blog

Chicago Fire

03 June 11:22 de la mañana

Arrière-gardes les plus solides depuis le début de la compétition, New England et Colorado ont davantage peiné au moment de faire trembler les filets adverses. Ce ne fut pas le cas ce week-end…

Cinq joueurs différents ont trouvé le fond des filets pour permettre à New England d’infliger au LA Galaxy sa défaite la plus sévère en championnat depuis 2002. Atiba Harris a vu ses efforts récompensés par deux buts pour contraindre au partage le leader Dallas, qui doit son point au réalisme de Blas Perez. En bas de classement, Mike Magee a permis à Chicago de sortir vainqueur du duel des attaques faméliques face à DC United.

Mais le grand gagnant de la semaine est encore une fois Montréal, qui s’est imposé à Kansas City dans un match tendu par un penalty, une exclusion et des échanges de noms d’oiseaux entre les bancs. Certains joueurs locaux cherchaient quand même une explication sportive à leur troisième défaite à domicile de la saison.

Plusieurs équipes de la Conférence Ouest ont réalisé une bonne opération : Portland, sans jouer, mais surtout Salt Lake et Seattle, qui remercient respectivement Javier Morales et Obafemi Martins, tous deux dans un grand jour. Mauvaise affaire en revanche pour New York, battu par Vancouver et « délaissé par la chance », dixit Thierry Henry, alors qu’un point à Columbus rend heureux Houston encore victime de blessures en plein match.

La Fédération américaine de soccer a également fêté son centenaire et son équipe nationale s’est bien relevée de sa défaite contre la Belgique en battant l’Allemagne 4-3 (résumé vidéo).

LES RÉSULTATS
Toronto - Philadelphie
New York - Vancouver
Columbus - Houston
Kansas City - Montréal
Colorado - Dallas
Salt Lake - San José
Chivas USA - Seattle
New England - LA Galaxy
Chicago - DC United

 
1-1
1-2
1-1
1-2
2-2
3-0
0-2
5-0
2-0

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

15 May 11:18 de la mañana

Welcome to a new series on MLSsoccer.com, where each week we'll take a look at some of the best images from the week that was in Major League Soccer. Here's a look back at the best shots from May 11-12, and check back every Monday as the series continues.

Philadelphia Union goalkeeper Zac MacMath (center) skies to take the ball off the head of Chicago's Gonzalo Segares during the Union's 1-0 win at Toyota Park.

Felipe's 39th minute goal wasn't the game-winner for Montreal against Real Salt Lake last weekend - far from it, in fact, in what turned out to be a 3-2 thriller - but the Brazilian celebrated in style, playing up to Impact fans behind the corner flag.

The backflip goal celebration is nothing new to the world of soccer, but it's always spectacular when it gets thrown out on the field. Seattle Sounders forward Obafemi Martins broke out the celebration during Seattle's 4-0 romp over San Jose.

We already knew Vancouver Whitecaps forward Darren Mattocks (right) could jump over the top of MLS defenders, but we had yet to see him jump chest high on Omar Gonzalez and throw a freeze frame pose at us. Now we have.

Don't lose focus of that ball, Bobby Shuttlesworth. Stare right on down that tunnel and don't break eye contact.

I'm just praying that Columbus Crew midfielder Matias Sanchez stuck the landing on this splitting dismount, and didn't rip the seat of his pants.

Well, see what had happened was.... FC Dallas midfielder Je-Vaughn Watson (left) really wanted to win the ball, but then Dwayne De Rosario told him, "Shoulder ride's over, pal," and dropped him like a sack of potatoes.

Portland Timbers midfielder Rodney Wallace (right) is in the form of his life of late. So much so, that he's carrying the entire Timbers team on his back right now. Literally, and figuratively.

This is Houston Dynamo vs. Sporting Kansas City in a nutshell, right here. Mechack Jerome (left) wins the ball in the air, gets upended and slams heavily to the ground. Sporting got slammed to the ground a few times, but won, 1-0.

13 May 7:04 de la tarde

Statistics are often overlooked in soccer, and we here at MLSsoccer.com think that's too bad.

So each Monday, we'll be bringing you five of the most telling stats following the previous weekend's round of games. They might be about the individual game itself, a team's recent run of results or an individual player lighting it up. This week, we've got all three.

Here's five key stats from Week 11:

  • 25 players have scored 3 or more goals in MLS 2013 so far. Five of the 25 – exactly one-fifth – are Portland Timbers players. [Mike Donovan, @TheMikeDonovan]

The five players are Ryan Johnson, Will Johnson, Diego Valeri, Rodney Wallace and Darlington Nagbe. The New York Red Bulls come in a close second with four players (Thierry Henry, Tim Cahill, Fabián Espíndola and Jámison Olave). To make up for those two hogging all the three-goal scorers, Chivas USA, Seattle, Vancouver, Colorado, D.C. United, Chicago and New England have a combined zero. Ouch.

  • With Sunday night's victory against the Houston Dynamo, Sporting Kansas City have now handed MLS opponents their first loss at a new stadium at six different stadiums: BBVA Compass Stadium, BMO Field, Qwest Field, Rio Tinto Stadium, Robertson Stadium (Houston Dynamo) and Spartan Stadium (San Jose Earthquakes). [Sporting Kansas City]

Quite rude of them to crash house parties in such a manner, really.

Jack Mac has done everything in his power to earn a US national team call-up for this summer's Gold Cup. It would be more than a mild shock if his early season form doesn't translate to his first senior team cap. Are you paying attention, Jurgen?

The math is in their favor, though; only one Canadian team resides in the Western Conference, so they'll avoid Toronto FC and Montreal for a second (and/or third) time in the regular season as well as the playoffs, barring an MLS Cup meeting.

  • The San Jose Earthquakes have won just one of their past eight games, a stretch that includes three losses. During their Supporters' Shield-winning 2012 campaign, the fewest games they won during an eight-game stretch was four, and that run was without a loss.

For context's sake, the 2012 stretch came during the final eight games of the season with the Supporters' Shield already won and San Jose resting starters for the playoffs. Granted, it's still early in the season, but the Earthquakes are well behind their 2012 pace of 1.94 ppg (1.17 so far in 2013), which is a difference of 26 points over a 34-game season.

Did we miss something? Let us know in the comments below.

30 April 12:21 de la tarde

Entre les matchs aller et retour des demi-finales du Championnat canadien Amway, cette compétition est au centre des discussions de l’émission de la semaine (à écouter ici) animée par son quatuor désormais habituel.

Le fait d’avoir de nombreux réservistes traditionnels dans le onze de départ a suscité beaucoup de commentaires. On se demande si les clubs prennent cette compétition au sérieux et si les supporters peuvent se sentir floués. En alignant beaucoup de jeunes, chacun n’a peut-être pas pris les mêmes risques. Les résultats ont aussi suscité des débats sur les responsabilités des joueurs sur le terrain ainsi que sur la qualité en profondeur des divers effectifs. L’essentiel de la discussion porte sur Toronto - Montréal mais on parle aussi d’Edmonton - Vancouver.

Avec l’arrivée d’une équipe de NASL à Ottawa l’an prochain, le format de la compétition sera légèrement adapté avec un tour préliminaire entre les clubs de NASL. C’était prévisible mais quel message cette décision passe-t-elle ?

Chicago vit un début de saison difficile, qui a été confirmé lors de la dernière journée à Montréal. On a pu constater de près certains progrès de l’équipe mais surtout un manque d’imagination, un potentiel mal utilisé et une défense susceptible de s’effondrer à n’importe quel moment au sein d’un onze qui semble être entré dans une routine menant difficilement à la victoire.

On connaîtra dans les prochaines semaines l’identité du vingtième club de MLS. Les signes mènent vers une deuxième équipe New Yorkaise basée dans le Queens. Alors que les Red Bulls peinent à remplir leur stade, certains s’interrogent sur la pertinence de cette décision qui pourrait cependant amener de nouvelles vedettes internationales en MLS. Et après, quel développement pour la ligue ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

26 April 10:45 de la mañana

Une chose est déjà certaine : à l’issue des rencontres disputées en cette fin de semaine, Dallas sera toujours en tête du classement. Fort de leur avance et de leur confiance, les Texans se déplacent à Vancouver (direct Univision) pour des retrouvailles qui feront certainement chaud au cœur d’Eric Hassli. L’attaquant français est pourtant confiné au banc au Texas, mais il s’y dit heureux et Schellas Hyndman pense qu’il inscrira son premier but de l'année sur le terrain de ses anciens exploits.

Actuel dauphin, Kansas City recevra Portland, seul club encore invaincu en déplacement cette saison et qui respire la joie de vivre, à l’image de son gardien Donovan Ricketts, que Caleb Porter n’échangerait pour rien au monde. De son côté, Peter Vermes relativise le peu de buts marqués par son équipe, d’autant qu’ils rapportent de nombreux points.

Après un ralentissement en championnat et un match « de série B » en coupe, Montréal doit se faire pardonner devant son public, et les caméras de NBCSN, RDS et TSN, face à Chicago, dont le propriétaire a publiquement affiché sa déception suite au mauvais début de saison. Vainqueur des Québécois mercredi, le Toronto FC a poursuivi sa belle semaine en annonçant l’embauche de Matias Laba à titre de jeune joueur désigné et voudra la ponctuer en direct sur RDS et TSN par une victoire contre New York, privé de Dax McCarty.

Notons encore le déplacement de Philadelphie et de son jeune buteur Jack McInerney (que certains comparent à Chicharito) à New England, un match théoriquement facile contre Colorado pour Houston qui déplore cependant de nombreux blessés, et les cas incertains que constituent Donovan et Keane avant la visite du LA Galaxy à Salt Lake.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 27 avril
14h00 : Toronto - New York
16h00 : Montréal - Chicago
18h00 : Vancouver - Dallas
19h30 : New England - Philadelphie
19h30 : Columbus - DC United
20h30 : Kansas City - Portland
21h00 : Salt Lake - LA Galaxy
22h30 : Chivas USA - San José
Dimanche 28 avril
17h00 : Houston - Colorado

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs

18 April 11:18 de la mañana

Kansas City a confirmé sa bonne forme actuelle en s’imposant 0-1 à New York, déjà battu pour la quatrième fois cette saison.

Les Ciel et Marine ont retrouvé leurs meilleures sensations de la saison dernière : la défense est imperméable depuis cinq rencontres consécutives, et le but a été inscrit sur un corner de Zusi repris par Collin, après moins d’un quart d’heure. Son arrière-garde solide a tenu le coup par la suite, et Nielsen s’est bien interposé les rares fois où elle a été dépassée.

La frustration New Yorkaise était palpable et augmentait au fil des minutes, jusqu’à ce que Juninho ne se fasse exclure pour avoir envoyé le ballon dans le visage de Nielsen qui prenait trop son temps. Mécontents après la rencontre, les locaux reconnaissaient toutefois leurs torts et la juste victoire de leur adversaire qui, de leur côté, savouraient trois points très importants.

Pendant ce temps, à Chicago, les nouvelles d’Arne Friedrich sont mauvaises et aucune échéance n’est prévue pour son retour au jeu. Du coup, le club s’est mis à la recherche d’un défenseur central expérimenté capable d’être opérationnel rapidement pour solidifier une arrière-garde jeune et vulnérable.

08 April 11:53 de la mañana

Joies en bas de classement : lors de la dernière journée de championnat, Portland, Chicago et Colorado ont remporté leur première victoire de la saison.

Habitué à courir derrière le score, Portland n’a pas délaissé ses intentions offensives contre Houston. Si les 45 premières minutes ont été infructueuses, le travail de sape a éreinté les Texans qui ont faibli après la pause, ce dont Ryan Johnson a profité pour marquer deux buts.

Commettant moins d’erreurs que depuis le début de saison, Chicago a enfin trouvé facilement le chemin des filets pour s’imposer contre New York où, selon Mike Petke, les joueurs expérimentés ont l’air de débutants. Si Colorado a remporté son premier succès de l’année, il le doit à son gardien Irwin qui a repoussé tous les assauts de Salt Lake après le but d’Harris en début de match.

Si Seattle (qui n’a pas joué) demeure la seule équipe sans victoire en bas de tableau, personne ne se détache en haut de classement. Dallas a raté une belle occasion : menant 0-2 à Toronto, il est retombé dans ses vieux travers défensifs pour finalement concéder le nul. Outre les clubs bien classés qui n’ont pas joué, Kansas City réalise la bonne opération après sa victoire contre DC United, synonyme de quatrième match consécutif sans encaisser.

Le but râlant de la semaine a été concédé par San José : Vancouver a profité du fait que Gordon et Bernardez changent tous deux de chaussures en même temps pour égaliser.

On ne peut conclure sans parler de la triste nouvelle de la matinée : l’annonce de la leucémie myéloïde chronique, une forme rare mais curable de la maladie, qui touche Kevin Alston, défenseur de New England.

LES RÉSULTATS
Kansas City - DC United
Toronto - Dallas
Columbus - Philadelphie
Colorado - Salt Lake
San José - Vancouver
Portland - Houston
Chicago - New York

 
1-0
2-2
1-1
1-0
1-1
2-0
3-1

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

25 March 10:50 de la mañana

Montréal, Dallas, Chivas USA : qui s’attendait à un tel top 3 après 4 journées ? Et pourtant… Seuls à compter le maximum des points, les Québécois occupent fièrement le sommet de la montagne, après avoir battu New York où les débuts de Luyindula ont plu à son entraîneur.

Houston, guère handicapé par l’absence de ses internationaux, a mis fin au parcours parfait de Vancouver où certains en veulent à Mattocks pour son occasion ratée à 0-1. Il reste quand même une deuxième équipe invaincue : le LA Galaxy, qui a peiné contre Colorado dans un match qu’un coup de coude de Moor a fait basculer.

Profitant du fait que certains ténors aient un match de retard, l’étonnant Dallas est seul deuxième avec neuf unités : il a battu Salt Lake en connaissant enfin un dernier quart d’heure favorable.

Aux côtés du LA Galaxy (7/9), trois équipes comptent sept points en quatre rencontres. Son voisin, Chivas USA, a atomisé Chicago où plus rien ne va, notamment grâce à Velazquez, enfin héros heureux. Columbus s’est imposé à DC United, et Speas a profité de l’absence d’Arrieta pour être titularisé et marquer en l’honneur de Kirk Urso. Enfin, San José remonte en renouant avec ses habitudes : une victoire par un but d’écart grâce à Wondolowski, le tout face à Seattle qui ne panique pas malgré le pire départ de son histoire.

LES RÉSULTATS
DC United - Columbus
New England - Kansas City
Montréal - New York
Houston - Vancouver
Dallas - Salt Lake
LA Galaxy - Colorado
San José - Seattle
Chicago - Chivas USA

 
1-2
0-0
1-0
2-1
2-0
1-0
1-0
1-4

Classement général
Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo

 

11 March 3:48 de la tarde

Based on this tweet, we know two things about Chicago Fire striker Quincy Amarikwa.

First, he's a multitab iPhone browser. Second, he's probably better than you at MLS Fantasy Soccer: Manager.

If you're in public League 3005 or 2975, it looks like you'll be fighting for table position with a current MLS player – and probably ending up on the wrong end of that deal.

08 March 12:50 de la tarde

Ce jeudi soir, le LA Galaxy est allé chercher le 0-0 dans la controverse à Herediano (résumé vidéo). Comme les deux autres clubs de MLS engagés en Ligue des champions, il sera exempt lors de cette deuxième journée de championnat, qui sera certainement riche en enseignements pour beaucoup d’autres.

Les équipes qui ont agréablement surpris la semaine dernière voudront confirmer leur bon départ. Parmi elles, Montréal se déplacera à Portland, où tout le monde encense déjà Diego Valeri. Salt Lake, avec un Plata qui ne semble pas avoir plus de 25 minutes dans les jambes, aura un déplacement tout aussi périlleux, à DC United.

Celles qui ont logiquement gagné voudront affirmer leur suprématie. Ainsi, Kansas City, emmené par un Rosell dont on a déjà pu apprécier l’intelligence de jeu, aura a priori la tâche aisée à Toronto (direct RDS2, TSN). Pour Vancouver et Columbus, la facilité contre un adversaire modeste, c’était la semaine dernière : leur confrontation directe en Colombie-Britannique devrait nous en dire plus sur leurs réelles possibilités.

Mais beaucoup sont déjà en quête de rachat après des débuts ratés. Contre New England, qui a besoin d’un stade mieux situé, Chicago, toujours privé de Pause et Friedrich, doit faire oublier la claque reçue au LA Galaxy (direct NBCSN). San José, dont Wondolowski est le seul attaquant en état de jouer, devra trouver le moyen de battre New York, privé de Juninho, devant les caméras d’ESPN et ESPN Deportes.

Les téléspectateurs d’Univision assisteront au duel Colorado - Philadelphie, le seul opposant deux équipes battues la semaine dernière, annoncé sous une neige abondante. Enfin, en direct sur Unimas, Chivas USA devra rassurer tant sur le terrain qu’en dehors face à une équipe de Dallas qui a remporté son premier match sans convaincre.

LE PROGRAMME COMPLET
Samedi 9 mars
13h30 : Toronto - Kansas City
18h00 : Colorado - Philadelphie
19h00 : DC United - Salt Lake
19h30 : Chicago - New England
19h30 : Vancouver - Columbus
22h30 : Portland - Montréal
Dimanche 10 mars
17h00 : Chivas USA - Dallas
22h00 : San José - New York

Classement général
Toutes les heures HE (heure de New York et Montréal)
Rendez-vous ici pour la disponibilité des matchs sur MLS Live et les diffuseurs locaux
Hors États-Unis et Canada, vous pouvez voir des matchs de MLS via ces diffuseurs