blog

Match Lookahead

21 March 3:55 de la tarde

Last week, FC Dallas revealed a new product, the Orange Obliteration System (OOS). They hoped it would help them beat their orange-clad rivals from Houston.  

Well, it worked. FCD got a dramatic 3-2 win over the Dynamo

And now, other people want in on the action, namely, the Vancouver Whitecaps, who will face the Dynamo on Saturday at BBVA Compass Stadium, where the Dynamo have a 12-0-6 record since the stadium's opening last year.

Here's the tweet the 'Caps sent on Wednesday, requesting their own OOS.

Dallas, never shy about tweaking their in-state rivals, obliged.

And the Whitecaps were thankful.

A little later, the Dynamo jumped into the fray, referencing Kenny Cooper's controversial match-winning goal against Houston last week.

15 March 10:26 de la mañana

Une fois n’est pas coutume, je ne vous ferai pas la présentation de cette journée de championnat sous l’angle sportif, mais bien sous celui des tensions qui animeront les protagonistes, semaine des rivalités oblige.

La plus connue est sans nul doute celle qui oppose Seattle à Portland. Il faut dire que sur la scène du soccer, elle existe depuis une quarantaine d’années puisque les deux villes avaient déjà une équipe (portant le même nom ou presque) à l’époque dans la NASL. Malgré une piètre saison 2012, Portland a remporté la coupe Cascadia l’an dernier mais Seattle partira quand même favori.

Toujours chaude, et pas seulement dans le sport, celle entre la plus grande ville et la capitale oppose, aux États-Unis, New York à Washington. Cependant, en MLS, les tensions entre New York et DC United sont loin d'être exacerbées. Certes, on a des exemples d'épisodes intenses (et bizarres) entre les deux clubs, mais pour samedi, on parle surtout de la solidité de l'amitié entre les deux entraîneurs, Mike Petke et Ben Olsen.

Ce match ouvrira la journée sur NBC, avant de passer le relais à une longue journée de soccer sur NBCSN qui commencera par Kansas City - Chicago, duel sans animosité particulière. On ne peut pas en dire autant de Montréal - Toronto (direct RDS et TSN), deux villes rivales dans le sport mais aussi l’histoire, la culture ou encore la politique. Et deux équipes aux styles différents : ne vous attendez cependant pas à un duel Italie - Angleterre tel que le rapportent les clichés.

Toujours samedi, le duel des Rocheuses entre Salt Lake et Colorado aura certes une saveur régionale, mais il est difficile de parler de rivalité tant la correction a souvent dominé les rencontres entre les deux équipes.

Celle entre Houston et Dallas (diffusée sur ESPN2 et ESPN Deportes) a un enjeu extra-sportif clair : El Capitan, canon datant de la guerre de sécession. Sur le terrain, il y eut des duels pour le moins âpres mais les changements dans les deux équipes au cours des dernières années ont calmé les ardeurs, ce qui déçoit passablement Brian Ching.

Pour clore le tout, Univision diffusera le duel LA Galaxy - Chivas USA. À part leur stade commun, tout oppose les deux clubs. Certains n’hésitent pas à comparer le duel de cette saison à un microcosme des différences entre les États-Unis et le Mexique. Le choc des cultures est évident entre deux clubs habitués aux extrémités opposées du classement, mais les deux camps font preuve d’un grand respect pour l’adversaire quand ils évoquent ce match.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 16 mars
12h30 : New York - DC United
15h00 : Kansas City - Chicago
16h00 : Montréal - Toronto
17h00 : Philadelphie - New England
17h30 : Columbus - San José
18h00 : Salt Lake - Colorado
20h00 : Seattle - Portland
Dimanche 17 mars
13h00 : Dallas - Houston
17h00 : LA Galaxy - Chivas USA

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

13 March 11:38 de la mañana

Seattle - Tigres UANL a été un match d’anthologie. Battus 1-0 au match aller et menés 0-1 à la mi-temps, les hommes de Sigi Schmid ont renversé la vapeur pour s’imposer 3-1 et se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Comme à l’aller, Gspurning a multiplié les arrêts de grande classe en début de rencontre, mais ne put rien quand Hernandez s’est présenté seul face à lui (0-1). On avait à peine passé la demi-heure que certains Mexicains commençaient déjà à jouer la montre. Mal en prit à Viniegra, qui reçut son second carton jaune juste avant la mi-temps.

À onze contre dix, Seattle y a cru tant et plus et a tout tenté après la pause. Difficile de s’approcher du but adverse ? Alors, il faut tirer de loin : Yedlin et Traoré n’ont pas hésité et ont décoché deux superbes frappes (regardez le résumé ci-dessus, elles en valent vraiment la peine) pour porter la marque à 2-1. Il manquait encore un but aux Américains pour se qualifier, Johnson l’a inscrit à un quart d’heure de la fin.

Pour la deuxième fois depuis que la compétition porte le nom de Ligue des champions, un club mexicain est éliminé par une formation étrangère (la première, c’était dans la phase de groupes cette saison). Après le match, le vestiaire local transpirait de joie et de fierté.

Au tour suivant, Seattle affrontera le vainqueur du duel Santos Laguna - Houston. Battus 1-0 à l’aller, les Mexicains tenteront de renverser la vapeur ce soir (20h00 HE) dans leur antre redoutable de Torréon contre des Texans qui comptent sur leur expérience en défense.

Dans l’autre match d’hier, le tenant du titre Monterrey a concédé le nul 1-1 contre les Guatémaltèques de Xelajú (résumé vidéo) mais, fort de sa victoire 1-3 à l’aller, s’est facilement qualifié pour les demi-finales. Il s’y mesurera au vainqueur de LA Galaxy - Herediano (ce soir 22h00 HE). Après le 0-0 de l’aller, les Californiens devront marquer devant leur public mais veilleront surtout à ne pas encaisser.

08 March 12:50 de la tarde

Ce jeudi soir, le LA Galaxy est allé chercher le 0-0 dans la controverse à Herediano (résumé vidéo). Comme les deux autres clubs de MLS engagés en Ligue des champions, il sera exempt lors de cette deuxième journée de championnat, qui sera certainement riche en enseignements pour beaucoup d’autres.

Les équipes qui ont agréablement surpris la semaine dernière voudront confirmer leur bon départ. Parmi elles, Montréal se déplacera à Portland, où tout le monde encense déjà Diego Valeri. Salt Lake, avec un Plata qui ne semble pas avoir plus de 25 minutes dans les jambes, aura un déplacement tout aussi périlleux, à DC United.

Celles qui ont logiquement gagné voudront affirmer leur suprématie. Ainsi, Kansas City, emmené par un Rosell dont on a déjà pu apprécier l’intelligence de jeu, aura a priori la tâche aisée à Toronto (direct RDS2, TSN). Pour Vancouver et Columbus, la facilité contre un adversaire modeste, c’était la semaine dernière : leur confrontation directe en Colombie-Britannique devrait nous en dire plus sur leurs réelles possibilités.

Mais beaucoup sont déjà en quête de rachat après des débuts ratés. Contre New England, qui a besoin d’un stade mieux situé, Chicago, toujours privé de Pause et Friedrich, doit faire oublier la claque reçue au LA Galaxy (direct NBCSN). San José, dont Wondolowski est le seul attaquant en état de jouer, devra trouver le moyen de battre New York, privé de Juninho, devant les caméras d’ESPN et ESPN Deportes.

Les téléspectateurs d’Univision assisteront au duel Colorado - Philadelphie, le seul opposant deux équipes battues la semaine dernière, annoncé sous une neige abondante. Enfin, en direct sur Unimas, Chivas USA devra rassurer tant sur le terrain qu’en dehors face à une équipe de Dallas qui a remporté son premier match sans convaincre.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 9 mars
13h30 : Toronto - Kansas City
18h00 : Colorado - Philadelphie
19h00 : DC United - Salt Lake
19h30 : Chicago - New England
19h30 : Vancouver - Columbus
22h30 : Portland - Montréal
Dimanche 10 mars
17h00 : Chivas USA - Dallas
22h00 : San José - New York

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

07 March 12:55 de la tarde

Pour une deuxième fois en quelques jours, Seattle s’est incliné par le plus petit écart. Sauf que la défaite sur le terrain de Tigres UANL en Ligue des champions ce mercredi n’avait pas la même saveur que celle contre Montréal samedi dernier.

Les hommes de Sigi Schmid ont subi la rencontre d’un bout à l’autre (résumé vidéo) et doivent une fière chandelle aux exploits réalisés par leur gardien autrichien Michael Gspurning qui a préservé le suspense en vue du match retour mais a quand même dû s’avouer vaincu pour la seule fois du match à un quart d’heure de la fin. La rencontre a aussi été le théâtre des débuts, réussis, de Djimi Traoré.

Dans l’autre rencontre disputée hier soir, Monterrey s’est imposé 1-3 à Xelajú (résumé vidéo). Dernier rendez-vous de ces quarts de finale aller ce soir : Herediano - LA Galaxy. Même si les Costariciens ne respirent pas la forme, Robbie Keane redoute ce déplacement… et est bien heureux de ne pas comprendre l’espagnol.

Sachez par ailleurs que le destin de Peguy Luyindula à New York sera fixé bientôt, que les problèmes offensifs de San José ne s'arrangent pas puisque Mike Fucito est blessé à son tour, que la MLS a divulgué hier le calendrier de sa Division réserves et que le match Colorado - Philadelphie de ce samedi pourrait se jouer sous une tempête de neige. Envie de voir ce que ça va donner ? Abonnez-vous à MLS Live !

06 March 12:46 de la tarde

Le championnat vient à peine de reprendre et les représentants de MLS sur la scène internationale n’ont pas le temps de chômer, puisque les quarts de finale aller de la Ligue des champions se jouent en ce milieu de semaine.

Tout a commencé hier à Houston, par une victoire 1-0 des Texans contre Santos Laguna (résumé vidéo). Alors qu’il avait été laissé sur le banc en début de match, Brad Davis a offert aux siens le but de la victoire à une minute de la fin. Une défaite par le plus petit écart qui n’émeut guère et n’inquiète pas plus que cela des Mexicains confiants de renverser la situation lors du match retour à Torréon.

Ce soir, Seattle sera au Mexique pour racheter sa défaite contre Montréal. La tâche ne sera pas simple pour un club qui n’a réussi à de qualifier qu’une fois sur sept lors des confrontations à élimination directe qu’il a disputées en Ligue des champions. D’autant que son adversaire, Tigres UANL, est invaincu en neuf matchs de championnat du Mexique, mais vient cependant de perdre son meilleur buteur. Coup d’envoi à 22h (HE).

Le LA Galaxy, troisième représentant de la MLS à ce stade de la compétition, affrontera demain les Costariciens du CS Herediano (20h, HE) sur leur terrain. Un déplacement que Marcelo Sarvas connaît bien et dont il se méfie particulièrement, puisqu’il a défendu les couleurs d’un club rival, Alajualense. Le Brésilien s’attend à voir un adversaire qui imposera la pression dès le coup d’envoi.

La quatrième rencontre, seule sans représentant de MLS, verra ce soir le tenant du titre Monterrey se déplacer à Xelajú (Guatemala), l’invité surprise de ces quarts de finale.

01 March 12:00 de la tarde

Ce samedi, le championnat reprend ses droits. Finis les duels amicaux, cette fois ça compte pour des points. Le premier coup d’envoi sera donné à 14h00 à Philadelphie, qui reçoit Kansas City dont la défense devrait encore être l’atout principal. En après-midi, le Canada aura les yeux rivés sur le match Vancouver - Toronto (direct RDS2, TSN) puis sur le déplacement en soirée de Montréal à Seattle où Rose remplacera Alonso suspendu.

Autre duel qui vaudra le coup d’œil samedi soir, celui diffusé sur NBCSN entre Houston, qui ne peut que viser la Coupe MLS après deux finales perdues, et DC United, où De Rosario vient d’écoper d’une suspension de deux rencontres.

Le LA Galaxy, tenant de la Coupe MLS qui a promis l’arrivée d’une nouvelle vedette, accueillera dimanche devant les caméras d’Unimas une équipe de Chicago qui s’est sérieusement renforcée durant l’hiver. Portland, qui vient d’engager Frédéric Piquionne, tentera de faire chuter New York pour les grands débuts de Mike Petke sur le banc (direct ESPN2). Enfin, le lauréat du dernier Supporters Shield, San José, où il y a encore de nombreuses places à prendre dans l’effectif, bouclera la journée contre Salt Lake.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 2 mars
16h00 : Philadelphie - Kansas City
18h30 : Vancouver - Toronto
20h00 : Houston - DC United
20h30 : Dallas - Colorado
22h30 : Seattle - Montréal
22h30 : Chivas USA - Columbus
Dimanche 3 mars
17h00 : LA Galaxy - Chicago
19h30 : Portland - New York
22h00 : San José - Salt Lake

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

26 February 1:02 de la tarde

On saura ce soir qui des États-Unis ou du Canada participera à la prochaine Coupe du monde des moins de 20 ans. En effet, les deux pays s’affrontent sur le coup de 18h00 (direct Fox Soccer, sportsnet.ca) pour une des quatre places attribuées à la zone Concacaf (programme complet ici).

Les jeunes Canadiens ont, selon de nombreux observateurs, une de leurs générations les plus talentueuses depuis longtemps. Après un départ raté contre Cuba, les voilà obligés de vaincre leur puissant voisin pour atteindre le seul objectif qui compte à leurs yeux : une place pour la Turquie. Ne paraissant pas inquiet outre mesure, le sélectionneur américain Tab Ramos dit quand même se méfier de la machine canadienne bien huilée.

Loin de ces considérations, Chris Wondolowski sera encore dans les candidats au titre de meilleur buteur cette année. Auteur de 61 roses au cours des trois dernières saisons, il vient surtout de signer un nouveau contrat de quatre ans à San José, doublant ses émoluments annuels, ce qui lui vaut de devenir joueur désigné. Voir des produits locaux, comme lui ou Landon Donovan, obtenir ce statut ne peut être que bénéfique pour la MLS.

Un joueur désigné de plus… mais aussi un de moins, puisque le médian défensif allemand de Toronto Torsten Frings a annoncé sa retraite ce matin. À Seattle, on tente d’attirer Obafemi Martins, mais avant de l’engager il faudra se séparer d’un des trois joueurs désignés déjà sous contrat, possiblement Christian Tiffert dont on a peu de nouvelles.

22 February 2:09 de la tarde

Ce week-end est certes le dernier de février mais surtout le dernier avant la reprise du championnat. Ce sera l’occasion d’une répétition générale sous forme de match amical pour l’ensemble des 19 clubs de MLS.

La finale du tournoi d’Orlando opposera deux équipes que l’on dit plus fortes que l’an dernier : Montréal, qui n’a enregistré que deux transferts entrants, et Columbus, dont le PDG rêve de Coupe MLS. En matchs de classement, Philadelphie, qui a déjà laissé partir trois joueurs acquis durant l’hiver, se mesurera à Kansas City, où Josh Gardner compte relancer sa carrière, alors que DC United, qui espère voir Pontius rétabli pour le début de la compétition, affrontera Toronto où les jours de Frings semblent comptés.

Autre joueur à l’avenir incertain, Christian Tiffert, de Seattle, adversaire en finale du tournoi de Tucson de Salt Lake, qui vient d’attirer le jeune attaquant colombien Olmes García. Le club de l’Utah voit aussi s’en aller Jonny Steele vers New York, adversaire dans l’autre match du jour de New England où l’on attend beaucoup d’Andrew Farrell, premier choix du dernier SuperDraft.

À la Carolina Challenge Cup, le club hôte, Charleston, rencontrera Houston dont le dernier renfort en date, Andrew Driver, est prêt à faire le sale boulot. De son côté, Chicago, qui salue les progrès accomplis sur phases arrêtées, se mesurera à Vancouver où Nigel Reo-Coker a signé pour quatre ans.

AIK sera l’adversaire de Portland, où les blessures s'accumulent, devant son public pour clore son tournoi où l’on observera aussi attentivement le duel entre San José, privé de plusieurs forces vives à l’attaque, et Dallas, qui s’est suffisamment renforcé cet hiver pour viser le haut du classement.

Seules trois équipes ne participent pas aux quatre tournois d’avant-saison. Chivas USA, où les éloges pleuvent sur Chelis, se mesurera au LA Blues. Colorado, qui a radicalement changé de visage en quelques mois, est en Californie pour y affronter dès ce soir le LA Galaxy où Bruce Arena explique qu’on ne voit pas la valeur d’une équipe durant la préparation mais seulement quand la compétition commence.

20 February 1:15 de la tarde

À dix jours du coup d’envoi de la saison, ce mercredi sera une nouvelle occasion de peaufiner les réglages lors de nombreux matchs amicaux.

Déjà qualifié pour la finale du tournoi de Tucson, Seattle, qui après Shalrie Joseph convoite d’autres renforts, se mesurera à New York plutôt décevant durant cette période de préparation. L’autre rencontre opposera Salt Lake, où Joao Plata semble avoir rapidement trouvé sa place, à New England, qui compte sur ses renforts hivernaux pour solidifier les bases construites l’an dernier.

Autre transfert récent, celui du jeune défenseur international hondurien Johnny Leverón à Vancouver, qui affrontera aujourd’hui à la Carolina Challenge Cup une équipe de Houston qui a jeté son dévolu sur l’ailier écossais Andrew Driver. Hôte du tournoi, Charleston se mesurera à Chicago qui a réussi à consolider son arrière-garde cet hiver sans aller chercher de nouveau défenseur.

Pour le deuxième match de son propre tournoi et quelques heures après l'embauche de Mikael Silvestre, Portland voudra confirmer son renouveau face à Dallas, qui a transféré deux nouveaux joueurs ce mardi. San José - AIK sera l’autre affiche de la soirée.

Notons aussi deux duels amicaux à Orlando : Toronto et son effectif maigrichon contre Kansas City, qui ne veut pas mettre la pression sur Bieler, ainsi qu’Orlando - Montréal.