blog

Match Lookahead

11 October 11:12 de la mañana

Cette semaine coupée en deux se poursuit avec quatre matches de championnat au programme ce week-end (encore une fois, tous avec un enjeu), après un vendredi où les équipes nationales seront au premier plan.

Après la gifle reçue à Colorado, Seattle a tendu l’autre joue contre Vancouver. Portland ne demande pas mieux que de porter le coup de grâce à son rival, qu’il reçoit ce dimanche à 21h00 HE (direct TSN2, ESPN, ESPN Deportes) à l’occasion de son centième match en MLS. Les deux équipes luttent encore pour le Supporters Shield mais la fierté sera aussi un enjeu important, tout comme la Coupe Cascadia.

Samedi, l’attention se portera dans la Conférence Est, à commencer par Montréal - New England (14h00 HE, direct RDS, TSN). Il ne faudra pas y arriver en retard ! Les Québécois encaissent de nombreux buts entre la 4e et la 7e minute alors que leur adversaire du jour s’est donné comme mission… de ne pas concéder de but en début de match ! Il y a de la friabilité dans l’air. Pour la première fois privé de concert de ses increvables  Camara et Brovsky, Marco Schällibaum devra jongler avec son effectif.

Philadelphie (à DC United, 19h00 HE) et Chicago (à Dallas, 20h30 HE avec retransmission gratuite sur MLSsoccer.com) doivent bien négocier leur déplacement chez un adversaire à leur portée. Il sera particulier pour l’Unioniste Brian Carroll, qui disputera son 300e match en MLS sur le terrain de ses débuts. Toujours du mauvais côté de la ligne rouge, Chicago n’a plus le droit à l’erreur s’il veut atteindre l’objectif de Jeff Larentowicz : remporter la prochaine Coupe MLS !

Ce vendredi, le monde entier sera rivé sur les éliminatoires de la Coupe du monde. De nombreux pays s’ajouteront à la liste de ceux qui ont leur billet pour le Brésil, sur laquelle figurent déjà les États-Unis et le Costa Rica. Les Américains prennent cependant très au sérieux leurs deux dernières rencontres (aujourd’hui contre la Jamaïque et mardi au Panama) : c’est le début de la préparation pour le Mondial, et les vedettes doivent être au service de leur pays, ce qui fera par exemple que Landon Donovan devrait manquer LA Galaxy - Montréal mercredi prochain. La pression est forte sur les nations pas encore qualifiées et pour qui l’élimination serait injustifiable. En tête de liste, le Mexique, qui doit vaincre le Panama et remporter une première rencontre à domicile, lui qui compte actuellement trois points de retard sur le Honduras, qui reçoit le Costa Rica.

Classement général
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

09 October 11:30 de la mañana

Trois duels sont au programme ce mercredi et il est quasiment certain qu’au moment d’aller dormir ce soir, de nombreux joueurs verront soit leurs rêves exaucés, soit leurs ambitions anéanties.

Le match qui semble le plus crucial est celui opposant San José à Colorado (22h30 HE). Après un départ catastrophique, le détenteur du Supporters Shield rêve encore de se qualifier pour la phase finale de la saison. Battu une seule fois sur son terrain en 2013, il a surtout fait de gros progrès défensifs depuis l’arrivée de Mark Watson à la barre. Mais aujourd’hui, il doit gagner contre son principal concurrent direct, très impressionnant samedi dernier contre Seattle. Peut-être privé de Powers, Colorado ne pourrait plus être rattrapé par son adversaire du jour en cas de victoire.

Autre match opposant deux clubs de la Conférence Ouest, Seattle - Vancouver (22h00 HE). L’équipe locale pourra compter sur les retours de Dempsey et Martins qui, blessés, n’avaient pu aider leurs équipiers à éviter l’asphyxie dans les Rocheuses. Ces trois points sont très importants dans la conquête de la première place du classement général. Ils le sont encore plus pour Vancouver qui ne veut pas être en vacances dès la fin de la saison régulière mais sera privé de Miller et Mattocks pour son déplacement.

Chronologiquement, le premier rendez-vous de la soirée sera Houston - Kansas City (20h00 HE). Les Texans ont pris trois points précieux contre Montréal vendredi dernier et tiennent à confirmer cette victoire aujourd’hui, comptant en outre sur la disponibilité de Driver alors que Garcia est en équipe nationale. Auteur de l’excellente opération du week-end dernier, les Ciel et Marine se sont remis à rêver du Supporters Shield et pourraient prendre la tête du classement général en cas de victoire sur le terrain d’un adversaire… qui a brisé ses rêves lors des deux dernières saisons. Méfiance !

Rendez-vous ici pour connaître tous les scénarios possibles de qualification et/ou d’élimination pour la phase finale de la Coupe MLS suite aux rencontres jouées cette semaine.

Classement général
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

04 October 12:36 de la tarde

Les concurrents directs de Seattle n’ont pas le droit à l’erreur ce week-end s’ils veulent lui barrer la route du Supporters Shield. Le deuxième du classement (mais largement en tête si on se base sur les points perdus) a encore un match difficile à l’agenda : un déplacement à Colorado (direct TSN2, NBCSN), qui reste sur sept rencontres sans défaite à domicile et où l’éthique de travail d’Oscar Pareja donne envie au club de prolonger son bail à vie. Le duo Martins - Johnson serait bien inspiré d’enfin montrer sa complémentarité pour offrir la victoire à Seattle.

Pendant ce temps, New York aura une tâche plus facile sur le papier : le leader, en forme mais toujours prompt à l’autocritique, reçoit New England, qui compte sur le retour du Français Saër Sène pour remonter au classement. À voir gratuitement sur MLSsoccer.com. Tâche a priori aisée aussi pour Salt Lake contre Dallas, mais les hommes de Jason Kreis seront-ils remis de leur déconvenue en finale de la Coupe des États-Unis ? Une fin de saison canon permettrait à Portland de convoiter le Supporters Shield, mais l’équipe pense avant tout à une place en phase finale, dont elle se rapprocherait en cas de bon résultat à Vancouver.

Les places dans le top 5 de chaque conférence sont chères et chaque point pris contre un concurrent direct vaut de l’or. Depuis quelques semaines, Columbus a des ailes et a entrepris une opération rattrapage dont la prochaine étape le verra recevoir Kansas City et ses duels sources régulières de fautes et de cartons. Autre style de carton, le 5-0 infligé par Montréal à Houston il y a quelques semaines voudra être vengé par les Texans alors que les Québécois ne veulent plus commettre les erreurs à la récupération et à la relance qui leur ont coûté deux points à Chicago.

Avec un classement aussi serré, la victoire est obligatoire pour ceux qui affrontent un des trois « cancres » de la saison. Chicago, où Chris Rolfe se sent bien dans son nouveau rôle même s’il marque moins, devra se méfier du déplacement à DC United (direct NBCSN)… en tout cas si son adversaire ne ressent plus les effluves de la fête suite à sa victoire en Coupe des États-Unis. Avec un MacMath en forme, Philadelphie partira favori de son affrontement contre Toronto retransmis sur TSN2. Enfin, les téléspectateurs d’Unimas pourront voir le derby de Los Angeles : maintenant au LA Galaxy, Laurent Courtois sait qu’il faut se méfier de son ancien club Chivas USA pour qui c’est le match de l’année.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 4 octobre
20h00 : DC United - Chicago
20h30 : Houston - Montréal
Samedi 5 octobre
19h00 : New York - New England
19h30 : Columbus - Kansas City
19h30 : Philadelphie - Toronto
21h00 : Salt Lake - Dallas
22h00 : Colorado - Seattle
Dimanche 6 octobre
17h00 : LA Galaxy - Chivas USA
20h00 : Vancouver - Portland

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

27 September 1:06 de la tarde

La semaine dernière, Seattle s’est fait prendre sa place en tête du classement par New York. Cette semaine, il aura l’occasion de la récupérer en face à face, puisqu’il accueille le nouveau leader (direct TSN2, ESPN, ESPN Deportes). Pour cela, il compte sur sa nouvelle arme : les phases arrêtées, grâce auxquelles il fait mouche lors de deux-tiers de ses matchs depuis le mois d’août. Probablement sans Henry ni Olave, les visiteurs n’auront pas une tâche aisée.

Quelques heures plus tôt, un peu plus au sud, les caméras de NBC seront présentes pour un autre sommet alléchant. Portland pourra montrer à l’Amérique entière que Valeri est candidat au titre de Joueur de l’année mais devra avant tout effacer le LA Galaxy où Donovan, finalement resté en tribune à Cartaginés, demeure incertain.

Parmi les poursuivants qui caressent encore un mince espoir de soulever le Supporters Shield, Kansas City a théoriquement la tâche la plus aisée. Ce vendredi soir, à l’antenne de TSN2 et NBCSN, Aurélien Collin (qui fait parler de lui à Téléfoot, émission culte en France) et ses coéquipiers pourront compter sur le retour de Bieler pour recevoir Philadelphie, en panne après cinq rencontres sans succès.

Salt Lake jouera à Vancouver (direct RDS2, TSN2), mais aura-t-il suffisamment la tête au match pour rebondir après deux défaites consécutives ? Les articles sur ce déplacement sont en tout cas plus difficile à trouver que ceux sur le possible départ de Jason Kreis et surtout à propos de la finale de la Coupe des États-Unis, mardi. Apparemment beaucoup plus concentré sur la suite du championnat, Montréal devra trouver la bonne stratégie pour compenser la suspension de Felipe à Chicago, où Soumare est lui-même suspendu et où le joueur désigné Anangono compte faire parler la poudre aux côtés de Magee. Ce match est diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com.

L’offre télévisuelle ne manque pas ce week-end puisque les téléspectateurs de RDS2 et TSN2 pourront aussi regarder l’affrontement entre Toronto et DC United, l’autre finaliste de la Coupe des États-Unis, alors que ceux d’Unimas pourront voir si San José poursuit sa remontée fantastique ou si Chivas USA y met un coup d’arrêt.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 27 septembre
20h00 : Kansas City - Philadelphie
Samedi 28 septembre
13h00 : Toronto - DC United
19h00 : Vancouver - Salt Lake
19h30 : New England - Houston
20h30 : Chicago - Montréal
Dimanche 29 septembre
15h30 : Portland - LA Galaxy
20h00 : Dallas - Columbus
21h00 : Seattle - New York
23h00 : Chivas USA - San José

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

24 September 11:51 de la mañana

Les trois clubs de MLS en lice cette semaine en Ligue des champions sont placés devant une mission différente, et un spectre de résultats variant de la qualification immédiate à l’humiliation totale.

Montréal sera le premier à entrer en action, ce mardi contre Heredia (20h00 HE). Heredia n’a besoin que d’un point lors de ses deux dernières rencontres pour se qualifier. S’ils souhaitent passer au tour suivant, les Québécois doivent s’imposer au moins 6-0 et espérer que lors du dernier match, San José batte les Guatémaltèques… mais avec cinq buts d’écart de moins. Les chances de se qualifier sont infimes mais « on va tout essayer », a assuré l’entraîneur Marco Schällibaum.

À l’opposé, le LA Galaxy pourrait assurer sa qualification dès ce mercredi. La mission des Californiens est simple : aller chercher un point à Cartaginés (Costa Rica / 22h00 HE) suffira pour finir en tête du groupe, alors qu’une défaite ne serait pas synonyme d’élimination. Touché à la cheville, Landon Donovan a effectué le voyage après avoir été laissé au repos en championnat samedi contre Seattle. L’objectif est clair : obtenir son billet pour les quarts de finale dès que possible.

Houston devra attendre avant de savoir s’il sera encore de la partie après Nouvel An. Largement favori contre les Trinidadiens de W Connection, son résultat déterminera la difficulté de sa tâche pour son dernier match, le 24 octobre à Arabe Unido. S’il gagne ce mercredi (20h00 HE), il pourra ensuite se contenter d’un point, sinon il devra s’imposer au Panama. Mais aujourd’hui, la partie orange du Texas semble davantage préoccupée par l’annonce de la retraite de Brian Ching.

20 September 12:31 de la tarde

À peine arrivé en tête du classement, voilà déjà Seattle face à un défi de taille : un déplacement chez le tenant de la Coupe MLS, le LA Galaxy, diffusé par TSN2 et NBCSN. Pour le mener à bien, le nouveau leader compte sur une défense qui joue de manière beaucoup plus concentrée depuis un mois. Cela sera nécessaire pour contrer l’attaque californienne, puissante malgré l’incertitude qui pèse sur la participation de Landon Donovan.

Au sein du quatuor à la poursuite de Seattle, seul Kansas City se produira à l’extérieur (à voir gratuitement sur MLSsoccer.com) : un déplacement a priori facile à Toronto, qui voudra toutefois briller devant son nouveau directeur général, pour les hommes de Peter Vermes qui doivent faire oublier leur décevant partage contre Esteli. À Montréal aussi, on souhaitera rebondir après un triste milieu de semaine en Ligue des champions : ce sera possible contre Vancouver (direct RDS, TSN, Univision Deportes), à l’occasion du 59e duel entre les deux clubs lors duquel les supporters des deux camps remercieront Edurardo Sebrango, qui a brillé pour les deux formations.

De son côté, San José tentera de surfer sur sa victoire de mardi contre Montréal, mais la tâche ne sera pas simple avec un déplacement à Salt Lake. Reste à voir comment Jason Kreis et ses hommes réagiront à la rumeur de départ de l’entraîneur en direction de New York City. Dans le non lointain New Jersey, on s’intéressera davantage à la venue de Dallas à la Red Bull Arena (direct Unimas) où la machine à buts tourne à plein régime… tout comme l’imagination autour de la célébration de Thierry Henry, qui fait le tour du monde.

Notez que la journée s’ouvrira dès ce vendredi sur TSN2 et NBCSN avec un alléchant Portland - Colorado. La complémentarité du duo Buddle - Torres sera à nouveau mise à l’épreuve sur le terrain d’une équipe souvent plus séduisante qu’efficace et qui compte en ses rangs celui que les spécialistes viennent d’élire meilleur joueur de moins de 24 ans du championnat : Darlington Nagbe.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 20 septembre
22h00 : Portland - Colorado
Samedi 21 septembre
14h00 : Montréal - Vancouver
16h00 : Toronto - Kansas City
19h30 : New England - DC United
19h30 : Columbus - Chicago
20h30 : Houston - Chivas USA
21h00 : Salt Lake - San José
22h30 : LA Galaxy - Seattle
Dimanche 22 septembre
17h00 : New York - Dallas

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

17 September 11:39 de la mañana

Ce milieu de semaine est consacré à la Ligue des champions et chacun des quatre clubs de MLS qui sera en lice peut résumer son objectif de match par “Vaincre ou…”

San José : vaincre ou mourir. Derniers avec deux défaites en autant de sorties, Wondolowski et ses coéquipiers seront éliminés s’ils ne battent pas Montréal (qui compte 3 points sur 6) ce soir en Californie (22h00 HE). C’est d’autant plus important que l’équipe s’enlise en championnat et que la scène internationale pourrait sauver sa saison.

Montréal : vaincre ou perdre le contrôle de son destin. Cette fois, les Québécois, qui veulent être les premiers de leur groupe à prendre des points à l’extérieur, n’ont pas laissé leurs vedettes à la maison. En cas de succès ce soir, il leur suffira de battre Heredia la semaine prochaine par deux buts d’écart pour assurer leur qualification. Une défaite relancerait leur adversaire du jour. En cas de partage, ils seront dépendants du résultat du dernier match du groupe qui verrait Heredia (actuel leader avec 6 points) se déplacer sur le terrain d’une équipe de San José déjà éliminée.

Kansas City : vaincre ou patienter. Chez lui contre les nicaraguayens d’Esteli (20h00 HE), le Sporting a la tâche la plus aisée sur le papier mais ne compte certainement pas lever le pied. Il a gagné lors de ses deux déplacements et pourrait donc se retrouver avec un neuf sur neuf… qui ne lui assurera pas encore la qualification mathématiquement. Mais toute la pression serait alors sur Olimpia, qui serait contraint de faire mieux qu’un sans-faute la semaine prochaine contre Esteli et le 23 octobre au Sporting Park.

LA Galaxy : vaincre ou choisir ses ambitions. À Los Angeles, l’objectif à ce jour est encore de briller dans toutes les compétitions dans lesquelles l’équipe est engagée. Cette semaine sera cruciale, avec le match de Ligue des champions de ce mercredi contre Isidro Metapan (22h00) puis la venue de Seattle ce week-end en championnat. Un partage suffirait au LA Galaxy pour reprendre la tête du groupe mais il lui restera ensuite deux déplacements difficiles. Autant se donner de l’air rapidement.

13 September 11:02 de la mañana

La journée de championnat s’ouvre ce vendredi soir avec un sommet incontestable : Seattle - Salt Lake (direct TSN2, NBCSN), le deuxième contre le premier, la meilleure défense contre la meilleure attaque. Sigi Schmid devrait en outre pouvoir compter sur toutes ses vedettes (dont Eddie Johnson, qui a expliqué sa célébration controversée) pour affronter le leader qui a pris six points sur six lors des confrontations entre les deux clubs cette saison. Mais elles ont eu lieu dans l’Utah. Cette fois, Seattle aura l’appui de son célèbre douzième homme, que son adversaire trouve toutefois plus encourageant qu’intimidant.

Troisième larron en excellente position pour décrocher le Supporters Shield, Montréal aura une tâche autrement plus aisée : il accueillera Columbus, qui reste sur sept défaites en déplacement, et ne visera rien d’autre que la victoire qui lui permettra aussi d’améliorer ses statistiques de meilleure équipe canadienne de l’histoire de la MLS.

Un peu plus loin dans la course à la première place du classement général, mais ne l’ayant certainement pas abandonnée, les deux « gros noms » du championnat auront également un adversaire à leur portée. Chez lui contre Toronto (et devant les téléspectateurs de RDS2 et TSN2), New York voudra répéter le festival offensif qui lui a permis de gagner à Houston la semaine dernière. Sur le terrain de la lanterne rouge DC United (et devant les caméras d’Unimas), le LA Galaxy se méfie d’un adversaire qui « joue mieux que ce qu’indiquent les chiffres ».

Puisque les équipes du haut et du bas de classement s’affrontent entre elles, cela signifie que de nombreuses confrontations opposent des équipes du ventre mou, en pleine lutte pour une place parmi les cinq premiers de leur conférence. Parmi ces duels, pointons celui retransmis gratuitement sur MLSsoccer.com entre Philadelphie et Houston, ou Chicago - New England dans l’Est, ainsi que celui entre Colorado et Dallas (qui retrouve Peter Luccin) ou la visite de Vancouver à San José (dont le nouveau stade prend du retard) dans l’Ouest.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 13 septembre
22h00 : Seattle - Salt Lake
Samedi 14 septembre
14h00 : Montréal - Columbus
16h00 : DC United - LA Galaxy
19h00 : New York - Toronto
19h30 : Philadelphie - Houston
20h30 : Chicago - New England
21h00 : Colorado - Dallas
22h30 : Chivas USA - Portland
22h30 : San José - Vancouver

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

06 September 1:18 de la tarde

Même en étant au repos ce week-end, Salt Lake est assuré d’être encore leader lundi matin. Ses adversaires ne peuvent donc nourrir qu’un seul objectif : s’en rapprocher le plus possible. Mais certains devront pourvoir au remplacement d’éléments importants.

Les deux équipes qui emmènent le groupe de chasse ont une mission à leur portée, d’autant qu’elles jouent à domicile. Et Seattle n’a plus perdu sur son terrain depuis sa défaite contre Montréal en tout début de saison. Chicago ne devrait pas interrompre la série, d’autant que les pelouses artificielles lui réussissent très mal. À voir sur NBCSN. Quant au LA Galaxy, s’il partira favori contre Colorado, il devra quand même remplacer quatre internationaux d’un bout à l’autre du terrain.

À Kansas City, c’est Kei Kamara qu’il faut remplacer : l’attaquant a signé pour de bon à Middlesbrough et son retour en MLS aura donc été de courte durée. L’équipe avait déjà trouvé des automatismes sans lui et devrait y revenir contre Columbus. Ce ne sont ni l’équipe nationale ni les départs, mais bien les blessures qui font les manchettes à Montréal : celles d’Hernan Bernardello et d’Adrian Lopez obligeront Marco Schällibaum à trouver de nouvelles solutions dès ce dimanche à New England.

Pour son difficile déplacement à Houston, New York sera également privé de plusieurs éléments importants et Mike Petke devra improviser pour composer sa défense (direct Unimas). Face à Toronto et devant les caméras de TSN, Portland devra se relancer après une période un peu moins faste. Visant également une place dans les cinq premiers de leur conférence respective, San José et Philadelphie ne pourront se permettre de faux pas dans le duel qui les opposera sur ESPN2 et ESPN Deportes.

Ce vendredi, la planète aura aussi les yeux rivés sur les éliminatoires de la Coupe du monde. En tête de la zone Concacaf, les États-Unis se déplaceront au Costa Rica, deuxième. Chez lui contre le Honduras, le Mexique doit gagner pour évacuer les doutes. Quant au Panama, qui reçoit la Jamaïque et son nouvel entraîneur, il veut s’imposer pour conserver l’espoir d’une qualification.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 7 septembre
20h30 : Dallas - Vancouver
20h30 : Kansas City - Columbus
22h00 : Seattle - Chicago
22h30 : LA Galaxy - Colorado
23h00 : Portland - Toronto
Dimanche 8 septembre
17h00 : Houston - New York
19h30 : New England - Montréal
21h00 : Chivas USA - DC United
23h00 : San José - Philadelphie

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

04 September 11:58 de la mañana

Seattle rejoindra-t-il le LA Galaxy à la deuxième place du classement général ce soir ? Pour y parvenir, il devra se défaire chez lui de l’autre équipe de Los Angeles, Chivas USA : une tâche a priori facile mais il se méfie de rojiblancos « mieux organisés derrière » et, surtout, armés d’Erick Torres devant.

L’autre match au programme de la soirée sera le premier de Brian Bliss à la tête de Columbus : il ne « réinventera pas la roue » selon ses joueurs mais s’il a l’ambition de diriger l’équipe en 2014, il voudra commencer par une victoire contre Houston. Si les Texans gagnent, ils effectueront une opération juteuse au classement mais se mettront aussi dans de meilleures dispositions avant de passer presque toute la fin de la saison régulière à affronter des concurrents directs.

Ces rencontres du mercredi passeront-elles bientôt à la trappe ? Selon NBCSN, la ligue pourrait décider de réduire la saison régulière à 28 rencontres. Quand il y aura 24 clubs, en 2020, cette nouvelle formule générera... 34 matchs par équipe. Je ne crois donc guère à une réduction drastique prématurée et, à lire les réactions, elle serait très mal accueillie.

Pendant ce temps, à Philadelphie, l’Union a inauguré sa propre école secondaire. Baptisée YSC Academy, elle accueille 32 élèves – tous membres des équipes de jeunes du club – qui s’entraîneront le matin et étudieront l’après-midi avec l’espoir de passer pros un jour. On s’approche des conditions de travail des jeunes dans les centres de formation européens !