blog

Business

04 June 11:11 de la mañana

Clint Dempsey, milieu de terrain de Seattle, est le joueur le plus populaire de MLS si on se fie au nombre de maillots vendus. Le capitaine de l’équipe nationale américaine, qui portera le brassard à la Coupe du monde la semaine prochaine au Brésil, a bondi en tête de liste depuis sa signature à Seattle en août 2013.

Être international et participer à la prochaine Coupe du monde semble faire partie des critères privilégiés par les supporters, puisque neuf des quinze joueurs en tête de liste défendront les couleurs de leur pays lors du prochain mondial brésilien. Parmi eux, on retrouve huit américains (Dempsey, Bradley, Gonzalez, Zusi, Yedlin, Beckerman, Besler et Wondolowski), ainsi que l’Australien Tim Cahill.

Bien entendu, d’autres vedettes de MLS figurent en extrêmement bonne position dans ce classement particulier. Ainsi, Landon Donovan, meilleur buteur de tous les temps qui n’a toutefois pas été retenu par Jürgen Klinsmann, est le deuxième joueur dont le maillot se vend le mieux. Quant à Thierry Henry, champion du monde 1998 avec la France, il arrive quatrième de cette liste. Les autres membres du top 5 sont Michael Bradley (Toronto) et Tim Cahill (New York).

Les jeunes ont également de plus en plus la cote. Ainsi, DeAndre Yedlin (Seattle) et Diego Fagúndez (New England), deux produits formés par leur club actuel, figurent respectivement en 10e et 15e position de ce top 15. Sans surprise, les Américains y sont les plus nombreux (10), accompagnés par un Français, un Australien, un Irlandais, un Anglais et un Uruguayen.

Neuf clubs différents sont représentés dans le top 15, le LA Galaxy est le seul à y avoir trois de ses joueurs ; ils sont deux de Seattle, Toronto, New York et Kansas City, alors que Salt Lake, San José, Philadelphie et New England ont chacun un représentant dont le maillot est parmi les plus vendus de MLS.
 
Le classement est basé sur l’ensemble des ventes au détail sur MLSgear.com et MLSGearCanada.ca depuis le début de la saison 2014 de MLS.
 
LE TOP 15 (* sélectionné pour la Coupe du monde)
1. Clint Dempsey (Seattle)*
2. Landon Donovan (LA Galaxy)
3. Michael Bradley (Toronto FC)*
4. Thierry Henry (New York/Fra)
5. Tim Cahill (New York/Aus)*
6. Robbie Keane (LA Galaxy/Irl)
7. Jermain Defoe (Toronto/Ang)
8. Omar Gonzalez LA Galaxy)*
9. Graham Zusi (Kansas City)*
10. DeAndre Yedlin (Seattle)*
11. Kyle Beckerman (Salt Lake)*
12. Matt Besler (Kansas City)*
13. Chris Wondolowski San José)*
14. Maurice Edu (Philadelphie)
15. Diego Fagúndez (New England/Uru)

12 May 1:49 de la tarde

La Major League Soccer et la Fédération américaine de soccer (U.S. Soccer) ont conclu un nouveau partenariat portant sur les droits de télévision et médiatiques avec ESPN, FOX Sports et Univision Deportes, trouvant un accord de huit ans pour téléviser aux États-Unis les rencontres de MLS et de la Fédération américaine jusqu’à la fin de 2022. L’annonce a été effectuée aujourd’hui par Don Garber, commissaire de la MLS, Dan Flynn, PDG d’U.S. Soccer, John Skipper, président d’ESPN, Inc. et co-président de Disney Media Networks, Eric Shanks, directeur général et directeur de l’exploitation de FOX Sports 1 et FOX Sports 2, et Juan Carlos Rodriguez, président d’Univision Deportes.

Pour la première fois dans l’histoire de la Major League Soccer, les trois télévisions partenaires auront leur match de la semaine exclusif, offrant aux fans de soccer à travers le pays un jour et une heure précis pour regarder chaque réseau. La famille de réseaux d’Univision retransmettra un match de la semaine le vendredi soir ― généralement sur UniMás ― et une émission de résumés le dimanche. Ces rencontres du vendredi soir sur la chaîne de la famille de réseaux d’Univision constituent une première pour une soirée de diffusion exclusive par un réseau télévisé hispanophone d’une des principales compétitions sportives professionnelles aux États-Unis.

Chaque dimanche, les supporters se réjouiront de pouvoir regarder deux rencontres coup sur coup puisque ESPN et FOX Sports 1 retransmettront deux duels de MLS consécutifs, respectivement à 17h00 et 19h00 (HE). Plus de 125 rencontres seront télévisées annuellement sur les trois réseaux.

Ces nouveaux accords comprennent aussi du soutien commercial et promotionnel étendu de la part de tous les réseaux partenaires, y compris du soutien pour une campagne commerciale ciblée et de la promotion croisée entre les trois réseaux pour les matchs de MLS et d’U.S. Soccer au programme. En outre, ESPN, FOX Sports et Univision Deportes développeront des initiatives multiplateformes afin de bâtir l’image des joueurs de MLS et d’U.S. Soccer, avec notamment des publicités en ondes, du contenu numérique et de la programmation d’avant et d’après-match, ainsi que du marketing sur les média sociaux et l’intégration des vedettes de la MLS et d’U.S. Soccer dans des émissions importantes des réseaux comme les ESPYS ou Premio Lo Nuestro.

ESPN diffuse des rencontres de MLS depuis les débuts de la compétition et 1996 et le nouvel accord permettra à ce partenariat entre ESPN et la ligue d’atteindre les 27 saisons. Fox Sports revient à la MLS après en avoir diffusé des rencontres de 2003 à 2011. Le nouvel accord entre Univision et la MLS permettra à la relation entre le réseau hispanique numéro un au pays et la ligue d’atteindre les 20 saisons.

« Nous sommes honorés de nous associer à ESPN, FOX et Univision pour former le partenariat de droits médiatiques le plus complet aux États-Unis dans l’histoire du soccer au pays, a déclaré le commissaire Garber. L’engagement des télévisions qui sont nos partenaires en termes de structure, de durée et d’ampleur est sans précédent, et ces nouveaux partenariats constituent un nouvel indicateur fort de la croissance continue de la Ligue et de l’intérêt général manifesté par les supporters pour notre sport. »

Le bouquet hors-marché de la Major League Soccer, actuellement proposé via les offres MLS Live et MLS Direct Kick, sera disponible pour un plus large public via ESPN3, le réseau multi-écrans en direct d’ESPN auquel 92 millions de foyers accèdent actuellement, et WatchESPN, disponible pour les supporters dont l’abonnement vidéo ou Internet vient d’un fournisseur affilié. Comprenant plus de 200 rencontres de MLS chaque année, le bouquet hors-marché de la MLS sera également disponible via des services indépendants comme Google Play, iTunes Apple TV, Roku et d’autres.

Avec des retransmissions télévisées nationales fixées au vendredi et au dimanche, les clubs de MLS auront l’exclusivité sur le samedi, ce qui donnera davantage de flexibilité dans la composition de l’horaire. Toutes les rencontres de MLS disputées le samedi seront disponibles sur le nouveau bouquet hors-marché sur ESPN3 et WatchESPN.

Les trois réseaux diffuseront les rencontres des équipes nationales américaines masculine et féminine. ESPN et FOX Sports 1 se diviseront les retransmissions en anglais de l’équipe nationale masculine, ce qui représente environ 10 matchs par an, et se partageront le calendrier de l’équipe nationale féminine. Univision Deportes est le domicile hispanophone exclusif d’U.S. Soccer et retransmettra chaque année pour la durée du contrat toutes les rencontres de l’équipe nationale américaine masculine et un minimum de quatre matchs de l’équipe nationale féminine.

« Nous sommes très satisfaits d’avoir prolongé nos partenariats avec ESPN, FOX Sports et Univision, a déclaré le président d’U.S. Soccer, Sunil Gulati. L’engagement de nos partenaires télévisuels à diffuser un éventail aussi large et une quantité aussi importante de rencontres démontre la croissance de la demande du soccer dans notre pays et offre à nos supporters de plus en plus nombreux un support afin de suivre de près tant leur club que leur pays. »

Réseaux ESPN

  • Minimum de 34 rencontres de saison régulière en exclusivité le dimanche à 17h00 (HE), principalement sur ESPN2.
  • ESPN et FOX Sports se partageront les rencontres de la phase finale de la Coupe MLS en dehors des deux matchs d’Univision.
  • La Coupe MLS sera diffusée en alternance, un an sur deux, par ESPN et FOX Sports 1.
  • Le Match des Étoiles AT&T de la MLS sera diffusé en alternance, un an sur deux, par ESPN et FOX Sports 1.
  • ESPN et FOX Sports se diviseront les rencontres d’U.S. Soccer.
  • ESPN3 se chargera des matchs du bouquet hors-marché de la MLS.
  • Les réseaux ESPN Radio et ESPN Deportes Radio disposent des droits pour diffuser des rencontres de MLS.
  • ESPN se voit octroyer les droits numériques sur toutes les plateformes et tous les appareils pour les rencontres qu’il diffuse à la télévision.

« ESPN conserve son engagement ferme envers le soccer de classe mondiale et cet accord souligne notre conviction qu’il s’agit d’une propriété sportive croissante, a déclaré Skipper. Nous sommes fiers de poursuivre notre relation de longue date avec la MLS et U.S. Soccer et le large éventail de droits médiatiques que nous avons acquis, y compris les droits numériques, sera bénéfique pour toutes nos plateformes. »

FOX Sports

  • Minimum de 34 rencontres de saison régulière en exclusivité le dimanche à 19h00 (HE), principalement sur FOX Sports 1. 
  • FOX Sports 1 et ESPN se partageront les rencontres de la phase finale de la Coupe MLS en dehors des deux matchs d’Univision.
  • La Coupe MLS sera diffusée en alternance, un an sur deux, par FOX Sports 1 et ESPN.
  • Le Match des Étoiles AT&T de la MLS sera diffusé en alternance, un an sur deux, par FOX Sports 1 et ESPN.
  • FOX Sports se voit octroyer les droits numériques sur toutes les plateformes et tous les appareils pour les rencontres qu’il diffuse à la télévision, y compris son application mobile FOX Sports GO et FOXSportsGO.com pour les ordinateurs.
  • FOX Sports obtient les droits numériques des résumés des matchs du bouquet hors-réseau de la MLS via ses plateformes numériques FOX Sports.
  • ESPN et FOX Sports 1 se diviseront les rencontres d’U.S. Soccer.
  • Le réseau FOX Sports Radio a la possibilité de diffuser des rencontres de MLS.

« Cet accord novateur constitue un pas de géant dans l’engagement envers le soccer et pour son exposition aux États-Unis, a déclaré Eric Shanks, président, directeur de l’exploitation et producteur exécutif de FOX Sports. Non seulement, nous nous engageons financièrement de manière significative, mais nous planifions aussi la mobilisation d’importantes ressources promotionnelles de FOX afin de faire grandir la base de supporters et de mieux faire connaître le principal championnat de soccer et les équipes nationales du pays. »

Univision

  • Minimum de 34 rencontres de saison régulière en exclusivité le vendredi soir, généralement à 19h00 (HE) ou à 23h00 (HE), principalement sur UniMás.
  • Deux rencontres du premier tour de la phase finale de la Coupe MLS par saison en exclusivité.
  • Le Match des Étoiles AT&T de la MLS et la Coupe MLS, en exclusivité hispanophone sur Univision.
  • Toutes les rencontres de l’équipe nationale américaine masculine et un minimum de quatre matchs de l’équipe nationale féminine par an pour la durée du contrat.
  • Les rencontres de MLS en exclusivité sur les réseaux Univision auront une deuxième piste audio, qui permettra aux téléspectateurs de suivre les rencontres en anglais. Le son en anglais sera également disponible pour les matchs télévisés retransmis par les plateformes numériques d’Univision.
  • Univision Deportes Network (UDN), le réseau sportif 24h/24 d’Univision, diffusera durant 5 à 7 vendredis consécutifs en mai et juin deux rencontres de suite encadrée par deux heures de programmation annexe au sujet de la MLS.
  • UDN diffusera une émission de résumés hebdomadaire le dimanche et une version condensée du match de la semaine de la MLS.
  • Univision se voit octroyer les droits numériques sur toutes les plateformes et tous les appareils pour les rencontres qu’il diffuse à la télévision.

« Le soccer est le sport numéro un pour les Américains hispanophones et nous sommes fiers de poursuivre nos partenariats de longue date avec la MLS et U.S. Soccer, a déclaré Rodriguez. Nous sommes enthousiastes à l’idée de rassembler l’auditoire hispanophone autour de ce sport fait de passion. Je suis optimiste quant au fait que ce partenariat complet accélérera encore davantage la croissance du soccer au cours de la prochaine décennie. »

03 February 5:52 de la tarde

L’Association canadienne de soccer a annoncé aujourd’hui que, selon ses projections, les retombées pour l’économie canadienne des deux grandes compétitions organisées au pays cette année et l’an prochain seront de 337 millions de dollars, à savoir 267 pour la Coupe du monde féminine 2015, et 70 pour celle des filles de moins de 20 ans cet été.

Ces projections, établies par l’Alliance canadienne du tourisme sportif, tiennent entre autres compte des dépenses des supporters étrangers qui viendront au Canada, des coûts de construction et des dépenses d’activités associées à l’accueil de la compétition. Rick Traer, chef de la direction de l’Alliance canadienne du tourisme sportif, se dit convaincu que ces compétitions « auront une incidence importante sur les secteurs clés de notre économie, particulièrement dans les communautés hôtes à l’échelle canadienne. »

L’ACS insiste sur le fait que l’organisation de ces compétitions au Canada offre « une occasion incroyable pour les villes hôtes officielles d’investir dans la construction et la réfection d’installations sportives et communautaires. Cet investissement dans le soccer créera des possibilités de sport pour la vie tout en engageant la jeunesse et les familles canadiennes. Si l’incidence économique est impressionnante, l’incidence sociale aura un effet positif sur tous les niveaux du soccer à l’échelle nationale et marquera le début d’une nouvelle ère pour le soccer féminin. »

« La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ est le premier événement sportif d’envergure présenté au Canada d’un océan à l’autre, de Vancouver en Colombie-Britannique sur la côte Ouest jusqu’à Moncton au Nouveau Brunswick dans les Maritimes, a déclaré Victor Montagliani, président de l’ACS. La tenue réussie de ces compétitions nous permettra de réaliser notre priorité stratégique visant à encourager et à superviser la croissance du sport au pays, en plus de laisser un héritage pour le sport, pour les femmes et pour le Canada qui va au-delà de la compétition. »

21 November 2:22 de la tarde

À quelques heures des matchs retour des finales de conférence (sur lesquels je m’étendrai demain), l’enthousiasme est au cœur de presque toutes les nouvelles de soccer en manchette dans notre coin du monde. Et aussi dans tous les pays qualifiés pour la prochaine Coupe du monde, dont la liste de 32 participants est complète.

L’effervescence de l’annonce de mardi soir n’est toujours pas passée à Orlando, où les grandes manœuvres ont commencé en vue de l’arrivée en MLS en 2015. Le club veut frapper fort et être compétitif dès sa première saison. Il cherche à cette fin un directeur technique qui « connaît la MLS et le football international ». Entraîneur depuis plusieurs années, Adrian Heath devrait rester en poste. Les dirigeants sont aussi persuadés que dès 2015, l’ambiance la plus fervente de MLS sera dans leur nouveau stade. On est loin des craintes suscitées par les échecs préalables de la MLS en Floride. D’ailleurs, Orlando veut sortir loin des frontières de son État et cible des supporters dans le monde entier.

Il faut dire que la situation financière de la MLS a bien évolué en quelques années. Le magazine Forbes détaille le changement radical de situation en cinq ans à peine : des moyennes de spectateurs supérieures à celles du hockey et du basket, la valeur des clubs qui monte en flèche et des perspectives très encourageantes. Si vous êtes intéressés par les gros sous, lisez aussi cet article sur les compensations prévues par la Fifa pour les clubs de MLS qui perdraient un joueur lors de la Coupe du monde.

À également ajouter à la liste des heureux : les prétendants à un des nombreux trophées que la MLS remettra en fin de saison (en fait, à partir de lundi) et dont la liste des finalistes a été annoncée hier. Le débat pour le titre de joueur de l’année ne se résume donc plus qu’à trois noms : Marco Di Vaio, Mike Magee et Robbie Keane. Selon ses coéquipiers au LA Galaxy, l’Irlandais devrait l’emporter haut la main.

Pendant ce temps, les clubs déjà éliminés préparent la saison prochaine. À Seattle, on a posé un geste fort en offrant un contrat de joueur désigné à Osvaldo Alonso. Statut que perdra donc Johnson, Rosales ou Martins, puisqu’il est limité à trois noms par équipe. Cela sent-il un départ vers d’autres cieux ? Exception notable au milieu de cet enthousiasme général : Juan Agudelo n’a pas obtenu de permis de travail pour jouer en Angleterre, alors qu’il avait signé un précontrat à Stoke. Pas vraiment le cadeau dont le joueur rêvait pour ses 21 ans, qu’il fêtera ce week-end…

28 May 11:30 de la mañana

L’émission de cette semaine (à écouter ici) ne pouvait pas passer à côté des deux sujets ultra brûlants du moment : l’arrivée de New York City en MLS et la finale retour du Championnat canadien Amway. Pour en parler, retrouvez Frédéric Lord, Matthias Van Halst, Olivier Tremblay, Olivier Brett et Patrick Leduc.

New York City se joindra donc à la MLS en 2015. Si on est loin d’avoir une équipe sur le terrain, les questions se bousculent déjà. Parmi les principaux thèmes de notre débat :

  • L’effet de cette arrivée pour la MLS
  • Les risques du mariage à trois Manchester City - New York Yankees - MLS
  • Le stade de New York City, clef de son succès ?
  • Marketing, un mot qui revient souvent dans les discussions
  • Les conséquences pour les New York Red Bulls
  • Et le Cosmos là-dedans ?

Ce mercredi, Vancouver reçoit Montréal pour le match qui décidera du représentant canadien en Ligue des champions. Qu’en attendre après le 0-0 à l’aller ?

  • Qui est favori ?
  • Avec quel état d’esprit Vancouver se présentera-t-il sur le terrain ?
  • L’effet du décalage horaire pour les joueurs montréalais
  • Di Vaio pourra-t-il autant peser sur la rencontre que face à Philadelphie ?
  • Le gazon artificiel et les vétérans italiens

On se penche aussi sur le match amical Canada - Costa Rica, sur son importance et son influence, ainsi que sur le feuilleton du sélectionneur national canadien (voir l’article de la CBC à ce sujet) et – n’y voyez aucun lien – sur le retour de Marc Dos Santos au Canada.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

14 May 7:01 de la tarde

When I was a 10-year-old boy growing up on the east side (of the suburbs) of Kansas City, I had as many of the latest NFL player cards by Topps as I could con my poor mother into buying for me. She couldn't walk me down a checkout lane without my begging mercilessly in hopes I'd land my latest prized Barry Sanders or Dan Marino card.

Well, beginning in July, it'll be Thierry Henry and Robbie Keane gracing the latest set of Topps player cards, as the Sports Business Journal reported on Monday that Major League Soccer and the trading-card company have signed a six-year deal that is set to launch at or around the 2013 MLS All-Star Game in Kansas City.

I think the biggest question on everyone's mind, though, is this: Who will headline the "Designated Player Flops" special collectors series to debut a couple years down the road? Denílson? Jéferson? Luis Ángel Landín? Or the most recent, Kris Boyd?

You'll obviously want to load your kids' stockings and birthday cards with pack after pack of these hot, new MLS Topps player cards. The actual cards haven't yet found their way onto eBay as of yet – as everything does ahead of release these days – but be sure to snag your 2013 MLS Team Checklist for the low, low price of one American dollar today!

What do you think? Will you be tempted to buy your soccer-playing child a pack or two, in hopes that it will increase their level of knowledge and interest in MLS?

14 May 4:34 de la tarde

There might not be a "Most Interesting Man in MLS Award" at the conclusion of each and every Major League Soccer season (there should be, by the way), but if there was, Sporting Kansas City goalkeeper Jimmy Nielsen would be a worthy finalist for the award, year after year. And Nielsen got just that much more interesting on Tuesday afternoon when The Guardian's Paolo Bandini announced that he has been working in partnership with the 35-yeard old Danish keeper to write his second autobiography, Welcome To The Blue Heaven.

Just ask anyone who's spent more than five minutes with Nielsen; they'll tell you the only thing more infectious and inspiring than his net-minding on the field, is his friendly and lovable personality off it. Needless to say, this is a book that you're going to want to get your hands on and breeze right through.

The official release form Ascend Books, publisher of Welcome To The Blue Heaven, states the book will range from topics, but not limited to, Nielsen's past gambling addiction that almost cost him his career, the trials and tribulations it caused amongst his family, the woman - his wife - that stuck by his side and helped him piece his life back together, and a whole new lease on life and career found in - of all places - the United States' Heartland, that has seen him become one of the club's all-time fan favorites and finally a Cup-winning captain.

READ: A career rebirth for SKC's Nielsen

Sporting Kansas City forward Kei Kamara was first to break the news of Nielsen's book, tweeting out a picture of his copy last week, followed up by this picture with the subject at hand, and the first ever signed copy of Welcome To The Blue Heaven:

There's only one thing that could be a more interesting time than Nielsen's autobiography itself, and that's the Jimmy Nielsen book tour, which kicks off later this month and into the summer at various Kansas City retailers.

READ: Sporting Kansas City's Jimmy Nielsen makes the toughest save of his life

You can order your copy of Welcome To The Blue Heaven on Amazon, for $24.95.

14 May 1:28 de la tarde

ESPN may have finally exhausted its full allotment of Barclays Premier League television broadcasting rights – they'll relinquish that hold to the NBC Sports Group in the fall – and the broadcasting behemoth may only have one more World Cup to televise before FOX Sports takes over in 2018, but that doesn't mean the Worldwide Leader is looking to get out of the soccer business anytime soon.

ESPN announced on Tuesday morning that the network will launch a brand new, highlights-driven soccer studio show called "ESPN FC" later this year, set to hit cable boxes on August 11. The 30-minute show, which will air Sunday through Friday each week, will be shown primarily on ESPN2 six days a week, with the Sunday edition spanning an hour. ESPN FC's daily scheduling has not yet been announced, but soccer fans around the United States will be hoping for a prime, mid-morning or early evening time slot.

ESPN recently rebranded its online soccer coverage with a change from the old ESPN Soccernet to the new ESPN FC iteration, and the broadcast side will focus primarily on the English Premier League, UEFA Champions League, Spain's La Liga, the US and Mexican national teams and, of course, Major League Soccer. 

Some of the regular contributors to ESPN's digital and television soccer coverage – and potential on-air personalities for ESPN FC – include the likes of Derek Rae, Tommy Smyth, Shaka Hislop, Gabriele Marcotti and Janus Michalik. ESPN also boasts a stable of MLS-centric commentators and analysts such as Adrian Healey and former MLS-ers Alexi Lalas and Taylor Twellman. With Premier League and World Cup rights going the way of other broadcasting companies, MLS could be in a position to move closer to the forefront of ESPN's soccer coverage, both on television and digitally.

ESPN and ESPN2 have been a longtime official television broadcast partner of Major League Soccer since the league's inaugural season in 1996. The current broadcast agreement between MLS and ESPN runs until the end of 2014, with the network carrying 20 2013 regular-season games.

Stay tuned for further news regarding ESPN FC in the coming weeks and months. Who would you like to see spearhead this new venture for ESPN?

UPDATE: SI.com's Grant Wahl on a potential time slot...

20 March 12:35 de la tarde

Two of the brightest, boldest executives in MLS have earned places on Sports Business Journal's annual “Forty Under 40” list of top young personalities in the sports business world.

 

Portland Timbers owner Merritt Paulson and Sporting Kansas City part-owner Robb Heineman (right) have received the honor, a repeat feat for both men.

In fact, it's the third straight year Paulson has made the list, elevating him to the “Forty Under 40 Hall of Fame,” while Heineman (at right, with MLS Commissioner Don Garber) can savor a second consecutive nomination.

As part of the honor, SBJ profiled both executives, hailing Heineman's role in his club's renaissance over the past two years and his forward-leaning approach to technology and fan relations.

“Through social media, we’re trying to give fans a sense of ownership,” Heineman said. “They’re not just fans, but they help shape some of the decisions that we make.”

Meanwhile, Paulson spoke to the publication about his outspoken public profile and use of Twitter to connect with the public – and occasionally even share his opinions of refereeing decisions and the like.

 

“I’m trying to be a little bit less of the face of the team this season,” Paulson (right) told SBJ. “I don’t mind being out there, but if the owner is too much a part of the story of the team, that’s ultimately a negative thing.”

LA Galaxy and Chivas USA fans may be interested to note that Ray Elias, chief marketing officer for StubHub, who will assume naming rights for the Home Depot Center later this year, is also on the list

25 July 1:26 de la tarde

How often can you call an All-Star Game historic? Ground-breaking? Or even revolutionary?

Well, the 2012 AT&T MLS All-Star Game will classify as all of the above, no matter who wins the match or whether or not a goal is even scored.

Unless you've been under a rock these last few weeks, you've likely heard about the Smart Soccer revolution that's being pioneered by adidas through their miCoach technology. 

It's science fiction meets soccer: The players are wearing devices that track details of their movements and their overall performance like it's never been seen before. All in real-time. Who's covering more ground? Who's the fastest player on the field? Who's working hardest?

Wednesday's match is the first-ever "Smart Soccer" match and fans at home will be able to experience it for themselves by following along on the adidas Facebook page (click here during the match).

Below is a sneak peek of what the data will look like. It's just a preview of what is to come next year when MLS becomes the world's first "smart league" with every game tracked this way.