blog

Blog

21 December 7:16 pm

MLS "haters" be forewarned: The latest edition of Jimmy Conrad's American Soccer Spectacular pulls no punches. 

And if you love great goals, well, there's that too.

21 December 1:44 pm

Pour le dernier Coup Franc de 2012 (à écouter ici), nous vous avons préparé une émission spéciale de fin d’année (ou fin du monde, c’est selon). Plusieurs intervenants récurrents sont au rendez-vous : Frédéric Lord, Matthias Van Halst, Olivier Tremblay, Olivier Brett, Patrick Leduc et Patrice Bernier. Au programme :
- Quel avenir pour l’Impact de Montréal ? L’effectif actuel est-il suffisamment armé pour mieux se classer en 2013 ? Sinon, quels renforts recruter et à quels postes effectuer des changements ? Y a-t-il assez de joueurs de premier plan dans le noyau ? Quelle place pour les jeunes du club dans le groupe en 2013 ?
- On discute du futur entraîneur de Montréal. Martin Andermatt est-il un candidat sérieux ? Qu’ont à gagner des entraîneurs ayant son profil en venant en MLS ?
- Petit détour outre-Atlantique pour parler du club de l’année : le FC Barcelone. Faut-il l’imiter, et comment ? Est-ce possible avec moins d’argent ? Que vaut vraiment son école de jeunes ? Un entrejeu surpeuplé sans attaquant de pointe : une nouvelle norme ? Qu’est-ce qui est le plus impressionnant dans son jeu ? Combien de temps son hégémonie va-t-elle se poursuivre ?
- Nouvel opus du club de lecture. Olivier Tremblay a épluché « Nobody Ever Says Thank You », une biographie du très coloré Brian Clough signée Jonathan Wilson… et plus précise que l’autobiographie du principal intéressé.

L'émission Coup Franc est aussi disponible sur Stitcher et iTunes. Vous pouvez nous joindre par courriel (coup.franc@MLSsoccer.com) ou sur Twitter (@CoupFrancMLS).

20 December 6:55 pm

Is it official, league office confirmation? No. But unless Walker Zimmerman's been badly misled, it looks like the 2013 MLS Generation adidas class has grown by one:

Zimmerman actually tweeted something to that effect last week as well, so he's a little gun-jumpy. Anyway, here's what our man Daniel Robertson says about him in his latest scouting report:

"Big center back, doesn't turn 20 until May and will need some apprenticeship, but his ceiling is higher than any other defender in the draft."

Consensus around the league has him going somewhere in the top five. If TFC hadn't just landed Gale Agbossoumonde, Zimmerman could have gone No. 3. And he still might.

20 December 6:51 pm

Hoy comenzamos una sección especial en nuestro blog Tiro Libre, perfecta para empezar a despedir el 2012.

En "Por si no se enteró", les presentaremos noticias, videos, fotos, o demás cosas de interés alrededor del fútbol que han dado la vuelta al mundo, y que debido a sus diferentes ocupaciones, pudo no ver, escuchar, leer, ver, etc.

Entendiendo que todos estamos demasiado ocupados con las compras navideñas y planeando las vacaciones que se avecinan, les dejamos el que es quizás uno de los mejores goles del año, podría incluso meterse en mi top 100 de la historia - ya hablaremos de eso en otra oportunidad. El autor de este golazo es nada más y nada menos que Falcão. ¡Calma! No lo escribí mal. No se trata de Radamel, el delantero colombiano. Es Falcão, o como su círculo más íntimo lo conoce: Alessandro Rosa Vieira.

Falcão nació en Sao Paulo, Brasil y actualmente con 35 años de edad, milita para el club Intelli/Orlândia, de la Liga Futsal carioca. Ha ganado dos Copas Mundiales de Futsal de la FIFA, incluyendo la más reciente que se jugó en Tailandia el mes pasado, y muchísimos otros títulos más como para ponerme a contarlos. Quien se quiera atrever a hacerlo, lo invito, y luego me dicen cuántos son: http://www.falcao12.com/carreira/

Ahora sí a lo que vinimos. El gol. En un partido de exhibición jugando para el extinto club Atlético, el pasado martes, 18 de diciembre, Falcão se inventó lo que ustedes podrán ver en el video a continuación, además de alguna que otra maravilla del brasileño:

¿Qué tal la pintura de este hombre? ¿Lo pondrían como uno de los mejores goles del año aunque sea en Futsal?

Dejen sus comentarios abajo, o escríbanme en Twitter.

20 December 4:53 pm

Moins animée que les précédentes, cette semaine a vu la scène des transferts s'activer sur trois fronts : les arrivées d’Amérique du Sud, les loteries pondérées et les signatures de jeunes joueurs.

Beckham parti, la MLS pourrait avoir trouvé son nouveau roi des coups francs : l’ancien Lyonnais Juninho, qui a signé à New York. Âgé de 37 ans, il évoluait ces dernières saisons à Vasco De Gama, où se produisait aussi Pipico, nouvel avant du FC Dallas. Autre recrue dont on attend beaucoup : le nouveau joueur désigné du Sporting Kansas City, l’attaquant argentin Claudio Bieler, finaliste de la Coupe du monde des clubs 2009.

Deux jeunes espoirs américains qui ont tenté leur chance à l’étranger sont revenus au bercail. Ex-internationaux en équipes de jeunes, ils ont trouvé acquéreur via le système de loterie pondérée (voir point I ici pour le règlement). Ainsi, le défenseur Mobi Fehr a pris la direction de Portland alors que l’arrière central Gale Agbossoumonde défendra les couleurs du Toronto FC.

Par ailleurs, plusieurs clubs offrent une promotion à leurs propres jeunes. Cette semaine, Bradlee Baladez (Dallas) et Gyasi Zardes (LA Galaxy) ont ainsi obtenu une place dans l’effectif de MLS de leur club respectif.

20 December 11:53 am

Well, at least they tried.

According to our man Darrell Lovell (go ahead and give him a follow on Twitter), the Dynamo made a legit offer to highly rated defender Sebastien Ibeagha. The Nigeria-born Ibeagha is a big, bounce target pushing up on set pieces, and has played primarily as a central defender for both Duke and the US U-20s.

My take? You can't really blame the kid. The Dynamo are pretty set at center back, especially with the recent addition of Eric Brunner, and unless Ibeagha turned out to be even better than everyone thinks, he would have had trouble getting on the pitch. Weighed against a degree from one of the best schools in the country (and it absolutely turns my stomach to say that) and 20 more games in the best conference college soccer can offer (I'm retching) ... like I said, you can't really blame the kid.

EDIT: And as USL communications guru Nicholas Murray points out, the Carolina Dynamo will be very happy with this decision. Ibeagha was the PDL Defender of the Year this past summer, and the return to Duke means he's got one more summer of amateur ball in front of him. 

19 December 2:20 pm

Osvaldo Alonso's trip to Upton Park been called nothing more than a training stint, and in MLS we're more than used to those.

Now, however, it's not just the British press making mountains out of what were previously thought to be molehills. According to a report in eatsleepsport.com, West Ham manager Sam Allardyce intimated that a bid could be forthcoming if he decides that the Honey Badger fits his side's needs:

"We always need a bit of help as a manager," Allardyce reportedly said. "We're never going to turn one down are we? Or two! You've always got to try. If there's anybody there who can enhance or better the team, then we would like to go for them."

Grain of salt alert: First, this is the UK press (no elaboration needed). Second, Allardyce never specifically says that there'll be a bid coming. He's mostly just giving a very political, yet very obvious answer to a pretty straight forward question.
 
Ozzie would absolutely help the Hammers, by the way. And I'd be shocked if they weren't impressed by him. But ... grain of salt, people. Grain of salt.
 
 
19 December 1:45 pm

Les bilans de saison se poursuivent sur MLSsoccer.com : voici l’avant-dernière série de résumés, concernant uniquement des clubs de haut de tableau.

L’équipe qu’on y attendait le moins est certainement DC United. Mais les joueurs de la capitale américaine ont su déjouer les pronostics, et ont remis le couvert après la blessure de Dwayne De Rosario. Ben Olsen, qui avait une image de sale joueur quand il était sur le terrain, se bâtit une réputation d’entraîneur construisant une équipe agréable à regarder. « Mais nous n’avons rien gagné », insiste Olsen, fier de ses hommes et optimiste quant au futur de son équipe.

Celle qu’on a failli ne pas y voir, c’est le champion en titre, le LA Galaxy. Dans les profondeurs du classement au printemps, l’équipe avait, selon Bruce Arena, encore la Coupe MLS 2011 en tête. En été, ses joueurs désignés ont pris les choses en mains et le LA Galaxy a été le meilleur lors de la deuxième moitié de saison, avec une seconde Coupe MLS consécutive à la clef. Elle couronne une superbe génération mais marque aussi la fin d’une ère : 2013 y sera sous le signe de la reconstruction.

On verra aussi un chantier à Salt Lake, qui a plafonné après un excellent début de saison, notamment en raison d’une incapacité chronique à trouver le chemin des filets. Les résultats n’ont pas été si mauvais que ça, tant sur la scène nationale qu’internationale, mais pas à la hauteur des attentes de la direction. La non-qualification pour la prochaine Ligue des champions oblige à rebâtir l’effectif, mais le club demeure ambitieux : pas question que 2013 soit une année de transition !

Je recommencerai cet exercice une dernière fois lorsque le tour d’horizon de tous les clubs sera terminé. Rendez-vous ici pour retrouver sur la même page un lien vers tous les textes et les dates de parution des derniers bilans.

18 December 6:51 pm

Deadspin beat us to this one, and for that, we salute you guys. With cheesesteaks.

Honestly, there's not a lot to say about this footage of the 1924 US Open Cup final between the Fall River Marksmen and Vesper Buick besides "wow." And, "I wish there was enough footage of the old ASL for Ken Burns to do one of those eight-hour documentaries that I love so much."

Oh, and, "Who says that America has no soccer history or culture?" As wotnograpefruit, a commenter on the video's YouTube page, points out: This video, which shows that the Vesper Buick players had numbers on their jerseys, predates the previously reported beginning of numbered jerseys, 1928 with English side Arsenal.   

So I guess there's actually a bunch to say about this. I love the US Open Cup. And I love that this video still exists.