blog

Blog

12 November 6:35 pm

The rich just keep getting richer. 

Right when you think things can't get any better for LA Galaxy, they get some twitter love from Snoop Dogg. 

The Lakers and Clippers also get a mention, which makes you wonder how Chivas USA must be feeling. Snoop was clearly a Robin Fraser guy. 

12 November 5:47 pm

Does this even qualify as a rumor? It's not coming from The Sun or The Daily Mirror or some obscure web site out in Asia.

This is Didier Drogba himself talking.

Here's what Chelsea's 2011-12 UEFA Champions League hero tells SuperSport about his MLS plans.

“If I’m able to achieve my objectives at the end of my contract with Shanghai Shenhua in 2014, I’d love to attempt another adventure, maybe in the United States.

“I had some proposals last summer but they all looked like what I had in England. I wanted to move far way to another culture. I’ll be 37 then and I think I can still play because I’m always a young man in front of the ball,” he said.

Will an MLS club be willing to take a chance on a "young" Drogba at age 37? Why not?

12 November 5:23 pm

US national team head coach Jurgen Klinsmann has never been shy to let his opinion be known on soccer matters.

While on a scouting trip in England ahead of the USA's Wednesday friendly in Russia, he stopped to visit with the BBC's Gary Lineker, who asked Klinsmann for his views on diving and technology in soccer (WATCH THE INTERVIEW HERE).

Klinsmann has apparently given this more than some thought. Here's his plan:

"Use specific elements right away," Klinsmann said. "You have a fourth referee already out there. So if he has a a television screen, he can tell you like in American basketball or in football. Within 10 seconds he tells you if it was behind the line or it wasn't. It was a penalty or it wasn't. Give [the fourth official] the final shot real quick. They're connected with the ear phones already on the field. Give it a go.

"Give him the signal right away, the main ref, and he can make his call. I would use it."

The former Tottenham Hotspur star also provided Lineker some insight into what he believes to be his mission at the helm of the US national team.

"[Americans] are obviously looking for a national team that they can identify with and that maybe one day goes a little bit further in the World Cup," Klinsmann said. "That's the locomotive of the whole game in the country because their pride is huge when the national team plays. And that's kind of a little bit down to me to hopefully guide them to Brazil 2014 and do well there."

12 November 12:50 pm

On est bien parti pour assister une deuxième année de suite à une finale LA Galaxy - Houston jouée à Los Angeles. Les deux clubs ont en tout cas pris une option sur la qualification en s’imposant respectivement contre Seattle et DC United en match aller des finales de conférence.

Tout avait pourtant bien commencé pour les joueurs de la capitale américaine, qui avaient ouvert la marque et auraient pu se retrouver avec un homme de plus si Hainault avait été exclu dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. « Un carton rouge évident », déplorait Ben Olsen après la rencontre. M. Salazar en a décidé autrement et a été défendu par Peter Walton, directeur général de l’Organisation professionnelle des arbitres.

Les Texans ont gardé leur calme et ont surmonté leur fatigue après la pause pour frapper avec deux de leurs armes les plus menaçantes : les phases arrêtées et les buts de défenseurs. Hainault a égalisé grâce à un coup franc subtilement joué, Bruin a profité d’une erreur de Willis pour donner l’avance à ses couleurs et Sarkodie a exploité un corner sur lequel DC United avait du mal à se dégager pour fixer les chiffres à 3-1 (résumé vidéo). Félicitant l'adversaire, Ben Olsen ne cherchait pas d’excuse à ses joueurs, qui devront renverser la situation la semaine prochaine.

Après 45 minutes, Seattle semblait tenir le bon bout en Californie, dans un match plutôt palot. Mais il a encaissé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps avant de revivre le même cauchemar qu’à Salt Lake il y a un an. Cherchant à recoller au score après la pause, il y a été surpris par la vitesse des joueurs du LA Galaxy, où tout le monde respire la forme. Magee et Keane ont encore frappé pour faire passer l’addition à 3-0 (résumé vidéo).

Elle aurait pu être encore plus salée, à en croire Landon Donovan qui aurait aimé que les siens marquent un quatrième but et tuent tout suspense en vue du match retour dimanche prochain. La déception n’en est pas moins amère du côté de Seattle, où l’on doit oublier les trois minutes de déconcentration fatales en deuxième mi-temps et retrouver les éléments qui avaient permis de gagner 4-0 contre ce même LA Galaxy en août dernier.

10 November 5:46 pm

À peine le temps de souffler et de se remettre des surprises du milieu de semaine que la quête de la Coupe MLS se poursuit ce dimanche avec les matchs aller des finales de conférence.

En après-midi, Houston recevra DC United (16h00 HE – NBCSN), avec l’avantage du terrain mais aussi celui d’un jour de repos supplémentaire. La suspension prolongée de Najar sera un handicap additionnel pour l’équipe de la capitale américaine qui, en quelques jours, aura troqué la neige pour la chaleur texane. Pour ramener un résultat positif, l’équipe de Ben Olsen voudra contenir Will Bruin et essayer de marquer rapidement. Son jeu offensif est plus varié que celui de son hôte mais sa défense est aussi plus perméable. Les deux équipes se sont déjà affrontées trois fois cette saison, mais il vaut mieux ne pas en tenir compte tant elles ont changé depuis leur dernière confrontation en juillet.

En soirée, Seattle se déplacera au LA Galaxy (21h00 HE – RDS2, TSN2, ESPN) deux semaines après y avoir perdu pour le dernier match de la saison régulière. Une rencontre dont l’équipe de Sigi Schmid veut retenir les leçons. Le seul but du jour avait été inscrit par Mike Magee, l’homme providentiel des Californiens en cette fin de saison. Mais les visiteurs craignent aussi les cauchemars que pourrait leur causer Robbie Keane. L’objectif des champions en titre sera de gagner la bataille du milieu de terrain afin d’exercer une importante pression sur la défense adverse. Friables dans les airs, ils devront aussi se méfier du jeu de tête d’Eddie Johnson.

09 November 6:18 pm

Jimmy C. has high hopes for Michael Bradley.

So, naturally, he put together a musical tribute to the USMNT midfielder. 

We think you'll like it. Track topics include baldness, Sr. Bradley, Daniele de Rossi and (of course) Jonny Bornstein. 

Plus, who doesn't love a little One Direction on a Friday?

09 November 5:23 pm

Check out some of the incredible community stories from the clubs this week:

 The New York Red Bulls announced a donation starting at $250,000 to the American Red Cross, The Hurricane Sandy New Jersey Relief Fund and The Mayor's Fund for NYC Hurricane Relief to help local relief efforts in the aftermath of Hurricane Sandy. Read more.

 The fine moustachery cropping on the upper lips of men across the world is not a coincidence. Movember has officially begun, which means men are selflessly offering their upper lips to raise money for men's health. Whitecaps FC has also joined in the campaign and are taking part in a friendly mo growing competition with many other clubs across Major League Soccer to raise funds for men's health initiatives. Read more.

New England Revolution POW/MIA Seat Dedication

New York Red Bulls donate to Hurricane Sandy relief efforts

Stand Together Week featured on Timbers in 30

Toronto FC Academy Health and Wellness Week

New England Revolution honor American POWs/MIAs

Chris Seitz profiled on Fox4

Whitecaps FC support Movember

New York Red Bulls host Supply Drive at Red Bull Arena

New York Red Bulls support Sandy relief

FC Dallas player Hernandez supports Blue Goose Charity

Sounders players visit Seattle Goalball team

Sounders fans raise over $20,000 for American Red Cross

For more community news from around the League, visit the MLS W.O.R.K.S. news section.

09 November 12:06 pm

En s’imposant par le plus petit écart respectivement à New York et à Salt Lake, DC United et Seattle ont livré les derniers verdicts des demi-finales de conférence, dont les quatre vainqueurs ont joué le match retour à l’extérieur.

Sur un terrain aussi vert qu’enneigé la veille, New York a pourtant eu toutes les cartes en mains quand, à 20 minutes de la fin, une sortie kamikaze d’Hamid envoyait Kenny Cooper au sol. « Il a sauté au-dessus de moi ! », se défendait le gardien visiteur, ce qui n’a pas empêché son exclusion. Alors que Cooper saccadait sa course sur le penalty, ses équipiers sont entrés dans le rectangle. Il a dû recommencer et malgré son énorme élan, a vu son envoi arrêté par Joe Willis. Après le match, Cooper n’a pu retenir ses larmes.

La supériorité numérique de New York fut brève, puisque Marquez a rapidement écopé d’un second carton jaune. Repentant, le Mexicain ne pense cependant pas avoir disputé son dernier match pour le club. Il restait deux minutes au temps réglementaire quand De Leon s’est retrouvé seul face à Robles et n’a pas laissé passer sa chance d’offrir la qualification à DC United. Après le match, lui aussi cachait difficilement son émotion. Score final 0-1 (résumé vidéo) : DC United se mesurera à Houston pour une place en finale de la Coupe MLS.

Il y eut moins de spectacle à Salt Lake, où on a surtout vu les gardiens s’illustrer. L’équipe locale n’a pu mettre fin à sa disette offensive (son dernier but remonte à début octobre), la faute notamment aux arrêts de Gspurning, et est éliminée de la phase finale que Will Johnson a comparée à un jeu de hasard. Un jeu qui n’avait jamais réussi à Seattle avant cette année. Mais une superbe demi-volée de Mario Martinez a changé la donne, conférant au buteur un statut de héros… qu’il obtient dans toutes les équipes pour lesquelles il joue. Avec cette victoire 0-1 (résumé vidéo), Seattle a remporté le droit d’affronter le LA Galaxy en finale de conférence.

08 November 3:22 pm

We all know what happened at Red Bull Arena last night, huge bummer for pretty much everyone involved. 

That doesn't mean the night didn't provide us any memorable moments. In fact, quite the opposite. 

At first, it appeared that United were dead set on playing, even if it was against themselves. Chris Pontius ran out onto the pitch, he was followed by Brandon McDonald. 

Impromptu training session? Might as well, right? "I don't know." said Josh Wolff. Then it became clear. 

"WE'RE NOT LEAVING!"

No, no kickaround for the Black-and-Red. They were instead walking from the tunnel to section 220 to clap their travelling supporters. Pretty cool, but then the players took it to another level. 

One by one they jumped the field boards, on their way to climb the stairs to get to their fans who had made the trip, and would be making a return trip that night.

We went along for the ride. Video below. 

So with that, we're off to RBA once again. We'll see what goes down.

08 November 12:29 pm

Ça valait la peine, tiens, de cravacher dur afin de terminer en tête du classement pour se faire sortir dès son premier duel à élimination directe… Eh oui, San José s’est effondré contre un LA Galaxy version 2011 alors que Kansas City n’a pu combler son retard contre Houston.

La soirée a commencé sous une abondante neige au New Jersey. Les conditions ne permettant pas de jouer, le duel New York - DC United à été remis à ce soir à 19h30 (RDS2, TSN2, NBCSN). Une décision logique pour Hans Backe, mais qui a fait de nombreux mécontents à Washington.

La grosse surprise est venue de San José, battu chez lui 1-3 par le LA Galaxy (résumé vidéo). Accumulant les blessures au plus mauvais moment, l’équipe qui a largement dominé la saison régulière a raté son début de match. Auteur des deux premiers buts, Robbie Keane a prouvé qu’il pouvait revendiquer le titre de meilleur attaquant de la MLS, alors que le buteur-roi Wondolowski a raté les occasions de relancer son équipe. Il y a eu du suspense quand Gordon a fait 1-3 en fin de match, mais le champion 2011 a réussi à « en finir avec ces types-là ».

Battu 2-0 à Houston à l’aller, Kansas City n’a pu inverser la tendance au retour. Les hommes de Peter Vermes ont pourtant disputé un match plein mais n’ont su concrétiser qu’une seule de leurs nombreuses occasions (1-0 - résumé vidéo). Ils quittent la compétition la tête haute. Souvent au bord de la rupture, la défense texane a tenu bon et Houston s’est qualifié pour la finale de conférence où il n’aura à nouveau pas le rôle de favori… ce qui l’arrange bien.

Le dernier verdict tombera ce soir après Salt Lake - Seattle (aller 0-0 – 22h00 HE – RDS2, TSN2, NBCSN, Univision). Les entraîneurs évaluent encore l’état de certains joueurs clefs. Olave et Espindola demeurent incertains du côté de Salt Lake, alors qu’à Seattle, on se penche sur les cas de Rosales et Johnson. Les visiteurs compteront sur ce dernier, mais aussi sur les corners et les centres pour trouver l’ouverture. De leur côté, les joueurs de Rocheuses sont prévenus : en cas d’élimination ce soir, le visage de l’équipe pourrait beaucoup changer la saison prochaine.