Playoffs Scoreboard

Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1LA
0SEA
RECAP
Recap
Leg 2
11/30 9:20pm
SEA
LA
ESPN
Western Conference Championship
Recap
Leg 1
11/23 FINAL
1NY
2NE
RECAP
Recap
Leg 2
11/29 3:00pm
NE
NY
NBCSN
Eastern Conference Championship

blog

Friendly

15 October 11:32 de la mañana

L’éclectisme est encore une fois au programme de l’émission de la semaine (que vous pouvez également écouter ici) puisqu’on y navigue entre l’avenir de Patrice Bernier à Montréal et la bonne sortie du Canada contre la Colombie en passant par la fin de la saison régulière ou encore les conflits d’horaire entre le championnat et les équipes nationales.

Le Canada s’est incliné 1-0 contre la Colombie, à l’issue d’un match beaucoup plus serré que prévu. Pour la première fois depuis très longtemps, il y avait un positivisme unanime autour de l’équipe nationale, qui a dégagé de la sérénité et a bien tenu le coup contre un adversaire capable de faire mal aux défenses regroupées mais qui a dû user de son expérience pour émerger en fin de match.

Comme d’autres, ce match était joué lors d’une date prévue pour les rencontres internationales, et a forcé plusieurs joueurs de MLS à choisir entre leur club et leur pays. Certains disent que cette situation ne peut plus durer, comme en fait foi cet article. De nombreux arguments laissent penser que respecter le calendrier Fifa serait bénéfique pour la MLS.

En fin de contrat à Montréal, Patrice Bernier n’a pas encore entamé les discussions avec le club qui préfère attendre la fin de la saison pour négocier en vue de 2015. A-t-il raison de mettre tous les joueurs à la même enseigne ou Bernier, capitaine et joueur local, devrait-il bénéficier de certains privilèges ? Ou au contraire, apprend-il de ses erreurs en attendant de faire un point global avant de se lier ?

À deux journées de la fin de la saison régulière, il reste trois duels, plus ou moins serrés. Qui sortira vainqueur du double affrontement entre Seattle et le LA Galaxy ? Portland peut-il dépasser Vancouver alors que le calendrier favorise largement l’équipe canadienne ? Quelles sont les chances de voir Toronto gagner ses deux dernières rencontres et Columbus perdre les siennes ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. N'hésitez pas à réagir ci-dessous, par courriel, sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

16 October 10:36 de la mañana

Ce soir, il sera (enfin !) plus facile de lire le classement, puisqu’à l’issue de LA Galaxy - Montréal (22h30 HE), toutes les équipes auront joué le même nombre de matches. Cette rencontre se jouera dans un contexte diamétralement différent de celui du début de saison, moment où elle était prévue.

Montréal est en pleine déconfiture depuis quelques semaines et prendre ne serait-ce qu’un point pourrait faire office de tournant positif dans sa quête d’une place en phase finale. La prolongation de contrat de Marco Di Vaio vient mettre un peu de baume au cœur des supporters, qui sont néanmoins surtout préoccupés par les résultats et une façon de jouer peu rassurante dont nous avons parlé dans notre émission Coup Franc hebdomadaire.

De son côté, le LA Galaxy peut réintégrer le gros peloton de tête en cas de victoire ce soir. Il sera toutefois privé de plusieurs internationaux mais peut-être pas de Landon Donovan, revenu en Californie car il aurait été incapable de jouer hier avec l’équipe nationale en raison d’une blessure. Vous croyez aux miracles ?

Pour mieux connaître les forces et faiblesses des deux équipes, je ne peux que vous conseiller cette excellente analyse. Et rendez-vous ici pour connaître les différents scénarios de qualification mathématique des uns et des autres.

Ce mardi, les éliminatoires de la Coupe du monde ont livré de nombreux verdicts. Dans la zone Concacaf, on a assisté à un scénario digne d’Alfred Hitchcock : à deux minutes de la fin, le Mexique était éliminé et ce sont les États-Unis qui lui ont sauvé la mise. El Tri a toutefois encaissé un nouveau revers, au Costa Rica, et doit se farcir un voyage aller-retour en Nouvelle-Zélande en barrage. Les Mexicains vont-ils se qualifier ou prolonger les souffrances de ce qui ressemble à un long chemin de croix ? Pendant ce temps, le Honduras, avec de nombreux joueurs connus en MLS, s'est qualififé pour sa deuxième Coupe du monde consécutive.

D’autres joueurs de MLS étaient en action sur la scène internationale, notamment lors du match Australie - Canada, joué à Londres et perdu 3-0 par des jeunes Canadiens à qui « il faut donner de l’expérience internationale ». Si on pouvait les faire jouer 90 minutes au lieu de privilégier des vétérans qui seront retraités en 2018, ça aiderait… Parlant de retraite, Ramiro Corrales a annoncé la sienne pour la fin de la saison : il est le dernier joueur encore en activité à avoir été sur le terrain lors de la saison inaugurale de MLS en 1996.

10 July 4:15 de la tarde

El ganador del Balón de Oro en los últimos cuatro años y astro del Barcelona, Lionel Messi parece estar viviendo el verano más escandaloso de su carrera debido a que su nombre se ve asociado y manchado con, o por personas, compañías con poca ética y profesionalismo.

Recordando que hace poco tuvo un serio problema con el fisco español por evasión de impuestos.

Messi vio manchada su imagen tras participar y prestar su nombre para un partido de beneficencia jugado en el Soldier Field en Chicago, denominado como Messi & Friends en el cual el equipo “Messi” enfrentaría al equipo “Resto del Mundo” (que más bien parecía los restos del mundo).

Lionel participó en el encuentro porque supuestamente una parte de las ganancias serían para la fundación de Messi y la UNICEF. Sin embargo, existen reportes que mencionan que una representante de la empresa organizadora Numero 5 no sabía cuánto dinero sería donado a estas organizaciones pero si atino a afirmar que la empresa se gastó cerca de medio millón de dólares para volar a varias de las estrellas que participaron en el partido, estrellas que por cierto no cobraron ni un centavo.

El problema se agravó puesto que varios aficionados que pagaron altas cantidades de dinero no recibieron lo prometido. Una de las historias más interesantes es la de un padre que llevó a su hijo Hudson para conocer a Messi y ver el partido mediante boletos VIP con costo de $2500 dólares por boleto. Al final no conocieron al 10 argentino, al cual los tuvieron esperando por horas, y los artículos prometidos como balones y camisetas autografiadas eran de baja calidad y con firmas estampadas.

Otro de los temas que dieron de que hablar, fue el hecho que algunos jugadores que participaron eran ex-jugadores de la universidad de Northwestern que ya tenían años sin jugar de forma competitiva, incluso un aficionado que pagó boleto VIP dijo que él jugaba con ellos en la liga dominguera amateur en la que el participa. Eliason, alguna vez delantero de Northwestern, tuvo un momento de gloria al anotar un golazo de chilena a pase de Henry, y el gol se lo hizo a Tombridge, quien fuera arquero de la misma universidad. Lo increíble, y lo cual debe ser sensacional para todo soñador, es que la jugada fue #1 en el famoso show de la cadena ESPN, Sportscenter.

Si lo de Eliason parece increíble, lo de Cody Stanley raya en lo surreal. Stanley se disponía a ver el partido desde la grada tras un tailgate y unas cervezas, pero en cambio recibió una llamada del que fuera su técnico universitario para que jugara en el partido. Cody se dio cuenta que ni siquiera era dueño de unas espinilleras para poder jugar. Una vez en el vestidor nadie le dio un uniforme, el cual el encontró indagando en el vestuario. Cody pensaba que solo estaría en la banca y jugaría tal vez un par de minutos, sin embargo jugo todo el segundo tiempo. Por si fuera poco, un gol de Messi se dio tras hacerle el recorte a él, siendo esta la jugada #4 de Sportscenter.

Las experiencias de los graduados de Northwestern fueron fantásticas, pero, ¿qué opinan los que pagaron boletos para ver a jugadores amateur?

Hasta aquí queda claro que Lionel en realidad solo se vio inmiscuido con promotores y compañías que distan mucho de ser calificadas como profesionales.

Sin embargo hay un par de detalles que no ayudan para limpiar de toda culpa al argentino. El primero siendo que tras salir substituido al minuto 68, Lionel abandonó el estadio sin esperar a que el partido terminara.

El segundo, que días antes se suponía se llevaría a cabo un partido de beneficencia en los Ángeles, este organizado por una compañía diferente. El partido fue cancelado de último minuto, debido a que el mismo Messi canceló su participación. Días después (uno antes del partido en Chicago) se le vio en una alberca en una fiesta exclusiva en un hotel de Las Vegas, organizada por el fenómeno Ronaldo.  Fiesta en la que Messi fue acompañado por sus hermanos, y en la que también estuvo el brasileño Djalminha.

03 June 10:22 de la mañana

Arrière-gardes les plus solides depuis le début de la compétition, New England et Colorado ont davantage peiné au moment de faire trembler les filets adverses. Ce ne fut pas le cas ce week-end…

Cinq joueurs différents ont trouvé le fond des filets pour permettre à New England d’infliger au LA Galaxy sa défaite la plus sévère en championnat depuis 2002. Atiba Harris a vu ses efforts récompensés par deux buts pour contraindre au partage le leader Dallas, qui doit son point au réalisme de Blas Perez. En bas de classement, Mike Magee a permis à Chicago de sortir vainqueur du duel des attaques faméliques face à DC United.

Mais le grand gagnant de la semaine est encore une fois Montréal, qui s’est imposé à Kansas City dans un match tendu par un penalty, une exclusion et des échanges de noms d’oiseaux entre les bancs. Certains joueurs locaux cherchaient quand même une explication sportive à leur troisième défaite à domicile de la saison.

Plusieurs équipes de la Conférence Ouest ont réalisé une bonne opération : Portland, sans jouer, mais surtout Salt Lake et Seattle, qui remercient respectivement Javier Morales et Obafemi Martins, tous deux dans un grand jour. Mauvaise affaire en revanche pour New York, battu par Vancouver et « délaissé par la chance », dixit Thierry Henry, alors qu’un point à Columbus rend heureux Houston encore victime de blessures en plein match.

La Fédération américaine de soccer a également fêté son centenaire et son équipe nationale s’est bien relevée de sa défaite contre la Belgique en battant l’Allemagne 4-3 (résumé vidéo).

LES RÉSULTATS
Toronto - Philadelphie
New York - Vancouver
Columbus - Houston
Kansas City - Montréal
Colorado - Dallas
Salt Lake - San José
Chivas USA - Seattle
New England - LA Galaxy
Chicago - DC United

 
1-1
1-2
1-1
1-2
2-2
3-0
0-2
5-0
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

30 May 10:05 de la mañana

Aucun match de championnat au programme, mais quel mercredi soir messieurs, dames, riche en spectacle, en suspense et en surprises.

Montréal représentera le Canada lors de la prochaine Ligue des champions après avoir partagé l’enjeu 2-2 à Vancouver (résumé vidéo) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0). La défense Québécoise a longtemps été méconnaissable mais l’équipe locale fut incapable d’en profiter et semblait s’en vouloir autant à elle-même qu’aux autres après la rencontre. Montréal a retrouvé ses esprits après la pause et, mené deux fois à la marque, est chaque fois parvenu à égaliser. Le but de la qualification a été inscrit de la tête par Hassoun Camara, qui n’a pas manqué d’éloges pour son entraîneur Marco Schällibaum.

Pour me mettre en appétit, j’avais regardé États-Unis - Belgique, qui s’est soldé par une nette victoire 2-4 des Diables Rouges (résumé vidéo). Beaucoup d’Américains ont découvert l’équipe belge, envers qui les médias locaux ont été élogieux. Jürgen Klinsmann est de cet avis et trouve qu’il est mieux pour sa sélection de gagner de l’expérience en affrontant les meilleures équipes du monde (rien de moins !)

Dans le même temps, le charme de la Coupe officiait ailleurs aux États-Unis. Alors que Frédéric Piquionne faisait exploser le marquoir à Portland, ce fut au tour de Seattle et du LA Galaxy de se faire surprendre par des adversaires de divisions inférieures.

Et comme si toute cette agitation ne suffisait pas, la soirée a aussi été celle du premier changement d’entraîneur de la saison en MLS. Le truculent Chelis a été démis de ses fonctions à Chivas USA et est remplacé par Jose Luis Real.

29 May 10:43 de la mañana

En ce milieu de semaine, tant le Canada que les États-Unis voient leurs meilleurs clubs et joueurs se battre pour gagner ou conserver leur place sur la scène internationale.

Ainsi, Vancouver et Montréal s’affronteront ce soir (22h00 HE, direct Sportsnet et TVA Sports) en finale retour du Championnat canadien Amway (aller 0-0) avec pour enjeux la Coupe des Voyageurs et la place canadienne en Ligue des champions, ce qui serait une double première pour la formation basée en Colombie-Britannique. Elle partira avec l’avantage du terrain et mise sur ses joueurs expérimentés pour hausser son niveau. Les visiteurs ne comptent pas jouer avec le frein à main, sachant que le fameux but à l’extérieur pourrait être dévastateur pour leurs hôtes. Une longue partie de l'émission Coup Franc de cette semaine est consacrée à ce duel.

Pendant qu’on en est à l’apothéose au Canada, les États-Unis ne sont qu’aux prémices de l’édition 2013 de leur coupe nationale. Le stade des seizièmes de finale (3e tour) voit l’entrée en lice des clubs de MLS : Colorado et San José sont tombés hier, et d’autres seront en péril ce soir.

Mais les yeux des amateurs de soccer américains seront surtout rivés sur leur équipe nationale, qui accueille la Belgique en match amical (20h11 HE, ESPN). Les deux formations préparent d’importantes échéances en éliminatoires de la Coupe du monde. Les Américains s’attendent à un affrontement difficile, avec une défense qui aura fort à faire contre un des adversaires les plus redoutables qu’ils ont affronté ces derniers temps. Les Diables Rouges prennent ce match au sérieux et veulent montrer que leur voyage de ce côté de l’Atlantique n’est pas une colonie de vacances en battant « une équipe qui est en train de grandir ».

Hier, c’était le Costa Rica qui préparait ses rendez-vous qualificatifs pour le Brésil. Il s’est imposé 0-1 à Edmonton contre une jeune équipe canadienne qui n’a toujours pas gagné cette année mais n’éprouve aucune anxiété particulière à quelques semaines de la Gold Cup.

22 February 1:09 de la tarde

Ce week-end est certes le dernier de février mais surtout le dernier avant la reprise du championnat. Ce sera l’occasion d’une répétition générale sous forme de match amical pour l’ensemble des 19 clubs de MLS.

La finale du tournoi d’Orlando opposera deux équipes que l’on dit plus fortes que l’an dernier : Montréal, qui n’a enregistré que deux transferts entrants, et Columbus, dont le PDG rêve de Coupe MLS. En matchs de classement, Philadelphie, qui a déjà laissé partir trois joueurs acquis durant l’hiver, se mesurera à Kansas City, où Josh Gardner compte relancer sa carrière, alors que DC United, qui espère voir Pontius rétabli pour le début de la compétition, affrontera Toronto où les jours de Frings semblent comptés.

Autre joueur à l’avenir incertain, Christian Tiffert, de Seattle, adversaire en finale du tournoi de Tucson de Salt Lake, qui vient d’attirer le jeune attaquant colombien Olmes García. Le club de l’Utah voit aussi s’en aller Jonny Steele vers New York, adversaire dans l’autre match du jour de New England où l’on attend beaucoup d’Andrew Farrell, premier choix du dernier SuperDraft.

À la Carolina Challenge Cup, le club hôte, Charleston, rencontrera Houston dont le dernier renfort en date, Andrew Driver, est prêt à faire le sale boulot. De son côté, Chicago, qui salue les progrès accomplis sur phases arrêtées, se mesurera à Vancouver où Nigel Reo-Coker a signé pour quatre ans.

AIK sera l’adversaire de Portland, où les blessures s'accumulent, devant son public pour clore son tournoi où l’on observera aussi attentivement le duel entre San José, privé de plusieurs forces vives à l’attaque, et Dallas, qui s’est suffisamment renforcé cet hiver pour viser le haut du classement.

Seules trois équipes ne participent pas aux quatre tournois d’avant-saison. Chivas USA, où les éloges pleuvent sur Chelis, se mesurera au LA Blues. Colorado, qui a radicalement changé de visage en quelques mois, est en Californie pour y affronter dès ce soir le LA Galaxy où Bruce Arena explique qu’on ne voit pas la valeur d’une équipe durant la préparation mais seulement quand la compétition commence.

21 February 11:42 de la mañana

On dit que le mercredi est le jour des enfants. Hier, c’était davantage celui des remplaçants puisque plusieurs entraîneurs ont utilisé les matchs amicaux pour offrir du temps de jeu à des éléments qui n’en auront pas forcément beaucoup en cours de saison, histoire de voir à quel point leur effectif est étoffé.

Ce fut notamment le cas au tournoi de Portland, où le onze de départ du club hôte contre Dallas n’avait rien en commun avec celui de son dernier match. Les Texans avaient de leur côté aligné de nombreux titulaires et se sont imposés 1-0. Frank Yallop avait aussi décidé de faire tourner son effectif pour San José - AIK, qui s'est soldé sur un nul vierge.

À la Desert Diamond Cup, Seattle a aligné une équipe mixte contre New York, et les joueurs habituellement sur le banc ont saisi leur chance, puisque ce sont eux qui ont scellé la victoire 2-0. En finale du tournoi, les hommes de Sigi Schmid affronteront Salt Lake, vainqueur 3-2 de New England lors d’un match riche en rebondissements.

À la Carolina Challenge Cup, Chicago a commencé avec son onze de base mais Frank Klopas a remplacé presque tout le monde à la mi-temps et a vu ses hommes s’imposer de justesse 2-1 contre Charleston. Dans l’autre rencontre, Adam Moffat a encore marqué un but dont il a le secret - un tir à distance surpuissant - pour offrir la victoire à Houston contre Vancouver (2-1).

Notons aussi que Montréal, avec de nombreux jeunes, s’est incliné 2-1 à Orlando alors que Toronto et Kansas City, eux aussi avec leurs meilleurs éléments au repos, se sont quittés sur un spectaculaire 3-3.

20 February 12:15 de la tarde

À dix jours du coup d’envoi de la saison, ce mercredi sera une nouvelle occasion de peaufiner les réglages lors de nombreux matchs amicaux.

Déjà qualifié pour la finale du tournoi de Tucson, Seattle, qui après Shalrie Joseph convoite d’autres renforts, se mesurera à New York plutôt décevant durant cette période de préparation. L’autre rencontre opposera Salt Lake, où Joao Plata semble avoir rapidement trouvé sa place, à New England, qui compte sur ses renforts hivernaux pour solidifier les bases construites l’an dernier.

Autre transfert récent, celui du jeune défenseur international hondurien Johnny Leverón à Vancouver, qui affrontera aujourd’hui à la Carolina Challenge Cup une équipe de Houston qui a jeté son dévolu sur l’ailier écossais Andrew Driver. Hôte du tournoi, Charleston se mesurera à Chicago qui a réussi à consolider son arrière-garde cet hiver sans aller chercher de nouveau défenseur.

Pour le deuxième match de son propre tournoi et quelques heures après l'embauche de Mikael Silvestre, Portland voudra confirmer son renouveau face à Dallas, qui a transféré deux nouveaux joueurs ce mardi. San José - AIK sera l’autre affiche de la soirée.

Notons aussi deux duels amicaux à Orlando : Toronto et son effectif maigrichon contre Kansas City, qui ne veut pas mettre la pression sur Bieler, ainsi qu’Orlando - Montréal.

18 February 11:28 de la mañana

À deux semaines de la reprise de la compétition, les matchs amicaux se succèdent et ce week-end a été on ne peut plus rempli. Mais en marge de ces duels, il y a aussi eu des nouvelles très intéressantes concernant des vedettes de la MLS.

La plus attendue concernait l’avenir de Landon Donovan, qui reprendra finalement les entraînements avec le LA Galaxy lors de la dernière semaine de mars. Pendant ce temps, ses coéquipiers ont fait match nul 0-0 contre les Sud-Coréens de Gangwon.

À Tucson, la Desert Diamond Cup s’est poursuivie avec la victoire de Seattle 2-1 contre Salt Lake, et celle de New England 3-1 contre New York, dont la maigre consolation est l’excellente prestation de l’ex-Lyonnais Juninho, qui a marqué son premier but pour ses nouvelles couleurs.

Le tournoi de Portland s’est ouvert par un spectaculaire partage 3-3 entre le club hôte et San José, alors que Dallas et les Suédois d’AIK ont aussi fait match nul, mais sans marquer. Début également de la Carolina Challenge Cup, à Charleston, dont les deux premières rencontres ont fini sur le même score, 3-2, l’une en faveur de Vancouver face au club hôte, l’autre en faveur de Chicago contre Houston.

Enfin, la finale du tournoi Disney opposera Columbus, difficile vainqueur d’Orlando 3-2, à Montréal, qui a partagé 1-1 avec DC United sur fond de rumeurs de départ de Marco Di Vaio et d’Alessandro Nesta en fin de saison. Dans les autres rencontres, Kansas City a battu Tampa Bay 1-0 et Philadelphie s’est imposé 3-0 contre Toronto.