sentiment d’avoir perdu deux unités après leur partage contre New York. Une déception, accentuée par l’incapacité de faire le break quand l’équipe menait, plus forte que la satisfaction d’avoir pourtant bien joué et qui, selon leur entraîneur, en dit long sur l’exigence des joueurs envers eux-mêmes. Les visiteurs étaient pour leur part très heureux de ce point, tant pour la manière dont il a été acquis que pour la mentalité de gagneurs qui revient dans l’équipe.

En bas de classement, Montréal a attendu son huitième match pour remporter sa première victoire de la saison, 1-0 après avoir misé sur le contre face à une équipe de Philadelphie très peu inspirée. Pour la première fois de l’année, la défense a tenu bon. « On a travaillé dur et ça paye », insistait Frank Klopas. Ce succès tombe à point nommé, puisque les Québécois seront bye la semaine prochaine. S’il a dû attendre le même jour pour remporter son premier succès, San José n’en était qu’à son sixième match : sa victime fut Chivas USA, son héros Yannick Djalo, ancien joueur de Toulouse dont le gabarit est tout en contrastes avec celui de ses coéquipiers.

Deux équipes sont toujours en quête de leur premier succès : Chicago, qui n’a pas joué cette semaine, et Portland, qui en temps normal se serait satisfait d’un nul à Houston mais voit cette fois davantage ses problèmes récurrents de finition que le bon point ramené du Texas où le retour de Brad Davis a requinqué des oranges toujours en cruel manque de jus.

LES RÉSULTATS
Montréal - Philadelphie
DC United - Dallas
New England - Kansas City
Columbus - New York
Salt Lake - Vancouver
Seattle - Colorado
San José - Chivas USA
Houston - Portland

 
1-0
4-1
2-0
1-1
2-2
4-1
1-0
1-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

21 April 11:14 de la mañana

Beaucoup de séries en cours actuellement en MLS semblent ne pas vouloir s’arrêter. Au grand plaisir de ceux qui en bénéficient, au grand dam de ceux qui en pâtissent. À Dallas, les buts pleuvent semaine après semaine. Dans les deux sens d’ailleurs, puisque les deux équipes ont marqué lors de chaque match des Texans. Mais ces derniers trouvent plus facilement le fond des filets, grâce aux phases arrêtées. Cette semaine encore, un corner et un coup franc leur ont valu la victoire, contre Toronto où les blessures à répétition gâchent un début de saison pourtant prometteur.

Une des séries les plus marquantes de ces premières semaines de championnat est évidemment celle d’invincibilité de Salt Lake, qui en est désormais à 7 rencontres sans défaite après sa courte victoire contre Portland, trois unités acquises de haute lutte et (encore) en partie dues aux exploits de Rimando. Les hommes de Caleb Porter sont les seuls à avoir perdu lors de tous leurs déplacements et s’ils ont plusieurs raisons d’être satisfaits de la manière dont ils ont joué, ils se rendent comptent qu’ils commencent à avoir un criant besoin de points.

Comme Dallas, Seattle a toujours marqué cette saison. Une force offensive due aux affinités enfin trouvées du duo Dempsey - Martins, artisans de la victoire de leurs couleurs à Chivas USA qui leur permet d’occuper la deuxième place du classement à trois points du leader. À Kansas City, la défense a retrouvé toute sa solidité et, pour la troisième fois de suite, l’équipe n’a pas encaissé à domicile. Mais contre Montréal, c’était tout à l’attaque avec un cinglant 4-0 et Dwyer qui a fait « mal au cul des défenseurs », pour citer Peter Vermes. C’est d’autant plus douloureux pour une équipe incapable de se relever quand, dos au mur, elle doit retourner à son avantage une situation compromise.

Cette victoire permet à la formation d’Aurélien Collin de revenir à la hauteur de deux des clubs en forme en ce début de saison, Columbus et Colorado, tous deux tenus en échec. Les Jaune et Noir ont pris un point in extremis grâce à un superbe effort de Trapp dans les tout derniers instants qui a offert à Jimenez le but de l’égalisation contre DC United. L’équipe des Rocheuses a une fois de plus peiné chez elle contre San José, qui lui réussit décidément bien mal, mais ce point est un peu court pour des Californiens toujours à la recherche de leur première victoire.

Chicago est le quatrième club à ne toujours pas avoir gagné cette saison. Il est aussi un des rois de la loi des séries puisque, outre cette disette, il en est à un sixième nul consécutif (égalant le record de l’histoire de la MLS) et partage avec Dallas l’honneur de marquer et d’encaisser à chaque match depuis le début de la saison. Samedi, il a été tenu en échec par New England, match marqué par l’exclusion très controversée d’Amarikwa.

À Philadelphie - Houston, Sarkodie a aussi écopé d’un carton rouge contesté qui a changé l’allure d’une rencontre sans but. Partage aussi, mais avec bien plus d'action, le 2-2 entre Vancouver et le LA Galaxy, à l’issue duquel Robbie Keane était très mécontent de voir son équipe laisser filer une avance à deux reprises

LES RÉSULTATS
Philadelphie - Houston
Chicago - New England
Colorado - San José
Vancouver - LA Galaxy
Columbus - DC United
Kansas City - Montréal
Dallas - Toronto
Salt Lake - Portland
Chivas USA - Seattle

 
0-0
1-1
0-0
2-2
1-1
4-0
2-1
1-0
1-2

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

15 April 11:52 de la mañana

L’émission de cette semaine (à écouter ici) a des airs de voyage à l’hôpital : passage à l’étage des grands malades avec cinq équipes qui n’ont toujours pas gagné, mais aussi réjouissances avec le retour en forme de Clint Dempsey et détour par la maternité avec l’arrivée d’Atlanta en MLS prévue pour 2017.

Cinq équipes n’ont pas encore gagné depuis le début du championnat. Lesquelles ont le plus de raisons de s’inquiéter, de craindre de rater leur saison, que ce soit en restant coincé en fond de classement ou en n’atteignant pas leurs objectifs ? On tente de poser des diagnostics : les casse-tête de Montréal avec le jeu des vases communicants, les individualités de Chicago qui peinent à sublimer l’équipe (on revient sur la confrontation de ce week-end entre les deux), les bobos de New York, les problèmes récurrents de Portland depuis le début de l’année et San José qui a du mal à imposer son rythme.

Grande annonce attendue ce mercredi, avec un intitulé qui en dit long : « Atlanta 2017 ». La ville de Géorgie devrait donc avoir son équipe en MLS dans trois ans. On parle des implications de cette arrivée, du propriétaire qui possède aussi une équipe de NFL (comme à Seattle et New England), du soccer à Atlanta dans le passé récent, du nouveau stade avec un terrain artificiel ou encore de la stratégie de croissance de la MLS.

Joueur le mieux payé de la compétition, Clint Dempsey occupe actuellement la tête du classement des buteurs et a été excellent ces deux dernières semaines. Un contraste avec son retour difficile la saison dernière. Une bonne nouvelle pour la MLS et l’équipe nationale américaine, dont nous tentons d’expliquer les tenants et les aboutissants.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

14 April 10:20 de la mañana

Un club qui concède sa première défaite mais reste en tête, son bourreau qui se rapproche mais n’est pas encore ravi de son jeu, un battu heureux de la manière, une dernière équipe invaincue mais qui a du mal à gagner, et cinq équipes qui courent toujours derrière leur premier succès : pas grand-monde ne semble pleinement satisfait du déroulement des évènements ce week-end.

Toujours en tête du classement, Dallas a perdu son premier match de la saison, 2-3 contre Seattle. Menant 2-1 à la pause, les Texans ont ensuite été acculés à leur but par des visiteurs emmenés par un Clint Dempsey qui trouve enfin sa forme optimale depuis son retour en MLS. Auteur de deux buts et à l’origine du troisième, il était d’autant plus inspiré qu’il jouait dans la région où il a grandi. Les vainqueurs admettaient toutefois qu’il y a encore place à amélioration et estiment que la deuxième mi-temps n’est que le début des progrès de leur équipe, qui s’est toutefois rapprochée à trois points du leader.

Il ne reste donc plus qu’une seule formation invaincue cette saison : Salt Lake, qui a partagé l’enjeu à Philadelphie. Un verre qui n’est toutefois qu’à moitié plein car pour la deuxième fois en quelques semaines, les hommes de Jeff Cassar ont laissé filer deux unités dans les tout derniers instants. Ils ne perdent pas mais n’ont gagné que le tiers de leurs rencontres. Ce qui fait que certains clubs qui ont moins joué comptent autant de points.

Parmi eux, Columbus, qui a confirmé son bon comportement à l’extérieur en partageant l’enjeu à San José. Pour en savoir plus sur les jaune et noir, écoutez notre émission Coup Franc du 8 avril. Dernier membre du quatuor à dix points, Colorado, qui semble avoir trouvé cette année la recette de la réussite en déplacement, s’est imposé à Toronto, fier de son match malgré le résultat et l’accumulation de blessures.

En milieu de peloton, le LA Galaxy est à tenir à l’œil car il a joué deux rencontres de moins que la plupart de ses adversaires. Il a dû batailler ferme pour venir à bout de Vancouver - qui à défaut du résultat se réjouissait de la manière - et a émergé grâce à certains de ses fers de lance : le gardien Penedo, le buteur Keane mais aussi Ishizaki, un nouveau qui n’a pas mis beaucoup de temps à se faire apprécier.

Après deux victoires pour commencer la saison, Houston vient d’enchaîner trois défaites et sa défense est retombée dans ses travers à New England. Auteur d’un des deux buts, Kevin Alston trouvait le fond des filets pour la première fois de sa carrière en MLS, un an après avoir été traité pour une leucémie. Si une seule équipe est invaincue, elles sont encore cinq à ne pas avoir gagné : San José, mais aussi Montréal et Chicago, qui ont partagé l’enjeu au Québec, Portland, tenu en échec chez lui par Chivas USA, et New York, battu à DC United et où l’inquiétude est de plus en plus perceptible.

LES RÉSULTATS
Montréal - Chicago
Philadelphie - Salt Lake
DC United - New York
New England - Houston
Toronto - Colorado
Dallas - Seattle
Portland - Chivas USA
Los Angeles - Vancouver
San José - Columbus

 
1-1
2-2
1-0
2-0
0-1
2-3
1-1
1-0
1-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo