blog

All-Star

07 August 1:11 de la mañana

Les vedettes de la MLS ont remporté le Match des étoiles AT&T de la MLS 2014 en s’imposant 2-1 contre le Bayern Munich, champion d’Allemagne en titre, au Providence Park de Portland à l’issue d’un duel spectaculaire et riche en occasions.

Véritable propagande pour le ballon rond, le match a commencé tambour battant. Robert Lewandowski a enchaîné contrôle du droit et reprise du gauche à bout portant pour obliger Nick Rimando à réaliser un premier arrêt après seulement huit minutes de jeu.

À peine 60 secondes plus tard, servi par Rafinha à l’entrée du rectangle, l’attaquant polonais a cette fois contrôlé du pied gauche puis envoyé du pied droit une demi-volée bourrée d’effet qui est allée se loger dans le plafond du but de Rimando (0-1).

La composition de l’équipe des vedettes de la MLS alignée par Caleb Porter était très offensive, mais la formation était aussi bien organisée et les joueurs extrêmement appliqués. On voyait quelques belles combinaisons, et sa meilleure occasion de la première mi-temps est tombée à la demi-heure quand Thierry Henry, très inspiré tout au long de sa présence sur le terrain, a envoyé un long ballon vers Clint Dempsey dont la demi-volée d’un angle fermé forçait Tom Starke à plonger pour concéder un corner.

Rimando s’est illustré à de nombreuses reprises par des réflexes étincelants, notamment devant Pierre-Emile Höjbjerg, Julian Green et Xherdan Shaqiri. L’international suisse l’a obligé à sortir une parade de toute grande classe en reprenant en un temps et à bout portant un centre au cordeau de Lewandowski.

La deuxième mi-temps a commencé de la meilleure manière qui soit pour l’équipe représentant la MLS, complètement remaniée. Bobby Boswell envoyait un long ballon vers Erick Torres qui le prolongeait de la tête en direction de Bradley Wright-Phillips, plein axe. Le meilleur buteur actuel du championnat profitait de l’espace devant lui pour enchaîner un contrôle du droit et une frappe du gauche qui a fini en pleine lucarne (1-1).

À 20 minutes du terme, Diego Valeri offrait une démonstration de sa précision en distillant un long centre droit dans les pieds de Landon Donovan qui s’est joué des défenseurs centraux avant de tromper Manuel Neuer (2-1).

Bill Hamid a empêché l’égalisation en sortant un beau réflexe sur une superbe volée de Juan Bernat qui reprenait un centre au deuxième poteau de Shaqiri.

Malgré la montée au jeu de plusieurs champions du monde en fin de match, le Bayern n’a jamais semblé en mesure d’égaliser, ne parvenant à rien de mieux qu’un puissant tir de Thomas Müller droit sur Hamid.

En plus de passer une excellente soirée, les 21 733 spectateurs présents au stade ont pu applaudir neuf internationaux américains qui ont représenté les États-Unis à la Coupe du monde 2014 au Brésil : Nick Rimando, Matt Besler, DeAndre Yedlin, Michael Bradley, Clint Dempsey, Graham Zusi et Julian Greene, qui ont tous participé à la rencontre, ainsi que Kyle Beckerman et Omar Gonzalez, qui ont déclaré forfait à la dernière minute pour le match mais étaient présents à Portland.

19 July 7:19 de la tarde

Les hommes de tête du classement des buteurs Bradley Wright-Phillips (New York) et Erick Torres (Chivas USA) font partie de l’effectif de 23 hommes retenu pour le Match des étoiles (All-Star Game), en compagnie de Jermain Defoe (Toronto), Tim Cahill (New York) et Aurélien Collin (Kansas City) mais aussi des onze joueurs élus par les supporters au sein du Onze Populaire. Ce groupe expérimenté se mesurera au Bayern Munich le 6 août à Providence Park, domicile des Portland Timbers (en direct sur ESPN2, UniMas, ainsi que TSN et RDS au Canada, à partir de 21h30, HE).

Le commissaire de la Major League Soccer, Don Garber, a choisi de donner le statut de « All-Star » AT&T de la MLS 2014 à Diego Valeri, milieu de terrain des Portland Timbers, et à Erick Torres, attaquant de Chivas USA.

En raison du format du Match des étoiles AT&T de la MLS – la MLS contre le monde – la MLS a demandé à l’entraîneur de l’équipe la représentant, Caleb Porter, d’effectuer sa sélection parmi tous les joueurs disponibles, et il a construit un effectif dynamique, équilibré et composé des meilleurs talents de la compétition afin de se mesurer à une des meilleures équipes du monde. Diego Valeri, milieu de terrain de Portland, et Erick Torres, attaquant de Chivas USA sont les deux choix du commissaire de la Major League Soccer, Don Garber.

Porter a sélectionné les 11 membres du Onze Populaire. Michael Bradley (Toronto), Defoe (Toronto), Bill Hamid (DC United), Obafemi Martins (Seattle), Torres (Chivas USA) et Wright-Phillips (New York) obtiennent le statut de « All-Star » pour la première fois. Dix des dix-neuf clubs de MLS sont représentés dans l’effectif.

Retrouvez ci-dessous la composition complète de l’effectif ainsi que les biographies des joueurs sélectionnés dernièrement (et rendez-vous ici pour celles des joueurs du Onze Populaire).

Effectif de la MLS pour le Match des étoiles AT&T 2014
Gardiens : Bill Hamid (D.C. United), Nick Rimando (Real Salt Lake)
Défenseurs : Matt Besler (Sporting Kansas City), Aurélien Collin (Sporting Kansas City), Omar Gonzalez (LA Galaxy), Chad Marshall (Seattle Sounders FC), Michael Parkhurst (Columbus Crew), DeAndre Yedlin (Seattle Sounders FC)
Milieux de terrain : Osvaldo Alonso (Seattle Sounders FC), Kyle Beckerman (Real Salt Lake), Michael Bradley (Toronto FC), Tim Cahill (New York Red Bulls), Clint Dempsey (Seattle Sounders FC), Will Johnson (Portland Timbers), Diego Valeri (Portland Timbers), Graham Zusi (Sporting Kansas City)
Attaquants : Jermain Defoe (Toronto FC), Landon Donovan (LA Galaxy), Thierry Henry (New York Red Bulls), Robbie Keane (LA Galaxy), Obafemi Martins (Seattle Sounders FC), Erick Torres (Chivas USA), Bradley Wright-Phillips (New York Red Bulls)

Osvaldo Alonso  (11 novembre 1985) : L’un des joueurs des Sounders au club depuis les débuts de celui-ci en MLS en 2009, Alonso a été honoré du titre de meilleur joueur de l’équipe durant quatre saisons consécutives (2010 à 2013). Il obtient le titre de « All-Star » pour la quatrième fois consécutive. Il détient le record du club pour le nombre de rencontres jouées, de titularisations et de minutes sur le terrain.

Tim Cahill (6 décembre 1979) : Engagé comme joueur désigné le 26 juillet 2012, Cahill est devenu une idole chez les supporters des Red Bulls. Cahill a représenté l’Australie, son pays de naissance, à la Coupe du monde 2014 au Brésil, inscrivant deux buts pour les Socceroos lors du 1er tour. Pour sa première saison complète aux Red Bulls, Cahill a fait partie du Onze idéal 2013 de la MLS et a remporté les titres de meilleur joueur et meilleur buteur des Red Bulls. Il s’agit de la deuxième sélection de Cahill pour le Match des étoiles, lui qui faisait partie des choix du commissaire l’an dernier pour la rencontre face à l’AS Rome.

Aurélien Collin (8 mars 1986) : Défenseur de l’année 2012 de la MLS, le Parisien participera à son troisième Match des étoiles consécutif. 2013 fut l’une des meilleures saisons de sa carrière, avec pour point d’orgue un titre de Meilleur joueur de la Coupe MLS lors de laquelle il a converti le penalty qui a offert le sacre à son équipe face au Real Salt Lake. Collin a également été lauréat du prix humanitaire annuel du Sporting KC en 2013.

Jermain Defoe (7 octobre 1982) : Engagé comme joueur désigné le 10 janvier 2014, Defoe a connu un départ en trombe avec le Toronto FC après son transfert de Tottenham. En 13 titularisations, Defoe a inscrit 11 buts et donné 2 passes décisives. Defoe compte 55 sélections en équipe nationale anglaise, pour laquelle il a marqué 19 buts, aidant son pays à se qualifier pour la Coupe du monde à plusieurs reprises. Avant d’arriver au Toronto FC, Defoe a passé 11 saisons à Tottenham, portant le maillot du club à 362 reprises et marquant 142 buts toutes compétitions confondues. Il s’agit de sa première sélection dans l’effectif pour le Match des étoiles.

Bill Hamid (25 novembre 1990) : Devenu en 2009 le premier joueur formé au club à signer en équipe première de DC United, il a été en 2010, à l’âge de 19 ans, le plus jeune gardien à gagner un match de MLS. Hamid deviendra lors de son prochain match le plus jeune gardien et le premier joueur formé par son club de MLS à disputer 100 rencontres de saison régulière dans le but. Il obtient le titre de « All-Star » pour la première fois.

Will Johnson (21 janvier 1987) : Vétéran de MLS et vainqueur de la Coupe MLS 2009, Johnson a été au cours de sa carrière un élément clef tant au Real Salt Lake qu’aux Portland Timbers. Lors de sa première saison à Portland, Johnson a établi des records personnels avec 9 buts, 5 passes décisives et 5250 minutes jouées, tout en étant sélectionné pour le Match des étoiles et choisi au sein du Onze idéal 2013 de la MLS. Johnson obtient le titre de « All-Star » pour la troisième fois, la seconde avec les Timbers. Cette saison, Johnson a été titulaire lors des 20 rencontres de Portland et a marqué 5 buts.

Robbie Keane (8 juillet 1980) : Disputant actuellement sa troisième saison en MLS, Keane a prouvé pourquoi il était un attaquant tant recherché en inscrivant 43 buts depuis ses débuts dans la compétition. Depuis qu’il est arrivé au LA Galaxy en 2011, Keane a savouré tant de succès collectifs qu’individuels, avec deux victoires en Coupe MLS (2011, 2012), une élection au sein du Onze idéal de la MLS (2013) en plus d’obtenir le titre de « All-Star » à deux reprises (2013, 2014). L’international irlandais est le capitaine de son équipe nationale dont il est le meilleur buteur de tous les temps avec 53 buts en 114 sélections. Clubs et équipe nationale confondus, Keane a inscrit 269 buts tout au long de sa carrière.

Chad Marshall (22 août 1984) : Vétéran qui en est à 11 saisons en MLS, Marshall a passé les 10 premières avec le Columbus Crew et est devenu le premier joueur de l’histoire du club à atteindre le cap des 20 000 minutes sur le terrain. En 2008, Marshall a aidé Columbus à remporter la Coupe MLS et a été élu Défenseur de l’année de la MLS. La saison suivante, Columbus a remporté le Supporters Shield et Marshall a figuré au sein du Onze idéal de la MLS pour la deuxième année consécutive.

Michael Parkhurst (24 janvier 1984) : Parkhurst effectue son retour en MLS après six saisons passées dans les rangs professionnels en Allemagne et au Danemark. En 2012, il a pris part à la Ligue des champions européenne avec le club danois du F.C. Nordsjælland. Parkhurst a passé quatre ans à New England, période lors de laquelle il a été Recrue de l’année de la MLS (2005), lauréat du prix humanitaire annuel de la MLS (2006) et Défenseur de l’année de la MLS (2007). Il s’est aussi produit sur la scène internationale avec les États-Unis, qu’il a aidés à remporter la Gold Cup tant en 2007 qu’en 2013.

Erick Torres (19 janvier 1993) : Disputant sa seconde saison à Chivas USA, Torres a été l’étincelle permettant à l’équipe de remporter quatre rencontres consécutives durant la première moitié de la campagne en cours. Torres est le meilleur buteur de l’équipe avec 13 réalisations, lui qui a été titulaire lors de 18 rencontres de saison régulière, et est le joueur né au Mexique ayant inscrit le plus de buts dans l’histoire de la MLS. Il obtient sa première sélection pour le Match des étoiles.

Diego Valeri (1er mai 1986) : Valeri a signé un contrat de joueur désigné à Portland avant le début de la saison 2013 et a aidé l’équipe à être la mieux classée de la Conférence Ouest, ce qui lui a entre autres valu d’être élu Nouveau venu de l’année de la MLS et de faire partie du Onze idéal de la MLS. Il a aussi terminé sa première saison avec 13 passes décisives, ce qui en faisait le meilleur pourvoyeur du championnat. Plus tôt dans sa carrière, Valeri a joué parmi l’élite au Portugal et en Argentine, et a disputé la Ligue des champions européenne lors de la saison 2009/10 avec le FC Porto. Il obtient le titre de « All-Star » pour la deuxième fois consécutive. Valeri fait partie des meilleurs pourvoyeurs cette saison avec huit passes décisives, lui qui a également marqué quatre buts pour Portland.

Bradley Wright-Phillips (12 mars 1985) : Disputant sa première saison complète aux Red Bulls, Wright-Phillips est actuellement meilleur buteur du championnat, figurant en tête de la course au Soulier d’Or avec 16 buts. Après son arrivée aux Red Bulls en milieu de saison 2013, Wright-Phillips a fait partie intégrante de l’équipe qui a remporté le Supporters Shield. Cet attaquant au sens du but a disputé 18 rencontres dont 15 comme titulaire. Avec de rallier New York, Wright-Phillips est passé par plusieurs clubs anglais dont Manchester City, Southampton, Plymouth Argyle, Charlton Athletic et Brentford. Il s’agit de sa première sélection pour le Match des étoiles.

16 July 8:10 de la tarde

La présence de huit joueurs ayant participé à la Coupe du monde 2014 au Brésil est un des faits saillants de la composition du Onze Populaire en vue du Match des étoiles (All-Star Game) AT&T de la MLS 2014 lors duquel l’équipe des vedettes de la MLS affrontera le Bayern Munich le mercredi 6 août au Providence Park de Portland (Oregon). Le match sera télévisé en direct sur ESPN2, UniMas, ainsi que TSN et RDS au Canada, à partir de 21h30 (HE).

Clint Dempsey (Seattle), capitaine de l’équipe nationale américaine, ne sera pas dépaysé puisqu’il retrouvera Michael Bradley (Toronto), Graham Zusi (Kansas City), Kyle Beckerman (Salt Lake), Matt Besler (Kansas City), DeAndre Yedlin (Seattle), Omar Gonzalez (LA Galaxy) et Nick Rimando (Salt Lake) qui étaient avec lui il y a moins d’un mois au Brésil. Les trois autres membres du Onze Populaire sont Landon Donovan (LA Galaxy), détenteur du record de buts et de passes en équipe nationale américaine, l’ancien champion du monde français Thierry Henry (New York) et Obafemi Martins (Seattle), qui était présent au Mondial 2010. Le Onze Populaire de cette année a été disposé en 3-4-3.

L’adversaire des vedettes de la MLS, le Bayern Munich, ne manque pas d’arguments ni de références à la dernière Coupe du monde puisque le champion d’Allemagne en titre compte en ses rangs sept joueurs qui ont remporté la Coupe du monde avec l’Allemagne. En tout, 14 joueurs du Bayern ont représenté leurs pays respectifs au Brésil, plus que tout autre club au monde.

Les joueurs faisant partie du Onze Populaire sont ceux qui ont obtenu le plus grand nombre de votes à leur position respective, en additionnant les votes des supporters sur deux plateformes – en ligne sur MLSsoccer.com et sur Twitter. La liste des candidats était composée de huit joueurs par club, choisis par des représentants des médias. Martins a gagné sa place dans le Onze Populaire grâce au Défi AT&T/EA SPORTS « More than a vote », qui a vu les supporters le faire marquer plus d’un million de buts au jeu FIFA 14. Les autres membres du top 5 de ce mode de sélection novateur sont Eddie Johnson (D.C. United), Landon Donovan (LA Galaxy), Thierry Henry (New York Red Bulls) et Robbie Keane (LA Galaxy).

Parmi les joueurs qui ont reçu le plus de votes à leur position mais pas suffisamment pour figurer dans le Onze Populaire, on retrouve, dans l’ordre alphabétique, Steven Beitashour (Vancouver Whitecaps FC), Júlio César (Toronto FC), Tim Cahill (New York Red Bulls), Aurelien Collin (Sporting Kansas City), Jermain Defoe (Toronto FC) et Benny Feilhaber (Sporting Kansas City).

Les membres du Onze Populaire ne feront pas nécessairement partie de l’effectif lors du match. L’entraîneur de l’équipe représentant la MLS, Caleb Porter, établira sa sélection en fonction de la disponibilité des joueurs et de considérations tactiques, mais tous les joueurs du Onze Populaire portent le titre de « All-Star ».

Deux choix du commissaire de la MLS, Don Garber, et la sélection de 20 joueurs de Porter seront annoncés le samedi 19 juillet durant la retransmission sur ESPN2 de Sporting Kansas City - LA Galaxy.

Selon les termes de la convention collective de travail, un total de 32 joueurs porteront le titre de « All-Stars ». Après le dévoilement de l’effectif pour le jour du match, le reste des joueurs à recevoir cet honneur sera désigné suite à un vote des joueurs de la MLS.

Onze Populaire de la MLS 2014 
Gardien : Nick Rimando (Real Salt Lake)
Défenseurs : Matt Besler (Sporting Kansas City), Omar Gonzalez (LA Galaxy), DeAndre Yedlin (Seattle Sounders FC)
Milieux de terrain : Kyle Beckerman (Real Salt Lake), Michael Bradley (Toronto FC), Clint Dempsey (Seattle Sounders FC), Graham Zusi (Sporting Kansas City)
Attaquants : Landon Donovan (LA Galaxy), Thierry Henry (New York Red Bulls), Obafemi Martins (Seattle Sounders FC)

Biographies des membres du Onze Populaire 2014 de la MLS

Nick Rimando (17 juin 1979) : À sa 15e saison en MLS, Rimando obtient sa quatrième sélection pour le Match des étoiles (2010, 2011, 2013, 2014). Au cours de sa carrière, il a réussi à terminer 111 rencontres sans encaisser et n’est qu’à un cheveu d’arriver à 112, le record en MLS. Vainqueur de la Coupe MLS à deux reprises (2004, 2009), il a été élu Meilleur joueur de la Coupe MLS 2009 avec le Real Salt Lake. Suite à sa brillante saison 2013, Rimando a été sélectionné en équipe nationale américaine pour la Coupe du monde.

Matt Besler (11 février 1987) : Le Défenseur de l’année 2012 en MLS et membre du Onze Idéal à deux reprises obtient sa troisième sélection pour le Match des étoiles (2011, 2013, 2014). Besler était au cœur de la défense du Sporting Kansas City qui a aidé l’équipe à remporter la Coupe MLS 2013. Le joueur né à Overland Park, au Kansas, était un membre à part entière de la défense de l’équipe nationale américaine lors de la Coupe du monde 2014 de la FIFA puisqu’il a été titularisé lors des quatre rencontres au sein de la formation qui s’est rendue en huitièmes de finale.

Omar Gonzalez (11 octobre 1988) : Gonzalez faisait partie des meubles en équipe nationale américaine lors des éliminatoires de la Coupe du monde, puisqu’il y a joué 14 fois en 2013, ce qui en a fait le deuxième joueur le plus utilisé avec 1172 minutes sur le terrain. Depuis que le Galaxy a recruté Gonzalez comme troisième choix du SuperDraft 2009 de la MLS, il a été élu Recrue de l’année de la MLS, Défenseur de l’année et a fait partie du Onze Idéal à trois reprises, aidant entre autres le Galaxy à remporter deux fois la Coupe MLS (2011, 2012) et deux fois le Supporters Shield (2010, 2011).

DeAndre Yedlin (9 juillet 1993) : En 2013, Yedlin est devenu le premier joueur formé au club de l’histoire du Seattle Sounders FC à y signer en équipe première. Il s’agit de sa deuxième sélection pour le Match des étoiles (2013, 2014), il faisait partie des choix du commissaire Don Garber pour sa première en 2013. Après une brillante première saison à ce niveau, Yedlin est devenu le premier joueur formé par son club à faire partie de la sélection américaine à la Coupe du monde et a participé à trois des quatre rencontres de l’équipe au Brésil.

Clint Dempsey (9 mars 1983) : Après être revenu en MLS en août dernier, Dempsey a me(Sounders FC à la tête du classement du championnat à ce stade de la saison 2014 en inscrivant neuf buts et donnant trois passes décisives. Capitaine de l’équipe nationale américaine, Dempsey a marqué le but le plus rapide de l’équipe dans l’histoire de la Coupe du monde, après 29 secondes lors de la victoire 2-1 contre le Ghana, devenant du même coup le premier Américain à marquer lors de trois éditions consécutives de la Coupe du monde (2006, 2010, 2014).

Michael Bradley (31 juillet 1987) : De retour en MLS après avoir joué neuf saisons à l’étranger, Bradley est le moteur de l’entrejeu du Toronto FC. Titulaire lors des quatre rencontres de l’équipe nationale américaine à la Coupe du monde, il en a joué toutes les minutes. Il s’agit de la première sélection de Bradley pour le Match des étoiles, mais il le jouera pour la deuxième fois après avoir défendu les couleurs de l’AS Rome lors du Match des étoiles 2013.

Graham Zusi (18 août 1986) : Joueur de MLS depuis six ans, Zusi faisait partie de la sélection américaine lors de la Coupe du monde 2014 de la FIFA ; il a joué lors des quatre rencontres au Brésil et a donné des passes décisives lors de la victoire 2-1 contre le Ghana et lors du nul 2-2 contre le Portugal. Membre du Onze Populaire en 2013, il a inscrit six buts, délivré huit passes décisives et aidé le Kansas City à remporter la Coupe MLS 2013. A marqué un but et donné quatre passes décisives à ce stade de la saison 2014.

Kyle Beckerman (23 avril 1982) : Jouant sa 15e saison en MLS, Beckerman fait partie des joueurs qui ont joué le plus de rencontres et de minutes dans l’histoire de la MLS. Au Brésil, il s’est produit pour la première fois lors d’une Coupe du monde, titularisé lors des trois rencontres du premier tour des États-Unis, les aidant à atteindre les huitièmes de finale. Capitaine de Salt Lake lorsque le club a remporté sa première Coupe MLS en 2009, il en est à sa huitième sélection pour le Match des étoiles.

Landon Donovan (4 mars 1982) : Le meilleur buteur de l’histoire de la MLS avec 137 buts et deuxième meilleur pourvoyeur avec 121 passes décisives, Donovan est sélectionné pour le Match des étoiles pour la 14e saison consécutive. Le meilleur buteur (57) et donneur de passes décisives (56) de l’équipe nationale américaine masculine a remporté la Coupe MLS à cinq reprises, dont trois avec le LA Galaxy.

Thierry Henry (17 août 1977) : À sa quatrième saison avec les New York Red Bulls, lors de laquelle il a joué 15 rencontres jusqu’à présent, Henry a marqué quatre buts et est actuellement le meilleur pourvoyeur de la compétition avec neuf passes décisives. Il a été élu deux fois au sein du Onze Idéal (2011, 2012). Henry a aidé la France à remporter la Coupe du monde de la FIFA en 1998 et à atteindre la finale du tournoi en 2006. Il s’agit de sa quatrième sélection pour le Match des étoiles.

Obafemi Martins (28 octobre 1984) : Après avoir signé un contrat de joueur désigné à Seattle en 2013, Martins a inscrit huit buts et donné six passes décisives en 16 rencontres cette saison. Avant de rallier Seattle, Martins a passé six saisons à l’Inter Milan, géant d’Italie, et quatre saisons à Newcastle United en Barclay’s Premier League. Il a inscrit 18 buts pour l’équipe nationale nigériane et disputé deux rencontres de la Coupe du monde 2010 de la FIFA en Afrique du Sud.

06 August 12:32 de la tarde

Ceux qui suivent la MLS de près depuis longtemps sont nombreux à penser que le transfert de Clint Dempsey à Seattle est un tournant aussi marquant que l’arrivée de David Beckham au LA Galaxy. Dans l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici), nous tentons d’expliquer pourquoi, et d’anticiper les conséquences de son arrivée. On aborde également le début de la Ligue des champions et on revient sur le Match des étoiles et les critiques qu’il a suscitées.

Clint Dempsey a signé à Seattle suite à un transfert inhabituel en MLS (nous vous conseillons cet article sur la genèse du transfert et ce texte sur les tendances actuelles du mercato) et cela amène son flot de questions :

  • Est-ce que ça restera une exception ou les cas vont-ils se multiplier ?
  • Les clubs qui ont le plus de recettes doivent-ils se priver de dépenser leur argent en transferts ?
  • Ce système ne doit-il servir qu’à aller chercher des joueurs à l’étranger ou faut-il l’implanter dans la ligue ?
  • La multiplication des joueurs désignés locaux : bon pour la MLS ?
  • Faut-il clarifier les règlements, qui semblent de plus en plus nombreux ?
  • Et, évidemment, quelles conséquences sportives pour Seattle ?

Le coup d’envoi de la Ligue des champions sera donné cette semaine, lors de laquelle trois équipes de MLS entreront en lice : Montréal accueillera San José alors que Kansas City se déplacera à Esteli (Nicaragua). Les Québécois partent-ils toujours favoris face aux détenteurs du Supporters Shield ou la forme des deux équipes inverse-t-elle la tendance ? On tente de déterminer les clefs du match et les changements que Marco Schällibaum va apporter à son onze. Cela nous amène aussi à parler des jeunes de l’Impact et de sa défaite à DC United.

Retour sur le Match des étoiles, et surtout sur le manque d’intérêt qui lui a été reproché (lisez la réponse de Jonah Freedman aux critiques). On débat de ses avantages et inconvénients, de l’essence et des objectifs d’une telle activité, de son évolution en quelques années, de son public cible, de la motivation des joueurs, du choix de l’adversaire, de la date du match et on se demande comment améliorer la formule actuelle. Donnez-nous votre avis !

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

01 August 12:18 de la mañana

L’AS Rome a remporté le Match des étoiles AT&T de la MLS 2013 en s’imposant 1-3 au Sporting Park de Kansas City.

Dès les premiers instants, la vitesse de l’AS Rome a désarçonné son adversaire. À la 4e minute, Kevin Strootman ouvrait la marque après avoir été lancé par Alessandro Florenzi seul face à Raul Fernandez, dans le dos d’une défense de la MLS positionnée très haut (0-1).

À peine 120 secondes plus tard, les Romains inscrivaient un second but suite à un autre ballon derrière la défense, mais il était annulé en raison d’un hors-jeu de Junior Tallo. Francesco Totti a ensuite lancé Florenzi dont le tir un rien trop croisé a manqué le cadre.

La suite de la première mi-temps a été plus équilibrée entre deux équipes dont l’entrejeu était composé de joueurs souhaitant garder le ballon pour le faire circuler, mais les Italiens avaient l’avantage de posséder plus d’automatismes. Sans obtenir d’occasion réelle, les joueurs de MLS ont quand même créé quelques situations chaudes dans le rectangle de Morgan De Sanctis. De son côté, Fernandez a dû arrêter en deux temps une reprise de Tallo sur un centre de Totti.

La deuxième mi-temps a commencé sur les mêmes bases que la première. On rejouait depuis à peine une minute qu’une construction romaine sur la gauche était ponctuée d’un centre de Federico Balzaretti que Florenzi, oublié, reprenait facilement pour faire 0-2.

Malgré les nombreux changements apportés par Peter Vermes à la pause, l’équipe représentant la MLS a ensuite pris l’ascendant. Elle a hérité de sa meilleure possibilité quand Landon Donvan s’est présenté seul face à Bogdan Lobont qui a repoussé son tir d’une superbe parade. Quelques instants plus tard, une volée de Mike Magee arrivait droit sur le portier visiteur.

Mais c’est l’AS Rome qui a trouvé le chemin des filets suite à un beau mouvement dans les petites espaces qui a transité par Balzaretti, Michael Bradley et Strootman avant d’arriver à Tallo dont la reprise ne laissait aucune chance à Nick Rimando (0-3).

Les représentants de la MLS ont encore été menaçants à quelques reprises et ont réussi à sauver l’honneur dans les arrêts de jeu quand un coup franc de Camilo Sanvezzo trouvait la tête d’Omar Gonzalez pour fixer les chiffres à 1-3.

Le résultat n’a pas empêché les 21 175 spectateurs présents au stade de passer une excellente soirée et d’apprécier autant leurs favoris que l’AS Rome, qui avait pris ce rendez-vous très au sérieux.

31 July 12:26 de la tarde

Peu importe la météo, la soirée sera étoilée au Sporting Park de Kansas City où les vedettes de la MLS se mesureront à l’AS Rome sur le coup de 21h00 (HE), un duel retransmis en direct sur RDS, TSN, ESPN2 et UniMas.

Comme de coutume avant un telle rencontre, ce sont davantage les histoires qui l’entourent que l’enjeu sportif qui font les manchettes. Ainsi, on évoque la rivalité d’un soir entre les amis d’enfance Will Johnson et Michael Bradley, alors que Landon Donovan laisse planer l’incertitude autour de son avenir professionnel. L’enfant du pays Matt Besler parle avec amour de son Sporting, où il aimerait passer toute sa carrière, et de l’honneur de jouer dans sa ville non seulement avec son club mais aussi l’équipe nationale et, désormais, les meilleurs joueurs de la compétition.

Son coéquipier français Aurélien Collin, qui a déjà reçu l’assurance de disputer les 90 minutes, a pu présenter sa collection de mode à la planète entière lors d’un défilé qui a été une des nombreuses attractions de la journée d’hier avec, entre autres, un concert, un tour en voiture Nascar et, bien sûr, les entraînements.

Car ne croyez pas pour autant que les protagonistes ne prennent pas la rencontre au sérieux ! L’AS Rome voudra étaler ses progrès depuis l’arrivée de Rudi Garcia qui y met en place un style offensif, alors que la sélection de Peter Vermes aura comme première lourde tâche d’empêcher Francesco Totti d’exprimer son talent.

16 July 1:54 de la tarde

Avant de se pencher sur le Match des étoiles (All-Star Game) de la MLS et les joueurs qui se mesureront à l’AS Rome, l’émission Coup Franc de cette semaine (à écouter ici) examine de près la baisse de régime de Montréal et en aborde tous les aspects (mentalité, condition physique, tactique, individualités, collectif, etc.) pour tenter de répondre aux nombreuses questions qu’elle suscite.

Ce lundi a eu lieu l’annonce de la sélection des 20 joueurs qui représenteront la MLS pour affronter l’AS Rome le 31 juillet. Chacun des membres de l’équipe de l’émission a composé son onze de départ pour la rencontre et explique ses choix, tant individuels que collectifs, ligne par ligne, et a choisi trois joueurs non convoqués qui auraient mérité une sélection.

Après un départ de championnat rêvé, Montréal n’avance plus. Si on ne parle pas encore de crise, on sent que les inquiétudes sont de plus en plus nombreuses. À quoi doit-on attribuer ce ralentissement soudain ? Caractère ? Nonchalance ? Fatigue ? La défense est-elle la seule à mettre en cause ou se fait-elle toujours renvoyer la patate chaude par l’entrejeu ? Faut-il pointer du doigt des individualités ou des choix de jeu collectifs ? Le fait de jouer à deux attaquants est-il plus néfaste que bénéfique ? Les questions se multiplient et nous tentons d’y répondre.

Voyez aussi le geste de Lenhart sur Gspurning dont on parle en fin d’émission.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

12 July 9:51 de la mañana

CALENDARIO

Lunes 29 de julio, 2013 (Todos los horarios en tiempo del Centro)

7:30pm – Presentación de Clinton Sparks
8:45pm – Pre-Show (Con transmisión en vivo por FutbolMLS.com)
9:00pm – Macklemore & Ryan Lewis (Con transmisión en vivo por FutbolMLS.com)

MACKLEMORE & RYAN LEWIS CON CLINTON SPARKS

Ya están disponibles los boletos para el AT&T MLS All-Star at Power & Light District con la presentación estelar de Macklemore & Ryan Lewis, presentado por BlackBerry.  Este concierto gratuito se llevará a cabo el lunes 29 de julio a las 7:30 pm (hora del Centro) en el KC Live! Stage at the Power & Light District.  Las puertas abrirán a las 6:00 pm y Clinton Sparks será el telonero, como invitado especial.

BOLETOS
A pesar de ser un concierto gratuito es necesario adquirir entradas. Los asistentes deben tener 18 años o más y cualquier persona menor de 21 años debe asistir acompañado de un adulto responsable. Nadie menor de 21 años podrá ingresar después de las 9 p.m.

CÓMO OBTENER BOLETOS
A través de la emisora local Mix 93.3 se estarán regalando entradas, así que conéctense a la estación. De la misma manera, se estarán entregando boletos durante el partido del 13 de julio en el Sporting Park, entre Sporting Kansas City y Toronto FC.
La emisora 95.7 The Vibe también estará rifando entradas, a través de 957thevibe.com.
Siga pendiente de FutbolMLS.com para tener más oportunidades de conseguir entradas.

UBICACIÓN: Kansas City Live! at Power & Light, en Kansas City.

10 July 4:28 de la tarde

Une fois n’est pas coutume, la ville hôte du All-Star Game (Match des étoiles) a été annoncée un an à l’avance. En 2014, il sera joué à Portland, entre une équipe composée des vedettes de la MLS et un club étranger renommé dont le nom sera dévoilé ultérieurement.

Cette année, l’adversaire sera l’AS Rome et le match aura lieu le 31 juillet à Kansas City. Peter Vermes n’a pas encore dévoilé sa sélection mais pourra piocher parmi les membres du Onze Populaire, joueurs pour lesquels vous avez voté. Particularité : ils ne sont pour le moment que dix dans le Onze Populaire… Le onzième homme, un attaquant, dépendra de l’adresse des joueurs de FIFA 13. Voilà qui a le mérite d’être un mode de sélection original !

Parlant de vote populaire, un autre scrutin bat son plein en ce moment : celui du concours de l’engagement communautaire MLS WORKS qui permet à son vainqueur de remporter une coquette somme pour l’œuvre caritative de son choix. Les projets de Montréal et Vancouver sont au coude à coude, celui de Colorado en embuscade. Le scrutin est ouvert jusque vendredi soir.

Pour finir, revenons à Portland, qui ne sort pas du centre de l’attention puisque ce mardi, les États-Unis y ont remporté une plantureuse victoire 6-1 contre le Belize en Gold Cup.

11 June 12:34 de la tarde

Gloire et décadence sont au menu de l’émission de cette semaine (à écouter ici) que l’on pourrait résumer de façon simpliste en disant que le zénith n’est jamais loin d’un trou noir, mais que l’inverse est tout aussi vrai.

Le divorce entre San José et Frank Yallop est la nouvelle la plus retentissante de ces derniers jours. Les astres n’étaient, semble-t-il, plus alignés… À quel point est-ce surprenant ? On se penche sur l’apport de Yallop au jeu et à l’état d’esprit de son équipe et on aborde l’avenir de celui qui a remporté le titre d’Entraîneur de l’année 2012 avant de débattre sur le style d’entraîneurs qui perceront en MLS dans le futur.

Depuis cette semaine, vous pouvez voter ici pour les joueurs qui participeront au Match des étoiles (All-Star Game), ce qui nous amène à parler de ce duel à venir entre les meilleurs joueurs de la compétition et l’AS Rome, de son utilité pour la MLS, de son intérêt pour les supporters, du retour de Michael Bradley, ou encore des problèmes qu’il peut poser aux joueurs et aux entraîneurs.

Lamar Neagle est un des hommes en forme du moment. Puisque les animateurs de l’émission l’ont souvent vu l’an dernier, et pas sous son meilleur jour, ils tentent de comprendre sa métamorphose à Seattle cette saison. On parle également du passage d’Alain Rochat de Vancouver à DC United, via un processus d’échange qui ne semble pas plaire au joueur.

L'émission Coup Franc est disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com), sur Facebook ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).