blog

D.C. United

30 October 12:16 de la tarde

The San Jose Earthquakes topped the final regular season installment of the MLS Power Rankings on Tuesday, and it was a fitting end to an impressive season for the Quakes. Although they were one the season’s biggest surprises (MLSsoccer.com had them ranked No. 9 at First Kick), the Quakes ascended to the top spot in Week 16 and never really let up.

In fact, the Quakes held the top spot in the Power Rankings for 17 weeks this season (tops among all teams), and led the way for 14 consecutive weeks after reaching the top midway through the season. They relinquished their spot just once - to Sporting Kansas City in Week 30 – but claimed it again the next week and carried the torch each of the final three weeks of the season.

Some other notes on Power Rankings this season:

  • The biggest surprise of the year was easily D.C. United, who came in at No. 16 at the First Kick poll in early March and finished the regular season at No. 3. They also proved to be one of the most volatile teams on the poll this year, rising to No. 2 in Week 15 before plummeting back to No. 12 as late as Week 28 before they surged down the stretch to finish in the top 3.
  • The biggest disappointment was easily the Portland Timbers, who carried the No. 8 ranking into First Kick and effectively slipped into a free fall from there. They bottomed out at No. 19 in Week 19 and ended up holding that spot for a total of seven weeks this season.
  • Toronto FC led the league with most weeks spent at the No. 19 spot – 14.
  • Six teams held the bottom spot at least once this season – Toronto, Portland, Chivas USA, Philadelphia, FC Dallas and Montreal. The Impact held that spot at First Kick but never graced it again after Week 4.
  • Five teams held the No. 1 ranking at some point this season – San Jose, Sporting Kansas City, Real Salt Lake, Seattle and the LA Galaxy. The Galaxy held it at First Kick and never got it back, slipping all the way down to No. 17 in Weeks 11 and 12. The swing of 16 spots is the largest of any team in the rankings this season.
  • The most stable team this season was Sporting Kansas City, who never fell lower than No. 7 and spent a total of seven weeks at No. 1. The Seattle Sounders and Real Salt Lake both bottomed at No. 8 and reached No. 1 at various points in the season.
  • The Houston Dynamo also never fell outside of the top 10 at any point this season, falling as low as No. 9 and rising as high as No. 2 in Week 22.
  • The biggest one-week jump of any team this season belonged to San Jose, who leaped from No. 9 to No. 3 in Week 4 after a 1-0 win in Seattle. The Quakes never fell lower than No. 4 the rest of the way.
  • The biggest one-week drop also came in Week 4. FC Dallas plummeted from No. 6 to No. 15 after a 4-1 loss at D.C. United.
  • The Vancouver Whitecaps are the only playoff team not ranked in the top 10 at the end of the season. They fell to No. 12 in Week 25 and have languished outside the top 10 ever since.
  • Chivas USA was only team to go out the way they came in. They were ranked No. 18 at First Kick and finished No. 18 in the final rankings on Tuesday, having never climbed any higher than No. 12.

Note: There were no rankings for Weeks 13-14 due to international dates.

 

23 October 1:07 de la tarde

MLS, équipe nationale canadienne, Ligue des champions et sociologie : le menu de la semaine de l’émission Coup Franc (à écouter ici) est on ne peut plus éclectique.

- On connaît les 10 qualifiés pour la phase finale de la saison : qui en sont les invités inattendus et les absents marquants ? Les pronostics d’avant-saison de Frédéric Lord, qui avait visé assez juste.
- Notre invité Laurent Dubois (professeur à l’université Duke), parle soccer et société. Son livre Soccer Empire tisse le lien entre l’équipe de France et la société : pour Coup Franc, il tente de transposer ce lien aux États-Unis et au Canada, nous dit ce que le soccer nous apprend sur ces pays, nous parle de la haine des « anti-soccer », etc. Si le sujet vous intéresse, lisez le blog Soccer Politics, auquel collabore aussi Andrew Wenger.
- Réflexion sur le futur de l’équipe nationale canadienne. Pour Matthias Van Halst, la qualification pour la Coupe du monde 2018 passe par la génération qui devra aller aux Jeux olympiques 2016. Lisez sa proposition détaillée ici. Qui pour succéder à Stephen Hart au poste de sélectionneur ?
- Beckham ou Henry, Wenger ou Mattocks et autres choix cornéliens : Frédéric Lord met ses collaborateurs sur le gril lors d’une nouvelle rubrique. Envoyez-nous vos suggestions !
- Les missions des clubs de MLS lors de la dernière journée de la phase de groupes en Ligue des champions.
- Qui jouera pour Montréal lors de son dernier match de championnat contre New England ?

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

09 October 11:38 de la mañana

À l’issue de la mini-trêve réservée aux équipes nationales, il ne restera que deux semaines de compétition à la saison régulière et deux rencontres à toutes les équipes dont le sort n’est pas encore scellé. Voici un tour d’horizon des différents enjeux. À vos pronostics !

SUPPORTERS SHIELD
San José est quasiment assuré de remporter le trophée. Avec 5 points d’avance sur Kansas City, il lui suffit à toutes fins pratiques d’un point pour terminer en tête du classement (en cas d’égalité, les équipes sont départagées par le nombre de buts marqués, ce qui avantage nettement les Californiens). Ils auront l’occasion de le remporter contre le LA Galaxy puis à Portland. En cas de double échec du leader, les Sportingmen devront réaliser le sans-faute à New York et contre Philadelphie pour s’adjuger le Supporters Shield.
San José est d’ores et déjà assuré de participer à la Ligue des champions car Kansas City s’y est qualifié en remportant la Coupe des États-Unis.

CONFÉRENCE OUEST
Salt Lake, Seattle et le LA Galaxy accompagneront San José en phase finale. Le dernier siège sera pour Vancouver ou Dallas. Avantage à l’équipe de Martin Rennie, qui compte quatre unités d’avance sur son adversaire. Une victoire contre Portland ou à Salt Lake lui suffira. Les Texans, qui ont marqué plus de buts, ne peuvent se permettre la moindre défaite et sont quasiment contraints au 6/6 à Seattle et contre Chivas USA.

CONFÉRENCE EST
Kansas City et Chicago sont déjà rassurés sur leur sort. Quatre équipes luttent pour les trois dernières places. DC United (3e, 54 pts) est le mieux classé mais son calendrier est ardu, avec la visite de Columbus et un déplacement à Chicago. Tout comme New York (4e, 53 pts), qui accueillera Kansas City avant d’aller à Philadelphie, il peut se contenter d’une victoire ou tabler sur une défaite des deux autres prétendants. Houston (5e, 50 pts), qui reçoit Philadelphie et se déplace à Colorado, doit prendre au moins autant de points que Columbus (6e, 49 pts et en mauvaise posture car la moins bonne attaque des quatre) qui, après son déplacement à DC United, jouera contre Toronto.

02 October 12:51 de la tarde

À trois journées de la fin de la saison régulière, la qualification de Vancouver pour la phase finale ne tient plus qu’à un fil. L’émission Coup Franc de la semaine (à écouter ici) se penche, entre autres, sur le cas du club de Colombie-Britannique, mais ce n’est qu’un ingrédient d’un menu à nouveau très riche :
- Notre invité Alain Rochat parle de la méforme de Vancouver, des problèmes que la défense a connus pendant l’été, de l’attaque remodelée, des départs de Le Toux et Hassli, de l’intégration des renforts écossais, de son nouveau rôle, de Darren Mattocks et des nombreux changements dans l’effectif.
- Le grand match de Thierry Henry contre Toronto, et la valeur ajoutée des joueurs désignés
- Le sommet entre Kansas City et Chicago (résumé vidéo)
- Dallas qui pousse San José dans ses derniers retranchements
- Débat : Conférence Est ou Ouest, laquelle est meilleure ? Selon quels critères ? La question est-elle pertinente ? La discussion glisse sur le sujet du calendrier déséquilibré (voyez la déclaration de Bruce Arena à ce sujet) et s’enflamme…
- Les qualifiés pour la phase finale seront-ils tous des prétendants à la Coupe MLS ?

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

19 September 11:47 de la mañana

Alors qu’on répète à qui mieux mieux que chaque match est crucial, en ce milieu de semaine, l’adage sera non seulement vrai en championnat, mais également en Ligue des champions, puisque nos clubs seront en lice sur les deux scènes.

Ce mardi, Salt Lake a souffert mais s’est imposé au Tauro FC grâce à un penalty dans les arrêts de jeu et peut encore rêver de terminer à la première place du groupe, la seule qualificative.

Seattle est en bien meilleure posture et assurera d’ailleurs sa qualification en cas de victoire ce mercredi à Marathon, un déplacement périlleux mais familier pour Mario Martinez. De son côté, le LA Galaxy se déplacera à Bayamón avec une équipe semblable à celle qui avait battu les Puerto Rico Islanders il y a quelques semaines. Chez lui, ce jeudi, Houston, qui tient à rester compétitif sur tous les fronts, voudra éviter un faux pas contre FAS.

En championnat, deux luttes seront à surveiller. Celle pour la première place du classement général, d’abord. Le leader San José, où Mehdi Ballouchy apporte de la variation sur les flancs, partira favori contre Portland et pourrait encore réaliser une bonne opération. Il verra en tout cas un de ses concurrents directs perdre des plumes, puisque son dauphin Kansas City, meilleure équipe à l'extérieur à ce stade de la saison, se déplace chez le quatrième, New York, qui a trop souvent encaissé en début de match ces derniers temps.

La lutte pour la cinquième place de la conférence Est, ensuite. Le classement actuel laisse croire qu’elle se jouera entre Columbus et DC United. Le premier récupérera Gruenebaum et Higuain pour recevoir Chivas USA, alors que l’équipe de la capitale américaine devra être pleinement concentrée pour gagner à Philadelphie malgré le mécontentement de Boskovic.

EN LIGUE DES CHAMPIONS
Tauro FC (Pan) - Salt Lake
Puerto Rico Islanders (PRi) - LA Galaxy
Marathon (Hnd) - Seattle
Houston - CD FAS (Slv)

0-1
(me 20h00)
(me 22h00)
(je 20h00)
Classements
EN CHAMPIONNAT
New York - Kansas City
Columbus - Chivas USA
San José - Portland
Philadelphie - DC United

(me 19h00)
(me 19h30)
(me 22h30)
(je 20h00)
Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs ou LiveSport.tv
Les rencontres de Ligue des champions sont aussi diffusées sur Concacaf TV

29 August 1:23 de la tarde

Une fois n’est pas coutume, l’émission Coup Franc (à écouter ici) est diffusée le mercredi cette semaine et accueille Olivier Brett en studio. Allongée et enrichie, en voilà le menu :
- Rémi Roy, entraîneur des gardiens de New England, nous parle de la saison actuelle de son club, de la transition en cours, de ses gardiens et des qualités des meilleurs portiers de la compétition.
- Amos Magee, entraîneur adjoint à Portland, se penche sur l’échange Perkins - Ricketts, tente d’expliquer pourquoi son équipe n’a pas confirmé sa bonne première année, évoque ses difficultés en déplacement et la Cascadia Cup qui pourrait sauver la saison.
- Nos deux invités confirment aussi les avantages de parler français en MLS.
- Discussion sur les gardiens : Qui sont les meilleurs en MLS ? Comment les évaluer ? Serait-il opportun d’avoir un joueur désigné à ce poste ?
- Caleb Porter sera-t-il l’homme de la situation à Portland ? Quel est le profil idéal d’un entraîneur en MLS, comment et où le recruter ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?
- Débat : Qui de Colombus, Montréal, Houston, Chicago et DC United disputera la phase finale de la saison ? Nous avons analysé le classement et le calendrier de chacune des équipes pour vous faire le portrait le plus clair possible de la situation. Voyez aussi le fameux tableau de Frédéric Lord.
- Kansas City - New York : 1-1, alors que New York n’a pas tiré une seule fois au but !

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

23 August 11:54 de la mañana

En ce milieu de semaine, l’objectif des clubs de MLS sur la scène internationale est clair : prendre 9 points sur 9. Après la victoire de Salt Lake ce mardi, la deuxième mission a été menée à bien par Houston, vainqueur 1-3 au Deportivo FAS. Les flancs et le jeu aérien ont été la clef de ce succès au Salvador (résumé vidéo).

Dernière équipe américaine à effectuer son entrée dans cette édition de la Ligue des champions, le LA Galaxy affrontera un habitué de la compétition : Isidro Metapan, quart de finaliste l’an dernier et dont le milieu de terrain à impressionné les espions californiens.

Deux matchs de championnat importants pour le classement de la Conférence Est ont aussi été joués hier soir. DC United a retrouvé son jeu de tête et a découvert le potentiel d’Andy Najar à l’arrière droit pour disposer 4-2 de Chicago, qui a rapidement dû se découvrir. Freddy Hall n’a pas eu les débuts rêvés dans le but de Toronto, battu 2-1 à Columbus dont l’attaque revit depuis l’arrivée de Federico Higuain. Les vainqueurs du jour, qui comptent quelques matchs de retard, effectuent une bonne opération au classement général.

21 August 7:35 de la tarde

Dans l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici), l’équipe renforcée par Nicolas Gaillard se penche sur une grande variété de sujets :
- Gros plan sur les meilleurs jeunes de moins de 24 ans qui évoluent en MLS. Les animateurs de l’émission dressent leur top 5 pour la saison actuelle et expliquent les qualités qui leur plaisent chez ces joueurs. Vous pouvez élire celui que vous trouvez le meilleur : dites-nous qui sont vos choix.
- Discussion sur l’arbitrage lors des rencontres de la dernière journée, notamment à DC United - Philadelphie. Lisez le plan de la MLS pour le professionnaliser.
- Retour sur la forme actuelle de Montréal et sa victoire contre San José avec Olivier Brett (consultant pour TVA Sports). Comment l’allure du match a changé suite à la double exclusion. Quel visage présentera la défense montréalaise contre DC United ?
- Débat : connaît-on déjà les 10 qualifiés pour la phase finale de la saison ? Qui, à ce stade, est le plus à même de jouer la finale de la Coupe MLS ?
- Les beaux buts du match Houston - Columbus, dont celui de Moffat contre son ami Gruenebaum.
- Avant-goût des rencontres de Ligue des champions de la semaine impliquant des clubs de MLS.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

08 August 2:27 de la tarde

Dry spells are nothing new in Dwayne De Rosario’s career.

Right now he is on a seven-match run without a goal since May 19, when he scored twice against Toronto FC. There are eight other dry spells during his MLS career that have lasted this long.

This season alone, DeRo has had two long dry spells, starting the season off with eight goalless matches. Oddly enough, De Rosario’s average playing time during those dry spells should have been ample enough for the midfielder to score a goal. His dry spell to open the season gave him an average of 86.25 minutes of playing time per game. His current summer dry spell has seen him play an average of 84.4 minutes per game.  

The longest he has gone without scoring was in the first half of the 2002 season, when he failed to score for 11 matches, despite an average of 73.3 minutes per game.

Now these dry spells wouldn’t be so bad if we weren’t all sitting at the edge of our seats for DeRo to score his 100th career goal. He's currently at 98.

For a man who scores every 2.57 games, he sure has made us wait to see those final two goals. Do us all a favor DeRo, and just score already.

01 August 2:54 de la tarde

Last week it was Tottenham Hotspur and Arsenal that were rumored to have interest in D.C. midfielder Andy Najar, this week it's Wigan Athletic, Norwich City and West Bromwich Albion.

That list might grow even larger now that Honduras are into the quarterfinals with a date against Brazil and Neymar, a group that's sure to have a few interested eyes monitoring their progress in London.

Najar may not be having his best season in black and red in 2012 – contributing two assists in 13 games, 10 of which were starts – but he's still just 19 years old and one of the most promising prospects in Major League Soccer. And, of course, success on an international stage certainly can't hurt his stock.

Is he ready for an overseas move? If so, what would the best fit? Let us know in the comments section below.