blog

LA Galaxy

10 April 11:18 de la mañana

Seattle a rêvé, a réussi à accrocher Santos Laguna sur son terrain (1-1, résumé vidéo) mais ce fut insuffisant pour se qualifier pour la finale de la Ligue des champions après la défaite 0-1 à l’aller. Aujourd’hui, le LA Galaxy abattra la dernière carte de la MLS et devra s’imposer à Monterrey.

Sigi Schmid regrette encore les occasions manquées par ses joueurs alors que leurs adversaires, plus réalistes, ouvraient la marque en début de match grâce à Quintero. L’ancien Montréalais Lamar Neagle a certes égalisé à 20 minutes du terme mais cet unique but, synonyme d’espoir, fut insuffisant. Malgré tout, Santos Laguna a souffert et, après le match, n’a pas caché son respect pour Seattle dont la priorité est désormais de confirmer ce regain de forme en championnat.

Tous les espoirs de voir un club de MLS en finale de la Ligue des champions 2013 reposent désormais sur les épaules du LA Galaxy. Battu 1-2 à l’aller, il défiera Monterrey dès 22h00 (HE) avec un état d’esprit simple : celui d’une équipe qui n’a rien à perdre. Elle pourra compter sur Juninho et Landon Donovan, tous deux titulaires probables.

Toute force offensive est la bienvenue pour les Californiens qui sont dans l’obligation de marquer au moins deux buts : mission difficile, certes, mais possible à leurs yeux en raison du scénario du match aller. Ils devront toutefois faire face à de nouveaux facteurs : le bouillant public local ainsi que la chaleur suffocante. L’objectif ? Prendre une avance rapide, avant que la fatigue ne se fasse sentir.

04 April 1:06 de la tarde

Le LA Galaxy a longtemps cru être en bonne position pour le match retour, mais a finalement encaissé deux buts en fin de rencontre pour s’incliner 1-2 contre Monterrey en demi-finale aller de la Ligue des champions (résumé vidéo).

Tout était pourtant bien engagé pour les Californiens qui, à 10 minutes du terme, menaient grâce au but inscrit par DeLaGarza peu avant la demi-heure. Mais durant le « money time », comme disent les basketteurs, la défense a complètement pris l’eau. L’entrejeu n’était plus aussi fringant depuis la sortie sur blessure de Juninho peu après l’heure de jeu.

Pourtant, le LA Galaxy a eu les occasions de creuser l’écart. Mais l’expérience et la qualité étaient du côté visiteur, au grand désappointement de Bruce Arena qui ne mâchait pas ses mots après le match. Son vis-à-vis, Victor Manuel Vucetich, a effectué des changements payants, qui ont aussi influencé l’issue des débats. Le champion de MLS est désormais obligé d’inscrire deux buts au match retour pour espérer se qualifier pour la finale.

Impossible non plus de ne pas rapporter la rumeur venue d’Italie, et plus précisément de Tuttosport, selon laquelle Francesco Totti aurait reçu « une offre monstre » de la MLS, pour venir jouer de ce côté de l’Atlantique. On ignore en revanche le club concerné.

Enfin, si vous ne savez pas quel match regarder ce week-end, pensez à celui diffusé gratuitement par MLSsoccer.com : il s’agira de Portland - Houston. Et pour vous mettre en appétit, je ne peux que vous recommander cette série d’articles sur Merritt Paulson, le truculent propriétaire de Portland.

03 April 11:14 de la mañana

Le rêve d’une finale de la Ligue des champions 100% MLS s’est quelque peu éloigné hier soir avec la défaite 0-1 de Seattle lors de sa demi-finale aller contre Santos Laguna (résumé vidéo). Aujourd’hui, le LA Galaxy reçoit Monterrey.

Privé de Johnson et Martins, Sigi Schmid avait effectué plusieurs changements dans son équipe, mal classée en championnat. S’il a vu de signes de progrès, ce fut insuffisant pour éviter la défaite. Le bourreau : Herculez Gomez, un ancien de la maison, qui s’est nourri des quolibets de supporters comme source de motivation. Notons aussi la prestation cinq étoiles de Darwin Quintero. Le match retour à Torreón s’annonce on ne peut plus compliqué. Déjà que ce n’est pas simple d’y aller avec deux buts d’avance…

L’honneur de la MLS repose donc en grande partie sur les épaules du LA Galaxy, qui recevra le tenant du titre, Monterrey, ce mercredi à 22h00 (HE). Bonne surprise : Robbie Keane pourrait être titularisé. Un atout non négligeable contre les Rayados, où évoluent de nombreux internationaux et guidés par leur entraîneur à succès, Victor Manuel Vucetich. Les Californiens ont déjà établi leur plan de match : contrôler le rythme dans l’entrejeu, être efficace sur les phases arrêtées et museler Humberto Suazo.

01 April 11:28 de la mañana

Aunque la Jornada de Clásicos ya pasó, recordamos hoy el Barra-Clásico disputado cada vez que LA Galaxy y Chivas USA se enfrentan en la temporada regular.

En esta edición, nuestros colegas de Time Warner Cable Deportes, quienes tienen cobertura exclusiva de los galácticos en la costa oeste, estuvieron junto con la Angel City Brigade y los Union Ultras, las barras bravas de ambos clubes. Y aunque el odio deportivo es recíproco y se demuestra en la cancha, el mensaje que quieren dejar ambos grupos de aficionados es que el respeto mutuo y la condición humana está por encima que una camiseta.

Sin embargo, tal y como lo hacen sus equipos, los Barra-Clásicos se juegan con la misma intensidad. Al final, queda una buena experiencia para todos y una muestra que el fútbol, así como separa también puede ser la catarsis que une una misma pasión.

Para ver quién ganó en el Barra-Clásico, haga clic aquí… podrán ver además a varios jugadores de uno  de los dos equipos apoyando a sus hinchas.

27 March 11:48 de la mañana

Quels pays de la Concacaf iront à la Coupe du monde au Brésil l’an prochain ? Impossible à dire actuellement tant les six équipes se tiennent de près dans le dernier tour des éliminatoires.

Les deux favoris s’affrontaient hier au stade Azteca, et il n’y eut pas de but lors de ce Mexique - États-Unis qui a vu les Américains prendre le deuxième point de leur histoire chez leur voisin en match officiel, le premier datant de 1997.

S’ils ont tenu le coup, ils doivent une fière chandelle à leur gardien Brad Guzan, mais aussi à la paire de défenseurs centraux composée de Matt Besler et Omar Gonzalez, les deux derniers Défenseurs de l’année de la MLS. À l’arbitre aussi, ajoutent les Mexicains qui prétendent avoir été privés d’un penalty à deux reprises.

Leader avant les rencontres d’hier soir, le Honduras a été battu 2-0 au Panama où Blas Perez s’est illustré tant par son but que par sa célébration. Du coup, ce sont les Panaméens qui s’emparent de la tête du groupe avec 5 points, devant trois équipes qui en comptent 4 : leurs victimes du jour, les États-Unis et le Costa Rica, vainqueur 2-0 de la Jamaïque, qui ferme la marche avec 2 unités juste derrière le Mexique (3 pts).

Pendant que d’autres joueurs de MLS se produisaient ailleurs sur la planète, le champion en titre, le LA Galaxy, était reçu à la Maison-Blanche et retrouvait Landon Donovan. Par ailleurs, DC United, qui peine déjà offensivement, sera privé de Nick DeLeon pendant six semaines.

26 March 12:34 de la tarde

Due to CONCACAF Champions League semifinal second-leg games against Monterrey and Santos Laguna, Round 6 fixtures in Fantasy Soccer: Manager for both the Seattle Sounders and LA Galaxy have been rescheduled. With that in mind, we've added an extra transfer (three total) to that round to accommodate your potential losses. One additional transfer will carry over to Round 6 (for a total of four) if you don't use them all up this week.

Injuries are starting to become a growing concern (i.e. Chance Meyers in Sporting KC) and USMNT absences could mean less playing time when some starters return to their team (e.g. Graham Zusi, Omar Gonzalez, Eddie Johnson, etc.). With that being said, MLS Experts Jason Saghini and Andrew Wiebe will be back again on Thursday for another episode of “Starting Lineup." This new MLS Fantasy Soccer: Manager series is specifically designed to help you field your Best XI possible. If you're having trouble figuring out who to start, who to pick up, who to drop or just a general question about the game let us know. We're here to talk fantasy soccer, that's it!

Post your questions in the comments section or tweet them to @MLSFantasy, the offical MLS twitter account for FS:M. And if for some reason you missed the most recent episode of Starting Lineup last week, check it out below.

26 March 12:10 de la tarde

Ce mardi, les éliminatoires de la Coupe du monde se poursuivent partout sur la planète. Dans la zone Concacaf, un match attire l’attention plus que les autres : Mexique - États-Unis.

S’il oppose les deux ténors de la moitié nord du continent américain, le duel qui se jouera ce soir au stade Azteca est a priori déséquilibré tant les Mexicains sont forts chez eux en match officiel et les États-Unis peinent chez leur voisin du sud. Toutefois, ils s’y sont imposés l’an dernier et ne considèrent plus la tâche impossible. Les Mexicains prendront garde de ne pas les sous-estimer. Si ce match vous passionne, lisez les nombreux articles de MLSsoccer.com qui vous en offre une couverture exhaustive.

Les deux autres rencontres de la zone Concacaf, où le classement est très serré, promettent d’être captivantes. Leader, le Honduras, emmené par Roger Espinoza et Jerry Bengtson, disputera son premier match en déplacement au Panama, toujours invaincu. Le Costa Rica tentera de se remettre de son cauchemar enneigé (dont le résultat a été validé par la Fifa) face à la Jamaïque, qui reste sur deux nuls en autant de duels.

On suivra aussi les nombreux autres joueurs de MLS en action à travers le monde. Roy Keane, blessé au mollet, sera au repos et on ne connaît pas la durée de son indisponibilité. Mauvaise nouvelle pour le LA Galaxy. Ailleurs en MLS, notons la finalisation de l’échange Adu - Kleberson et le fait que Martin Rennie préfère que la critique ne sorte pas du vestiaire, même si elle est constructive. Enfin, le Canada a été battu 2-0 par le Belarus hier en match amical.

25 March 10:50 de la mañana

Montréal, Dallas, Chivas USA : qui s’attendait à un tel top 3 après 4 journées ? Et pourtant… Seuls à compter le maximum des points, les Québécois occupent fièrement le sommet de la montagne, après avoir battu New York où les débuts de Luyindula ont plu à son entraîneur.

Houston, guère handicapé par l’absence de ses internationaux, a mis fin au parcours parfait de Vancouver où certains en veulent à Mattocks pour son occasion ratée à 0-1. Il reste quand même une deuxième équipe invaincue : le LA Galaxy, qui a peiné contre Colorado dans un match qu’un coup de coude de Moor a fait basculer.

Profitant du fait que certains ténors aient un match de retard, l’étonnant Dallas est seul deuxième avec neuf unités : il a battu Salt Lake en connaissant enfin un dernier quart d’heure favorable.

Aux côtés du LA Galaxy (7/9), trois équipes comptent sept points en quatre rencontres. Son voisin, Chivas USA, a atomisé Chicago où plus rien ne va, notamment grâce à Velazquez, enfin héros heureux. Columbus s’est imposé à DC United, et Speas a profité de l’absence d’Arrieta pour être titularisé et marquer en l’honneur de Kirk Urso. Enfin, San José remonte en renouant avec ses habitudes : une victoire par un but d’écart grâce à Wondolowski, le tout face à Seattle qui ne panique pas malgré le pire départ de son histoire.

LES RÉSULTATS
DC United - Columbus
New England - Kansas City
Montréal - New York
Houston - Vancouver
Dallas - Salt Lake
LA Galaxy - Colorado
San José - Seattle
Chicago - Chivas USA

 
1-2
0-0
1-0
2-1
2-0
1-0
1-0
1-4

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

19 March 11:48 de la mañana

La semaine des rivalités nous a offert un programme intense le week-end dernier, et c’est le sujet principal de notre émission hebdomadaire (à écouter ici) :
- On revient sur le match Montréal - Toronto, la manière dont l’Impact a gagné, l’importance de Bernier dans le jeu montréalais, l’apport des ailiers, le travail effectué à l’entraînement, l’ambiance au Stade olympique.
- Retour sur d’autres rencontres, principalement Dallas - Houston et Seattle - Portland.
- Après trois semaines de compétition, quel est le joueur désigné qui se distingue le plus et quel est le meilleur nouveau venu ?
- Les polémiques arbitrales de la semaine :

- La sélection américaine en vue de ses deux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du monde
- Club de lecture : « La Balle au centre », les mémoires de Thierry Roland, commentateur mythique à la télévision française. Les animateurs de l’émission discutent de son style, de sa personnalité, de son franc-parler, de son image, de la Coupe du monde 1998, etc.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

18 March 10:40 de la mañana

Six partages en neuf rencontres et les trois autres qui se soldent par un but d’écart : la semaine des rivalités a aussi été celle des scores serrés.

Les trois vainqueurs de la journée effectuent évidemment la bonne opération au classement. À commencer par Montréal, vainqueur de Toronto et seul en tête avec neuf points, ce qui n’empêche pas ses joueurs de ne pas être satisfaits de leur prestation. Avec un match de retard, Vancouver, au repos ce week-end, est l’unique autre club à ne pas encore avoir perdu de point.

Dallas compte également six unités après sa victoire 3-2 contre Houston dans le match le plus spectaculaire de la journée. Cooper a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu et dans la controverse puisqu’il a profité du fait que le ballon touche son bras pour se retrouver seul face à Hall. « Je ne sais pas… j’ai voulu faire une tête et le ballon est arrivé devant moi », plaide le buteur. « Les tricheurs gagnent parfois », répond Dominic Kinnear. Troisième poursuivant totalisant six points, Philadelphie qui, faute d’automatismes dans le jeu posé, se distingue en étant le roi des corners en ce début de saison.

Autre polémique dans le seul derby de la compétition où, bien que réduit à dix et mené, Chivas USA a arraché le nul dans les derniers instants. Les hommes de Chelis ont été particulièrement physiques contre « l’équipe des bureaux de New York », dixit le coach. Tête basse, ceux de Bruce Arena se sont trouvés particulièrement laxistes.

Notons également les débuts d’Obafemi Martins pour Seattle, tenu en échec par Portland, et le nul concédé par New York chez lui contre DC United qui, malgré ce bon point, commence à s’inquiéter de sa disette offensive.

LES RÉSULTATS
New York - DC United
Kansas City - Chicago
Montréal - Toronto
Philadelphie - New England
Columbus - San José
Salt Lake - Colorado
Seattle - Portland
Dallas - Houston
LA Galaxy - Chivas USA

 
0-0
0-0
2-1
1-0
1-1
1-1
1-1
3-2
1-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo