blog

Columbus Crew

03 September 11:13 de la mañana

Hier, Columbus a donc décidé de congédier son entraîneur Robert Warzycha, serviteur de très longue date puisqu’il était en poste depuis 2009 dans le club où il a joué de 1996 à 2002. Entre temps, il était resté au club, en tant qu’entraîneur adjoint.

J’ai l’impression qu’en MLS, les entraîneurs sont moins sur un siège éjectable qu’ailleurs. J’ai donc voulu le vérifier, en comparant avec les cinq grands championnats européens, qui viennent de reprendre. À vous d’en tirer vos conclusions.

Entraîneur
Dominic Kinnear
Jason Kreis
Schellas Hyndman
Bruce Arena
Sigi Schmid
Peter Vermes
Ben Olsen
Frank Klopas
Óscar Pareja
Jay Heaps
John Hackworth
Martin Rennie
José Luis Real
Marco Schällibaum
Mike Petke
Caleb Porter
Ryan Nelsen
Mark Watson
Brian Bliss

Club
Houston
Salt Lake
Dallas
LA Galaxy
Seattle
Kansas City
DC United
Chicago
Colorado
New England
Philadelphie
Vancouver
Chivas USA
Montréal
New York
Portland
Toronto
San José
Columbus

Arrivée
2006
2007
2008
2008
2009
2009
2010
2011
2012
2012
2012
2012
2013
2013
2013
2013
2013
2013
2013

MLS
Entraîneur le plus ancien : Dominic Kinnear (Houston), 8e saison
Entraîneurs à leur quatrième saison ou plus : 7/19
Nouveaux entraîneurs au début de la saison : 5
Entraîneurs remplacés en cours de saison : 2

France
Entraîneur le plus ancien : Christian Gourcuff (Lorient), 11e saison
Entraîneurs à leur quatrième saison ou plus : 6/20
Nouveaux entraîneurs au début de la saison : 5

Allemagne
Entraîneurs les plus anciens : Torsten Lieberknecht (Braunschweig) et Jürgen Klopp (Dortmund), 6e saison
Entraîneurs à leur quatrième saison ou plus : 4/18
Nouveaux entraîneurs au début de la saison : 3

Angleterre
Entraîneur le plus ancien : Arsène Wenger (18e saison)
Entraîneurs à leur quatrième saison ou plus : 2/20
Nouveaux entraîneurs au début de la saison : 5

Italie
Entraîneurs les plus anciens : Stefano Colantuono (Atalanta), Andrea Mandorlini (Hellas Vérone), Massimiliano Allegri (AC Milan), Francesco Guidolin (Udinese), 4e saison
Entraîneurs à leur quatrième saison ou plus : 4/20
Nouveaux entraîneurs au début de la saison : 6

Espagne
Entraîneur le plus ancien : Pepe Mel (Betis Séville), 4e saison
Entraîneurs à leur quatrième saison ou plus : 1/20
Nouveaux entraîneurs au début de la saison : 12

02 September 11:54 de la mañana

C’est rare, mais ça arrive : cette semaine, je ne vous parlerai pas des contre-performances des équipes de tête puisque, une fois n’est pas coutume, presque tous les ténors du classement ont gagné.

Le leader, Salt Lake, a ouvert la voie vendredi en affolant une fois de plus le marquoir lors d’une victoire contre Portland acquise grâce aux mouvements sans ballon mais aussi en punissant, encore, les faiblesses défensives sur phases arrêtées d’un adversaire qui reconnaît avoir reçu une leçon d’humilité.

Son premier poursuivant est désormais le LA Galaxy qui, après sa nette victoire contre San José, a pour objectif de bientôt ne plus avoir aucun adversaire devant lui. Il doit se méfier de Seattle, qui nourrit les mêmes ambitions et s’est arraché pour gagner à Columbus (ce qui a coûté sa place à Robert Warzycha) en jouant à 10 pendant presque tout le match retardé par un violent orage. Il faudra aussi satisfaire Eddie Johnson, qui a clairement fait part de ses prétentions salariales en célébrant son but.

Mais la bisbille peut avoir du bon : après s’être disputé avec Thierry Henry, Mike Petke l’a mis sur le banc et a remanié son équipe qui s’est imposée contre DC United en montrant qu'il y avait d'interessantes alternatives au sein de l’effectif. Si la victoire de Kansas City contre Colorado peut paraître attendue, elle met quand même fin à une série de 9 rencontres sans défaite des visiteurs qui ont peiné à trouvé leur rythme face à des Ciel et Marine qui avaient besoin de retrouver la confiance.

Parmi les six premiers ce matin, seul Montréal n’a pas gagné ce week-end. Mais les Québécois ont enfin préservé leurs filets à l’extérieur (une première depuis le match inaugural de la saison) pour prendre un bon point à Philadelphie où McInerney s’en veut encore d’avoir raté la balle de match.

LES RÉSULTATS
Toronto - New England
Salt Lake - Portland
Philadelphie - Montréal
Columbus - Seattle
New York - DC United
Kansas City - Colorado
LA Galaxy - San José
Chicago - Houston
Vancouver - Chivas USA

 
1-1
4-2
0-0
0-1
2-1
2-1
3-0
1-1
2-2

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

05 July 10:48 de la mañana

Dallas n’a pas saisi sa chance de réaliser la bonne opération du milieu de semaine en étant tenu en échec 0-0 chez lui par Chivas USA. Le gardien local Raul Fernandez a même dû jouer les pompiers de service et sauver un point pour les Texans contre des visiteurs qui se disent particulièrement motivés d’affronter des adversaires… qui jouent aussi en rouge et blanc.

En cas de victoire à Colorado, New York pouvait côtoyer à nouveau les premiers rangs. Mais c’est plutôt sa forme déclinante qui s’est confirmée, avec une troisième défaite en quatre rencontres qui a pris forme en début de deuxième mi-temps avec une ouverture du score qui lui a coupé les jambes. Après l’attaque, ce fut au tour de la défense de Colorado de retrouver ses marques, ce qui permet à l’équipe de se montrer très confiante à l’approche des échéances futures.

Enfin, le LA Galaxy s’est imposé de justesse contre Columbus grâce à deux penaltys en toute fin de rencontre qui ont rendu les visiteurs rouge de colère. De son côté, Robbie Keane déclarait ne pas avoir à rougir de honte après ces décisions arbitres, parfaitement justifiées selon lui.

Par ailleurs, la conférence de presse organisée ce matin par l’Association canadienne de soccer a bel et bien confirmé l’embauche de Benito Floro au poste de sélectionneur de l’équipe nationale.

LES RÉSULTATS
Toronto - Montréal
Chicago - San José
Kansas City - Vancouver
Salt Lake - Philadelphie
Seattle - DC United
Dallas - Chivas USA
Colorado - New York
LA Galaxy - Columbus

 
3-3
3-2
1-1
2-2
2-0
0-0
2-0
2-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

17 June 11:41 de la mañana

Une fois n’est pas coutume… le Toronto FC a gagné et a été la seule des cinq équipes victorieuses du week-end à battre un adversaire moins bien classé.

Le leader, Dallas, a donc été battu à Portland après avoir joué de malchance avec ses attaquants. Déjà privé de Perez, retenu pour obligations internationales, il a dû se passer de Cooper, rentré dare-dare en raison d’une urgence familiale. Titularisé, Hassli, blessé, est sorti après 8 minutes… Les Texans ont quand même espéré pendant 90 minutes, notamment grâce à de beaux arrêts de Fernandez. Nagbe a inscrit le seul but du match, qu’il place au sommet de sa hiérarchie personnelle, permettant à Portland de revenir à deux points de son adversaire du jour.

Au courant du résultat, Montréal savait qu’il s’emparerait de la tête du classement général en cas de victoire à Columbus. Mais les Québécois ont été timides sur le terrain d’un adversaire qui est enfin parvenu à faire pencher la chance de son côté.

Les équipes en forme ont aussi été battues. Invaincu depuis six rencontres, Colorado a perdu chez lui contre San José à l’issue d’un match très tendu permettant à Mark Watson de réussir ses débuts grâce au premier but de la saison de Lenhart. Meilleure défense de la compétition, New England n’a pas résisté à l’exclusion de Farrell et a encaissé quatre buts à Vancouver, emmené par un Miller en grande forme.

Le duel entre les deux derniers a enfoncé encore un peu plus DC United, qui croit cependant que des jambes moins lourdes et un arbitre moins sévère auraient permis d’éviter la défaite contre Toronto où l’on souhaite désormais « apprendre à gagner ».

LES RÉSULTATS
Portland - Dallas
DC United - Toronto
Columbus - Montréal
Colorado - San José
Vancouver - New England

 
1-0
1-2
2-0
1-2
4-3

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

14 June 12:10 de la tarde

Quatre des cinq duels du week-end verront à l’œuvre des équipes qui visent la tête du classement ou respirent la forme, alors que le dernier opposera les deux moins bons élèves depuis le début de la compétition.

Le choc incontestable verra le leader Dallas se déplacer à Portland, qui n’a plus perdu en championnat depuis 12 rencontres (direct ESPN, ESPN Deportes). Will Johnson et ses équipiers se disent dans une période charnière qui va définir leur saison, quelques jours après la qualification en coupe et avant un déplacement au LA Galaxy. Ils se méfieront d’un adversaire qui a marqué lors de tous ses déplacements, et particulièrement du coup de patte de Michel Garbini.

En cas de contre-performance des Texans, Montréal pourrait tirer les marrons du feu devant les caméras d’Univision Deportes. En déplacement à Columbus, qui reste sur un match de coupe lourd à digérer (élimination, blessure de Glauber et temps de récupération réduit), les Québécois seront privés de Nesta, suspendu, mais pourraient récupérer Paponi et Pisanu, de retour de blessure.

Derrière Portland, Colorado détient actuellement la deuxième meilleure série d’invincibilité, avec 6 rencontres consécutives sans défaite. Rétabli, Rivero sera affecté à un rôle plus offensif pour la venue de San José dont le nouvel entraîneur Mark Watson s’est présenté lors de ce long entretien vidéo. Ce match sera diffusé gratuitement sur MLSsoccer.com.

En forme, New England regarde le calendrier et est très optimiste car 13 de ses 20 dernières rencontres le verront affronter un adversaire actuellement moins bien classé que lui. À commencer par un déplacement à Vancouver qu’il ne faut pas prendre à la légère, même si l’équipe de l’ouest canadien est tiraillée entre ses progrès des dernières semaines et ses transferts à venir.

Enfin, TSN2 retransmettra le duel des mal classés : la lanterne rouge, DC United, voudra poursuivre sur la lancée de sa victoire en coupe pour battre l’avant-dernier, Toronto, qui reconstruit en misant sur la jeunesse de son entrejeu.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 15 juin
17h00 : Portland - Dallas
19h00 : DC United - Toronto
19h30 : Columbus - Montréal
21h00 : Colorado - San José
22h00 : Vancouver - New England

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

06 June 3:23 de la tarde

Même par temps calme, il se passe toujours quelque chose en MLS. Sur le terrain, d’abord, puisque hier, Philadelphie a sèchement battu Columbus 3-0 (résumé vidéo). L’Union savourait l’ampleur des chiffres mais surtout le fait que McInerney est loin d’être son seul atout. Du côté des visiteurs, personne n’a pris la barre du navire après le but d’ouverture et l’entraîneur Robert Warzycha exige un changement drastique d’attitude d’ici le prochain match, contre Montréal.

On s’active aussi beaucoup dans les coulisses avec, en première ligne, le passage d’Alain Rochat de Vancouver à DC United. Les rumeurs vont également bon train. Le LA Galaxy aurait ainsi fait une offre mirobolante à Giovani Dos Santos, ex-enfant prodige du football mexicain qui a aujourd’hui 24 ans et évolue à Majorque. Si Galatasary veut garder son médian défensif Felipe Melo, l’ancien international brésilien serait aussi convoité par Seattle, Sao Paulo et Cruzeiro. Avec les blessures d’Alonso et Zakuani, du renfort serait le bienvenu à Seattle.

Le classement Fifa publié aujourd’hui est toujours emmené par l’Espagne. 17e, le Mexique est le meilleur représentant de la Concacaf, devant les États-Unis, 28es. Le Canada glisse au 83e rang. Mais ces chiffres n’auront que valeur de statistique demain, lors des matches des éliminatoires de la Coupe du monde disputés un peu partout sur la planète. En Jamaïque (49e), les Américains peuvent par exemple s’attendre à une chaude réception, digne de leur dernier déplacement chez les Reggae Boyz, qui avait mal tourné.

15 May 11:18 de la mañana

Welcome to a new series on MLSsoccer.com, where each week we'll take a look at some of the best images from the week that was in Major League Soccer. Here's a look back at the best shots from May 11-12, and check back every Monday as the series continues.

Philadelphia Union goalkeeper Zac MacMath (center) skies to take the ball off the head of Chicago's Gonzalo Segares during the Union's 1-0 win at Toyota Park.

Felipe's 39th minute goal wasn't the game-winner for Montreal against Real Salt Lake last weekend - far from it, in fact, in what turned out to be a 3-2 thriller - but the Brazilian celebrated in style, playing up to Impact fans behind the corner flag.

The backflip goal celebration is nothing new to the world of soccer, but it's always spectacular when it gets thrown out on the field. Seattle Sounders forward Obafemi Martins broke out the celebration during Seattle's 4-0 romp over San Jose.

We already knew Vancouver Whitecaps forward Darren Mattocks (right) could jump over the top of MLS defenders, but we had yet to see him jump chest high on Omar Gonzalez and throw a freeze frame pose at us. Now we have.

Don't lose focus of that ball, Bobby Shuttlesworth. Stare right on down that tunnel and don't break eye contact.

I'm just praying that Columbus Crew midfielder Matias Sanchez stuck the landing on this splitting dismount, and didn't rip the seat of his pants.

Well, see what had happened was.... FC Dallas midfielder Je-Vaughn Watson (left) really wanted to win the ball, but then Dwayne De Rosario told him, "Shoulder ride's over, pal," and dropped him like a sack of potatoes.

Portland Timbers midfielder Rodney Wallace (right) is in the form of his life of late. So much so, that he's carrying the entire Timbers team on his back right now. Literally, and figuratively.

This is Houston Dynamo vs. Sporting Kansas City in a nutshell, right here. Mechack Jerome (left) wins the ball in the air, gets upended and slams heavily to the ground. Sporting got slammed to the ground a few times, but won, 1-0.

09 May 5:12 de la tarde

It was just a run-of-the-mill Thursday for former Columbus Crew player and current Crew brand ambassador Frankie Hejduk.

Or, maybe not.

Hejduk participated in a "Monster Meat" eating competition with local broadcasters and seven Asian elephants (yes, you read that right) in a charity event for the Boys and Girls Clubs of Columbus. The event was sponsored by restaurant group Max & Erma's, who provided the sliders for the humans to eat, and the Ringling Bros., who provided the elephants competing against the humans.

So how well did Hejduk represent the Crew and MLS? He certainly held his scarf aloft and cheered enthusiastically, as you'll see in the video. As far as the competition itself, Hejduk didn't fare as well, as the player well-known for his fitness during his playing days probably didn't routinely eat a stack of sliders at once as part of his regimen.

Citing a lack of appetite, the two-time MLS Cup champion could only finish four sliders, but it was all for a good cause, as Max & Erma's donated $18,000 to the Boys and Girls Clubs.

This event got us thinking: If Hejduk joined the circus, what would be his ideal event? Would his physical gifts make him a good choice for the tightrope or trapeze? Or should he be the ringmaster, with his unlimited energy and infectious enthusiasm?

Maybe his stint with the circus should last longer than one day!

03 May 12:23 de la tarde

Même au repos, Dallas bouclera en tête du classement général une semaine de championnat amorcée ce jeudi soir par un partage blanc entre Portland, qui a tout essayé, et New England, sauvé par son gardien Bobby Shuttleworth.

Le sommet du week-end se jouera dimanche soir sur ESPN2, avec une affiche identique à celle de la dernière Coupe MLS entre le LA Galaxy et Houston. Admiratifs du jeu offensif de leur adversaire, les Texans pourraient retrouver leur ancien joueur Colin Clark, transféré cet hiver en Californie où il a cependant rapidement perdu sa place.

Auréolé de sa plantureuse victoire contre Toronto, Montréal est heureux de récupérer Matteo Ferrari et continuera à faire tourner son effectif à l’occasion de son déplacement à San José privé des suspendus Alan Gordon et Steven Lenhart, qui s’est fait recadrer par Frank Yallop en raison de ses écarts de conduite.

Autre duel intéressant de ce samedi, celui diffusé par NBCSN opposant deux équipes qui n’ont pas encore tout à fait répondu aux attentes : Columbus, où Glauber accumule les cartons jaunes mais ne compte pas changer, et New York, qui récupérera Juninho.

Dimanche après-midi sur Unimas, Kansas City sera en quête de rédemption après sa défaite contre Portland, en accueillant Chivas USA où le gardien Dan Kennedy vient de prolonger son contrat jusqu’en 2016.

LE PROGRAMME COMPLET
Déjà joué
Portland - New England 0-0
Samedi 4 mai
16h00 : Columbus - New York
16h00 : San José - Montréal
16h00 : Philadelphie - Seattle
21h00 : Salt Lake - Vancouver
21h00 : Colorado - Toronto
Dimanche 5 mai
17h00 : Kansas City - Chivas USA
23h00 : LA Galaxy - Houston

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

29 April 12:41 de la tarde

Ah, les blessés et les rotations d’effectif. Voilà qui a alimenté bien des discussions lors de la dernière journée… tantôt positivement, tantôt négativement.

Ainsi, le leader, Dallas, qui avait pris une avance de deux buts à Vancouver, a finalement concédé le partage. Le tournant du match : les sorties sur blessure de Jacobson et John.

À Montréal, ce sont les changements effectués mercredi dernier pour la visite à Toronto qui ont fait jaser… ou plutôt se taire les supporters qui ont manifesté leur mécontentement par plusieurs minutes de silence. Ils étaient plus heureux en fin de rencontre suite à la victoire contre Chicago de leurs favoris avec une attaque remodelée.

Au LA Galaxy, certains ténors sont hors-circuit et Bruce Arena est obligé de s’en passer. Mais ses jeunes ont brillamment pris la relève, en s’imposant 0-2 à Salt Lake. Bien qu’ayant récupéré Davis, Houston semble en manque d’énergie et a souffert pour sauver un point chez lui contre Colorado.

L’exploit de la semaine est à mettre à l’actif de Portland, toujours invaincu en déplacement, qui est allé s’imposer en marquant trois buts à Kansas City à qui pareille mésaventure n’était pas arrivée depuis un 4-0 concédé en juin dernier à Philadelphie. Peter Vermes blâme les pertes de balle des siens, qui ont permis à l’adversaire de les surprendre en contre.

Enfin, de Columbus - DC United, on ne retiendra pas autant la belle victoire locale ou la confirmation des problèmes de l’équipe de Ben Olsen que le spectaculaire incendie qui a touché le marquoir du stade.

LES RÉSULTATS
Toronto - New York
Montréal - Chicago
Vancouver - Dallas
New England - Philadelphie
Columbus - DC United
Kansas City - Portland
Salt Lake - LA Galaxy
Chivas USA - San José
Houston - Colorado

 
1-2
2-0
2-2
2-0
3-0
2-3
0-2
2-2
1-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo