blog

Chicago Fire

01 November 10:53 de la mañana

Houston s’est imposé de maîtresse manière hier soir à Chicago (1-2 - résumé vidéo). L’autre rencontre du premier tour opposera ce soir le LA Galaxy à Vancouver (22h30 HE, direct RDS2, TSN, NBC Sports Network).

Dès l’entame de la partie, Houston a pris les choses en mains sur le terrain de son adversaire, déployant son meilleur jeu depuis longtemps, et a été récompensé par deux buts de Bruin : l’un suite à un corner de Davis côté gauche, l’autre suite à une passe de Carr côté droit. Malgré un petit relâchement qui a permis à Alex de relancer le suspense en fin de match, les Texans ont su préserver leur avance. « On ne peut pas laisser de telles possibilités à ce genre d’équipe », regrettent les joueurs de Chicago. En demi-finale de conférence, Houston affrontera Kansas City.

Ce soir, le LA Galaxy partira largement favori contre Vancouver dans l’autre rencontre du premier tour. Notamment parce que les Canadiens restent sur une deuxième moitié de saison régulière catastrophique. Cela n’émeut guère Landon Donovan, qui prône patience et concentration. Ce sont surtout ses passes décisives qui risquent de faire mal à des visiteurs qui pensent déjà à la séance de tirs au but.

Vancouver aime attendre son adversaire : il n’y a pourtant rien de plus dangereux que de laisser le LA Galaxy déployer son jeu. Si Martin Rennie compte beaucoup sur le duo Miller - Mattocks, à mes yeux, Camilo et les montées de Lee Young Pyo face à Todd Dunivant seront les meilleurs atouts d’un improbable exploit.

31 October 10:25 de la tarde

The Houston Dynamo have defeated the Chicago Fire, 2-1, in the Eastern Conference Knockout match, the opening match of the MLS playoffs.

Let the chatter, the praise, and the second guessing begin.

Watch +Greg Lalas +Simon Borg +Jonah Freedman and +Jason Saghini break it all down.

31 October 12:15 de la tarde

On efface (presque) tout et on recommence : ce mercredi s’ouvre la phase finale de la Coupe MLS 2012 avec le match du premier tour entre Chicago et Houston (21h00 HE, direct RDS2, TSN2, ESPN2).

Le match s’annonce serré, puisque quatre de leurs cinq confrontations ces deux dernières saisons se sont soldées par un partage. Seule exception, leur affrontement le plus récent, remporté 3-1 par Chicago début septembre. À en croire Tally Hall, Houston a retenu les leçons de cet échec.

Ayant terminé derrière leur adversaire et jouant donc en déplacement, les Texans ne partent pas favoris. Mais ils ne se sentent jamais aussi bien que quand ils sont dos au mur, prévient Brad Davis. Ce dernier détient peut-être les clefs de la victoire avec son pendant à droite, Boniek Garcia, et Houston prendra une option sur la qualification s’il arrive à faire le jeu à Toyota Park.

Mélange de joueurs jeunes et expérimentés, Chicago dispute son premier match de phase finale depuis 2009. La vivacité sera un de ses atouts principaux. Même les plus anciens, comme Pavel Pardo, affichent une forme physique étincelante ! La défense visiteuse devra être particulièrement vigilante pour éviter que Nyarko, Oduro ou MacDonald ne se présente seul face au gardien.

Si vous êtes trop impatients pour attendre le coup d’envoi de la rencontre, venez en discuter avec Greg Lalas (en anglais) à partir de 15h00.

30 October 7:47 de la tarde

The playoffs are upon us, but if that isn't enough to satiate your thirst for soccer, we've got another contest to keep you busy throughout November.

Yes, it's time to select another AT&T Goal of the Year. Just like 2011, 64 of the year's best strikes – including all 31 AT&T Goal of the Week winners – are up for nomination, and a fan vote will whittle the field down all the way down to the year's best strike.

Whose goal are you looking forward to seeing in contention? One of David Beckham's many wonderstrikes? Or perhaps your tastes run more on the Fredy Montero side?

Tune in to MLSsoccer.com tomorrow, Oct. 31 at 1 pm ET, to find out the first 16 goals up for election and cast your vote!

In the meantime, tide yourself over with last year's winner, an absolute stunner from the Portland Timbers' then-rookie, Darlington Nagbe:

30 October 11:16 de la mañana

The San Jose Earthquakes topped the final regular season installment of the MLS Power Rankings on Tuesday, and it was a fitting end to an impressive season for the Quakes. Although they were one the season’s biggest surprises (MLSsoccer.com had them ranked No. 9 at First Kick), the Quakes ascended to the top spot in Week 16 and never really let up.

In fact, the Quakes held the top spot in the Power Rankings for 17 weeks this season (tops among all teams), and led the way for 14 consecutive weeks after reaching the top midway through the season. They relinquished their spot just once - to Sporting Kansas City in Week 30 – but claimed it again the next week and carried the torch each of the final three weeks of the season.

Some other notes on Power Rankings this season:

  • The biggest surprise of the year was easily D.C. United, who came in at No. 16 at the First Kick poll in early March and finished the regular season at No. 3. They also proved to be one of the most volatile teams on the poll this year, rising to No. 2 in Week 15 before plummeting back to No. 12 as late as Week 28 before they surged down the stretch to finish in the top 3.
  • The biggest disappointment was easily the Portland Timbers, who carried the No. 8 ranking into First Kick and effectively slipped into a free fall from there. They bottomed out at No. 19 in Week 19 and ended up holding that spot for a total of seven weeks this season.
  • Toronto FC led the league with most weeks spent at the No. 19 spot – 14.
  • Six teams held the bottom spot at least once this season – Toronto, Portland, Chivas USA, Philadelphia, FC Dallas and Montreal. The Impact held that spot at First Kick but never graced it again after Week 4.
  • Five teams held the No. 1 ranking at some point this season – San Jose, Sporting Kansas City, Real Salt Lake, Seattle and the LA Galaxy. The Galaxy held it at First Kick and never got it back, slipping all the way down to No. 17 in Weeks 11 and 12. The swing of 16 spots is the largest of any team in the rankings this season.
  • The most stable team this season was Sporting Kansas City, who never fell lower than No. 7 and spent a total of seven weeks at No. 1. The Seattle Sounders and Real Salt Lake both bottomed at No. 8 and reached No. 1 at various points in the season.
  • The Houston Dynamo also never fell outside of the top 10 at any point this season, falling as low as No. 9 and rising as high as No. 2 in Week 22.
  • The biggest one-week jump of any team this season belonged to San Jose, who leaped from No. 9 to No. 3 in Week 4 after a 1-0 win in Seattle. The Quakes never fell lower than No. 4 the rest of the way.
  • The biggest one-week drop also came in Week 4. FC Dallas plummeted from No. 6 to No. 15 after a 4-1 loss at D.C. United.
  • The Vancouver Whitecaps are the only playoff team not ranked in the top 10 at the end of the season. They fell to No. 12 in Week 25 and have languished outside the top 10 ever since.
  • Chivas USA was only team to go out the way they came in. They were ranked No. 18 at First Kick and finished No. 18 in the final rankings on Tuesday, having never climbed any higher than No. 12.

Note: There were no rankings for Weeks 13-14 due to international dates.

 

18 October 8:18 de la mañana

Check out this goal from the Chicago Fire's Victor Pineda in a Reserve League match against Houston last weekend. It's got a shimmy, a shake, and a grand finale that, frankly, deserved a little more exuberant celebration.

16 October 11:59 de la mañana

Guatemala-based website selecciondeguatemala.net reported on Tuesday morning that influential winger Marco Pappa will be dropped from Guatemala’s starting lineup against the US national team at Livestrong Sporting Park this evening (7 pm ET, ESPN2/TeleFutura, LIVE chat on MLSsoccer.com).

The site claims that Los Chapines’ veteran Uruguayan manager Ever Almeida will “sacrifice” Pappa, who has been struggling to find his best form for both club and country since his summer transfer from the Chicago Fire to Dutch side Heerenveen, in order to pack the midfield against the heavily favored Yanks. That would likely leave former MLS striker Carlos Ruiz alone up top in either a 4-5-1 or 5-4-1 formation.

While unconfirmed and uncorroborated, the report does jibe with the “park-the-bus” tactical approach expected from the canny Almeida, whose team needs only a draw in Kansas City, Kan., to book their place in the final round of CONCACAF World Cup qualifying.

Pappa started on the bench in these teams’ previous meeting in this round, a 1-1 draw in Guatemala City on June 12. But he changed the game when he entered as a second-half substitute, sparking Guatemala’s attack and blasting a free kick past US goalkeeper Tim Howard in the dying moments to snatch a point for his team. 

 

04 October 12:41 de la tarde

Vancouver a enfin gagné ! Sur un score plantureux en plus : 4-0 contre Chivas USA (résumé vidéo). Il faut dire que les visiteurs encaissaient du coup leur septième défaite consécutive (et ils n’ont marqué qu’un but lors de ces sept rencontres). Qu’importe l’adversaire : l’équipe de l’Ouest canadien se donne de l’air sur Dallas, Camilo s’est fait pardonner et DeMerit est heureux d’avoir vu tous ses équipiers prendre leurs responsabilités.

Dans l’autre match de la soirée de mercredi, Chicago a oublié de défendre (voire de jouer…) contre Philadelphie et s’est incliné 1-3 (résumé vidéo). La tête était possiblement déjà au sommet de ce week-end à New York, même si entre les clubs de ceux deux grandes villes, la rivalité n’a jamais été acrimonieuse.

Les supporters de l’équipe nationale canadienne attendaient pour leur part avec impatience la sélection de Stephen Hart pour les rencontres ô combien importantes des 12 et 16 octobre, contre Cuba et au Honduras. Il n’y a guère de surprise dans le groupe, quasiment inchangé depuis les duels du mois dernier. Dwayne De Rosario, blessé, n’en fait pas partie, de même que le jeune Ashton Morgan. Ils sont remplacés par Mike Klukowski et Iain Hume.

LA SÉLECTION CANADIENNE
Gardiens :
Milan Borjan (Sivasspor/Tur), Lars Hirschfeld (Vålerenga/Nor), Kenny Stamatopoulos (AIK/Suè)
Défenseurs : Marcel De Jong (Augsburg/All), David Edgar (Burnley/Ang), André Hainault (Houston/É-U), Dejan Jaković (DC United/É-U), Ante Jazić (Chivas USA/É-U), Mike Klukowski (APOEL/Chy), Kevin McKenna (Cologne/All)
Milieux de terrain : Patrice Bernier (Montréal), Julian De Guzman (Dallas/É-U), Terry Dunfield (Toronto), Atiba Hutchinson (PSV Eindhoven/P-B), Will Johnson (Salt Lake/É-U), Nik Ledgerwood (Hammarby/Suè), Pedro Pacheco (Santa Clara/Por)
Attaquants : Iain Hume (Doncaster/Ang), Simeon Jackson (Norwich/Ang), Olivier Occean (Francfort/All), Tosaint Ricketts (Vålerenga/Nor)

02 October 11:51 de la mañana

À trois journées de la fin de la saison régulière, la qualification de Vancouver pour la phase finale ne tient plus qu’à un fil. L’émission Coup Franc de la semaine (à écouter ici) se penche, entre autres, sur le cas du club de Colombie-Britannique, mais ce n’est qu’un ingrédient d’un menu à nouveau très riche :
- Notre invité Alain Rochat parle de la méforme de Vancouver, des problèmes que la défense a connus pendant l’été, de l’attaque remodelée, des départs de Le Toux et Hassli, de l’intégration des renforts écossais, de son nouveau rôle, de Darren Mattocks et des nombreux changements dans l’effectif.
- Le grand match de Thierry Henry contre Toronto, et la valeur ajoutée des joueurs désignés
- Le sommet entre Kansas City et Chicago (résumé vidéo)
- Dallas qui pousse San José dans ses derniers retranchements
- Débat : Conférence Est ou Ouest, laquelle est meilleure ? Selon quels critères ? La question est-elle pertinente ? La discussion glisse sur le sujet du calendrier déséquilibré (voyez la déclaration de Bruce Arena à ce sujet) et s’enflamme…
- Les qualifiés pour la phase finale seront-ils tous des prétendants à la Coupe MLS ?

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

13 September 9:32 de la mañana

 

Le championnat a repris ses droits ce mercredi soir avec la (nouvelle) défaite à domicile de Toronto, où Paul Mariner est furieux sur ses joueurs, contre Chicago, dont l’effort offensif collectif a été récompensé.

Avec 15 points sur 18, l’équipe de la Ville des vents connaît son premier réel pic de forme de la saison même si elle fait partie des rares formations du haut du tableau à ne pas encore avoir gagné quatre rencontres de suite. Hormis Seattle et San José, jamais battus deux fois d’affilée, Chicago est la seule équipe à avoir limité sa série de défaites à un seul 0/6. Autre preuve de sa régularité.

« On a eu peu d’absents au cours de la saison, précise Tony Jouaux, préparateur physique de l’équipe. Ça explique les résultats. » Mais il y a un revers à la médaille… « Des joueurs ont joué un ou deux matchs, d’autres vingt : l’individualisation du travail est importante pour être sûr que tout le monde est au plein potentiel de ses moyens. »

En match aussi, la régularité de Chicago se remarque. En dehors du quatrième quart d’heure, plus pauvre, tous ses buts sont répartis équitablement sur les 75 minutes restantes. Et Chicago est une des équipes de MLS qui encaisse le moins dans la dernière demi-heure.

Là encore, le rôle de Jouaux est important, car il intervient directement dans l’organisation des exercices dispensés aux entraînements. « Il y a une explication physiologique à tout ça », dit-il. Cette forme et cette régularité ont intéressé l’équipe de l’émission Coup Franc, et vous pouvez écouter ici une entrevue approfondie avec Jouaux à ce sujet.