blog

League

31 May 3:18 de la tarde

Une nouvelle mission difficile attend Dallas et Montréal. Le leader texan se déplacera à Colorado, qui n’a encaissé que 3 buts au cours de ses 8 dernières rencontres, et se méfie particulièrement de la vitesse des attaquants adverses. Sur le terrain de Kansas City, privé d’une ribambelle d’internationaux, les Québécois devront garder les pieds sur terre contre une des deux seules équipes qui les a battus cette saison.

Idem pour New York, où l’on parle beaucoup de nouveau joueur désigné cet été. Il faudra commencer par battre Vancouver, dont les mauvais résultats ne font pas craindre un congédiement à Martin Rennie. Ce duel sera retransmis en direct gratuitement sur MLSsoccer.com.

Quelques jours après son élimination en coupe, Seattle retournera à Carson, où il s’était pris une claque il y a une semaine, en pensant au seul objectif qu’il peut encore atteindre cette année. L’adversaire sera cette fois Chivas USA, qui veut regarder de l’avant après le changement d’entraîneur.

Le week-end de soccer sera aussi très riche sur le petit écran. Il s’ouvrira ce samedi sur TSN2 avec le déplacement de Philadelphie, où Kader Keita est en test, à Toronto. Dimanche, Unimas sera à Chicago où Bakary Soumare se sent chez lui, pour la visite de DC United, alors que NBCSN diffusera la rencontre entre New England et le LA Galaxy, privé d’Omar Gonzalez. Et pour cause, ce dernier sera à Washington pour États-Unis - Allemagne (14h30, ESPN2 et ESPN Deportes).

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 1er juin
18h00 : Toronto - Philadelphie
19h00 : New York - Vancouver
19h30 : Columbus - Houston
20h30 : Kansas City - Montréal
21h00 : Colorado - Dallas
21h30 : Salt Lake - San José
22h30 : Chivas USA - Seattle
Dimanche 2 juin
16h00 : New England - LA Galaxy
17h00 : Chicago - DC United

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

27 May 11:36 de la mañana

Marco Di Vaio et Robbie Keane ont été les grands animateurs d’une journée qui a vu Dallas confirmer sa première place et Seattle subir un net coup d’arrêt.

Le choc des buteurs attendu a bien eu lieu : Montréal a battu Philadelphie 5-3, et même si McInerney a marqué pour les visiteurs, Di Vaio l’a rattrapé en tête du classement des buteurs… ce qui valait bien un morceau de gâteau pour célébrer un but ! Il n’y eut pas autant de spectacle à Dallas où le jeune défenseur Walker Zimmerman s’est mis en évidence dans la courte victoire des siens contre San José. Ces succès confirment que les Texans et les Québécois sont les deux puissances de ce début de saison.

Certes, New York est entre les deux au classement, mais a tellement plus joué que les autres… et a perdu deux points sur son terrain contre Columbus. « La faute à l’arbitre », clame Mike Petke. Peter Vermes a pour sa part félicité les officiels de Kansas City - Houston, match qui s’est soldé par un partage bon pour le moral de l’armada orange. Puisque Salt Lake a aussi été contraint au nul, Portland, malgré l’absence de deux pions importants, a continué de gagner des places dans le premier peloton des poursuivants.

L’apothéose du week-end a eu lieu à Carson, où Robbie Keane a inscrit trois des quatre buts du LA Galaxy, mettant fin de manière assez nette à la bonne série de Seattle et rendant parfaite la soirée de retour de Robbie Rogers. « Un résultat mérité », déclarait Bruce Arena après une rencontre désastreuse et source de profonde réflexion pour les visiteurs.

LES RÉSULTATS
Montréal - Philadelphie
DC United - Portland
New England - Toronto
Dallas - San José
Colorado - Chivas USA
Salt Lake - Chicago
Kansas City - Houston
New York - Columbus
LA Galaxy - Seattle

 
5-3
0-2
2-0
1-0
2-0
1-1
1-1
2-2
4-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

24 May 11:52 de la mañana

Après avoir battu le leader la semaine dernière, Seattle est confronté à un nouveau test sérieux dans sa folle remontée. Mais à l’image de son jeune arrière droit DeAndre Yedlin, l’équipe ne doute de rien en ce moment et compte poursuivre sur sa lancée devant les caméras d’ESPN et ESPN Deportes sur le terrain du LA Galaxy, où l’on déplore que le moindre petit problème prend des proportions gigantesques.

Toujours en tête, Dallas pourrait à la fois récupérer plusieurs joueurs importants et participer à un nouveau feu d’artifice contre San José qui n’exclut pas de jouer avec quatre attaquants. Autre retour attendu : celui de Chance Myers dans la défense de Kansas City, pour recevoir Houston et sa nouvelle dynamique britannique (direct NBCSN).

Montréal - Philadelphie (diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com) sera un duel de buteurs. Jack McInerney, actuellement meilleur réalisateur de la saison, espère un jour atteindre les mêmes sommets que Marco Di Vaio. Il opposera aussi le joueur désigné Kleberson à Patrice Bernier, autrefois tous deux convoités par Besiktas. Tromsø, où jouait le Québécois, avait jugé l’offre du club turc trop basse et le Brésilien, alors à Manchester United, avait pris la direction du stade Inönü.

Face à Columbus, où seul Oduro semble capable de marquer de plein jeu ces derniers temps, New York voudra confirmer en direct sur Unimas que sa défense est devenue solide à toute épreuve. Quant à Portland, il compte bien prolonger son brevet d’invincibilité devant les caméras d’Univision Deportes, sur le terrain de la lanterne rouge DC United où l’influence de Dwayne De Rosario a faibli.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 25 mai
19h00 : Montréal - Philadelphie
19h00 : DC United - Portland
19h30 : New England - Toronto
20h30 : Dallas - San José
21h30 : Colorado - Chivas USA
21h30 : Salt Lake - Chicago
Dimanche 26 mai
15h30 : Kansas City - Houston
17h00 : New York - Columbus
23h00 : LA Galaxy - Seattle

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

22 May 12:21 de la tarde

Comme vous le savez, la Major League Soccer a officialisé hier la naissance du New York City FC, copropriété de Manchester City et des New York Yankees, qui commencera à jouer en 2015. Une annonce qui a suscité beaucoup de réactions et de questions.

Le commissaire de la MLS, Don Garber, compare cette arrivée à celle de David Beckham. Le directeur exécutif de Manchester City, Ferran Soriano, a précisé que New York City bénéficierait de l’expertise, des joueurs et du réseau de prospection du club anglais. Il se félicite de s’être allié à de « vrais new yorkais » pour bâtir un club qui aura « sa propre identité ».

Les New York Red Bulls voisins ont réagi à cette annonce comme on pouvait s’y attendre : des félicitations aux parties impliquées, et la promesse de continuer à travailler dur pour réussir. La nouvelle semble moins bonne pour les dirigeants du Cosmos, qui envisagent néanmoins toujours l’avenir avec optimisme.

Cette arrivée portera à 20 le nombre de clubs en MLS. Ensuite ? Certaines villes travaillent à l’acquisition d’une équipe, mais pour le moment « nous prenons une grande respiration », a précisé Garber qui ajoute que le dernier né est la priorité actuelle. On sait aussi que le contrat de David Beckham en MLS prévoyait l’option qu’il devienne (co)propriétaire d’un club : ce ne sera pas à New York City.

Un nouveau stade sera bâti pour l’équipe, mais il ne sera probablement pas prêt pour 2015. Les Citizens new yorkais auront donc un domicile temporaire… peut-être même pendant deux ou trois ans. Le Yankee Stadium n’est qu’une possibilité parmi d’autres. La synergie la plus évoquée actuellement est la diffusion des matchs du club sur YES, chaîne de télévision du club de base-ball.

Enfin, une première décision sportive a déjà été prise : Claudio Reyna occupera le poste de « directeur du football » de New York City. Un choix logique pour les propriétaires, qui cherchaient un ancien international américain familier avec le soccer new yorkais mais ayant aussi évolué à un bon niveau en Europe. Le fait que Reyna ait porté le maillot de Manchester City pendant quatre saisons n’a certainement pas nui à sa candidature…

Pour suivre l’actualité de New York City, c’est très simple : le club a un site Internet, une page Facebook et un compte Twitter.

20 May 12:18 de la tarde

Les deux rencontres au sommet de la dernière journée impliquaient les deux clubs en forme des semaines écoulées, Seattle et New York, qui ont tous deux régalé leurs supporters contre un adversaire coriace.

L’équipe de Sigi Schmid a retrouvé sa puissance offensive : malgré quelques exploits de leur gardien et de leurs défenseurs, les Texans ont concédé quatre buts. Ils ont pourtant rêvé du partage jusqu’à l’exclusion de Perez à 20 minutes de la fin, carton rouge que Schellas Hydman n’a pas apprécié même s’il déplorait le manque de sang-froid de ses joueurs.

Il n’y eut pas autant de spectacle ni de buts lors du choc des titans joué sur la côte est, où les défenseurs se sont davantage mis en évidence, à l’image d’Olave, véritable digue face aux vagues offensives visiteuses. Et en toute fin de match, un coup franc mal négocié par l’arrière-garde californienne a permis à Cahill d’offrir les trois points à ses couleurs.

Les autres équipes de haut de tableau ont fait du surplace. Contre New England, Houston a concédé sa deuxième défaite consécutive à domicile, lors d’une soirée ratée marquée par un but contre son camp et une exclusion de chaque côté. Kansas City a laissé filer deux points à DC United, qui venait de concéder 7 défaites consécutives, mais aurait dû gagner sans un but injustement annulé.

Pointons aussi la bonne forme des deux équipes des Rocheuses : Colorado, qui n’a concédé que 3 buts lors de ses 7 dernières rencontres, est allé prendre un point à San José alors que l’attaque de Salt Lake a tourné à plein régime sur le terrain de Chivas USA.

LES RÉSULTATS
Toronto - Columbus
Vancouver - Portland
Philadelphie - Chicago
Houston - New England
San José - Colorado
Seattle - Dallas
New York - LA Galaxy
DC United - Kansas City
Chivas USA - Salt Lake

 
0-1
2-2
1-0
0-2
1-1
4-2
1-0
1-1
1-4

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

17 May 11:46 de la mañana

Le choc sportif du week-end opposera deux équipes invincibles depuis plusieurs semaines. Battu trois fois lors de ses quatre premières rencontres, Seattle vient d’enchaîner cinq duels sans défaite. Sigi Schmid commence même à avoir des problèmes de luxe. De son côté, Dallas sera en quête de son dixième match consécutif sans être battu. Une série à laquelle a beaucoup contribué Michel Garbini, ancien joueur du Standard de Liège. Ne manquez rien de ce sommet retransmis gratuitement sur MLSsoccer.com.

Également invaincu depuis 9 rencontres, Portland se déplacera à Vancouver en prenant bien garde d’éviter tout excès de confiance. Houston, où le gardien Hall s’est ajouté à la liste des internationaux, devra en faire autant face à New England pour renouer avec la victoire devant ses supporters.

La journée s’ouvrira samedi après-midi sur Univison Deportes avec un duel entre Toronto, qui vient de se renforcer avec Bobby Convey, et Columbus, touché par de nombreuses blessures dans son axe défensif.

Dimanche, on suivra de près le choc entre New York et le LA Galaxy diffusé par ESPN2 et ESPN Deportes. Deux équipes de haut de classement ambitieuses, qui offriront aussi leur habituelle opposition de vedettes. Plus déséquilibré sur le papier, DC United - Kansas City (direct Univision Deportes) sera un affrontement entre deux clubs que tout oppose en ce moment… sauf peut-être les annonces de bière. Et si Nielsen passe une après-midi tranquille, il pourra toujours montrer son nouveau livre aux supporters derrière son but.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 18 mai
17h00 : Toronto - Columbus
19h00 : Vancouver - Portland
19h30 : Philadelphie - Chicago
20h30 : Houston - New England
22h30 : San José - Colorado
22h30 : Seattle - Dallas
Dimanche 19 mai
13h00 : New York - LA Galaxy
17h00 : DC United - Kansas City
22h30 : Chivas USA - Salt Lake

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

15 May 11:18 de la mañana

Welcome to a new series on MLSsoccer.com, where each week we'll take a look at some of the best images from the week that was in Major League Soccer. Here's a look back at the best shots from May 11-12, and check back every Monday as the series continues.

Philadelphia Union goalkeeper Zac MacMath (center) skies to take the ball off the head of Chicago's Gonzalo Segares during the Union's 1-0 win at Toyota Park.

Felipe's 39th minute goal wasn't the game-winner for Montreal against Real Salt Lake last weekend - far from it, in fact, in what turned out to be a 3-2 thriller - but the Brazilian celebrated in style, playing up to Impact fans behind the corner flag.

The backflip goal celebration is nothing new to the world of soccer, but it's always spectacular when it gets thrown out on the field. Seattle Sounders forward Obafemi Martins broke out the celebration during Seattle's 4-0 romp over San Jose.

We already knew Vancouver Whitecaps forward Darren Mattocks (right) could jump over the top of MLS defenders, but we had yet to see him jump chest high on Omar Gonzalez and throw a freeze frame pose at us. Now we have.

Don't lose focus of that ball, Bobby Shuttlesworth. Stare right on down that tunnel and don't break eye contact.

I'm just praying that Columbus Crew midfielder Matias Sanchez stuck the landing on this splitting dismount, and didn't rip the seat of his pants.

Well, see what had happened was.... FC Dallas midfielder Je-Vaughn Watson (left) really wanted to win the ball, but then Dwayne De Rosario told him, "Shoulder ride's over, pal," and dropped him like a sack of potatoes.

Portland Timbers midfielder Rodney Wallace (right) is in the form of his life of late. So much so, that he's carrying the entire Timbers team on his back right now. Literally, and figuratively.

This is Houston Dynamo vs. Sporting Kansas City in a nutshell, right here. Mechack Jerome (left) wins the ball in the air, gets upended and slams heavily to the ground. Sporting got slammed to the ground a few times, but won, 1-0.

13 May 12:14 de la mañana

Ça y est, c’est terminé : Houston n’est plus invincible au BBVA Compass Stadium. Kansas City lui a infligé sa première défaite dans son stade inauguré l’an dernier. Fier de ses hommes, Peter Vermes a aussi démontré beaucoup de respect pour un adversaire qui ne semble pas avoir été dérangé par les célébrations des vainqueurs pour le moins démonstratives.

Texans qui pleurent, Texans qui rient : Dallas poursuit sa course en tête mais a peiné pour vaincre la lanterne rouge DC United, émergeant grâce au but que Je-Vaughn Watson avait promis d’inscrire pour la fête des mères.

Autre gagnant du week-end, Montréal a transpiré jusqu’au bout pour battre Salt Lake. Auteur du but d’ouverture contre son camp, Matteo Ferrari s’est bien repris en marquant le but de la victoire québécoise dans les arrêts de jeu.

L’équipe en forme du moment est toutefois Portland, invaincue depuis la deuxième journée, qui a cette fois écarté Chivas USA. Au milieu d’une constellation offensive emmenée par Diego Valeri, Rodney Wallace a encore réussi à se démarquer.

On peut considérer le partage de New York à New England comme une contre-performance, mais c’est un déplacement qui lui réussit mal puisqu’il n’y a pas gagné depuis onze ans. Autre ténor qui a perdu des plumes : le LA Galaxy, orphelin de Keane, a manqué d’agressivité offensive et s’est incliné à Vancouver dont la dernière victoire remontait au 9 mars.

Notons également le retour en forme de Seattle qui, pour son cinquième match consécutif sans défaite, a infligé une correction à San José, et le nouveau but de Jack McInerney, toujours en tête du classement des buteurs, qui a permis à Philadelphie de s’imposer à Chicago.

LES RÉSULTATS
Chicago - Philadelphie
Montréal - Salt Lake
Seattle - San José
Vancouver - LA Galaxy
New England - New York
Columbus - Colorado
Dallas - DC United
Portland - Chivas USA
Houston - Kansas City

 
0-1
3-2
4-0
3-1
1-1
0-2
2-1
3-0
0-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

10 May 11:42 de la mañana

Quelle semaine riche en MLS : après les 6 rencontres de mercredi soir, il y en aura 9 au programme ce week-end. Et vous aurez tout le loisir de suivre celles de votre choix, puisque sept d’entre elles seront diffusées gratuitement sur MLS Live.

La plus disproportionnée sur le papier oppose le premier du classement général, Dallas, dont les bons résultats contribuent à la popularité, au dernier, DC United, dont la défense a multiplié les cadeaux ces derniers temps. L’autre club texan jouera aussi à domicile : Houston, actuel dauphin de son voisin d’État, a fait le plein de confiance avant de recevoir Kansas City.

À New England, New York tentera de remporter sa cinquième victoire consécutive, probablement sans ses attaquants français Henry et Luyindula. Deux des autres clubs en embuscade, Montréal et Salt Lake, s’affronteront au stade Saputo. Les Québécois continueront de faire tourner leur effectif pour tenter de battre un Nick Rimando en toute grande forme.

En forme également, Portland se mesurera à Chivas USA devant les caméras d’Unimas alors que l’autre équipe de Los Angeles, le LA Galaxy en attente du retour de Roy Keane, ira à Vancouver. À suivre sur vos écrans TV : la visite de Philadelphie, qui mise sur la formation des jeunes, à Chicago (TSN2, NBCSN) et l’éternel choc entre Seattle et San José (Univision Deportes).

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 11 mai
13h30 : Chicago - Philadelphie
14h00 : Montréal - Salt Lake
16h00 : Seattle - San José
19h00 : Vancouver - LA Galaxy
19h30 : New England - New York
19h30 : Columbus - Colorado
20h30 : Dallas - DC United
Dimanche 12 mai
17h00 : Portland - Chivas USA
20h00 : Houston - Kansas City

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

09 May 11:26 de la mañana

Houston et New York ont réalisé la bonne opération du milieu de semaine en revenant à un point de Dallas pendant que Seattle prenait ses distances d’un fond de classement où DC United s’enfonce de plus en plus.

Privé de plusieurs titulaires, le leader a souffert chez lui devant Portland mais la paire Hedges - Woodberry s’en est bien sortie derrière, limitant les dégâts à un but compensé par le penalty inscrit en fin de match par Cooper, et vivement contesté par les visiteurs. Ces deux unités perdues par Dallas ont néanmoins offert la possibilité à ses poursuivants de se rapprocher.

New York a saisi sa chance en s’imposant contre Montréal grâce à deux buts de Thierry Henry - dont un spectaculaire retourné - mais l’attaquant français appréciait davantage les trois points que l’esthétisme de sa réalisation. Après avoir réduit l’écart, les visiteurs ont failli égaliser dans les arrêts de jeu : un point qui, selon eux, aurait été mérité même s’ils admettent que l’ouverture du score locale juste avant la pause leur a fait mal.

Houston recolle également à une unité de la tête du classement général, grâce à une plantureuse victoire 0-4 à DC United, marquée du sceau de Will Bruin impliqué dans chacun des buts. Plus rien ne va dans l’équipe de la capitale américaine, dernière avec la plus mauvaise attaque et la plus mauvaise défense. Ben Olsen sent que sa place est en jeu.

Enfin, Kansas City a galvaudé l’occasion de réaliser une bonne opération, en passant à côté de son sujet en deuxième mi-temps face à Seattle, tout heureux de voir la chance lui sourire enfin cette saison.

LES RÉSULTATS
DC United - Houston
New York - Montréal
New England - Salt Lake
Kansas City - Seattle
Dallas - Portland
San José - Toronto

 
0-4
2-1
1-2
0-1
1-1
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo