blog

Canadian Championship

02 May 11:35 de la mañana

Vancouver a facilement atteint la finale du Championnat canadien Amway lors de laquelle il affrontera Montréal, qui a atomisé Toronto 6-0 en demi-finale retour. Une formidable remontée à l’image de celle de Monterrey en Ligue des champions.

Le match au stade Saputo aurait pu basculer après une minute, avec un tir d’Earnshaw sur le poteau, mais les Montréalais, battus 2-0 à l’aller, ont rapidement pris leurs responsabilités et, emmenés par Mapp et Di Vaio présents dans presque tous les bons coups, ont égalé la plus large victoire de leurs 20 ans d’histoire. Se donnant à fond, à l’image de Paponi et Arnaud, qui ont dû sortir sur blessure, et Bush, resté sur le terrain malgré de nombreux soins, ils ont réagi aux critiques en bête blessée. Ryan Nelsen espère que ses hommes en feront autant après cette défaite, et qu’elle deviendra un point tournant positif de la saison de Toronto.

Sans surprise, Vancouver sera l’autre finaliste (aller le 15 mai à Montréal, retour le 29 à Vancouver) après sa victoire 2-0 contre Edmonton, confirmant le succès 2-3 de la semaine dernière. Les Britanno-Colombiens ont cependant mis un certain temps à asseoir leur suprématie, mais ont finalement émergé grâce à leurs jeunes comme Hertzog ou Teibert.

L’autre chevauchée héroïque de la soirée au eu lieu en finale de la Ligue des champions : après le nul vierge de l’aller, Santos Laguna pensait tenir le bon bout en ayant pris deux buts d’avance à Monterrey mais a subi en deuxième mi-temps la médecine qu’il a régulièrement administrée à des clubs de MLS pour finalement s’incliner 4-2 (résumé vidéo).

Ce soir, le championnat reprend déjà ses droits avec Portland - New England.

01 May 11:09 de la mañana

Si les Espagnols se demandent si le Real (c’est déjà raté) ou le Barça peuvent réaliser un miracle au match retour en Ligue des champions européenne, les Québécois se posent la même question au sujet de Montréal en demi-finale du Championnat canadien Amway (sujet principal de notre dernière émission Coup Franc).

Déçu de ses joueurs pour leur deuxième mi-temps au match aller, l’entraîneur Marco Schällibaum l’est aussi des supporters qui « ne comprennent pas » et insiste sur le fait que la compétition est importante pour le club. Fera-t-il encore tourner son effectif pour ce match retour (coup d’envoi à 19h45, direct TVA Sports et Sportsnet) ? Qui de Jeb Brovsky et Hassoun Camara (à qui fifa.com a consacré un article), les seuls à avoir joué les deux derniers matchs au complet, ou des cadres de l’équipe seront au repos ?

Chez les visiteurs, Ryan Nelsen sera forcé de se priver d’éléments importants : la liste des blessés s’allonge puisque après Richard Eckersley, Terry Dunfield et Darel Russell, ce fut au tour de Justin Braun et Hogan Ephraim de tomber au combat samedi dernier. Cela permettra peut-être de voir le jeune joueur désigné argentin Matias Laba, qui a effectué le voyage à Montréal. Un renfort qui en précède d’autres, puisque le TFC a quelques noms importants dans son viseur.

Après sa victoire 2-3 à l’aller, Vancouver a un pied et demi en finale et l’absence de Kenny Miller ne devrait pas être préjudiciable contre une équipe d’Edmonton dont le but n’est pas de se qualifier mais de jouer aussi bien que la semaine dernière (match à 22h00 HE).

Sur la scène internationale, on suivra de près la finale retour de la Ligue des champions entre Monterrey et Santos Laguna (22h00 HE ; aller 0-0). Double tenants du titre, les Rayados comptent sur leur expérience pour émerger chez eux face au finaliste malheureux de la saison dernière dont le gardien Oswaldo Sanchez est particulièrement motivé à l’idée de disputer la Coupe du monde des clubs.

30 April 12:21 de la tarde

Entre les matchs aller et retour des demi-finales du Championnat canadien Amway, cette compétition est au centre des discussions de l’émission de la semaine (à écouter ici) animée par son quatuor désormais habituel.

Le fait d’avoir de nombreux réservistes traditionnels dans le onze de départ a suscité beaucoup de commentaires. On se demande si les clubs prennent cette compétition au sérieux et si les supporters peuvent se sentir floués. En alignant beaucoup de jeunes, chacun n’a peut-être pas pris les mêmes risques. Les résultats ont aussi suscité des débats sur les responsabilités des joueurs sur le terrain ainsi que sur la qualité en profondeur des divers effectifs. L’essentiel de la discussion porte sur Toronto - Montréal mais on parle aussi d’Edmonton - Vancouver.

Avec l’arrivée d’une équipe de NASL à Ottawa l’an prochain, le format de la compétition sera légèrement adapté avec un tour préliminaire entre les clubs de NASL. C’était prévisible mais quel message cette décision passe-t-elle ?

Chicago vit un début de saison difficile, qui a été confirmé lors de la dernière journée à Montréal. On a pu constater de près certains progrès de l’équipe mais surtout un manque d’imagination, un potentiel mal utilisé et une défense susceptible de s’effondrer à n’importe quel moment au sein d’un onze qui semble être entré dans une routine menant difficilement à la victoire.

On connaîtra dans les prochaines semaines l’identité du vingtième club de MLS. Les signes mènent vers une deuxième équipe New Yorkaise basée dans le Queens. Alors que les Red Bulls peinent à remplir leur stade, certains s’interrogent sur la pertinence de cette décision qui pourrait cependant amener de nouvelles vedettes internationales en MLS. Et après, quel développement pour la ligue ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

25 April 11:14 de la mañana

Après les demi-finales aller, Vancouver et Toronto sont en bonne position afin de disputer leur troisième finale consécutive (en trois éditions sous ce format) du Championnat canadien Amway, grâce à leurs victoires respectives 2-3 à Edmonton (résumé vidéo) et 2-0 contre Montréal (résumé vidéo).

« Ayez confiance », insistaient les Montréalais avant le match, répondant aux supporters qui se plaignaient de voir la plupart des cadres de l’équipe laissés au repos. Marco Schällibaum justifiait encore cette décision après la rencontre, tout en reconnaissant que Toronto méritait de gagner, ses joueurs ayant commis trop d’erreurs. En face, Ryan Nelsen avait aussi aligné de nombreux réservistes habituels, et se félicitait de la maturité affichée par ses jeunes, qu’il pense désormais prêts à tous les combats.

En Alberta, Vancouver a souffert : après avoir ouvert la marque tôt (et cru qu’il pourrait s’imposer par quatre ou cinq buts d’écart), il a longtemps été mené 2-1 par une équipe d’Edmonton sans complexe. La montée d’Heinemann lui a toutefois permis d’émerger en fin de match et d’être optimiste à une semaine du match retour, sur son terrain.

Dans le même temps, Santos Laguna et Monterrey partageaient l’enjeu 0-0 en finale aller de la Ligue des champions. Dans un match engagé, les visiteurs se sont créé les meilleures occasions jusqu’à l’exclusion de Delgado à la 66e minute. Santos Laguna n’a toutefois pu profiter de son avantage numérique et aura une tâche difficile pour le match retour, le 1er mai sur le terrain du tenant du titre.

L’autre grosse nouvelle de la soirée d’hier soir, c’est la déclaration par le commissaire de la MLS, Don Garber, de l’imminence de l’annonce de l’entrée d’un 20e club en MLS. Les noms de New York et d’Orlando sont les plus cités. On devrait en savoir plus d’ici quatre à six semaines.

24 April 12:11 de la tarde

Pas de championnat en ce milieu de semaine, mais bien les demi-finales aller de la coupe pour les quatre clubs canadiens qui prennent part à la compétition.

La tâche la plus facile est théoriquement pour Vancouver, qui se déplace à Edmonton, seule équipe ne jouant pas en MLS (21h30 HE, direct Sportsnet). Martin Rennie a quand même redoublé d’efforts pour motiver son groupe, dans lequel il y a très peu de Canadiens. Tout le contraire de l’effectif Albertain, dont plusieurs joueurs ont évolué en Colombie-Britannique. Il y a fort à parier que Vancouver alignera une équipe B, tant il y a d’absences (à Dallas aussi, beaucoup de réservistes habituels ont commencé le match).

Le duel Toronto - Montréal (19h45 HE, direct TVA Sports et Sportsnet) s’annonce plus serré mais les Québécois ont d’ores et déjà annoncé que de nombreux titulaires seraient laissés au repos. Cela n’empêche pas Marco Schällibaum de déclarer qu’il prend la compétition « très au sérieux ». Pour s’imposer, ses ouailles auront besoin de « l’esprit de 2008 », année où l’Impact avait déjà soulevé la Coupe des Voyageurs, suite à une compétition qui avait alors une formule de championnat et non de coupe comme actuellement.

Lors des quatre dernières saisons, Toronto a été couronné, ce qui lui a permis d'être le représentant canadien en Ligue des champions. Mais le TFC s’est incliné à Montréal en début de saison. Ryan Nelsen insiste toutefois sur le fait que son équipe s’est bien améliorée depuis lors, et a tiré des enseignements de cette défaite. Dans les prochaines semaines, Toronto pourrait aussi engager l’attaquant de Bolton Kevin Davies.

Enfin, pour parachever cette belle soirée qui s’annonce, ne manquez pas la finale aller de la Ligue des champions entre Santos Laguna et Monterrey (22h00 HE).

23 April 11:20 de la mañana

Le Toronto FC soulèvera-t-il encore la Coupe des Voyageurs ? À quelques heures des demi-finales aller, l’équipe de Coup Franc aborde l’édition 2013 du Championnat canadien Amway dans son émission de cette semaine (à écouter ici).

Outre ces deux rencontres, Montréal a un calendrier très lourd pour les trois prochaines semaines : comment Marco Schällibaum va-t-il gérer son effectif ? Toronto joue-t-il encore la carte jeunes ? Les plan A et plan B de Toronto offensivement. Le danger pour Montréal de laisser centrer son adversaire. Le duel contre Edmonton sera-t-il une formalité pour Vancouver ?

L’attaquant du Toronto FC Robert Earnshaw trouve que le style de jeu en MLS est moins direct qu’en Angleterre. Alors, physique ou technique la MLS ? D’un côté, des défenseurs costauds qui s’engagent pleinement dans les duels ; de l’autre, beaucoup de matchs joués en été avec une grande influence latino-américaine. Le débat est ouvert et votre avis nous intéresse !

On revient sur le match San José - Portland. Battue une seule fois depuis le début de la saison, l’équipe de Caleb Porter est une des plus agréables à regarder et nous offre un jeu positif, avec un état d’esprit offensif. De son côté, le dernier lauréat du Supporters Shield commence à retrouver ses blessés et s’est découvert une nouvelle idole en la personne d’Adam Jahn (revoir son but).

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

16 April 12:14 de la tarde

Choisissez trois joueurs de MLS autour desquels vous bâtiriez votre nouvelle équipe : la question lancée par Frédéric Lord a inspiré l’équipe, à nouveau renforcée par Olivier Brett, pour la thématique de l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici).

Pensez-y bien… et écoutez l’émission pour vous rendre compte que nos spécialistes ont des visions très différentes. L’un choisit un joueur par ligne, l’autre se concentre sur la colonne vertébrale dans l’axe du jeu, un autre encore choisit trois joueurs d’un même secteur pour définir un modèle de jeu déjà précis. Et aucun nom ne fait l’unanimité. Nous sommes très curieux d’avoir votre opinion !

Autre débat très animé de cette émission : la Ligue des champions. Comment la MLS se compare au championnat du Mexique. La priorité que devraient lui accorder les entraîneurs. Le rayonnement qu’elle apporte à la MLS, qui veut à moyen terme entrer dans le top mondial. La discussion bifurque (évidemment) sur la compétition qui permet au représentant canadien de s’y qualifier et le fonctionnement du soccer au Canada. Là encore, des avis divergents de nos spécialistes : nous aimerions avoir les vôtres.

Enfin, on revient sur le match entre Montréal et Columbus. L’Impact retombe-t-il dans certains de ses travers de 2012 ? Le jeu sur les flancs reste problématique et les pistes de solution ne semblent pas nombreuses. Faut-il être inquiet ou confiant en vue de l’affrontement contre Toronto ?

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

04 February 5:53 de la tarde

L’Association canadienne de soccer a publié aujourd’hui un rapport indépendant sur le développement du soccer de club « hors-MLS ». L’objectif de l’étude était de voir quelle structure de compétition conviendrait le mieux au pays.

La solution recommandée est le développement de championnats régionaux semi-professionnels axés sur le développement des talents locaux âgés de 18 à 23 ans, avec une phase finale nationale pour boucler la saison. Malgré le peu d’intérêt suscité chez les supporters, c’est, selon le rapport, l’option qui cadre le mieux avec les structures actuelles et évite les risques financiers et ceux liés aux ambitions démesurées.

L’étude parle de trois ou quatre compétitions à travers le pays, regroupant des clubs actuellement amateurs qui changeraient de statut, ayant une structure et une philosophie communes mais organisées en fonction des réalités régionales et chapeautées par une entité unique qui garantirait une importante standardisation.

Le rôle de l’ACS là-dedans ? Plutôt limité. Le rapport explique qu’elle ne doit pas gérer cette nouvelle organisation, mais veiller à ce que ses gestionnaires ne fassent pas n’importe quoi. Elle ne doit pas trouver elle-même des investisseurs mais rédiger un document qui les encourage à investir dans le soccer. L’étude préconise aussi la participation de l’une ou l’autre équipe semi-professionnelle au Championnat canadien Amway.

Les trois autres options étudiées, et non retenues, étaient de créer une D2 nationale, d’inscrire les équipes nationales -19 et -23 ans en USL et NASL, ou de multiplier les franchises canadiennes en PDL.

Le rapport complet est disponible, en anglais, ici.

20 November 1:01 de la tarde

Finales et trophées sont au menu de notre émission hebdomadaire (à écouter ici) :
- Retour sur les matchs retour des finales de conférence. Deux matchs, deux approches et deux scénarios très différents… pour un même résultat : l’élimination de DC United et de Seattle qui n’ont pu résorber leur retard respectif sur Houston et le LA Galaxy.
- Débat : y avait-il une faute de main de Johansson dans le rectangle ? Forgez-vous votre opinion en revoyant l’action et en lisant les lois du jeu (rendez-vous page 116).
- Les animateurs de l’équipe de Coup Franc vous proposent leur Onze idéal de la MLS. Regardez-les à tête reposée sur le blog de Frédéric Lord, réagissez et proposez-nous les vôtres.
- Tour d’horizon des différents trophées de fin de saison remis par la MLS. Qui sont les favoris… et les oubliés ?
- On reçoit l’auteur d’un des dix plus beaux buts inscrits sur la planète en 2012 : Eric Hassli. Il nous parle évidemment de son but, de la manière surprenante dont il a appris la nouvelle, de son plaisir à réaliser de belles reprises de volée et du superbe but d’Ibrahimovic. Voyez les dix candidats au Prix Puskás et votez !

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

24 May 12:02 de la tarde

Aucun point en championnat, invaincu en coupe : le Toronto FC a soulevé la Coupe des Voyageurs suite à sa victoire 1-0 contre Vancouver (aller 1-1) et représentera le Canada en Ligue des champions.

Après 20 premières minutes encourageantes, ça n’a pas souvent volé haut à BMO Field et on a touché le fond lors d’une empoignade collective qui a valu les exclusions de Le Toux et De Guzman. Qualifié à ce moment du match, Toronto a ensuite parfaitement appliqué l’adage qui dit que la meilleure défense, c’est l’attaque. Laissant peu d’occasions à son adversaire, il a inscrit le seul but du match grâce à Lambe.

Ce succès ramène la confiance à Toronto qui peut désormais se concentrer sur la MLS et doit commencer à y engranger des points. À Vancouver, il faudra d'abord digérer la défaite et apaiser sa colère, principalement dirigée vers le corps arbitral.

Loin de ces considérations, le troisième club canadien, Montréal, a officialisé la signature de Marco Di Vaio.

En MLS, San José a réalisé la bonne opération de la soirée, remontant un retard de deux buts pour s’imposer au LA Galaxy. Surpris 0-2 par Columbus, Seattle blâme les erreurs individuelles. À New York, Juan Pablo Angel a joué un mauvais tour à son ancien club en forgeant le nul avec Chivas USA.

LES RÉSULTATS
Toronto - Vancouver

EN MLS
New York - Chivas USA
Chicago - Dallas
Seattle - Columbus
LA Galaxy - San José

 
1-0 (aller : 1-1)

1-1
2-1
0-2
2-3

Cliquez sur un résultat pour voir le résumé vidéo