blog

League

03 August 4:02 de la tarde

Ne se satisfaisant pas d’être l’équipe en forme du moment, Houston continue de se renforcer : les Texans ont annoncé le retour de Ricardo Clark, parti il y a deux ans à Francfort où il n’a pas réussi à s’imposer. De quoi donner des ailes au Dynamo pour son match de ce vendredi soir (direct NBC Sports Network) contre New York, à nouveau privé de joueurs clefs blessés, et qui a été surpris à Montréal la semaine dernière.

Un sommet alléchant pour ouvrir la journée… un autre pour la boucler : dimanche soir sur ESPN2, ESPN Deportes et GolTV, le LA Galaxy tentera d’oublier sa lourde défaite contre le Real Madrid en match amical, à Seattle qui ne devra pas rester sur son nuage après sa facile victoire en Ligue des champions.

Samedi, les hauteurs seront au sens propre à Colorado, où l’équipe locale recevra Salt Lake qui peut profiter de la semaine sans match de San José pour reprendre la tête du classement. Un duel très attendu dans les Rocheuses.

Battu lors des deux seuls matchs de championnat qu’il a joués depuis le 30 juin, DC United tentera de renouer avec la victoire contre Columbus, mais se réjouit surtout de la construction prochaine de son stade. En piètre forme également, Kansas City devra se ressaisir à New England avant de penser à la prochaine finale de la Coupe des États-Unis.

Mais si vous voulez réellement plonger dans les profondeurs du classement, ce sera dimanche soir sur NBC Sports Network, avec Portland - Dallas.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 3 août
20h00 : Houston - New York
Samedi 4 août
19h30 : DC United - Columbus
19h30 : Montréal - Philadelphie
19h30 : New England - Kansas City
20h30 : Chicago - Toronto
21h00 : Colorado - Salt Lake
Dimanche 5 août
19h00 : Portland - Dallas
21h00 : Seattle - LA Galaxy

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

31 July 2:25 de la tarde

Ever wonder what the days are like in the life of MLSers leading up to matches?

Well, now you can find out. Major League Soccer and NBC have announced a new, day-in-the-life series, MLS 36. The program – which follows in the footsteps of fellow NBC Sports Network series Fight Night 36, IndyCar 36 and NHL 36 – takes viewers behind the scenes for a player's 36 hours prior to kickoff.

San Jose Earthquakes star and golden-boot leading Chris Wondolowski wil be the first league player highlighted, when his preparation for the 2012 MLS All-Star Game will air on Sunday, August 5 at 9:30 pm ET on the NBC Sports Network. The second installment is set to air the following Friday, August 10 when Seattle's Fredy Montero's preparations are recorded ahead of the Sounders' World Football Challenge match vs. Chelsea on July 18.

Additional episodes and players of MLS 36 will be announced at a later date. Which player to the right would you want to see featured? Or, let us know who else you would want in the comments below.

30 July 12:22 de la tarde

Houston devant le LA Galaxy, Philadelphie, Chivas USA et Toronto : voilà l’étonnant classement si on prend en compte les 6 dernières rencontres disputées par chacune des équipes. C’est dire si les meneurs avancent au ralenti, et la dernière journée a confirmé la tendance.

San José a beau s’égosiller devant le « conte de fées » de Lehnart, le leader a perdu deux points chez lui contre Chicago et a encore dû courir derrière le score. Il sent derrière lui le souffle de Salt Lake, vainqueur de Vancouver et dont la défense de fortune s’est rassurée à quelques jours de son entrée en lice en Ligue des champions.

Multipliant les erreurs individuelles, New York a perdu à Montréal qui a fêté à la fois le premier but de Di Vaio et les débuts officiels de Nesta. Rien ne va plus à Kansas City, qui ne parvient pas à concrétiser sa domination et s’est incliné chez lui contre Columbus.

Intraitable depuis l’arrivée de Garcia, Houston a remporté à Toronto sa première victoire en déplacement depuis le 17 mars et intègre le peloton de tête. En bas de classement, Philadelphie a battu New England et poursuit son incroyable remontée.

LES RÉSULTATS
Salt Lake - Vancouver
Toronto - Houston
Montréal - New York
Dallas - LA Galaxy
Kansas City - Columbus
Colorado - Seattle
San José - Chicago
Portland - Chivas USA
Philadelphie - New England

2-1
0-2
3-1
0-1
1-2
1-2
1-1
0-1
2-1
Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

27 July 12:57 de la tarde

Llegamos al punto medio del año, un momento en la temporada regular donde los clubes de la MLS empiezan a mover sus fichas para buscar llegar a los playoffs. Estos equipos usan este momento para deshacerse de aquellos fichajes que no respondieron a los chances dados en la primera mitad del año.

Desafortunadamente muchos de estos son de los nuestros y eso me tiene decepcionado. Mi frustración más grande es que yo esperaba – como muchos que conocen su talento – que estos jugadores latinos mostraran la casta que los llevó a ser de interés para la MLS… por una razón u otra, ahora se van sin pena ni gloria.

Estos son los que llegaron al inicio de la campaña y se despiden por ahora…

Rafael Robayo (Chicago Fire)

El volante colombiano es una leyenda en el Millonarios de su país y por consiguiente llegó al Fire con grandes expectativas. Sin embargo, nunca fue fundamental en el equipo de Frank Klopas. Robayo no registró goles o asistencias y jugó apenas 439 minutos en 16 partidos donde salió principalmente de suplente. ¿Cómo darle la titularidad cuando solo cinco tiros al arco en ese tiempo?

La continuidad influye y Robayo tiene talento. El problema pudo ser de adaptación y el Fire aun tiene confianza en él, por lo que fue cedido de vuelta a Millos a modos de préstamo.

Federico Puppo (Chicago Fire)

El otro fichaje latino del Fire considerado de alto calibre al inicio de la temporada tampoco sirvió y se va de préstamo de vuelta a Defensor Sporting club de Uruguay, de donde fue fichado originalmente. El delantero no anotó en 11 partidos y salió de titular tan solo una vez. Aunque registró una asistencia, no fue suficiente.  

Muchos se preguntarán si es que al Fire no le gustan los jugadores de estilo latino, pero si es el caso ¿Cómo explicar el éxito de Marco Pappa o Pavel Pardo? Hasta el mismo Sebastián Grazzini, quien esta inactivo por problemas familiares, brilló para los Hombres de Rojo.

Tressor Moreno (San Jose Earthquakes)

Lejos del nivel que solía tener, el mediocampista colombiano no pudo ganarles un espacio en el centro del campo a jugadores jóvenes como Rafael Baca y Simon Dawkins. Aunque los Quakes ganaron mucho en términos de posesión de balón con Moreno en la cancha, perdieron mucho en definición y velocidad, lo cual afectó la titularidad del experimentado cafetero.

Tressor jugó 12 partidos, seis de titular y sumó tres asistencias antes de terminar su contrato con los Quakes.  

Miguel Aceval (Toronto FC)

Lo primero que se notó de este defensa chileno al inicio de la temporada fue su lentitud en comparación a otros defensas, lo cual es algo letal para cualquier zaguero que quiera triunfar en la rápida y física liga norteamericana. Aceval solo jugó cinco partidos y a pesar de darse a conocer por sus excelentes cobros de tiro libre, no pudo ganarse un espacio en la defensa de un equipo de Toronto que está de último lugar en las tablas de la MLS. Un acto de indisciplina en Houston también empeoró su situación en el equipo canadiense que lo dejó ir esta semana.

27 July 12:03 de la tarde

Après une pause étoilée, la MLS revient à la réalité du championnat, avec dès ce vendredi un duel qui s’annonce haut en couleurs : Salt Lake ne devra pas encore penser à son match de Ligue des champions (mardi à Herediano) face à Vancouver qui, à l’image de Camilo, retrouve des sensations offensives.

Mais la soirée de mercredi dernier n’est pas restée sans traces pour tout le monde : face à Columbus, Kansas City sera privé d’Aurélien Collin, même si le courageux joueur français se dit déjà prêt au combat malgré sa blessure au visage.

Déjà vainqueur deux fois de Montréal cette saison, New York s’y déplacera plus que probablement sans son nouveau renfort, Tim Cahill. À Londres pour la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, David Beckham sera-t-il à Dallas le lendemain avec le LA Galaxy (direct NBC Sports Network) ?

Chez lui, le leader San José comptera une nouvelle fois sur sa colonie hondurienne pour venir à bout de Chicago, qui prend des couleurs néerlandaises. La journée sera bouclée dimanche sur NBC Sports Network, avec la visite de New England à Philadelphie où, après les paillettes de Chelsea, la réalité locale et le cas Adu refont surface.

LE PROGRAMME COMPLET
Vendredi 27 juillet
21h00 : Salt Lake - Vancouver
Samedi 28 juillet
16h30 : Toronto - Houston
19h30 : Montréal - New York
20h00 : Dallas - LA Galaxy
20h30 : Kansas City - Columbus
21h00 : Colorado - Seattle
22h30 : San José - Chicago
23h00 : Portland - Chivas USA
Dimanche 29 juillet
19h00 : Philadelphie - New England

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

24 July 3:35 de la tarde

 Cette semaine, votre Coup Franc hebdomadaire (à écouter ici) est, à votre demande, plus long de quelques minutes afin d’approfondir certains sujets. Au menu :
- Notre invité Sébastien Le Toux parle de son transfert inattendu à New York, de son rôle dans sa nouvelle équipe et de la liberté qu’il y reçoit, de la situation de ses deux anciens clubs (Vancouver et Philadelphie, où il est parti en mauvais termes avec Peter Nowak), ainsi que de la possible suite de sa carrière en Europe.
- Débat sur l’évolution de la MLS au cours des dernières années. Quels sont les principaux progrès qu’elle a effectués ? Quels sont les avantages et les inconvénients du plafond salarial ? À quel championnat étranger peut-on la comparer (voir le classement de l’IFFHS) ? Quel est l’apport des anciens joueurs aujourd’hui entraîneurs ? Comment la MLS peut-elle conserver ses vedettes, de plus en plus convoitées à l’étranger ? Grâce à quoi fera-t-elle son prochain grand pas en avant ?
- Vancouver se sépare d’Eric Hassli (voir le geste des supporters en son honneur) mais Martin Rennie gagne pour le moment son pari suite à la victoire contre San José (revoir le penalty aussi controversé que décisif).
- Revoyez aussi le troisième but de Houston contre Montréal, image de la semaine d’Antonio Ribeiro.

Des discussions hautes en couleurs auxquelles nous vous invitons à participer en ligne, que ce soit par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur iTunes.

23 July 11:27 de la mañana

En danger à Vancouver, San José y a concédé sa cinquième défaite de la saison. Le leader a chuté suite à un penalty très controversé, converti par Robson qui a brûlé la politesse à Camilo.

Ses poursuivants n’en ont pas tous profité. Le résultat le plus décevant est celui de Kansas City, qui n’a plus marqué à domicile depuis le 16 juin, et a été tenu en échec par New England. Battu à Columbus, DC United a commencé à jouer trop tard et s’en mord encore les doigts.

New York est le grand bénéficiaire de la journée : non seulement il a battu Philadelphie (en bas de classement mais en grande forme), mais il se réjouit en outre de voir Kenny Cooper retrouver le chemin des filets. Malgré son petit nombre d’occasions, Salt Lake a retrouvé le moyen de presser son adversaire, ce qui lui a permis de battre Colorado.

Notons encore la forme étincelante de Keane, qui a permis au LA Galaxy de battre Chivas USA dans le derby angelino, et de Houston, facile vainqueur de Montréal, ainsi que le seul mot trouvé par Gavin Wilkinson pour qualifier la prestation de Portland à Dallas : humilié.

LES RÉSULTATS
New York - Philadelphie
Columbus - DC United
Kansas City - New England
Houston - Montréal
Dallas - Portland

Salt Lake - Colorado
LA Galaxy - Chivas USA
Vancouver - San José

2-0
1-0
0-0
3-0
5-0
2-0
3-1
2-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

20 July 1:00 de la tarde

Le leader San José sera en danger à Vancouver dimanche, alors que ses poursuivants, qui ont pour la plupart une défaite à se faire pardonner, ont une tâche a priori moins compliquée.

Barry Robson compte confirmer ses débuts réussis en Colombie-Britannique contre la meilleure attaque du championnat où Alan Gordon relaie avec succès Steven Lenhart actuellement sur la touche. Plus tôt cette saison, Vancouver avait déjà gagné chez lui contre San José (2-1).

Contre New England, Kansas City voudra se relever de sa défaite à Houston. DC United aura le même objectif lors de son déplacement à Columbus où il n’a plus gagné depuis l’été 2007. Et que dire de Salt Lake, qui voudra effacer contre Colorado l’humiliation subie à San José la semaine dernière.

Le moral est meilleur à New York, où Sébastien Le Toux recevra ses anciens coéquipiers de Philadelphie (direct RDS2, ESPN, ESPN2 et TSN2). De leur côté, les téléspectateurs de Galavision assisteront au derby LA Galaxy - Chivas USA qui, pour une rare fois, revêtira un important intérêt sportif.

Deux matchs amicaux seront également à l’affiche du week-end : Toronto - Liverpool et Chelsea - PSG. 

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 21 juillet
14h30 : New York - Philadelphie
19h30 : Columbus - DC United
20h30 : Kansas City - New England
20h30 : Houston - Montréal
21h00 : Dallas - Portland

22h00 : Salt Lake - Colorado
22h00 : LA Galaxy - Chivas USA
Dimanche 22 juillet
19h00 : Vancouver - San José

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv

19 July 12:31 de la tarde

L’avantage du terrain a payé puisque six des sept rencontres de ce mercredi se sont terminées par la victoire de l’équipe jouant à domicile.

Largement favori contre Dallas, San José a quand même dû compter sur sa défense, où Morrow s’est illustré, pour venir à bout de Texans qui se mordent encore les doigts du penalty raté en fin de match.

Cette victoire permet aux Californiens de creuser le trou en tête, puisque Kansas City, à court d’un homme pendant une mi-temps, a été battu à Houston où Carr a joué les héros. Tout profit pour New York, vainqueur de Chicago grâce à un superbe but d’Henry amené par son compatriote Le Toux.

En bas de classement, Montréal, vainqueur contre New England, réalise une bonne opération et comble Jesse Marsch qui a vu ses 11 joueurs défendre. En battant Colorado grâce au nouveau Wiedeman, Toronto quitte la dernière place pour la première fois de la saison.

Même Chivas USA, pourtant faible sur son terrain, a pris les trois points contre Portland, qui est toutefois la seule équipe à ne pas avoir gagné en dehors de ses bases. L’exception de la soirée est venue de Vancouver, qui a concédé le nul forgé dans les derniers instants par le jeune Villarreal (17 ans) pour le LA Galaxy.

LES RÉSULTATS
New York - Chicago
Chivas USA - Portland
Toronto - Colorado
Montréal - New England
Houston - Kansas City
Vancouver - LA Galaxy
San José - Dallas

1-0
1-0
2-1
2-1
2-1
2-2
2-1
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

18 July 12:37 de la tarde

Pendant que Seattle n’aura d’yeux que pour son match amical contre Chelsea, l’action se poursuit en championnat avec un mercredi bien chargé.

Les trois clubs canadiens, dont nous avons longuement parlé dans notre podcast d’hier, partiront avec l’avantage du terrain. À Montréal - New England (direct RDS et TSN2), où les supporters locaux attendent le premier but de Di Vaio, et à Toronto - Colorado, la victoire sera obligatoire pour garder le peloton de tête en (lointain) point de mire. De son côté, aussi sur RDS et TSN2, Vancouver entamera son virage écossais contre un LA Galaxy toujours friable derrière.

Après avoir atomisé Salt Lake, San José a une tâche a priori plus facile contre Dallas, où l’arrivée de De Guzman engendre une redistribution des cartes (direct NBC Sports Network). Le déplacement à Houston, emmené par un Bruin qui respire la forme, ne s’annonce pas aussi facile pour Kansas City mais son gardien Nielsen pourrait encore de faire des miracles.

La journée commencera très tôt, avec un New York - Chicago où la chaleur jouera les trouble-fête. Enfin, Chivas USA - Portland risque d’être particulier, opposant une équipe très faible chez elle à celle qui se déplace le moins bien.

LE PROGRAMME COMPLET
Mercredi 18 juillet
13h00 : New York - Chicago
16h00 : Chivas USA - Portland
19h00 : Toronto - Colorado
20h00 : Montréal - New England
20h30 : Houston - Kansas City
22h00 : Vancouver - LA Galaxy
23h00 : San José - Dallas

Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv